background preloader

FEMMES

Facebook Twitter

Discussion:Homme. Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Discussion:Homme

Découpage en articles[modifier | modifier le code] Bonjour, Je lis et relis les articles Homo sapiens et [[humain]] et me dit de plus en pus que ces deux articles mériteraient d'être fusionnés... [Humain est bien moins étoffé que Homo sapiens et pour ce qu'on y lit, c'est quasi la même chose que Homo sapiens, et de plus les quelques différences qu'y s'y trouve ont tout à fait leur place dans Homo sapiens, même le complèterait... Le principale problème me semble-t-il est que est que humain renvoie à la terminologie du sens commun, alors qu'Homo sapiens renvoi à la terminologie scientifique : garder Homo sapiens comme titre de l'article pourrait paraître comme l'entérinement d'une prédominance de la terminologie scientifique, le terme "humain" pouvant paraître plus neutre... mais aussi problématique...

Quelle différence donc entre Concerne les pages Homme, Homo sapiens, [[Humain]], Humanité Alceste 21 novembre 2005 à 02:48 (CET) parfait ? Singe Aap. Servir les hommes ou L’art de la domination déniée. Ce n’est pas parce que le prophète (y compris le Bouddha) aime avoir à ses pieds des femmes d’esprit et les utiliser comme propagandistes qu’il se préoccupe de la position qui revient à leur sexe.Max Weber, Sociologie de la religion Incline-toi devant ton maître comme si c’était un prophète.Proverbe irakien 1 Lire Pierre Bourdieu, Le Sens pratique, Minuit, 1980, p. 354 et 358. 2 Lire Françoise Héritier, Masculin / féminin : la pensée de la différence, Odile Jacob, 1996. 1Dans une société traditionnelle comme la Kabylie, il apparaît clairement que les tâches sont assignées en fonction des sexes : les petits travaux (ou perçus comme tels) sont le fait des femmes (transport de l’eau, du bois, jardinage, tissage, ramassage du fumier, etc.) ; par opposition aux travaux des hommes (lourds, importants et surtout visibles).

Servir les hommes ou L’art de la domination déniée

On peut montrer que cette division sexuelle du travail résulte d’une culture faite corps, tant chez les hommes que chez les femmes. Viols en temps de guerre: les hommes aussi. Par Marc Le Pape, sociologue, membre du comité scientifique du Crash Depuis le début des années 2000, plusieurs chercheurs de langue anglaise posent régulièrement la question suivante: pourquoi les organisations d’aide internationales (agences des Nations unies et ONG) prêtent-elles si peu attention aux viols d’hommes et de garçons commis dans des situations de conflit armé?

Viols en temps de guerre: les hommes aussi

En fait, le désintérêt n’est pas aussi systématique que ces chercheurs le déclarent. Ces viols en temps de guerre ont été évoqués par Amnesty international et Human Rights Watch; le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies a organisé une discussion sur ce sujet en juin 2008, au cours de laquelle un bilan a été dressé et des recommandations définies à l’adresse des chercheurs, en particulier celle-ci: trouver une perspective de recherche qui évite de réduire les hommes au statut de violeurs. Honte et tabou Une approche focalisée sur les violences contre les femmes. Feminist Sex Wars. The Feminist Sex Wars, also known as the Lesbian Sex Wars, or simply the Sex Wars or Porn Wars, were acrimonious debates amongst feminists regarding a number of issues broadly relating to sex.

Feminist Sex Wars

The debates, which Lisa Duggan said felt like war,[1] polarised into two sides during the late 1970s and early 1980s and the aftermath of this polarisation of feminist views during the sex wars continues to this day.[2] The sides were characterized by anti-porn feminist and sex-positive feminist groups with disagreements regarding sexuality, pornography and other forms of sexual representation, prostitution, the role of trans women in the lesbian community, lesbian sexual practices, sadomasochism and other sexual issues. The feminist movement was deeply divided as a result of these debates.[3][4][5][6][7] The combatants[edit] The two sides became labelled anti-pornography feminists and sex-positive feminists. Anti-pornography feminists[edit]

SEXUALITE FEMINISTE

Femmes tout simplement. La Barbe. Les chiennes de garde.