background preloader

Musique en ligne 19/12 - 31/12

Facebook Twitter

10 key trends for 2011. Pour ainsi dire chacune des 10 années passées, l'industrie de la musique a été sujette à un déferlement de mauvaises nouvelles et de non moins mauvais résultats. L'idée générale est que la musique est un business en voie de disparition (et effectivement les ventes se sont rétractées de 2/3 en 10 ans), incapable de réagir correctement au changement de paradigme qu'amène Internet ; condamné à subir. Il est notoire que cette industrie a été particulièrement médiocre dans la façon dont elle a essayé de coordonner son action -nous avons bonne mémoire de meetings avec des patrons de maisons de disques, au préalable desquels on venait nous recommander de ne pas même mentionner le concept de mp3- et encore moins de créer une alternative crédible. On connait la suite. Cependant, l'année qui vient de s'écouler est intéressante car elle semble marquer un début de transition. 2011 pourrait donc être plus intéressante encore, si ces nouvelles tendances venaient à s'affirmer.

</b>*} Echospace : et Myspace redevient pertinent. MegaUpload peut remercier Hadopi. Selon les chiffres de comScore MegaUpload se porte bien en France, le service de téléchargement direct a enregistré la visite de 7,4 millions d’internautes uniques en novembre, soit une hausse de 35% par rapport à l’an dernier.

MegaUpload peut remercier Hadopi

C’est un nombre important pour le site qui comptait 350000 visiteurs français en août 2008. La bonne santé du site proviendrait de l’Hadopi , car même si MegaUpload permet le partage de fichiers légaux, il comporte de nombreux fichiers illégaux (musiques,films…). Le téléchargement direct que propose le site permet d’échapper au dispositif Hadopi, le dispositif ne surveillant que les réseaux P2P. Basé à Hong-Kong, MegaUpload qui a des serveurs également présents aux États-Unis est dans le collimateur de la RIAA et la MPAA qui défendent les intérêts de l’industrie de la musique et du cinéma aux Etats-Unis. Etude d’un fail » Article » OWNImusic, Réflexion, initiative, pratiques. 10 ans qu'internet est là.

Etude d’un fail » Article » OWNImusic, Réflexion, initiative, pratiques

Peu à peu l'industrie s'adapte aux nouveaux usages introduits par le web, pourtant, certaines mauvaises habitudes persistent : étude de cas par Unicum. Depuis le début de cette “crise”, les majors peinent à s’adapter, c’est un fait. Alors, on leur donne souvent l’excuse de l’envergure. Des “machines” lourdes, “ça viendra, il faut leur laisser un peu de temps”. Mais voilà, 10 ans après le début du naufrage, les majors oublient encore parfois qu’internet est mondial. Il est 00h35 et j’ai sûrement mieux à faire que venir poser cette question mais vraiment, ça me taraude trop. Pourquoi et même comment est-ce qu’une major peut encore faire ça en 2010? Ca m’exaspère. Le cas qui me fait réagir est “typiquement prodigieux” (expression savoureuse que j’emprunte humblement à un délicieux restaurant à Essaouira au Maroc qui se définissait tel quel).

Mieux : - Dès la 1ère diffusion, tout le monde s’est rué sur la toile pour l’avoir. - Des dizaines, centaines (plus?) Ah. Flops high tech 2010 : le meilleur du pire de l'année. Musique en ligne, le Journal. Gestion collective : à deux doigts d’un accord d’envergure pour la musique - So_cult’ - ElectronLibre. “Le booking peut aider un artiste à construire son projet scénique” Jalila Levesque. Cela fait un peu plus d’un an que l’on se suit avec Jalila Levesque.

“Le booking peut aider un artiste à construire son projet scénique” Jalila Levesque

Et pas que sur Twitter. Après une formation de juriste de droit social, Jalila s’est tournée vers les métiers de la communication et de l’artistique. Elle a co-fondé “Open Your Mic” et “Start and Buzz”, agences de booking et de promotion spécialisées dans le domaine artistique. Elle agit aussi de plus en plus au niveau des RP online et du community management. Et puis, last but not least, elle a dernièrement co-fondé “My Elevator is Hype”, un projet web concept autour du thème de l’ascenseur dans lequel elle met en lumière des personnes dont le travail ou l’action est une source d’inspiration ( et ce quelque soit le domaine).

Dernière revue de presse avant les fêtes. L’actu de la semaine sur DBTH? Facebook, Seb Farran (NTM), recommandation musicale et site web artistes. Il y a eu plein de choses essentielles cette semaine sur DBTH….

L’actu de la semaine sur DBTH? Facebook, Seb Farran (NTM), recommandation musicale et site web artistes

Laurent Teissier de Supergazol vous alerte sur les nouvelles guidelines pour les jeux concours sur Facebook (notamment fanpages) Seb Farran, manager de NTM, Izia, Etienne de Crécy…nous parle de son métier, sa vision, son avenir dans une interview en deux parties. “Un artiste n’est pas uniquement un idiot doué d’un talent artistique” (I) “Nous sommes dans un métier où dès que quelqu’un fait quelque chose, tout le monde est inquiet”(II) Je suis tombée sur Noomiz, sur “Darling and the Coloured Girl”. Gauthier Bouly (@gotsky) nous en dit plus sur comment il découvre la musique, sans MySpace. L’indifférence.