background preloader

Semences

Facebook Twitter

Alimentation : « Notre modèle agricole mondial est à bout de souffle » Le rapporteur pour le droit à l’alimentation aux Nations unies, Olivier De Schutter, constate l’impuissance des Etats face aux industriels de l'agro-industrie.

Alimentation : « Notre modèle agricole mondial est à bout de souffle »

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Gilles van Kote Une crise des prix alimentaires, les débats sur les agrocarburants ou sur les « accaparements de terres », un duel à fleurets mouchetés avec Pascal Lamy, directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) jusqu'en 2013 : les six années qu'a passées le juriste belge Olivier De Schutter au poste de rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l'alimentation ont été bien remplies. Alors que son mandat arrive à échéance mercredi 30 avril et que la Turque Hilal Elver devrait lui succéder d'ici quelques semaines, il affirme que le modèle agro-industriel est dépassé et que la solution aux défis alimentaires actuels ne viendra pas des Etats mais des citoyens. Olivier De Schutter. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Olivier De Schutter

Biographie[modifier | modifier le code] Travaux sur la gouvernance européenne et les droits fondamentaux dans l'Union européenne[modifier | modifier le code] Depuis le début des années 1990, Olivier De Schutter a travaillé sur les questions de gouvernance au sein de l'Union européenne, ainsi que sur la protection des droits fondamentaux dans l'Union européenne[5]. Il a collaboré avec la Cellule de prospective de la Commission européenne entre 1995 et 1997, dans le cadre d'un programme de séminaires visant à étudier les conditions d'une réforme de la gouvernance européenne: plusieurs des propositions résultant de ces séminaires ont par la suite influencé la rédaction d'un Livre blanc[6] de la Commission européenne sur la gouvernance européenne, présenté en juillet 2001, issu des travaux sur la réforme de la gouvernance européenne entamés à la suite de la crise causée par la chute de la Commission présidée par Jacques Santer.

Push-pull (agriculture) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Push-pull (agriculture)

Le Desmodium dégage des substances chimiques qui éloignent les insectes ravageurs. Le push-pull (le pousser-piéger), aussi appelé répulsion-attraction, est une approche de lutte biologique qui consiste à « chasser » les insectes ravageurs d'une culture principale et à les « charmer » vers la lisière du champ[1]. Cette méthode dépend de l'agencement pensé de plantes dotées de la capacité biologique ou chimique de repousser, attirer ou piéger les insectes, évitant l'utilisation d'insecticides de synthèse ou d'OGM.

La technique fut développée au Kenya par l'entomologiste indien, Zeyaur R. Push-pull (agriculture) Les Trois Sœurs et La Milpa: des techniques ancestrales de cultures associées - ecoloPop. The Pesticide Question - Wikipedia. The Pesticide Question: Environment, Economics and Ethics is a 1993 book edited by David Pimentel and Hugh Lehman.

The Pesticide Question - Wikipedia

Use of pesticides has improved agricultural productivity, but there are also concerns about safety, health and the environment. [1] This book is the result of research by leading scientists and policy experts into the non-technical and social issues of pesticides. In examining the social policies related to pesticides use, they consider the costs as well as the benefits. The book says that Intensive farming cannot completely do without synthetic chemicals, but that it is technologically possible to reduce the amount of pesticides used in the United States by 35-50 per cent without reducing crop yields. The researchers show that to regain public trust, those who regulate and use pesticides must examine fair ethical questions and take appropriate action to protect public welfare, health, and the environment. POSITIVR - Votre dose d'inspiration positive.

À Findhorn, en Écosse, on construit le village écologique du futur. Un petit village écossais de 500 habitants retient depuis quelques années l’attention des observateurs.

À Findhorn, en Écosse, on construit le village écologique du futur

Le Potager de Santé Boutique Graine Pascal Poot. Calendrier des semis de légumes. Plant-e, ou comment produire de l'électricité avec des plantes. Le principe de Plant-e est celui de la pile microbienne : des bactéries du sol produisent des charges électriques qui peuvent être exploitées pour produire un courant.

Plant-e, ou comment produire de l'électricité avec des plantes

Un nouveau portail d'information sur les sols de France. Acteurs et projets près de chez soi. US InfoSol. Une banque pour les sols - Agriculture - Agroalimentaire. Welcome to PlantCatching. Le compost magique de Jean Pain, invention française (presque) oubliée - Rue89 - L'Obs. Des tomates qui poussent par -35°C, en janvier, le tout sans « un sou d’électricité ».

Le compost magique de Jean Pain, invention française (presque) oubliée - Rue89 - L'Obs

La prouesse a fait grand bruit au Canada. About Paul Stamets. Fungi Perfecti founder and president Paul Stamets has been a dedicated mycologist for over 40 years.

About Paul Stamets

Over this time, he has discovered and coauthored several new species of mushrooms, and pioneered countless techniques in the field of mushroom cultivation. He received the 1998 "Bioneers Award" from The Collective Heritage Institute, and the 1999 "Founder of a New Northwest Award" from the Pacific Rim Association of Resource Conservation and Development Councils. Claude et Lydia Bourguignon. LAMS, Laboratoire d'analyse de sol. Lydia et Claude Bourguignon, protection des sols. École d'agrobiologie de Beaujeu. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

École d'agrobiologie de Beaujeu

Elle est plus souvent et plus justement nommée école de Beaujeu car même si son enseignement fut dispensé par des agroécologistes, biodynamistes, permaculteurs, vétérinaires homéopathes , phytothérapeutes, microbiologistes des sols ..., elle se veut globale et on y apprend une philosophie générale de la vie. Le réseau permaculture francophone. N'arrachez plus les herbes de vos rues, photographiez-les. Dans les sillons du bitume, le long des murs et malgré les pavés, les plantes sauvages colonisent fièrement chaque bout de trottoir.

N'arrachez plus les herbes de vos rues, photographiez-les

En général, nous ne les voyons pas. Souvent, elles sont chassées à coup de pesticides. Mais, depuis 2011, quelques centaines de citoyens les scrutent, les surveillent, les photographient et les mesurent. Ils participent à un vaste projet de science participative appelé « Sauvages de ma rue », co-piloté par l’association Tela Botanica et le Muséum national d’histoire naturelle de Paris.

Les résultats obtenus sont impressionnants. L'ACTUALITE ENVIRONNEMENTALE EN TEMPS REEL. Fruits Oubliés Réseau - Un relais pour le maintien de la diversité fruitière. Semences. Les kits à champignons - Prêt à Pousser. TAIR - Home Page.

Semences : une guerre oubliée ? - Débats 2012. Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité - FRB. Tomodori, variétés anciennes de tomates. Semences. Semences Paysannes.

Association Kokopelli. Un toit pour les abeilles - Parrainez une ruche.