background preloader

Blendle

Facebook Twitter

Une solution assez simple pour mieux rémunérer le journalisme de qualité. Aujourd'hui, un article web sur un dauphin en rose est vendu au même prix aux annonceurs qu'un reportage en Syrie.

Une solution assez simple pour mieux rémunérer le journalisme de qualité

Depuis quelques années, je suis journaliste freelance, payé à l’article. Quand tombent sur mon compte les 120 euros que me rapporte l’écriture d’un papier pour la presse web, deux réflexions viennent à moi: 1/ Ça ne fait quand même pas beaucoup pour 1 à 3 jours de travail :-( 2/ N’empêche, je les ai bien arnaqués ! Jamais l’éditeur ne reverra les 200 euros (charges comprises) investis ;-) J’ai toujours su que je travaillais à perte et je n’ai jamais bien compris pourquoi des gens acceptaient de me payer pour ça.

Une erreur qui rapporte gros En fait 25 minutes. Pour résumer sommairement l’économie de la presse web gratuite, les sites se battent pour avoir la meilleure audience sur Mediamétrie, c’est à dire avoir le plus de personnes qui sont venues au moins une fois sur le site par mois. 10 euros et un ticket resto Corriger les défauts du marché «Absurdité» Valoriser l’engagement. Presse en ligne : Blendle atteint le million de membres. Le service d'achat d'articles à l'unité Blendle vient d'annoncer avoir passé le cap du million d'inscrits, quelques mois après son lancement aux États-Unis.

Presse en ligne : Blendle atteint le million de membres

Son arrivée en France n'est pas encore actée. Un flux d'actualité personnalisé est, lui, en préparation. Le journaliste, un auteur pas comme les autres - Avocats-Publishing. En 1997, le professeur Pierre-Yves Gautier écrivait ainsi, à propos du droit d’auteur des journalistes : "des dispositions qu’on a du mal à comprendre et encore plus à combiner, une doctrine partagée, une jurisprudence chaotique".

Le journaliste, un auteur pas comme les autres - Avocats-Publishing

(Legipresse, numéro anniversaire 30 ans - Oct. 09). 12 ans plus tard, le sujet est plus que jamais d’actualité. La loi du 12 juin 2009 dite Hadopi, plus connue pour ses dispositions répressives concernant le téléchargement illégal, met en place un nouveau mécanisme de cession des droits d’auteur des journalistes, censé clarifier la matière et surtout stabiliser le secteur de la presse en proie à des difficultés économiques liées notamment à la concurrence et au développement d’internet. Avant la loi du 12 juin 2009, instaurant un mécanisme de cession ab initio, plusieurs dispositions visaient la protection au titre du droit des auteurs des journalistes et notamment, la protection de leurs droits s’agissant de la reproduction sur internet de leurs contributions. De Correspondent lève 1,7 M$ Très peu de gens en ont entendu parler en dehors des Pays-Bas, et pourtant le journal numérique De Correspondent a battu un record de taille en clôturant un financement participatif avec 1,7 millions de dollars en poche.

De Correspondent lève 1,7 M$

Quelles promesses pour cette publication exclusivement proposée en néerlandais ? Une information lente de qualité, un rétablissement de la subjectivité du journaliste au cœur de l’article, une confiance en l’expertise des auteurs pour définir le calendrier éditorial et un enrichissement des sujets par les lecteurs. Start-up à suivre : Blendle veut devenir l'iTunes de la presse. Dans le cadre de sa série de rentrée, le JDN vous présente dix start-up originales et disruptives.

Start-up à suivre : Blendle veut devenir l'iTunes de la presse

Aujourd'hui, Blendle propose d'acheter à l'unité des articles de presse papier. "Payer pour de l'info de qualité devrait être aussi facile qu'acheter une app sur l'App Store". C'est en partant de ce postulat qu'un néerlandais de 27 ans, Alexander Klöpping, a lancé sa start-up Blendle courant avril 2014. Depuis ce jour, celui qui ambitionne de donner naissance à un "iTunes de la presse" met à disposition des utilisateurs les contenus en provenance de la majorité des journaux papiers et magazines de son pays. Le fonctionnement de la plateforme rejoint les convictions de son fondateur : simplicité et fluidité de l'expérience utilisateurs avant tout. 20% des 100 000 utilisateurs ont déjà rechargé leur compte La formule a séduit 100 000 utilisateurs après à peine quatre mois d'existence, vient de révéler Alexander Klöpping dans une note.

Reste à voir si la recette est rentable côté éditeurs. La start-up néerlandaise Blendle s'inspire d'iTunes pour vendre les contenus de la presse sur le Net. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Elian Peltier Quand Alexander Klöpping décrit la société Blendle à un journaliste américain, il évoque le modèle d'iTunes et son système d'achat « fluide et intuitif ».

La start-up néerlandaise Blendle s'inspire d'iTunes pour vendre les contenus de la presse sur le Net

Quand il présente sa plate-forme d'achat à l'unité d'articles de presse à un journaliste français, il utilise la métaphore du verre et de la bouteille de vin. « Parfois, vous voulez boire un verre de vin sans acheter la bouteille. Blendle secoue la Leçon inaugurale - CFJ. Newspaper extinction timeline - Newspaper_Extinction_Timeline.pdf. Blendle. Blendle, “la” solution pour le journalisme ? Is Blendle de oplossing voor de journalistiek?

Blendle, “la” solution pour le journalisme ?

'Veel mensen kopen geen krant meer, maar willen wel voor een los artikel betalen' ‘Hallo wereld, welkom bij je nieuwe kiosk’, zo luidt de ambitieuze slogan van Blendle. Het jonge bedrijf hoopt dat krantenlezend Nederland overstapt naar een nieuwe, eigentijdse manier van nieuws consumeren. ‘Blendle-eindbaas’ Marten Blankesteijn (26) vertelt over het ontstaan van Blendle en hoe het bedrijf er momenteel voor staat. De start is in ieder geval veelbelovend. 'Hoe Blendle begonnen is? De grootste uitgevers zijn overstag Binnen een jaar hadden Blankesteijn en zijn compagnon Alexander Klöpping een startkapitaal gerealiseerd.

Blendle c’est quoi et comment ça marche ? Blendle is een krantenkiosk, maar dan digitaal en is sinds maandag 28 april 2014 te gebruiken voor iedereen.

Blendle c’est quoi et comment ça marche ?