Musique en ligne : les majors toujours aveugles | Generation MP3 Musique en ligne : les majors toujours aveugles | Generation MP3 Virginie Berger, consultante en marketing, travaille depuis 10 ans dans l’industrie de la musique. Dans une lettre ouverte sur son blog, elle revient sur l’aveuglement des majors qui n’ont toujours rien compris à l’univers de la musique dématérialisée, qui croient toujours dans le CD et qui ne jurent que par les lois toujours plus répressives. Qu’est ce qui a tué l’industrie musicale ? L’arrogance.
Après le français Spidart, qui fut l’un des premiers à lancer un label participatif sur internet en France, c’est au tour du pionnier hollandais du genre, Sellaband, de rendre les armes. Le site, qui avait fermé officiellement pour des raisons de maintenance, vient de confirmer qu’il est en redressement judiciaire et en quête d’un repreneur. En dehors de MyMajorCompany avec Grégoire, aucun acteur du secteur n’est parvenu à transformer l’essai de manière convaincante. Et on attend toujours de MyMajor que plusieurs artistes financés par les internautes et qui ont déjà rempli leur jauge depuis des mois soient enfin lancés sur le marché. Labels participatifs, les raisons d’un échec - So_cult’ - Electr Labels participatifs, les raisons d’un échec - So_cult’ - Electr
iTunes celebrates 10 billion songs downloaded.
10 milliards de téléchargements de musique sur Itunes | Yozik Bl
Neutralité du Net: NKM tente de faire oublier Loppsi et Hadopi. Neutralité du Net: NKM tente de faire oublier Loppsi et Hadopi. Du même auteur Après les polémiques engendrées par les lois LOPPSI et Hadopi , Nathalie Kosciusko-Morizet a compris que « la neutralité du net » n’était pas un fantasme de geeks mais bel et bien un enjeu de société majeur. L’assemblée Nationale ayant réclamé un rapport sur cette question, NKM a lancé un grand débat sur le sujet. Qu’est-ce que la neutralité du net ?
Labels participatifs, les raisons d’un échec Après le français Spidart, qui fut l’un des premiers à lancer un label participatif sur internet en France, c’est au tour du pionnier hollandais du genre, Sellaband, de rendre les armes. Le site, qui avait fermé officiellement pour des raisons de maintenance, vient de confirmer qu’il est en redressement judiciaire et en quête d’un repreneur. En dehors de MyMajorCompany avec Grégoire, aucun acteur du secteur n’est parvenu à transformer l’essai de manière convaincante. Et on attend toujours de MyMajor que plusieurs artistes financés par les internautes et qui ont déjà rempli leur jauge depuis des mois soient enfin lancés sur le marché. Même lorsqu’il ne s’agit pas de parfaits inconnus, la sauce des labels participatifs ne semble plus prendre. Labels participatifs, les raisons d’un échec
David 'Fingers' Haynes rocks a Korg NanoPad
Mais où sont-ils donc tous passés ? Selon une étude menée par l'institut de recherche NPD Group, pas moins de 24 millions de consommateurs de musique ont "disparu" entre 2007 et 2009 aux États-Unis. Selon Russ Crupnick, analyste chez NPD Group, cette baisse de 21 % du nombre d'acheteurs englobe à la fois le marché du CD physique et de la musique dématérialisée. Dans le détail, les deux secteurs n'ont cependant pas suivi la même trajectoire. En effet, c'est le marché du CD physique qui accuse la plus lourde perte, avec le départ de 33 millions de consommateurs en deux ans. Si certains d'entre eux se sont naturellement tournés vers les plates-formes légales de téléchargement, l'industrie du disque cherche à comprendre où sont passés les autres. Musique : 24 millions de consommateurs légaux ont "disparu" en d Musique : 24 millions de consommateurs légaux ont "disparu" en d
Great news: The MediaFuturist Android / Google app is now availa
contenu gratuit en ligne sondage contenu gratuit en ligne sondage Un sondage mondial de Nielsen révèle que 85% des participants souhaitent que le contenu gratuit sur le web le demeure et 71% soutiennent que la qualité du contenu devrait être supérieure pour qu'il soit payant. Les contenus ne sont toutefois pas tous égaux devant ce constat. En effet, la firme a constaté que les sondés ayant déjà déboursé pour un type de contenu sont plus enclins à repayer pour ce même type de contenu.
Ted Cohen favorable à une gestion collective du streaming Ted Cohen favorable à une gestion collective du streaming Dans un billet publié sur le blog américain The Music Void, dont il est un contributeur régulier, Ted Cohen, ex-vice président d'EMI pour le digital aux Etats-Unis et figure tutélaire du Midemnet à Cannes, qui conseille aussi bien les ayant droit, désormais, que les start-up de musique en ligne avec sa société TAG Industries, s'interroge sur les conditions de licence faites à ces dernières par les maisons de disques. Il revient notamment sur le cas de Pandora, service de radio personnalisé mais non-interactif qui a dégagé un chiffre d'affaires de 50 millions de dollars l'an dernier aux Etats-Unis et reversé 30 millions de dollars de royautés aux ayant droit. Au quatrième trimestre 2009, Pandora est devenu profitable et son modèle économique, qui repose à la fois sur la publicité et sur l'abonnement, est considéré comme durable par les analystes.
» Blog Archive » Acheter de la musique numérique … et a quel pri Voici une petite sélection de jeux en 2D que j'ai acheté sur Steam. Je dois avoir un trip oldies en ce moment. Je commence par deux remakes qui ont fait pas mal de bruit a leur sortie .. Castle of illusion : Et dire que j'avais la version master system dans ma jeunesse ... cela ne me rajeunit pas. » Blog Archive » Acheter de la musique numérique … et a quel pri
It’s such a fine line between stupid and clever,” observed David St Hubbins, lead singer of spoof 1980s rock band Spinal Tap – a line that he and his Spandex-clad bandmates trod for much of their music-recording career. But the same appears to be true of investing in music: the margins are just too fine. Private equity investors appear to be on the stupid side of the line. Matthew Vincent / Serious money - Matthew Vincent: Investing in Matthew Vincent / Serious money - Matthew Vincent: Investing in
Is Google preparing to challenge iTunes in the cloud? | Media Ma Is Google preparing to challenge iTunes in the cloud? | Media Ma As the four biggest record companies wait to hear more about a proposed iTunes cloud music service, word comes now that Google has kicked the tires on a start-up specializing in cloud media. Google has showed interest in possibly acquiring Los Angeles-based Catch Media, a company that intends to help make it simple for consumers to enjoy their digital movies, music, and books across numerous different hardware and service platforms, according to sources with knowledge of the negotiations. It's unclear whether talks between Google and Catch have gone beyond informal discussions. Google CEO Eric Schmidt (left) and Universal Music Group CEO Doug Morris prepare to shake hands at the Vevo launch party two months ago.
WaTunes New Digital Marketplace | Music Marketing - Gen-Y Rock S Hitting the music-biz streets this week was an update from the online music community WaTunes (the same company that will get your music in iTunes for FREE). They have unveiled a new “digital marketplace” which enables artists to sell their music for their fans to buy – all in an organized and convenient manner. If you’re looking to confidently roam with the class of music culture then this storefront will help you discover new music in exciting ways! There are several features from WaTunes that allow browsing and discovery of artists to be efficient and easy on the mind – two of these feature are the idea of “next generational social platform” and the multi-faceted Marketplace feature.
Rien de mieux que l’avis d’un expert pour savoir où l’on va. Gildas Lefeuvre, 23 Midem au compteur, nous donne sa vision de ce Midem 2010 : moins de monde mais des ateliers pratiques et pédagogiques pleins à craquer ce qui montre qu’il faut faire preuve d’optimisme pour les années à venir. Gildas nous livre également son point de vue sur le sujet de l’année, la fameuse gestion collective obligatoire des droits voisins pour la musique diffusée/distribuée sur Internet VideoCast MIDEM 2010: Gildas Lefeuvre (Journalist
Vous connaissiez les sites de téléchargement gratuit et même rémunérateurs pour les internautes, vous connaissiez les labels participatifs. Faites préchauffez votre cerveau à 180° , insérez les deux modèles, laissez cuire 20 minutes et vous obtiendrez le premier site de coproduction gratuit. Ça s’appelle Castarprod.com Et on en parle tout de suite sur le blog d’un artiste en développement dans un monde en crise… Jusqu’ici pour devenir internaute producteur, il fallait dégainer sa carte bleue. Avec Castarprod, un site lancé par le producteur Yvan Tarlay, la donne va changer. Le site devrait organiser des concou rs appelés « Casting » où 40 artistes seront présentés aux internautes. Devenez producteur de musique c'est gratuit !
Sellaband est mort ? Panique dans le monde des labels dont vous êtes le producteur , Sellaband l’historique premier label participatif a-t-il jeté l’éponge ? Le site lancé en 2006 a inspiré my major company , spidart et une dizaine d’autres plates formes dans notre petit hexagone. Après la naufrage de Spidart, les tourments de Sellaband viennent confirmer l’inexorable déclin du modèle Je vous propose de découvrir le message laissé aux internautes sur la home page du site : On Friday February 19th, SellaBand AG requested provisional suspension of payments (moratorium).
Videocast MIDEM 2010: David Brami de Moozar.com
sandbaggerone
Déficit d'un million d'acheteurs de téléchargements musicaux en
Pro-Hadopi? plaidoyer sans fards
Radio Thon | Un banc de radios en ligne