background preloader

Verdun

Facebook Twitter

L'Ossuaire de Douaumont. Le Portail du Chemin des dames. Les Français à Verdun - 1916. Les éparges. 01/05/2011Lieu du Mois - Mai 2011 - Les éparges Lieu du Mois - Mai 2011 Les Eparges Les batailles des Eparges (1915) La crête des Eparges, au sud-est de Verdun, en bordure des Hauts-de-Meuse, est un des observatoires les plus avancés dans la plaine de la Woëvre.

Les éparges

Cette hauteur stratégique se combine à une série d'autres crêtes et points avancés, hauts lieux de combats, comme la Crête de Combres, le Mongirmont ou la Côte des Hures. Le massacre des unités Depuis le 21 septembre 1914, les Allemands y ont développé une forte organisation de blockhaus et de réseaux de tranchées. Le paysage des entonnoirs sur la crête des Eparges L'opération du 17 février permet de récupérer la partie ouest de l'éperon ( point C). Echec définitif des Français au Point X En même temps que l'offensive de Woëvre (avril 1915) échoue, de nouveaux assauts français tentent de progresser aux Eparges, à partir du 5 avril.

Un arbre-relique meurtri par la mitraille. Verdun . Les Eparges. Meuse. La Voie Sacrée, empierrement de la route de Bar-le-Duc à Verdun (Collection : Christine Moitry Sentex) (Agrandir la photo) Bezonvaux, Meuse, 1916- ravin de la fontaine.

Verdun . Les Eparges. Meuse

(Collection Patrice Lamy) Verdun juillet 1916 transport d un canon 155 (Collection Gilbert-Bracquemont) Bataille de Verdun 1916 - 1917. Le front de l'ouest en février 1916 Le 2 août 1914 la France décrète la mobilisation générale.

Bataille de Verdun 1916 - 1917

Le 3 août l'Empire Allemand lui déclare la guerre, suivi de l'Empire Austro-Hongrois. Pendant que les Français organisent leurs armées de conscription, les Allemands avec leurs unités d'active, envahissent la Belgique pourtant pays neutre et poussent des reconnaissances offensives sur le territoire français. Le 7 août, Joffre le général en chef français ordonne la marche au Rhin afin de reconquérir l'Alsace et la Lorraine, territoires perdus à l'issue de la guerre Franco-Prussienne.

Cette revanche tant attendue depuis la défaite de 1870 n'a pas le succès escompté et seule une toute petite partie de l'Alsace est libérée. Bienvenue sur le site du Mémorial de Verdun - Mémorial de Verdun. L'Ossuaire de Douaumont. La Bataille de Verdun / Verdun et la Grande Guerre / Terre d'Histoire - Mairie de Verdun. Côté français, la surprise a été « presque » totale et le choc effroyable.

La Bataille de Verdun / Verdun et la Grande Guerre / Terre d'Histoire - Mairie de Verdun

Mais la débandade attendue par l’ennemi n’a pas eu lieu. Les survivants des deux divisions françaises ne battent pas en retraite, ni ne se rendent. A dix contre cent, fusils Lebel contre Mauser et lance-flammes, la défense française s’organise. L’infanterie allemande procède par vagues d’assaut, espacées d’une centaine de mètres. Toutefois, les difficultés du terrain les obligent souvent à progresser par colonnes, désorganisant leur montée en ligne. Les deux tiers de l’armée française combattent à Verdun. Bataille de Verdun février-décembre 1916. Bataille qui opposa les armées françaises défendant le camp retranché de Verdun aux armées allemandes assaillantes (tués et blessés : 362 000 Français, 336 000 Allemands).

bataille de Verdun février-décembre 1916

Sourire Quand Même - Gueules Cassées. Ce que fut, il y a 40 ans, la bataille de Verdun. Les EPARGES fevrier avril 1915. Les Eparges Février – avril 1915 Général Mordacq 1915 c'est, sur le front français, la stabilisation, la guerre d'usure, la guerre de tranchées.

Les EPARGES fevrier avril 1915

LA CRÊTE EST ENFIN PRISE D'ASSAUT Avril 1915 Témoignages autour de l'attaque des Éparges Partout on s'installe, on s'enterre ; c'est la première période des tranchées, période qui n'est pas brillante, parce qu'on manque encore de tout le matériel nécessaire pour des organisations défensives aussi étendues (près de 600 kilomètres). Au cours de ces premiers mois de 1915, nos fantassins, transformés en terrassiers, exécutent de véritables travaux de Romains, manient plus souvent la pelle et la pioche que le fusil. Enfin, peu à peu, l'immense front se garnit d'une première ligne. On creuse surtout les boyaux qui y conduisent ; partout une boue intense (les caillebotis ne sont pas encore inventés) ; souvent aussi, beaucoup d'eau. Peu ou point d'engins de tranchée; ils n'apparaîtront qu'un peu plus tard.

Mais là ne se bornèrent pas leurs épreuves. - Halte ! Dans l'enfer de Verdun. 21 février 1916 - L'enfer de Verdun. Aucune bataille n'a autant marqué la mémoire des Français que celle de Verdun.

21 février 1916 - L'enfer de Verdun

Tout d'un coup, un déluge de feu Tout commence le 21 février 1916, à 7h30, avec un déluge de feu sur les forts de Verdun et sur les tranchées où sont tapies trois divisions françaises. Puis, l'infanterie allemande monte à l'assaut. Certains soldats sont équipés d'un lance-flammes. C'est la première fois qu'est employée cette arme terrible. Le chef d'état-major allemand Erich von Falkenhayn veut de cette façon en finir avec une guerre de positions qui dure depuis la bataille de la Marne, dix-huit mois plus tôt. Tenir ! Les poilus résistent héroïquement au premier choc, en dépit de la perte du fort de Douaumont.

Les attaques vont se renouveler pendant plusieurs mois, sans cesse contenues. « On les aura ! La contre-offensive Le 22 juin apparaissent les terrifiantes bombes au phosgène, un gaz mortel en quelques secondes. Francetvéducation - Dans l'enfer de Verdun. Télédoc - Le Siècle de Verdun. La bataille de Verdun (1916) L'aviation à Verdun - Vidéo Ina. Verdun. Verdun, l’Enfer. 1ere Guerre Mondiale (1914/1918): Bataille de Verdun. La bataille de Verdun partie 1. La bataille de Verdun partie 2. La bataille de Verdun partie 3. La bataille de Verdun partie 4. La bataille de Verdun partie 5. La bataille de Verdun partie 6. Verdun, le cauchemar 1/3. Verdun, le cauchemar 2/3. Verdun, le cauchemar 3/3. Guerre 14-18 : La bataille de Verdun - Documentaire Histoire gratuit et complet - vidéo dailymotion.