background preloader

La seconde guerre mondiale en Asie

Facebook Twitter

7 Décembre 1941, Pearl Harbor. « Hier, 7 décembre 1941 — une date qui restera à jamais marquée dans l’Histoire comme un jour d’infamie — les États-Unis d’Amérique ont été attaqués délibérément par les forces navales et aériennes de l’empire du Japon« , voici comment le président démocrate des États-Unis, Franklin D. Roosevelt, débute le discours qu’il prononce devant le Congrès américain le 8 décembre 1941. Pearl Harbor est sans aucun doute l’un des grands tournants de la seconde guerre mondiale. Car si l’attaque japonaise est une réussite tactique, ses implications stratégiques — et notamment l’entrée en guerre des États-Unis aux côtés du Royaume-Uni et de l’Union soviétique — bouleverse l’équilibre des forces.

À l’occasion du 80e anniversaire de cette bataille, LaContempo.fr vous propose donc une infographie originale sur les causes de l’événement, ses résultats et ses conséquences. Pour aller plus loin : Conn Stetson, Engelman C. Jérémie Halais – 2021 – LaContempo.fr Retrouvez-moi sur Twitter WordPress: Publié par. Les « secondes guerres mondiales » - Dominique Vidal et Philippe Rekacewicz. Soixante-dix ans, donc. Avec ces deux jours de commémorations (8 et 9 mai), nous avons pensé utile de sortir des archives un texte et quelques citations qui datent de 2010, ainsi qu’une série de cartes produites il y a... vingt ans. Elles faisaient partie d’une recherche cartographique que nous avions menée de 1992 à 1994, et publiée dans diverses publications annexes du Monde en 1994 et 1995 (Dossiers et Documents, Histoire au jour le jour et Le Monde Editions). Dominique Vidal nous a autorisé à reprendre un de ses textes, très éclairant, paru dans « l’Atlas histoire » du Monde diplomatique en 2010, dans lequel nous reprenons aussi deux longues citations des historiens Lionel Richard et Hirofumi Hayashi.

L’ensemble cartographique est d’une facture très classique (voilà, c’était mon style il y a 20 ans...) qui n’apporte rien de particulièrement nouveau, mais ce sont des ressources qui pourront certainement servir aux enseignants et aux étudiants. Texte de Dominique Vidal. Les bombardements nucléaires d’Hiroshima et Nagasaki et la capitulation japonaise : le débat continue.

Il y a 75 ans, les bombardements nucléaires sur Hiroshima et Nagasaki ont provoqué au moins 200 000 morts, selon les estimations les plus récentes. Une majorité (certes déclinante) de l’opinion américaine les approuvait encore en 2015. Barack Obama fut le premier président des États-Unis en exercice à se rendre à Hiroshima, en mai 2016. Il n’a pas présenté d’excuses, ce qui aurait embarrassé le Japon, lequel a du mal à faire face à son passé militariste et impérialiste, et aux atrocités commises. À cette occasion, les médias officiels chinois ont dénoncé la posture victimaire du Japon, lequel serait responsable de ce qu’il a subi en 1945. Le débat, on le voit, est encore vif, trois quarts de siècle après les faits. L’évolution du regard occidental sur Hiroshima et Nagasaki Les débats sur l’utilisation des bombes atomiques sont révélateurs des dimensions politico-idéologiques de l’historiographie américaine. Comment et pourquoi la décision a-t-elle été prise ?

[Map] Map showing the extent of destruction by bombing on Tokyo, Kawasaki, Yokohama, Kobe, Osaka, and Nagoya in Japan, 1945 | World War II Database. Vidéo sur l'expansion japonaise avant et pendant la seconde guerre mondiale/ WW2 Japan Expansion. 6 août 1945 : Hiroshima | Quand l'histoire fait dates | ARTE.