background preloader

Putain de débat !

Facebook Twitter

Le consentement dissymétrique. Par Joël Martine Les prostitué.e.s ne sont pas les seules personnes concernées par la proposition de loi de la députée Maud Olivier actuellement en débat.

Le consentement dissymétrique

Toute femme, et tout.e ado, pour peu qu’elle ou il tombe dans une situation de précarité économique ou de vulnérabilité psychique, peut se voir proposer de l’argent en échange d’actes sexuels. Martine et Yuliana. Je n’ai jamais rencontré Yuliana.

Martine et Yuliana

C’est dommage c’est elle était vraiment très jolie sur son passeport, mais d’un autre côté, ce n’est pas plus mal car j’étais contre elle. J’étais l’avocat de celui qui l’avait violée sous la menace d’un couteau. J’ai connu l’histoire de Yuliana à travers d’un procès verbal d’audition de police. Elle devait être confrontée à mon client dans le cabinet du juge d’instruction. Croisade morale contre la prostitution. On suspecte souvent les dirigeants politiques de suivre servilement l’opinion publique.

Croisade morale contre la prostitution

La proposition de loi sur la prostitution adoptée par l’Assemblée nationale le 4 décembre 2013, par 268 voix contre 138 et 79 abstentions, semble infirmer ce jugement. Deux sondages successifs avaient exprimé une large hostilité à la pénalisation des clients qui en constitue la mesure centrale. Alors que les dirigeants politiques se prévalent d’habitude des résultats favorables pour justifier leur politique, ils se sont pudiquement tus. Commandé par le ministère des droits des femmes, le premier sondage est brièvement apparu dans la presse avant de disparaître : nulle trace sur les sites du ministère et du sondeur. Si quatre cinquième des sondés étaient favorables à une réforme — laquelle ? Prostitution : Vous n'êtes pas mes alliés. Hier matin, je suis tombée sur un article qui réunit à lui seul toute la problématique des "faux alliés".

Prostitution : Vous n'êtes pas mes alliés

Son propos se veut à la fois anti-abolitionnisme, putes friendly et anti pénalisation des clients. Théoriquement, je devrais donc adhérer à celui ci en grande partie, puisque je suis moi même pute opposée à la pénalisation des clients et anti-abolitionnisme. Prostitution : Pourquoi et comment j'ai viré anti-abolitionnisme. _ Les commentaires de ce blog sont toujours fermés.

Prostitution : Pourquoi et comment j'ai viré anti-abolitionnisme

Blogger ne permet pas de les fermer, mais seulement de restreindre leur accès à une seule personne (soit moi même en fait), c'est donc pourquoi si vous essayez de poster, un message vous indiquera que "seuls les membres autorisés peuvent poster". Si vous souhaitez réagir à cet article, vous pouvez le faire via Twitter,Facebook, par mail... _ Cet article n'a pas vocation à présenter une critique GLOBALE des différents courants idéologiques relatifs à la prostitution, il se centre sur l'abolitionnisme. Le fait que je critique et mette en perspective diverses choses problématiques à son sujet ne signifie pas que les autres courants soient absolument épargnés de toute critique ou de toute chose problématique. Pénaliser le client? Claire Alet » Blog Archive » Prostitution: abolitionniste, mais autrement que par la "sanction" du client.

Ca y est!

Claire Alet » Blog Archive » Prostitution: abolitionniste, mais autrement que par la "sanction" du client

Le débat sur la proposition de loi de “lutte contre le système prostitutionnel” a été entamé vendredi 29 novembre 2013, à l’Assemblée nationale. Ce texte législatif comporte quatre volets : le renforcement des moyens de lutte contre la traite des êtres humaines et le proxénétisme, l’accompagnement des personnes victimes de la prostitution souhaitant en sortir, la prévention, et enfin “l’interdiction d’achat d’acte sexuel”. Cette dernière disposition consiste à faire du recours à la prostitution une infraction (et non un délit) donnant lieu à une amende payée par le client. Prostitution : La loi de Bambi est nulle. Bambi, gloire médiatique de la loi sur la prostitution...

Prostitution : La loi de Bambi est nulle

J’ai cru qu’il s’agissait de son projet de loi, mais en fait, c’est une proposition de loi, d’origine parlementaire. Bon, et peu importe, car cette loi, fondée sur l’ordre moral et ignorante du droit, est nulle. Prostitution. Pourquoi nous voterons contre la proposition de pénalisation des clients. Un tournant réactionnaire et nationaliste. LE MONDE | • Mis à jour le | Morgane Merteuil (Travailleuse du sexe et militante ) et Rokhaya Diallo (Journaliste et auteure) Depuis quelques années, de manière étrange dans un pays toujours dominé par un intense sexisme, la question des violences faites aux femmes fait l'objet d'une attention particulière, jamais leur corps n'a autant fait parler.

Un tournant réactionnaire et nationaliste

Des diverses lois prohibant le port du voile par les femmes musulmanes à la volonté d'abolir la prostitution, rarement la nécessité de protéger la dignité des femmes n'a autant monopolisé le débat public. Les féministes, le voile et le string. 2003-2004 furent l'occasion, pour le féminisme français de revenir sur le devant de la scène avec le voile musulman.

Les féministes, le voile et le string

Depuis de très longues années, on ne parlait plus du féminisme et politiques et journalistes ne s'y intéressaient que pour hausser un sourcil goguenard. Le voile a permis de mettre tout le monde d'accord et aux féministes de revenir sur le devant de la scène. Débat sur le projet de loi sur la prostitution. Un entretien avec Christine Delphy – Politis. Sortir des sables mouvants. Souvent, au fil de ma prise de conscience féministe, je me suis dit que faire le choix de regarder la réalité en face était douloureux.

Sortir des sables mouvants

En effet, chausser des lunettes féministes, c’est découvrir un monde où les violences des hommes contre les femmes sont la règle et le quotidien à un point tel qu’on peut parler d’une guerre contre les femmes. La situation est rendue d’autant plus difficile qu’une des particularités du système, c’est que contrairement à d’autres systèmes oppressifs, les opprimées vivent de très près avec les oppresseurs, et que leur emprise ne s’arrête même pas avec la possibilité de s’évader pour dormir, rêver, se ressourcer dans une chambre à soi. Avoir conscience de cette situation montre aussi à quel point il est difficile d’en sortir. 343 connards. Manifeste des 343 : la réponse féministe ne suffit pas. Le Monde.fr | | Par Pierre Lénel (sociologue), Virginie Martin (Politologue, présidente du think tank Different) et Marie Cécile Naves (Politologue) Abolition de la prostitution : l’imposture médiatique ! Vous connaissez Dominique Noguez ?

Moi je viens de le découvrir. Pourquoi la pénalisation du client est une mauvaise idée. La députée Maud Olivier vient de présenter un rapport où elle préconise la pénalisation du client de prostituées. Je n'entends pas ici qu'on débatte pour la 1250eme fois de l'abolitionnisme ou du non abolitionnisme mais juste de cette proposition de loi. Je vais néanmoins essayer pour celles et ceux qui ne connaissent pas le débat féministe d'expliquer ce que sont les deux positions majoritairement entendues chez les féministe françaises : - La position abolitionniste considère que la prostitution est forcément liée au sexisme, au racisme, à la lutte des classes de manière générale ; elle pose donc un problème en tant que telle et n'est pas qu'une conséquence ou un symptôme.

Piéger une prostituée ; un passe-temps féministe. Lorsque je suis tombée sur ce texte, j'ai été et suis toujours profondément en colère, profondément en colère car certains abolitionnistes semblent avoir perdu de vue leur objectif principal qui serait, disent ils, la défense des prostituées. On a tendance à oublier qu'on ne vit pas la réalité de la prostitution. Lorsque le tumblr sur les clients de prostituées était sorti, un fait m'avait totalement échappé que Salomée avait amplement expliqué ; relayer la parole de clients qui risquent de se reconnaître, qui risquent de se demander s'ils n'ont pas été balancé par des putes est dangereux, non pas pour nous, non qui ne nous prostituons pas, mais pour les prostituées.

Et cela seule une personne connaissant le terrain pouvait le comprendre. Il y a un putain de biais, lorsqu'une étudiante de HEC piège une prostituée. La fable de Kamalini, fausse indienne émancipée par la prostitution. Un homme et une prostituée indienne discutent sur le pas de sa maison, dans le quartier chaud de Kamathipura, Bombay, le 23 août 2010 (Rafiq Maqbool/AP/SIPA) « Sale pute ! » L’insulte était sortie de la bouche de camarades de classe prépa, quand le groupe de boutonneux rigolard passa au niveau d’Anna, une roumaine qui faisait le trottoir. Ce fut ma prise de conscience, individuelle et insignifiante, du mépris archaïque dans lequel nous tenons les prostituées, et qui allait m’amener plus tard, via diverses associations, à arpenter les trottoirs pour les écouter. Making of Le débat sur la prostitution est piégé. L’hétérocentrisme ou l’obligation du rapport pénétratif.

Pénaliser le client, une loi liberticide ? Le samedi 26 octobre, quelque 300 personnes se prostituant ont manifesté à Paris contre la pénalisation des clients. La réinsertion des prostituées qui cache l’expulsion massive de prostituées sous traite. ZEROMACHO manifeste. Rapport d evaluation sur la LOI SUEDOISE.