background preloader

IA machine learning

Facebook Twitter

Les robots ont déjà tué des emplois. Intelligence artificielle : raisonnée ou intuitive, à laquelle faire confiance ? IA. Jouez au piano en duo avec Magenta, l'intelligence artificielle artiste de Google - Tech. How Artificial Intelligence Will Invade Classrooms. Nothing reveals as much about a society, and its future, as its high schools.

How Artificial Intelligence Will Invade Classrooms

Yet amid accelerating change — widening inequality, unprecedented globalization and technological advances — they’ve woefully lagged behind. There are, of course, exceptions. Follow OZY’s special series High School, Disrupted to find out about the global leaders, cutting-edge trends and big ideas reimagining secondary education — for the better. From Siri handling our schedules to smart cars driving themselves, artificial intelligence (AI) has turned our world upside down — except in education. Computers are trading on the stock markets for us, but our schools might as well be stuck in the 12th century. Just ask Vivienne Ming, a theoretical neuroscientist who claims to predict everything from how much money your children will make to how long they will live.

This interview has been edited and condensed. How can AI help jump-start high school education? Ming: It’s a big ambition. Laurent ALEXANDRE au Senat (HD) - Impact de l'IA sur l'économie française. L’Intelligence artificielle va-t-elle mettre fin au poker. Le poker a attiré l’attention de la presse spécialisée ces derniers jours à cause de deux annonces différentes, provenant de deux équipes cherchant à résoudre la complexité du « sans limites ».

L’Intelligence artificielle va-t-elle mettre fin au poker

Tout d’abord une équipe de l’université Carnegie Mellon, dirigée par Tuomas Sandholm, est en train de soumettre leur logiciel à un test contre des joueurs professionnels de haut niveau : la compétition à commencé le 11 janvier et se terminera le 30 (il est possible de suivre le déroulement de ce match en temps réel sur ce site). Parallèlement, un autre groupe, mené par Michael Bowling, à l’Université d’Alberta, a proposé un nouveau programme, Deepstack (.pdf). Les chercheurs affirment avoir fait jouer leur programme contre 33 joueurs professionnels, chacun jouant environ 3000 parties contre la machine, et Deepstack se serait montré au niveau de ses adversaires. En gros les deux équipes concurrentes se basent sur deux théories différentes.

Les humains sous pression. Comment intégrer une API d'intelligence artificielle. IBM, Microsoft, Google ou Amazon proposent des briques cloud d'intelligence artificielle sous forme d'APIs.

Comment intégrer une API d'intelligence artificielle

Leur utilisation nécessite un certain nombre de prérequis techniques et de compétences spécifiques. Explications. Longtemps, l'intelligence artificielle est restée confinée dans les labos de R&D d'un IBM ou d'un Microsoft. Si la reconnaissance vocale, l'analyse du langage, la reconnaissance de formes ou la traduction automatique existent depuis des décennies, elles restaient jusqu'ici entre les mains de chercheurs. Le cloud a permis de démocratiser leur usage. Sur leurs plateformes cloud respectives, IBM, Microsoft, Google et Amazon commercialisent des offres associant ce type de services cognitifs à des technologies de machine learning. Tech giants open virtual worlds to bevy of AI programs. Matthew Tostevin/Reuters The Minecraft video game is popular with children; now a version is being used to test artificial-intelligence programs.

Tech giants open virtual worlds to bevy of AI programs

The Minecraft video game was familiar to José Hernández-Orallo long before he started using it for his own research. The computer scientist, who devises ways to benchmark machine intelligence at the Polytechnic University of Valencia in Spain, first watched his own children play inside the 3D virtual world, which focuses on solving problems rather than shooting monsters. Pourquoi l’intelligence artificielle ne signe pas la fin de l’humanité. N'en déplaise aux scénaristes de films de sciences-fiction, il n'y a à ce jour aucune preuve que les robots et autres technologies qualifiées d'«intelligentes» présentent une quelconque menace pour l'humanité, selon les résultats de l'étude «Artificial Intelligence and Life in 2030», réalisée par Stanford.

Pourquoi l’intelligence artificielle ne signe pas la fin de l’humanité

Les auteurs de l'étude ont au contraire constaté que l'intelligence artificielle (IA) a jusqu'à présent permis d'améliorer la performance de certaines applications, en matière de transport, de santé, ou encore de communication. Bien qu'elle s'accompagne de la disparition de certains métiers, et qu'elle pose des questions en termes de sécurité et de respect de la vie privée, l'intelligence artificielle serait avant tout un formidable vecteur de progrès social et économique… sous réserve d'être considérée comme telle, souligne l'étude. LIRE aussi : Les robots ébranlent le monde des avocats. Après les Etats-Unis, l’intelligence artificielle fait son entrée dans les cabinets juridiques français.

Les robots ébranlent le monde des avocats

LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Marine Miller Mai 2016, Ross fait ses débuts dans le très respectable cabinet d’avocats Baker­Hostetler, fondé un siècle plus tôt à Cleveland (Ohio) par l’ancien ministre de la défense Newton D. Baker. Spécialiste des faillites d’entreprise, Ross n’ira pourtant jamais plaider devant un juge. Il a été choisi pour effectuer un travail ingrat et répétitif : analyser pour d’autres avocats des milliers de documents sur les faillites d’entreprise. Ross ne se plaindra pas, car Ross est un robot. Baker­Hostetler n’est pas le seul cabinet à avoir choisi Ross, une demi-douzaine de firmes ont recours à ses services. Jérôme Pesenti, le Français derrière l'un des plus ambitieux projets d'intelligence artificielle. C'est Jérôme Pesenti qui a dirigé les 300 ingénieurs en charge de développer la technologie Watson d'IBM.

Jérôme Pesenti, le Français derrière l'un des plus ambitieux projets d'intelligence artificielle

Un scientifique passionné par le machine learning, qui dirige désormais BenevolentTech. Cette biographie est diffusée dans le cadre de l'élection de la personnalité informatique française 2016, organisée par le JDN. Pour découvrir l'opération et voter pour Jérôme Pesenti (ou une autre personnalité), lire cet article : Elisez la personnalité française qui a le plus marqué l'informatique en 2016 ! Scientifique et entrepreneur français, Jérôme Pesenti a pris la tête du très stratégique département de recherche et développement de Watson en 2012.