background preloader

Yonaguni

Facebook Twitter

Le mystérieux monument de Yonaguni et la civilisation perdue de MU. La structure de Yonaguni reste un mystère, elle deviendrait alors la plus vieille structure jamais construite, plus ancienne de 7000 ans que les pyramides de Gizeh et tendrait à prouver l’existence d’une civilisation antérieur inconnue?

Le mystérieux monument de Yonaguni et la civilisation perdue de MU

Voir Les reptiliens Égyptiens et la magie incubatoire : révélation sur les créateurs des pyramides Beaucoup de scientifiques commencent à croire, cela nous ramènerait 12.000 ans en arrière quand cette zone était encore au-dessus du niveau de la mer, avant la fin de l’âge glaciaire. Yonaguni. Yonaguni. Le mystérieux monument de Yonaguni et la civilisation perdue de MU. La structure de Yonaguni reste un mystère, elle deviendrait alors la plus vieille structure jamais construite, plus ancienne de 7000 ans que les pyramides de Gizeh et tendrait à prouver l’existence d’une civilisation antérieur inconnue?

Le mystérieux monument de Yonaguni et la civilisation perdue de MU

Voir Les reptiliens Égyptiens et la magie incubatoire : révélation sur les créateurs des pyramides Beaucoup de scientifiques commencent à croire, cela nous ramènerait 12.000 ans en arrière quand cette zone était encore au-dessus du niveau de la mer, avant la fin de l’âge glaciaire. Le monument de Yonaguni Yonaguni-jima kaitei chikei/iseki? , littéralement « relief/vestige sous-marin de Yonaguni-jima ») est découvert lors d’un repérage en 1985 par un tour opérateur en plongée sous-marine, Kihachiro Aratake dans les eaux claires de Arakawa Point, à la pointe sud de l’île Yonaguni dans l'archipel japonais Ryūkyū.

"James Churchward était un écrivain britannique spécialisé dans les livres occultes. Ces divers bémols ne comptent pas. La mystérieuse structure sous-marine de Yonaguni. La mystérieuse structure sous-marine de Yonaguni - Vu 13600 fois.

La mystérieuse structure sous-marine de Yonaguni

Cette vidéo vous présentera l'histoire d'une étonnante découverte qui attise depuis plus de quinze années maintenant, l'intérêt des chercheurs du monde entier. Tout commença en mars 1985, lorsque Kihachiro Arataki (un plongeur japonais partis à la recherche de nouveaux sites de plongée) tomba par le plus grand des hasards sur une mystérieuse structure engloutie gisant à plus de 25 mètres de profondeur au large de l'île japonaise de Yonaguni.

Lui, que son travail poussait à connaître sur le bout des doigts les emplacements des merveilles sous-marines de cette région du globe, comprit immédiatement qu'il venait de faire une découverte de taille. Il examina son incroyable trouvaille d'un peu plus près et remarqua qu'elle ressemblait étrangement à une gigantesque pyramide ornée de nombreuses terrasses et de plusieurs escaliers. Chacun des deux clans campait sur ses positions et ne voulait pas en démordre. LE MYSTERE DES VILLES ENGLOUTIES - La source stellaire. Depuis plusieurs années des cités englouties sont redécouvertes.

LE MYSTERE DES VILLES ENGLOUTIES - La source stellaire

Notamment au large du Japon près de l'île de Yonaguni. Ce serait les restes d'une ancienne pyramide . Il est intéressant de savoir que ces vestiges sont dans ce que les Japonais appelent le triangle du Dragon. Triangle mystérieux où disparaissent certains appareils : bateaux, avions etc.. Les instruments se mettent en défaut. Le professeur Kimurua étudie ces ruines sous marines, et certains pensent que ce pourraient être des restes de Mu, car d'autres découvertes ont été faites sous la mer à proximité. Voici le résultat de ces recherches: La petite île de Yonaguni est une des îles de "Yaeyama" au sud-ouest d'Okinawa, c'est le point le plus occidental du Japon, située à l'est et très proche de Taiwan.

Le professeur Masaki Kimura, un géologue de l'université Ryukyu à Okinawa, qui fut le premier scientifique à étudier le site, a conclu que la mystérieuse structure de 5 étages avait été bâtie de la main de l'homme. Yonaguni pyramide sous l'eau compilation 2. Ruines dans le pacifique.

Sa datation a révélé que l'édifice remontait à au moins 8000 ans av. jc.

ruines dans le pacifique

La mystérieuse structure sous-marine de Yonaguni. Au fond de l’océan Pacifique, la cité monumentale de Yonaguni datant plus de 5 000 ans a été retrouvée.

La mystérieuse structure sous-marine de Yonaguni

Les vestiges engloutis retrouvés attesteraient d’une civilisation encore inconnue. Vidéos - Documentaires - Le Mystère de Yonaguni. [Yonaguni] Les preuves d'une civilisation engloutie il y a 12 000 ans ! La triste et récente actualité au Japon nous démontre que du jour au lendemain une civilisation peut se retrouver engloutie.

[Yonaguni] Les preuves d'une civilisation engloutie il y a 12 000 ans !

Particulierement si elle se situe sur la mer dans des zones de fortes activité sismiques , cassures de la croute terreste, chaine volcanique, etc... Les preuves sont significatives dans la region d' Hokinawa au Japon : La structure de Yonaguni est-elle naturelle ou artificielle ? Photos : dans le secret des pyramides englouties de Yonaguni. La pyramide sous-marine au large du Japon et le continent Mu. Vestiges sous-marins au large du Japon et le retour du légendaire continent Mu Monuments de Yonaguni sur Wikipedia Le monument de Yonaguni (与那国島海底地形/遺跡, Yonaguni-jima kaitei chikei/iseki?

La pyramide sous-marine au large du Japon et le continent Mu

, littéralement « relief/vestige sous-marin de Yonaguni-jima ») est découvert lors d’un repérage en 1985 par un tour opérateur en plongée sous-marine, Kihachiro Aratake dans les eaux claires de Arakawa Point, à la pointe sud de l’île Yonaguni dans l'archipel japonais Ryūkyū. Cette énorme structure de pierre qui semble être mégalithique est pourvue d’immenses terrasses interrompues par de très grandes marches angulaires et de très grandes parois à l’apparence lisse.

La structure mesure plus ou moins 75 mètres de long et 25 mètres de haut. I. Remettre en cause le point de vue sur l’histoire humaine. Des études montrent que les scientifiques estiment actuellement que la terre est née il y a 4.6 milliards d’années. La pyramide engloutie de Yonaguni, un vestige extraterrestre ? Ces images sont extraites de la nouvelle série documentaire américaine Ancient Aliens (ici l'épisode 7, "Underwater Worlds) qui propose d'explorer la théorie selon laquelle notre planète aurait été visitée il y plusieurs milliers d'années par des civilisations extraterrestres, ayant transmis une partie de leur "savoir" aux peuples primitifs.

La pyramide engloutie de Yonaguni, un vestige extraterrestre ?

Ce que l'ont voit ici est le monument de Yonaguni, découvert lors d’un repérage en 1985 par un tour opérateur en plongée sous-marine, Kihachiro Aratake dans les eaux claires de Arakawa Point, à la pointe sud de l’île Yonaguni dans l'archipel japonais Ryūkyū près d'Okinawa. Yonaguni: Complexe sous marins? Découverte de Yonaguni Lors d’un repérage en 1985 par un tour opé­rateur en plongée sous marine, Kiha­chiro Aratake découvrit dans les eaux claires de Arakawa Point, à la pointe sud de l’Ile Yonaguni dans les Iles Ryukyu, ce que per­sonne n’a vu depuis des mil­liers d’années. faisant partie du groupe d’ile : Îles de Yaeyama Vue d’avion de l’ile de Yonaguni Photos au dessus de la mer : En effet, au lieu de ren­contrer les habi­tuels coraux, requins mar­teaux et grottes, il se retrouve en face d’une énorme structure méga­li­thique qui semble avoir été conçue des mains de l’homme et pourvue d’immenses ter­rasses inter­rompues par de très grandes marches angu­laires et de très grandes parois lisses.

Yonaguni: Complexe sous marins?

La structure mesure plus de 75 mètres de long et 25 mètres de haut. Un des aspects du monument faisant douter les archéo­logues sur l’origine humaine est la taille de cer­taines des marches. D’ailleurs, on pourrait citer : Preuve Atlante Yonaguni FR Site pyramidale submergé. Structures englouties de Yonaguni. En 1985 un voyagiste de plongée, Kihachiro Aratake, alors qu'il plonge voir des requins au large des côtes les plus au Sud de l'île japonaise Yonaguni Jima, découvre des structures énigmatiques. Le professeur Masaaki Kimura, de l'Université de Ryukyus à Okinawa (Japon), étudie les structures pendant plusieurs années, et acquiert la conviction qu'elles sont de fabrications humaine. A l'occasion de la sortie de son livre Heaven's Mirror, l'écrivain Graham Hancock invite le docteur Robert Schoch à venir donner son opinion quant à l'origine "naturelle" ou "humaine" de ces structures, dans le cadre d'une trilogie télévisée intitulée "La quête des civilisations perdues".

Schoch accepte et arrive au Japon en septembre 1997. Le docteur Schoch pense que la structure est en majeure partie, peut être en totalité, naturelle. Ce qui suit est la discussion détaillée de Schoch : A chaque séjour je fit diverses plongées sur le site. Les faces rocheuses semblent être des pierres dressées. Remerciements : Yonaguni. Pyramide yonaguni. Structure sous-marine de Yonaguni. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Yonaguni. Un plongeur visitant le monument immergé La structure est constituée d’immenses plate-formes interrompues par des failles formant de grandes marches angulaires séparées par des parois à l’apparence lisse (les failles sont géologiquement récentes).

La structure mesure plus ou moins 75 mètres de long et 25 mètres de haut. En raison de son apparence lisse, peu érodée et peu colonisée par la vie marine, certains auteurs estiment qu’elle pourrait être artificielle et très ancienne, tandis que les archéologues estiment que si elle l’était, son état serait bien plus dégradé[1]. Histoire[modifier | modifier le code] Autrefois[modifier | modifier le code] Le mystérieux monument de Yonaguni et la civilisation perdue de MU. La pyramide de Yonaguni - Paranormal. Yonaguni pyramide sous l'eau compilation 1.