background preloader

3D

Facebook Twitter

3D Slash - a 3D piece of cake. La première prothèse trachéo-bronchique conçue par des technologies 3D. WASP se lance dans l'impression 3D d'aliments sans gluten. L’impression 3D de nourriture n’est pas une nouveauté : aujourd’hui, elle est de plus en plus utilisée pour créer des plats toujours plus originaux, esthétiques et uniques; elle fait même l’objet de nouveaux concepts de restauration. Une bio-imprimante pour faciliter les greffes et soigner les brûlures. La bio-impression est l’un des secteurs qui évolue le plus dans l’industrie 3D et espère aller encore plus loin en créant des organes fonctionnels dans quelques années.

Une bio-imprimante pour faciliter les greffes et soigner les brûlures

C’est dans ce contexte que des scientifiques de l’Université Carlos III à Madrid, du Centre de recherche Energie, Environnement et Technologie, de l’hôpital Gregorio Maranon et BioDan, ont créé une bio-imprimante pour fabriquer de la peau humaine qui pourrait servir à effectuer des greffes ou pour tester des produits chimiques et pharmaceutiques.

Les scientifiques ont affirmé que la qualité de leur premier prototype permettra de commercialiser assez rapidement cette peau imprimée : leur bio-imprimante reproduit complètement la structure naturelle de la peau. Une imprimante 3D au graphène capable de créer des pièces plus dures que l'acier. L’équipe de recherche du MIT a également montré que le graphène 3D ne pourrait pas remplacer l'hélium dans les ballons.

Une imprimante 3D au graphène capable de créer des pièces plus dures que l'acier

Le MIT a présenté ses travaux avec une imprimante 3D utilisant un graphène plus léger que l'air, et 10 fois plus résistant que l'acier. Des chercheurs du MIT ont réussi à imprimer des objets 3D en graphène (un cristal bidimensionnel de carbone dont l'empilement constitue le graphite), 10 fois plus résistants que l'acier et nettement moins lourds. La version la plus solide pourrait servir à créer des produits légers pour l’aviation, l’automobile, et le BTP, ayant même des capacités de filtration, en profitant de la structure poreuse des objets imprimés. L’épaisseur d’un graphène bidimensionnel classique ne dépasse pas un atome. Comme une feuille de papier, il est fragile et se déchire facilement. Ci-dessus, les résultats des tests simulés de traction et de compression sur le graphène 3D.

La plus grand magasin d'impression 3D ouvre ses portes au Danemark. Le plus grand magasin d’impression 3D au monde a récemment ouvert ses portes au Danemark.

La plus grand magasin d'impression 3D ouvre ses portes au Danemark

Située dans le centre-ville d’Aarhus, cette boutique dénommée 3D Printhuset (maison d’impression 3D en danois) s’étale sur plus de 550 m². Il y a deux ans déjà, la société danoise 3D Printhuset avait défrayé l’actualité en ouvrant à Copenhague le plus grand magasin 3D du pays. Jugeant celui-ci trop petit, la société a finalement construit une deuxième boutique en doublant sa surface. Couvrant trois étages, le magasin offre un large choix d’imprimantes 3D et de scanners, parmi lesquels Ultimaker, 3D Systems, XYZprinting, Artec… « Une partie de la nouvelle demande provenait de l’extérieur de la capitale dont une partie concernait les imprimantes 3D et les équipements de qualité professionnelle.

Les wearables vont bientôt conquérir les salles de classe. Le marché naissant des classrooms wearables devrait croître de 45% par an en moyenne aux Etats-Unis d'ici 2020.

Les wearables vont bientôt conquérir les salles de classe

Start-up et grands groupes commencent à se positionner. Les élèves de la "Latin School", une école new-yorkaise basée dans le Bronx, sont intarissables sur la civilisation Maya depuis qu'ils ont visité en septembre les ruines de l'ancienne ville de Chichen Itza, dans le sud du Mexique. Mais sans avoir pris de billets d'avion, puisque les écoliers ont simplement enfilé les casques de réalité virtuelle en carton de Google.

Le géant du net a lancé en mai 2016 Expeditions, un programme d'éducation qui utilise ce wearable à bas coût, fonctionnant avec un smartphone doté de l'application Cardboard. Imprimante 3D LUTIN de 3DPNX : l'avis d'un bêta testeur ! A l’image du nombre grandissant d’imprimantes 3D françaises à dépôt de fil disponibles sur le marché, PRIMANTE 3D s’est intéressé aujourd’hui à une certaine LUTIN !

Imprimante 3D LUTIN de 3DPNX : l'avis d'un bêta testeur !

Issue de la société 3D PNX, fabricant basé à Trets dans les Bouches-du-Rhöne, cette imprimante 3D très bon marché (399 €) à l’allure robuste, commence à pointer ici et là le bout de son extrudeur. Responsable d’un Centre de Recherche du CNRS, mais surtout féru de technologies et d’impression 3D, notre bêta testeur du jour Lionel Chevalier, a accepté de nous livrer les secrets et spécificités de cette imprimante 3D Made In France très prometteuse. Lionel bonjour, pourrais-tu te présenter ? Quelle est ta situation et ton parcours professionnel ? Lionel Chevalier Bonjour Alexandre… J’ai 48 ans, je suis du genre autodidacte et concernant mon parcours professionnel je dirais que celui-ci est très atypique.

La première imprimante 3D de bonbons au monde – Additiverse. La société de confiserie Allemande Katjes vient de lancer la commercialisation de la toute première imprimante 3D de bonbons gélifiés dans les centres commerciaux du Royaume-Uni cette semaine.

La première imprimante 3D de bonbons au monde – Additiverse

Baptisée « Katjes Magic Candy Factory », l’imprimante 3D de bonbons permet de réaliser toutes sortes de formes comme des messages, des selfies, des dessins, etc … La première imprimante 3D de bonbons ! Les bonbons comestibles personnalisés seront imprimés dans les centres commerciaux devant les yeux des amateurs de sucrerie en moins de 5 minutes ! Huit saveurs sont disponibles. Katjes garantit la sécurité des aliments imprimés grâce à une substance gommeuse à séchage rapide spécialement conçue. Katjes a déjà commencé la commercialisation à Berlin, Dubaï, Dublin et les Etats-Unis, la société se lance maintenant en Angleterre, au Pays-Bas et en Ecosse. Des bonbons 100% comestibles Un marché mondial « Aujourd’hui, nous sommes à Berlin, et ce sera la porte de Brandebourg dans la saveur de mangue . 3D Scanning with Raspberry Pi and MATLAB. Motivation Raspberry Pi opens a lot of possibilities for do-it-yourself projects.

3D Scanning with Raspberry Pi and MATLAB

It’s affordable and full of potential for implementing challenging projects. TOP 10 des robots imprimés en 3D. This New App Puts 3D Scanning In The Hands Of Designers. I’m the son of Taiwanese immigrants, of a father who came to America for an education, and a mother who never made it much past middle school.

This New App Puts 3D Scanning In The Hands Of Designers

Whatever I have today—a good job, a good education, an amazing wife, and the expectation that our children will have much the same—I owe to the opportunities afforded by America's singular genius for cultural integration. As economists will tell you, our stunning history of growth has been sown by immigrants, realizing their potentials. Just as millions of others must have done when they woke to the election results on Wednesday, I asked myself whether America no longer believes in the story that I’ve lived.

I didn’t find any good answers, not in the data about who voted for Clinton or Trump, and not in any of the stories I read about those data. They rang hollow because they didn't shed light on what I could do about any of it. Read’s argument is nuanced and devastating. Read isn’t just describing a technology problem. We should not give in. Piratage de fichiers d'impression 3D : un drone victime d'une démonstration - ZDNet. Pourquoi c'est important pour vous ?

Piratage de fichiers d'impression 3D : un drone victime d'une démonstration - ZDNet

Pour comprendre comment la sécurité des systèmes industriels passe désormais par l'impression 3D. Les concepteurs et utilisateurs de drones sont une population particulièrement tentée par l'utilisation de l'impression 3D. Pièces de rechange, personnalisation ; le potentiel est grand. Mais le risque aussi.