17/05 - 23/05 Actu Musique en ligne

Facebook Twitter

Jean-Luc Godard : "Je suis contre Hadopi. Il n'y a pas de propri. Alors qu'il entrera bientôt dans sa quatre-vingtième année, et malgré une image de réalisateur vieillot dont on aime raconter les films sans jamais les regarder, Jean-Luc Godard est resté un cinéaste d'une grande modernité.

Jean-Luc Godard : "Je suis contre Hadopi. Il n'y a pas de propri

A l'occasion de son dernier Film Socialisme, présenté au Festival de Cannes et déjà disponible en VOD, Godard envoie valdinguer la propriété intellectuelle en empruntant des extraits de films qu'il colle à ses images, sans l'autorisation de ses confrères. Dans une longue et passionnante interview aux Inrocks, Jean-Luc Godard dit tout le mal qu'il pense des droits d'auteur tels qu'ils sont appliqués aujourd'hui.

"Le droit d'auteur, vraiment c'est pas possible. Un auteur n'a aucun droit. Droits d'auteur: la Russie de nouveau sur une liste noire améric. La Russie, l'Espagne, le Mexique, le Canada et la Chine figurent sur la nouvelle liste noire des pays les plus laxistes en matière de droits d'auteur présentée mercredi par un groupe parlementaire au Congrès américain à Washington.

Droits d'auteur: la Russie de nouveau sur une liste noire améric

Les sénateurs déplorent l'insuffisance des mesures russes destinées à protéger les droits d'auteur en ligne. Ils rappellent qu'un accord signé par Moscou et Washington en novembre 2006 prévoit un plan de contrôle efficace dans ce domaine et appellent la Russie à amender le Code civil pour combattre la piratage informatique. Universal Music : "On ne peut pas arrêter le piratage" - OZAP.co. Le géant de l'industrie du disque soutient l'Hadopi britannique.

Universal Music : "On ne peut pas arrêter le piratage" - OZAP.co

C'est un débat qui commence à dater, mais qui est toujours d'actualité. Universal Music Group International s'est exprimé sur le sujet du piratage en ligne de la musique, expliquant « qu'on ne pouvait pas l'arrêter ». Francis Keeling, président du département numérique, a affirmé que « vouloir le stopper était voué à l'échec ». Lors de la convention Great Escape à Brighton, au Royaume-Uni, il a expliqué qu'il fallait faire du téléchargement illégal quelque chose de « socialement inacceptable ».

Francis Keeling, dont le travail consiste notamment à faire en sorte que des artistes comme Lady Gaga, Eminem et Rihanna soient disponibles en ligne en dehors des Etats-Unis a expliqué : « Dans des pays comme l'Espagne ou l'Italie, les gens s'étonnent toujours des personnes qui achètent de la musique alors qu'elles pourraient l'obtenir gratuitement. Pirater, une pratique 'enracinée culturellement', mais pas seule.

Si pour certains, l'un des enjeux majeurs du numérique dans l'industrie du livre reste le piratage, Dame Gail Rebuck, présidente de Random House UK voit aussi dans cette pratique un comportement ancestral « enraciné culturellement ».

Pirater, une pratique 'enracinée culturellement', mais pas seule

La moitié de son temps, explique-t-elle, est consacrée aujourd'hui à se préoccuper d'un pan de l'édition qui représente moins de 5 % des ventes totales de livres outre-Manche. Cependant, les flibustiers qui piratent ne sont pas la menace qu'ils semblent incarner. Car s'il est essentiel de garder à l'esprit ce que l'industrie de la musique (et pas les artistes eux-mêmes) ont encaissé avec l'arrivée des formats numériques, éditeurs et libraires ont encore quelques avantages dans leur manche, précise le Financial Time. La Commission Européenne fustige l'insuffisance de l'offre légal.

Dans le cadre d'une communication sur la stratégie numérique pour l'Europe, la Commission Européenne s'est montrée très ferme mercredi à l'encontre des ayants droit, accusés en filigrane de trop se préoccuper du piratage et pas assez du développement d'une offre légale attractive.

La Commission Européenne fustige l'insuffisance de l'offre légal

"Aujourd'hui, aux États-Unis, il y a quatre fois plus de téléchargements de musique qu'en Europe qui pâtit du manque d'offres légales et du cloisonnement des marché", regrette ainsi la Commission, qui lutte depuis de nombreuses années pour étendre le marché unique européen aux contenus culturels sur Internet. Au nom de l'exception culturelle, les sociétés de gestion collective nationales refusent d'entrer dans une logique de concurrence avec leurs homologues. Pirate Bay revient gr ce au parti pirate su dois. Tel un chat, Pirate Bay dispose-t-il de neuf vies?

Pirate Bay revient gr ce au parti pirate su dois

Malgré les condamnations (dont il a fait appel), la revente avortée et la pression qui s'intensifie côté Hollywood, le site bittorrent a fait son retour mardi, après une journée passée hors-ligne –suite à l'injonction obtenue par des studios hollywoodiens contre le fournisseur de bande passante allemand du site. Accompagné d'une image moqueuse de LOLcat, ThePirateBay dit ceci: «TPB ne peut pas fermer LOL! […] Notre hébergeur a été menacé d'une très grosse amende. La Carte Musique Jeune se prend une claque chez les jeunes - Num. C'est une bonne idée si elle vise réellement à recueillir et prendre en compte leurs avis, et pas simplement à donner l'illusion aux jeunes qu'ils ont leur mot à dire sur la politique appliquée par le gouvernement.

La Carte Musique Jeune se prend une claque chez les jeunes - Num

En partenariat avec Skyrock, les pouvoirs publics ont lancé leur plate-forme Waka, qui donne aux internautes la possibilité de s'exprimer "pour que ça bouge". Parmi les sujets abordés figure la détestable Carte Musique Jeune pour les moins de 25 ans, pour laquelle le gouvernement prévoit d'investir 20 millions d'euros de l'argent des contribuables à qui l'on demande par ailleurs de se serrer la ceinture.

"C'est une carte numérique subventionnée à 50% par l'Etat pour que tu puisses télécharger légalement de la musique. ElectronLibre. Selon nos informations, l’Elysée vient de prendre la décision de reporter le lancement de l’opération Carte musique pour les jeunes à la rentrée prochaine, contre l’avis de la rue de Valois, qui mettait tout en œuvre pour lancer cette opération, préconisée par la mission Zelnik, à l’occasion de la Fête de la musique, le 21 juin prochain.

ElectronLibre

La question du financement de la Carte musique, qui aurait dû reposer, notamment, sur une contribution des fournisseurs d’accès via une extension de l’assiette de TVA à 19,6 % dans leurs offres triple play, n’a toujours pas été réglée. La Carte Musique Jeune serait repoussée... avant d'être abandonn. Ouf.

La Carte Musique Jeune serait repoussée... avant d'être abandonn

Y aurait-il donc un peu de décence au gouvernement ? Selon les informations de nos confrères d'Electron Libre, qui confirme celles avancées en mars dernier par le député Lionel Tardy, le projet de Carte Musique Jeune mis en place pour booster la consommation de musique en ligne payante aurait été repoussé de plusieurs mois. Alors qu'elle devait être lancée à l'occasion de la Fête de la Musique, le 21 juin, l'Elysée aurait décidé de décaler son lancement à la rentrée. La Carte Musique Jeune sera lancée avec 75 millions d'euros de b. Finalement, l'indécence continue.

La Carte Musique Jeune sera lancée avec 75 millions d'euros de b

Le projet n'a pas été enterré discrètement, comme nous en émettions hier l'hypothèse. Selon les informations de La Tribune, la Carte Musique Jeune sera bien retardée à la rentrée comme le rapportait Electron Libre, mais annoncée officiellement à l'occasion de la Fête de la Musique le 21 juin. On ne transige pas avec les symboles. Une réunion d'arbitrage tenue mardi à l'Elysée aurait convenu d'accorder au dispositif un budget de 25 millions d'euros par an de subventions, sur une période de 3 ans. Soit un budget de 75 millions d'euros au total.

Dans sa dernière étude MobiLens, comScore decortique les habitud. L'économie d'Internet, version artistes - INTERNET MEDIAS. Faible succès du téléchargement de musique sur téléphone mobile. PARIS, 19 mai (Reuters) - Moins de 2% des utilisateurs de téléphone mobile aux Etats-Unis et en Europe de l'Ouest ont téléchargé de la musique via leur combiné au premier trimestre, selon une étude du cabinet spécialisé comScore publiée mercredi. Ce chiffre souligne la difficulté pour les concurrents d'Apple (AAPL.O: Cotation), comme Nokia (NOK1V.HE: Cotation), de détrôner iTunes, le kiosque en ligne de la firme à la pomme. Si 24% des personnes ont écouté de la musique sur leur combiné, la majorité l'a transférée sur l'appareil à partir d'un ordinateur, précise l'étude. Des offres comme Comes With Music du finlandais Nokia, ou Spotify, un service de musique gratuit financé par la publicité et les abonnements, toutes deux lancées à la fin 2008, ont tenté de briser le monopole d'iTunes sur le marché légal de la musique en ligne.

Qui gagne quoi? Les vrais revenus d'artistes par type de c. Le CA du marché de la musique (p. Spotify : De nouvelles marches vers le Premium. Spotify, le célèbre service de streaming de musique a décidé d'ajouter des marches dans son escalier vers le premium. De nouvelles offres viennent en effet de voir le jour. Le blog d'un artiste en développement dans un monde en crise est allé jeté un oeil sur « Unlimited » et « Open » , deux nouvelles façons d'utiliser Spotify et peut être de transformer les 7 millions d'utilisateurs de Spotify Free en utilisateurs payants … Un nouveau forfait payant deux fois moins cher que le premium...

Spotify Unlimited est facturé 4.99€ par mois. Spotify change ses prix. Spotify, le célèbre service de streaming de musique a décidé d’ajouter des marches dans son escalier vers le premium. De nouvelles offres viennent en effet de voir le jour. Le blog d’un artiste en développement dans un monde en crise est allé jeté un oeil sur « Unlimited » et « Open » , deux nouvelles façons d’utiliser Spotify et peut être de transformer les 7 millions d’utilisateurs de Spotify Free en utilisateurs payants … Nathalie Collard et Philippe Renaud. Se cultiver gratuitement et légalement sur le web, c'est possible, et de plus en plus facile, si on en juge par la popularité croissante des services légaux de Hulu aux États-Unis en passant par YouTube et, plus près de nous, Tou.tv ou le site de l'ONF.

Sans compter les FreeMusicArchive ou Spotify (pas encore accessible ici) pour la musique. >>> Servez-vous, c'est gratuit! Un paradoxe, puisque les nouvelles technologies ont aussi mis à mal certaines industries culturelles. Celle de la musique en premier, du cinéma ensuite, puis de la télé, et peut-être un jour celle du bon vieux livre sur papier. Deezer, le plus média des plateformes de streaming - Industrie M. iTunes : toujours numéro un aux Etats-Unis. iTunes est toujours le point de vente de musique le plus important aux États-Unis, tous canaux confondus. En 2009, le disquaire d'Apple a continué de gagner du terrain. Sa part de marché était l'année dernière de 26,7 %, contre 21,4 % en 2008 et 12,7 % en 2007. Apple détient 26,65 % du marché de la musique aux USA en 2009.

Yozik.com sur les traces de Zimbalam ? Airtist contre attaque ! Le podcast Saison 1 Episode 1. Adisq - La révolution numérique à l'ordre du jour. Music philosophy. Un artiste peut être utile, quoiqu’ Les extaits musicaux de 30 secondes sont une utilisation équitab. Pas besoin de Pandora pour trouver de la musique! Relationship Explorer. The big question: The next 10 years of the music industry.