background preloader

Article 4: Minecraft, bien plus qu'un simple JV pour enfants

Facebook Twitter

Minecraft à l'épreuve du développement territorial. Que se passe-t-il lorsque l’univers ultra pixélisé de Minecraft se frotte à celui de l’urbanisme et du développement territorial ?

Minecraft à l'épreuve du développement territorial

Fort d’une communauté de 40 millions de joueurs à travers le monde, le jeu de construction le plus célèbre de ces dernières années s’est récemment lancé dans une collaboration étonnante avec ONU-Habitat. Après My Blocks, une expérience de participation citoyenne lancée en Suède dans le cadre d’un processus de reconstruction et de rénovation urbaine, le projet Block by Block entend quant à lui « révolutionner », sinon contribuer à modifier l’approche de l’urbanisme participatif et du développement de certains territoires. Imaginé par Mojang, l’équipe de développeurs du jeu, Block by Block impliquera les plus jeunes à l’exercice du projet urbain en leur donnant la possibilité d’intervenir, à la manière d’urbanistes ou d’architectes, sur des représentations 3D de leur quartier. Le projet pilote de Kibera dans la banlieue de Nairobi.

« Climate Hope City », la ville verte version Minecraft - Villes. Climate Hope City: how Minecraft can tell the story of climate change. On the rooftops, there are endless luscious gardens, so that the skyline of the city looks almost like the tree tops of a vast rain forest.

Climate Hope City: how Minecraft can tell the story of climate change

Beneath them, lining the roads, are multi-storey farms, producing fruit and vegetables for the local populace. There are strange sail-shaped constructions that suck CO2 out of the air, and along the canals, hydrogen powered boats glide silently through crystal clear waters. This is Climate Hope City – and for now, it exists only in Minecraft. When the Guardian launched its Keep it in the Ground campaign in March, editor-in-chief Alan Rusbridger, and other senior staff, spoke about the challenge of finding new ways to discuss and report on climate change – to break out of traditional journalism and explore fresh ideas. “We carry on flogging a load of dead horses, in exactly the same way, with exactly the same whip,” wrote columnist and environmentalist George Monbiot. One answer to that challenge is to envisage a future zero carbon city in Minecraft.

Comment « Minecraft » s’est incrusté à l’école et à l’ONU. Ce jeu vidéo de construction et d’exploration, absorbé par Microsoft il y a tout juste un an, est aussi bien utilisé pour enseigner l’histoire que pour aménager des bidonvilles.

Comment « Minecraft » s’est incrusté à l’école et à l’ONU

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Morgane Tual On peut y tuer des zombies, explorer des ruines, construire des monuments, creuser des mines, élever du bétail… Le succès du jeu vidéo Minecraft, sorte de Lego grandeur nature, repose sur les possibilités quasi illimitées que ce grand bac à sable offre à ses aficionados. Microsoft ne s’y est pas trompé en annonçant, le 15 septembre 2014, le rachat de Mojang, le studio suédois à l’origine du jeu, pour 2,5 milliards de dollars. Depuis son lancement en 2009, le jeu a convaincu plus de 100 millions de joueurs, qui n’y ont pas seulement trouvé de quoi occuper leur temps libre : certains ont imaginé d’autres usages à Minecraft, bien plus sérieux. Le jeu chouchou des enseignants C’est dans les salles de classe que Minecraft exprime tout son potentiel. Code.org utilise Minecraft pour faire découvrir la programmation aux enfants - Tech. Le site Code.org et Microsoft lancent un guide d'apprentissage pour apprendre les bases de la programmation.

Code.org utilise Minecraft pour faire découvrir la programmation aux enfants - Tech

Et pour intéresser les enfants, c'est Minecraft qui est mis en avant. Joindre l’utile à l’agréable. À l’image du partenariat entre le site Code.org et la société de production LucasFilm, qui a donné naissance à un petit jeu pour apprendre à programmer avec Star Wars, Microsoft est lui aussi entré dans la danse avec un concept similaire. Sauf qu’au lieu de faire appel à des héroïnes d’une galaxie lointaine, très lointaine, l’entreprise américaine mobilise le célèbre jeu vidéo Minecraft. Sur le site Code.org, Microsoft a publié un guide qui fait découvrir les rudiments de la programmation (du JavaScript) en utilisant l’univers cubique de l’un des jeux de construction les plus célèbres. L’espace de travail est découpé en trois zones. À gauche se trouve l’aire de jeu. Minecraft sur HoloLens : un couple impressionnant Lire Et si Sony sortait une PlayStation 4 plus puissante ?