background preloader

Entreprise libérée

Facebook Twitter

Chrono Flex, le pari gagnant de l'autonomie et de la coordination. Comment dirigent-ils ? Cette société, spécialiste du dépannage de flexibles hydrauliques sur les engins de chantier s'est réorganisée en privilégiant un mode de management fondé sur la confiance. E n 2009, Chrono Flex "se prend une baffe", raconte son PDG, Alexandre Gérard. Après des années de croissance soutenue, ce spécialiste du dépannage de flexibles hydrauliques sur engins de chantier perd un tiers de son chiffre d'affaires en un an. C'est la chute : de 21 à 14,2 millions d'euros ! En quête de solutions, son patron rencontre Jean-François Zobrist, ex-PDG de la fonderie Favi, où les échelons hiérarchiques ont été supprimés.

En janvier 2012, il réunit ses 220 salariés pour annoncer la refonte de l'organisation. Les postes de managers intermédiaires disparaissent, comme celui de directeur régional. Faire confiance est-il vraiment dangereux? L’expérience Chrono Flex de l’« entreprise libérée » Management. Dans une « entreprise libérée », le PDG n’est plus celui qui commande tout mais celui chargé « d’inspirer une vision qui sera co-construite par les équipiers, de faire émerger les valeurs, puis d’en être leur gardien suprême », explique Isaac Getz, professeur a l’ESCP-Europe et coauteur de « Liberté & Cie » (Fayard, 2012). LE MONDE | • Mis à jour le | Par Isaac Getz (Professeur à l’ESCP Europe) Nombreux parents savent aujourd’hui que commander ses enfants, voire crier sur eux pour qu’ils obéissent, donne des résultats à court terme ; à long terme, c’est contre-productif. Les travaux de psychologues du milieu du XXe siècle, tels qu’Erik Erikson ou Françoise Dolto, nous ont appris que les parents trop restrictifs ou trop exigeants empêchent leurs enfants d’acquérir le sens de l’autonomie, d’avoir confiance en eux, ainsi que d’avoir confiance dans les autres.

Toutefois, ce savoir sur l’éducation des enfants n’a pas été accepté facilement. Une « évidence » M. Inspirer une vision M. L'« entreprise libérée » fait des émules en France. Suivant l'exemple de Zappos aux Etats-Unis, Auchan, la fonderie Favi ou le fabriquant de clôtures Lippi ont choisi d'alléger la hiérarchie. LE MONDE | • Mis à jour le | Margherita Nasi C'est l'histoire d'un beau rebond. En 2009, le chiffre d'affaires de Chrono Flex s'effondre. Frappée par la crise, la PME spécialisée dans le dépannage de flexibles hydrauliques sur engins de chantier subit deux plans de licenciements. « Une expérience traumatisante que je ne souhaitais pas revivre, raconte Alexandre Gérard.

C'est pourquoi je me suis intéressé à d'autres formes d'organisation. » Le PDG du groupe révolutionne alors le management de Chrono Flex. Le modèle choisi par le patron de Chrono Flex porte un nom : l'entreprise libérée. Aux Etats-Unis, l'e-marchand de chaussures Zappos a supprimé tous ses postes de managers pour mettre en place des équipes auto-organisées. Chez Auchan, ce sont 800 postes d'encadrement qui vont disparaître. « C'est une résultante de l'organisation. Jusqu’où peut-on « libérer » l’entreprise ? Affranchir les cadres du « reporting » et les salariés du stress en jouant la confiance et l’autonomie, qui n’en a pas rêvé ? Mais l’exercice a ses limites, constate Patrice Roussel, directeur du Centre de recherche en management de Toulouse. LE MONDE ECONOMIE | | Par Patrice Roussel (directeur du Centre de recherche en management de Toulouse (Université Toulouse Capitole, CNRS) Par Patrice Roussel (Directeur du Centre de recherche en management de Toulouse) « Responsable R.H.

(Rendre heureux), poste basé à proximité de Quimper. Le RRH devra contribuer au développement d’une culture d’entreprise collaborative où confiance et liberté sont les maîtres mots. Au travers de ses missions, il sera essentiel que le souci d’épanouissement et le bien-être des salariés soient au cœur de ses préoccupations… » L’offre d’emploi est improbable. Lettres spontanées de félicitations Plusieurs entreprises ont effectivement... Comment devenir une « entreprise libérée  ? 4 case studies pour l’illustrer | «Le blog de l'entreprise collaborative.

On entend parler de l’entreprise libérée. Tout cela est très bien, mais concrètement, ça veut dire quoi ? Vous trouverez dans cet article 4 case studies qui vous décrivent les changements organisationnels effectués et aussi leurs conséquences positives sur la performance de l’entreprise. Je n’aurais jamais cru trouver cette précieuse source d’information sur ce site là…mais comme quoi, le bon contenu, la bonne idée ne vient pas que des experts… Je disais donc, je n’aurais jamais pensé trouvé cette précieuse sources d’informations sur ce site là, mais le mérite du contenu de ce billet revient à Marion Senand de …Cadreemploi.fr, dont j’ai mis le lien des 5 articles originaux à la fin de cet article. Pour ma part, je vous en propose une synthèse qui a le mérite de centraliser l’ensemble des informations. Pourquoi faut-il libérer l’entreprise ? Commençons par le commencement à savoir, pourquoi faudrait-il libérer l’entreprise ? En conclusion J'aime : J'aime chargement…

Un bon manager est un jardinier selon Isaac Getz | ZevillageZevillage : télétravail, coworking et travail à distance. Dans sa conférence TED donnée début 2013 à Lille, le professeur de leadership Isaac Getz commente l’enquête Gallup sur l’engagement des salariés. Il en tire la conclusion que le bon manager doit se comporter comme un jardinier qui favorise la croissance et l’épanouissement de chaque salarié. Selon cette méta-étude Gallup de 2011 réalisée dans 9 pays, on peut classer les salariés en 3 catégories selon leur niveau d’engagement : Vous avez bien lu : 1 salarié sur 9 seulement contribue à faire avancer les entreprises et les organisations ! Isaac Getz pose donc deux questions à propos de ce désengagement : ces 89% de salariés étaient-ils aussi désengagés au moment de leur recrutement ? (non bien-sûr, les DRH ne les ont pas recrutés sur ces critères)comment ces 89% de salariés en sont-ils arrivés là? Selon lui, la cause de ce désengagement est environnementale.

Ce travail de jardinier revient à prendre en compte 3 besoins fondamentaux et à favoriser : (Via Bonjour travail) Reinventing Organization : les différents paradigmes des organisations - AWpe... Voilà une excellente vidéo qui synthétise les 5 paradigmes organisationnels que nous pouvons rencontrer dans les entreprises issus de l’ouvrage Reinventing Organization : de Frédéric Laloux Lean and Agile Adoption with the Laloux Culture Model from Agile For All on Vimeo. Nous voyons bien ici l’évolution de ces 5 stades de développement des organisations dont je me sers, notamment, pour réaliser mes diagnostics. Comme le précise Frédéric Laloux, ils sont à considérer comme une poupée russe : chaque stade contenant le précédent. L’Entreprise Libérée telle que décrite par Isaac Getz dans son ouvrage Liberté & Compagnie fait bien partie du dernier stade : des « Teal Organizations ». La « Green Organization », juste avant la « Teal Organization » doit donc être assimilée par l’organisation désireuse de passer au stade suivant.

Sachant que, quoi qu’il en soit, « l’élévation » de l’organisation ne peut se produire que sous l’impulsion de son dirigeant et reste fragile. Travailler de n’importe où, une expérience d’entreprise libérée. Libérer l’entreprise c’est faire exploser ses cadres traditionnels et adopter une organisation managériale différente, pour le plus grand bonheur des employés. De nombreuses entreprises se lancent dans cette démarche de changement, popularisée avec la diffusion au mois de février d’un documentaire sur Arte.

Car libérer l’entreprise c’est aussi la rendre plus performante. C’est ce qui a motivé la société Doyoubuzz, une start-up nantaise, qui a entreprise depuis 6 mois d’opérer un reboot complet. Résultats : plus d’horaires et du télétravail permanent. Pour aller encore plus loin dans l’expérimentation, l’un des développeurs de Doyoubuzz est même parti pendant 3 semaines travailler à distance sur une île paradisiaque. Retour sur cette expérience. « Pourquoi travailler dans la grisaille alors qu’on peut le faire depuis une plage sous le soleil ? Une expérimentation de travailleur nomade qu’il a raconté dans un « petit guide du travailleur-voyageur ». Travailler où on veut, quand on veut.

Entreprises libérées. Entreprise libérée, agile ou startup : les 7 secrets des entreprises qui surperforment. Recevez un extrait de notre guide de survie aux réunions pour transformer vos réunions en moments funs et productifs ! Mais quel est le point commun entre Spotify, le service de streaming musical, FAVI, une fonderie en Picardie et Google, que l’on ne présente plus. A priori pas grand chose, et pourtant ces 3 entreprises ont au moins une chose en commun : elles surperforment dans leurs domaines d’activité. Voilà 3 représentants de 3 mouvances qui même si elles ne viennent pas du même univers partagent à y regarder de plus près un certain nombre de principes et de valeurs qui ont fait de ces organisations des exemples de réussites.

Spotify, c’est l’entreprise agile par excellence. Elle revendique d’ailleurs cette approche et partage énormément de ressources sur ce sujet et sur son retour d’expérience. FAVI, c’est certainement la première entreprise libérée en France. Enfin Google, c’est l’exemple même de la startup qui a réussi et domine aujourd’hui son marché. 1. 2. 3. 4. 6. 7. Sources. L’entreprise libérée : salariés responsabilisés, créativité débridée… leaders retrouvés ? EUREKA. Notion née aux Etats-Unis il y a 30 ans, l’entreprise libérée renverse la gestion pyramidale des organisations. Ce modèle peut-il aller jusqu'à refonder le pacte social entre salariés et entreprise ? Selon une étude de l’institut Gallup, en 2012, seuls 9% des salariés s’estiment "engagés" dans leur entreprise, 65% travailleraient dans une relative neutralité et 26% des salariés se sentent activement désengagés.

Dès les années 1960, les recherches RH, notamment avec Douglas McGregor, se penchent sur le sujet : s’il y a une problématique d’engagement dans l’entreprise, c’est dû à un problème de management. Liberté, confiance, autonomie, écoute et responsabilisation : derrière ces mots, qui ne sont pas sans rappeler les valeurs promues par les RH dans une entreprise comme Netflix, c’est une nouvelle façon de gérer les organisations ou de libérer l’entreprise qui se développe, et qui trouve un certain écho en France, notamment sous l’influence d’Isaac Getz, professeur à l’ESCP. Isaac Getz : Libérer l'entreprise. Histoire de la marque - Produits GORE-TEX® Nous avons fait beaucoup de chemin depuis les débuts modestes de nos fondateurs.

Aujourd'hui, W.L. Gore & Associates, Inc. produit des tissus qui ont révolutionné le monde du vêtement de protection en extérieur . La fin des années 1950 fut une période de recherche pour W.L. Gore. Notre tradition d'innovation s'est prolongée ces dernières années, grâce à des produits révolutionnaires conçus pour améliorer votre confort, au travail comme pendant vos loisirs. Découvrez l'évolution des produits GORE-TEX® au fil des années. 1957Lors de son passage chez DuPont, notre co-fondateur Bill Gore suggère d'utiliser de la fibre de polytétrafluoroéthylène (PTFE) pour isoler des câbles, et prouve que cette nouvelle technique d'isolation présente des avantages significatifs par rapport aux méthodes précédentes. 1958 Bill Gore et sa femme Vieve fêtent la nouvelle année en inaugurant leur entreprise prometteuse dans le sous-sol de leur maison. 1972La fibre GORE-TEX® entre en fabrication.

L'« entreprise libérée » fait des émules en France. Sur la route des « L’Entreprises Libérées » | L’Organisation Libérée. Une entreprise libérée, c'est quoi ? Conference "Reinventing Organizations" en français (Flagey, Bruxelles) L'entreprise et organisation apprenante.

Management FAVI - Le système FAVI. « Question de confiance » le film sur FAVI que j’estime d’utilité publique !!!Excellence. Pourquoi je ne crois pas à l'entreprise libérée | Sylvain Pierre | TEDxVaugirardRoad. Les entreprises qui révolutionnent le management et recrutent près de chez vous. Partout en France, les entreprises se transforment.

Elles sont de plus en plus nombreuses à se revendiquer du concept d’« entreprise libérée », développé en 2012 par Isaac Getz et Brian M. Carney dans le livre "Liberté & Cie". « Ce que nous appelons entreprise libérée est une entreprise où la majorité des salariés peuvent décider toutes actions qu’ils considèrent eux-mêmes comme étant les meilleures pour l’entreprise sans qu’elles soient nécessairement imposées par les décideurs ou une quelconque procédure », explique Isaac Getz dans une interview publiée sur le blog Management et Développement personnel. À peine 3 ans après la publication de ce livre, près d’une centaine d’entreprises se sont inspirées du principe dans tout la France. Elles suppriment les horaires, donnent la main aux salariés sur les projets de l’entreprise, et même parfois sur les salaires.

En Île-de-France, l’agence de voyage innovante Evaneos aime les intrapreneurs Crédit photo © Inmoov.