Si vous vous souvenez de l'Internet Underground Music Archive, c'est que vous avez au moins la trentaine bien entamée et que vous avez été parmi les premiers chanceux (?) à disposer d'un accès à Internet à la maison. Pour les autres, petits jeunes ou geeks tardifs, le sigle IUMA ne doit pas vous évouer grand chose si ce n'est la retranscription phonétique du prénom d'Uma Turman qui pourrit nos débuts de séance de cinéma avec sa publicité pour Schweppes. Pourtant, the Internet Underground Music Archive peut être considéré comme l'ancêtre du déjà très, très vieux Myspace ou du bientôt vieux Bandcamp. Créé en 1993 par trois étudiants de l'université de Santa Cruz en Californie, le site avait pour but d'offrir aux artistes non signés une plateforme où ils pourraient poster leur musique, la diffuser en ligne, et communiquer avec cette race très rare de riches geeks indolents qu'on appelait les internautes. L'Internet Underground Music Archive ressuscite L'Internet Underground Music Archive ressuscite
Musique : des partitions du domaine public accessibles gratuitement en ligne Nous avions déjà signalé voici plusieurs années (notre actualité du 31 juillet 2007) la disponibilité de la Neue Mozart Ausgabe (Nouvelle édition Mozart), c'est-à-dire de la totalité des partitions de l'œuvre de Mozart et ce gratuitement. Toujours la numérisation et les bibliothèques en ligne... Depuis, la politique de numérisation et la logique de bibliothèque numérique ont fait du chemin. Il est désormais possible de trouver un grand nombre de partitions en ligne gratuitement, dans la mesure où l'œuvre est dans le domaine public. Musique : des partitions du domaine public accessibles gratuitement en ligne
Le titre de mon article induirait qu'il existe un antagonisme alors que les deux se complètent en ne répondant pas aux mêmes désirs ni aux mêmes besoins. Désir du consommateur de tenir entre ses doigts un objet peaufiné, création graphique, livret bourré d'informations, qualité sonore dite haute-fidélité. Besoin de l'artiste de publier rapidement ses créations à moindre coût en arrosant la planète sans intermédiaire. Nécessité de défendre et protéger la filière discographique du distributeur au diffuseur, l'un et l'autre offrant un éventail des plus variés où le conseil permet d'aiguiller l'acheteur dans la jungle de l'inouï et de l'inconnu. Disque physique contre album virtuel Disque physique contre album virtuel
Premier “dommage collatéral” de la loi Hadopi : Juan Branco, ancien directeur de cabinet d’Aurélie Filippetti, âgé de 22 ans, a été remercié la semaine dernière – et en garde manifestement une certaine rancœur. “Ça s’est passé de manière très étrange, raconte-t-il aux Inrocks. Ça faisait quelques semaines qu’elle m’avait mis de côté. Elle m’a appelé la veille de sa nomination, et m’a dit qu’il serait très difficile de me trouver une place. Hadopi : Juan Branco “inquiet” sur la volonté d’Aurélie Filippetti de changer les choses Hadopi : Juan Branco “inquiet” sur la volonté d’Aurélie Filippetti de changer les choses
Benn Jordan est musicien et président fondateur du modeste label indépendant Alphabasic Records. En janvier 2008, et contrairement à ce qu’il se produisait d’habitude, il fut surpris de constater l’absence de son nouvel album sur les sites de torrents et P2P ! Alors il décida de prendre lui-même les devants en téléversant ses propres fichiers audios sur les sites de partage, mais en les accompagnant d’un court texte que nous avons décidé de traduire ci-dessous tant il nous semble original et révélateur de la situation actuelle. Ainsi tout « pirate » téléchargeant l’album se retrouvait avec un petit fichier HTML contenant le message. Libre alors à lui de le lire et d’agir en conséquence. Salut à toi mélomane, téléchargeur, pirate, pseudo-criminel… Salut à toi mélomane, téléchargeur, pirate, pseudo-criminel…
Le Monde.fr avec AFP | • Mis à jour le | Par Alain Beuve-Méry Toujours plus de numérique, toujours moins de physique : le marché de la musique continue sa mutation à marche forcée. Sur le premier trimestre 2012, selon les chiffres communiqués par le Syndicat national de l'édition phonographique (SNEP) qui représente 80 % du secteur, le marché a dégagé un chiffre d'affaire de 115,7 millions d'euros, en recul de 5 % par rapport à la même période en 2011. Mais cette décroissance du marché masque "une réalité contrastée", note David El Sayegh, directeur général du SNEP, car d'un côté la vente de CD et d'albums enregistre une baisse de 13 %, rapportant 83 millions d'euros, tandis que sur les trois premiers mois de l'année, les ventes numériques, sous forme de téléchargement légal ou d'abonnements, ont progressé de 24 %, avec 32,6 millions d'euros de revenus. L'industrie musicale veut conserver Hadopi, mais est prête à des assouplissements L'industrie musicale veut conserver Hadopi, mais est prête à des assouplissements
L'après Hadopi sera initié dans les 100 premiers jours de Hollande L'après Hadopi sera initié dans les 100 premiers jours de Hollande Aurélie Filippetti Aurélie Filippetti, 38 ans, a été nommée hier ministère de la culture et de la communication. Parmi ses dossiers prioritaires : "l'après Hadopi". "L'agenda du changement" mis en ligne par le Parti Socialiste introduit "l'ouverture de la réflexion sur l'Acte II de l'exception culturelle" sur la dernière case de juillet.
Les ventes d'albums augmentent quand ils sont piratés avant leur sortie Les données avancées par l'industrie du divertissement pour mesurer l'impact du téléchargement illicite et justifier un renforcement de la lutte contre le piratage ont toujours été une source de polémique, en particulier l'équation classique laissant entendre qu'un téléchargement illégal équivaut forcément à une vente commerciale manquée, et par conséquent à une perte. D'autres études soulignent en revanche que le téléchargement de musique ou de films favorise la découverte de nouveaux artistes et influe positivement sur le nombre de ventes. La dernière en date provient de l'université de Caroline du Nord, aux États-Unis. Réalisée par Robert Hammond et rapportée par Digital Trends, elle constate que BitTorrent améliore le succès commercial des albums pas encore sortis. Une amélioration qui est toutefois modeste, en comparaison avec les autres modes de diffusion (radio, TV). Les ventes d'albums augmentent quand ils sont piratés avant leur sortie
La nouvelle bataille d'Hadopi commence La nouvelle bataille d'Hadopi commence Hadopi a eu des effets positifs sur l'industrie musicale et il est absolument nécessaire de préserver le dispositif. Tel a été le message martelé mercredi par le Syndicat des producteurs de musiques, le SNEP, qui dressait un bilan des ventes du premier trimestre. Car, malgré le changement de cap opéré par François Hollande pendant la campagne et les assurances données sur la préservation du droit d'auteur, le monde de la musique n'est pas encore rassuré sur l'issue de la « concertation » dont va faire l'objet la loi anti-piratage. « Pour nous c'est quand même la remise en cause d'un acquis important. Donc, nous ne pouvons pas être certains du résultat. On sait très bien que certains joueront la carte de l'abrogation pure et simple », a indiqué David El Sayegh, le directeur général du SNEP.
Musique : le dématérialisé progresse plus vite que le physique ne chute Le Syndicat national de l'édition phonographique a publié les résultats du 1er trimestre de l'année 2012 du marché de la musique enregistrée. Premier enseignement : si le marché est globalement en baisse d'une année sur l'autre, cette baisse reste mesurée (- 5 %). Il représente 115,7 millions d'euros, dont 32,6 millions pour le marché de la musique dématérialisée. La vente en ligne progresse ainsi de 23,9 %, alors que la vente sur support physique baisse de 13 % : la musique dématérialisée génère désormais 28,2 % du chiffre d'affaires du marché de la musique en France, contre 21,1 % au premier trimestre 2011. La croissance de la vente en ligne n'est néanmoins pas encore à même d'endiguer le repli du marché global. Musique : le dématérialisé progresse plus vite que le physique ne chute
Le mode de financement du Centre national de la musique remis en question
Télévision, radio, presse, Internet, musique : les 12 travaux du futur gouvernement
Avec Music Hub, Samsung veut concurrencer iTunes Samsung vient de lancer Music Hub, sans tambour ni trompette. Ce nouveau service de musique mobile ne manque pourtant pas d'atouts. Il regroupe en effet dans un seul et même endroit des millions de chansons, la musique de chaque internaute stockée dans le cloud, un magasin de musique et des radios personnalisables. Music Hub est d'emblée accessible sur le Samsung Galaxy S III qui vient d'être lancé en Allemagne, en France, en Espagne, en Italie et au Royaume-Uni. D'autres appareils suivront rapidement. Music Hub repose sur les services technologiques de mSpot, un fournisseur de services de contenus mobiles récemment acquis par Samsung.
Samsung lance Music Hub, le service de musique mobile ultime
A Streaming Music Service You've Never Heard Of Has 10.5 Million Active Users Dhingana, a legal Indian music streaming service, recently surpassed 10.5 million monthly active visitors, becoming the largest legal Indian music streaming service. It is a social music streaming service that allows users to discover and enjoy Bollywood and Indian music, and is accessed by users across 220+ countries / territories every month. Dhingana is also said to have a collection of over 350,000 songs across 35 different genres available legally and for free. The company released a set of usage statistics that provide an idea of how music streaming has become a mainstream activity for a majority of Indian Internet users, both on their PCs and laptops, as well as mobile devices.
Grooveshark Launches Beluga - Free Tool For Collecting Fan & Musician Insights Despite ongoing lawsuits with major record labels and music publishers, Grooveshark is looking to diversify its product offering with the launch of a free music information tool called Beluga. Beluga combines Grooveshark’s in-house market research with the streaming service’s own data, providing music insights and allowing anyone to conduct in-depth research about a particular artist and their fans – completely free and with no registration required. With Grooveshark's 20 million unique monthly users, Beluga conducts analysis to find correlations between artist affinity and their listener's demographics, location, and survey responses. The insights themselves can be very specific.
Deezer ouvre sa plate-forme pour devenir le « Facebook de la musique »
How To Market Your Music On Pinterest
Loudlee : le Pinterest de la musique La semaine dernière je vous présentais une infographie intitulée : Pinterest, c’est quoi ? Si vous ne l’avez pas encore vue, je vous invite à y jeter un oeil, vous serez un peu moins perdu dans cet article ! En fait, je suis tombé sur une belle surprise : Loudlee, un site comme Pinterest, mais pour la musique…
Numérique - Article - « Made in NYC » : le boom de l'industrie numérique à New York Outre le fait de figurer parmi les starts-ups les plus en vogue du moment, Foursquare (un réseau social géolocalisé sur mobile) et Tumblr (une plateforme de micro-blogging) ont un point commun: les deux entreprises ont toutes les deux été fondées à New-York. Créé en 2007, Tumblr emploie aujourd’hui une centaine d’employés dans le quartier de Flatiron, au cœur de la presqu’île de Manhattan. C’est aussi une des cinquante starts-ups[+] NoteLe site du NY Tech Meetup recense sur son site toutes les starts-ups « made with ♥ in NYC ». [1] de la ville qui ont réussi à lever chacune plus de 50 millions de dollars auprès des investisseurs. En dépit d’un accès limité au réseau à très haut-débit, l’industrie des nouvelles technologies est en pleine croissance à New-York, attirant investisseurs et talents, selon l’étude « New Tech City » publiée par le Center for an Urban Future.
Deezer and Merlin Team Up to Offer Even More Streamed Music
Idol et Pias s'associent sur la distribution physique
Serendip.me, la plateforme de découverte et de partage musical
Rdio, enfin un vrai concurrent à Spotify ? On a fait l'essai. | musique en ligne
Spotify for iPad
Spotify prépare un service radio en ligne
Spotify sur le point de lever 220 millions de dollars
Spotify vous recommande des musiques en fonction de votre caractère !
Ravalement de façade pour Rdio
Le service de streaming musical Rdio arrive en France
Quickies: Storytelling 2.0, la Timeline de Dj Shadow & la Mort du CD
Mr OIZO "STADE 3" TEASER shared by Gauthier Bouly on Serendip
Marketing Plan Tactics For Independent Musicians – Part 3 of 3: Content Is King
Des vinyles imbibés de sang d'artistes célèbres en vente
Documentation : Focus : MÉTIERS ET MARCHÉS DE LA DISTRIBUTION NUMÉRIQUE La mutation prend forme
Deezer est disponible au Canada, en Nouvelle Zélande et en Australie
Le graphique qui nous montre combien le marketing social media est ridiculement compliqué…
Pierre Lescure, des intérêts en question
Ramener le droit d'auteur de 70 à 20 ans
La riposte graduée britannique prend l'eau
Jamendo : la musique libre
Microsoft pourrait présenter « Woodstock » au salon de l’E3
Mettre le Centre en musique
Le marché européen de la musique en ligne dominé par le téléchargement
Le premier ePlug WiFi d'Hercules devient musical
Insolite : quand Google Traduction cache une boîte à rythme
Developer Explains Why Android Sucks for Some Audio Apps
Samsung Galaxy S3 : bientôt le streaming de musique avec mSpot
How to Create an Audio Player in HTML5 & CSS3 [Tutorial]
5 docks mp3 au banc d'essai
Soundcloud co-founder says service may reach TVs in next two years | music innovation