background preloader

Système Nerveux - Articles

Facebook Twitter

Système nerveux/ Wikipedia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le système nerveux humain. Le système nerveux peut faillir en de nombreuses conditions : anomalies génétiques, traumas physiques, intoxications, infections ou simplement par l'effet du vieillissement. Une altération du système nerveux provoque le plus souvent des symptômes graves à cause de l'importance de ce système dans le fonctionnement du corps. La neurologie est la branche de la médecine qui cherche à soigner les pathologies du système nerveux et les neurosciences est la branche pluridisciplinaire scientifique qui est centrée sur son étude. Anatomie comparée[modifier | modifier le code] Le système nerveux est présent chez la majorité des animaux multicellulaires mais varie grandement en termes de complexité[2].

Organisation macroscopique[modifier | modifier le code] Schéma du système nerveux humain. Le système nerveux est composé de deux parties, centrale et périphérique. Système nerveux central[modifier | modifier le code] Schéma de neurone. Le système nerveux/ soins-infirmiers.com. Le système nerveux DéfinitionOrganisation du système nerveuxLe tissu nerveux : la cellule nerveuse, le neuroneLe système nerveux centralLe système nerveux périphériqueLe système nerveux végétatifL'influx nerveux Définition Le système nerveux est le centre d'intégration et de traitement des données. C'est le siège des émotions, de la pensée, de la conscience. Mais il a aussi la tâche du maintient de l'homéostasie. Il remplit trois fonctions liées: la réception et le transport de l'information sensorielle, mais aussi son intégration et de la réponse à ce stimulus.

Organisation du système nerveux Système nerveux cérébro-spinal :Système nerveux central : Moelle épinière.Encéphale :Cerveau.Tronc cérébral.Cervelet.Système nerveux périphérique : Nerfs crâniens.Nerfs rachidiens.Système nerveux végétatif : Système nerveux sympathique.Système nerveux parasympathique. Le tissu nerveux : la cellule nerveuse, le neurone Le neurone Le neurone est une cellule nerveuse, élément de base du tissu nerveux. Histologie : les tissus - système nerveux - Niveau PAES. Sections Le tissu nerveux, substratum histologique du système nerveux (SN), est spécialisé dans la conduction, la transmission et le traitement des informations.

Présent dans toutes les régions du corps, il est - avec le système hormonal et le monde des cytokines - l’un des trois grands moyens de communication de l’organisme. D’un point de vue anatomique, il est commode de distinguer au sein du tissu nerveux, ce qui appartient au système nerveux central (SNC) de ce qui appartient au système nerveux périphérique (SNP), tout en se souvenant que ces distinctions sont arbitraires et que le SN forme un tout qui, in vivo, n’est pas découpé en organes séparés.

Le SNC (ou névraxe), concentré à l’intérieur du crâne et de la colonne vertébrale qui le protègent, est constitué de haut en bas par l’encéphale (cerveau, tronc cérébral - pédoncules, protubérance et bulbe - et cervelet) prolongé par la moelle épinière. Neurone. Les neurones assurent la transmission d'un signal bioélectrique appelé influx nerveux. Ils ont deux propriétés physiologiques : l'excitabilité, c'est-à-dire la capacité de répondre aux stimulations et de convertir celles-ci en impulsions nerveuses, et la conductivité, c'est-à-dire la capacité de transmettre les impulsions.

Statistiques[modifier | modifier le code] Les neurones seraient approximativement aussi nombreux[4] que les cellules gliales, seconds composants du tissu nerveux assurant plusieurs fonctions dont le soutien et la nutrition des neurones. Le cerveau n'est pas le seul organe à avoir une forte concentration de neurones : l'intestin par exemple en compte selon les estimations, environ 500 millions[5]. Structure[modifier | modifier le code] Neurone d'hippocampe exprimant une protéine fluorescente (GFP) permettant d'observer les dendrites avec des épines dendritiques Le diamètre du corps des neurones varie selon leur type, de 5 à 120 μm.

Remarques : Schéma complet d’un neurone. Système nerveux central. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. ① L'encéphale② Le système nerveux central (SNC)③ La moelle spinale Le système nerveux central (ou névraxe) est constitué de l'encéphale et de la moelle spinale. Il est enfermé dans le crâne et dans le canal vertébral de la colonne vertébrale, et se compose de tissu nerveux (neurones), glial et vasculaire. Il est entouré par les méninges. Anatomie[modifier | modifier le code] Chez l'humain, il comprend : l'encéphale dans la boîte crânienne, constitué par : le cerveau (ou prosencéphale), lui-même constitué du télencéphale et du diencéphale (partie la plus « centrale ») ;le tronc cérébral que l'on peut diviser de haut en bas en trois parties : le mésencéphale, le pont de Varole (ou protubérance annulaire) et la moelle allongée ;le cervelet ;la moelle spinale dans le canal vertébral ;les nerfs crâniens I et II (nerf optique).

Liquide cérébro-spinal[modifier | modifier le code] Embryologie[modifier | modifier le code] Portail des neurosciences. Encéphale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Divisions de l'encéphale représentées sur un cerveau de requin et un cerveau humain Divisions de l'encéphale[modifier | modifier le code] Le développement de l'encéphale de l'embryon effectue trois premières divisions : le rhombencéphale qui prolonge la moelle spinale, le mésencéphale et le prosencéphale. Le rhombencéphale évolue ensuite en deux parties qui sont le myélencéphale et le métencéphale; le prosencéphale évolue aussi en deux parties, à savoir le diencéphale et le télencéphale. Anatomie de l'encéphale[modifier | modifier le code] L'encéphale est constitué : Le cerveau comprend le diencéphale avec : Les deux hémisphères cérébraux représentent environ 83 % de la masse de l'encéphale.

Fonctions des organes encéphaliques[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] ↑ M.A.Bailly, Abrégé du dictionnaire Grec-Français, pages 289 et 490. Article connexe[modifier | modifier le code] Cerveau. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour l’article homophone, voir Servo. Le cerveau est le principal organe du système nerveux des humains et des animaux. Au sens strict, le cerveau est l'ensemble des structures nerveuses dérivant du prosencéphale (diencéphale et télencéphale). Dans le langage courant, ce terme peut désigner soit l'encéphale dans son ensemble, soit le télencéphale ou le cortex cérébral. Malgré de grandes avancées en neurosciences, le fonctionnement du cerveau est encore mal connu. Anatomie[modifier | modifier le code] Schéma d'organisation fondamental d'un bilatérien. L'origine du cerveau remonte à l'apparition des bilatériens, une des principales subdivisions du règne animal notamment caractérisée par une symétrie bilatérale des organismes, il y a environ 550-560 millions d'années[2].

Invertébrés[modifier | modifier le code] Vertébrés[modifier | modifier le code] Comparaison des cerveaux de différentes espèces Régions du cerveau[modifier | modifier le code] Télencéphale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vue tridimensionnelle du télencéphale (en rouge) Le télencéphale désigne, en neuroanatomie des vertébrés, ce qu'on appelle couramment le cerveau. Plus spécifiquement, il s'agit de l'ensemble constitué par les hémisphères cérébraux (cortex cérébral, substance blanche et structures sous-corticales) et des structures associées. Le télencéphale apparaît au stade 5 vésicules du neurodéveloppement embryonnaire, lorsque le prosencéphale se divise en deux, la partie rostrale formant le télencéphale et la partie caudale donnant le diencéphale. Sur le plan phylogénétique, il s'agit de la structure nerveuse la plus récente et elle se trouve particulièrement développée chez les mammifères et en particulier les primates. Portail des neurosciences.

. Thalamus. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vue tridimensionnelle du thalamus (en rouge) Vue tridimensionnelle du thalamus humain (en rouge) Thalamus (vue antérolatérale) Thalamus (vue supérieure) Le thalamus (du grec θάλαμος, chambre à coucher) est une structure anatomique paire de substance grise cérébrale diencéphalique. On doit la dénomination du thalamus à Galien qui lui donna le nom de couche optique (thalamus nervorum opticorum, le mot thalamos signifiant littéralement dans ce contexte chambre nuptiale ou plus exactement couche nuptiale[1]), car aux yeux des premiers anatomistes qui disséquaient le cerveau en partant de sa face inférieure, les voies optiques semblaient étendues sur cette couche[2].

Anatomie[modifier | modifier le code] Morphologie[modifier | modifier le code] La face médiale des thalamus est limitée en haut par le pédoncule antérieur de l'épiphyse, ou habenula, et, en bas, par le sillon hypothalamique (de Monro). Afférences et efférences[modifier | modifier le code] Diencéphale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le diencéphale désigne, en neuroanatomie des vertébrés, les ensembles de substance grise, de forme ovoïde constitués des thalamus, hypothalamus, épithalamus et sous-thalamus. Le diencéphale apparaît au stade cinq vésicules du neurodéveloppement embryonnaire, lorsque le prosencéphale se divise en deux, la partie rostrale formant le télencéphale et la partie caudale donnant le diencéphale.

Walter Rudolf Hess Vésicules de l'encéphale[modifier | modifier le code] Portail des neurosciences. Hypothalamus. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vue tridimensionnelle de l'hypothalamus (en rouge) Comme son nom l'indique, cet organe est situé en dessous du thalamus, juste au-dessus du tronc cérébral et forme la partie ventrale du diencéphale.

Tous les vertébrés possèdent un hypothalamus. Chez l'homme il est à peu près de la taille d'une amande. Anatomie[modifier | modifier le code] Section du cerveau d'un embryon humain de trois mois ; l'hypothalamus est visible au centre L'hypothalamus est issu du diencéphale lors du développement embryonnaire. Il forme les parois inféro-latérales et le plancher du 3e ventricule, situé sous le thalamus (d'où son nom), dont il est séparé par le sillon hypothalamique (de Monro). L'hypothalamus se compose de trois régions parasagittales adjacentes (périventriculaire, médiale et latérale) lesquelles se subdivisent selon un axe antéro-postérieur en des régions pré-optique, antérieure, tubérale et mamillaire. Fonctions[modifier | modifier le code] Épithalamus. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'épithalamus désigne la portion dorsale du diencéphale formée de l'épiphyse, de l'habenula et de la strie médullaire.

C'est une région du cerveau dont les fonctions sont encore mal connues mais qui participe via la sécrétion de mélatonine dans l'épiphyse au contrôle du sommeil et à la régulation de fonctions végétatives comme la faim et la soif au niveau de l'habenula. Par ailleurs, l'épithalamus joue un rôle d'interface entre le système limbique et le reste du cerveau. Portail des neurosciences. . Tronc cérébral. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Tronc. Vue tridimensionnelle du tronc cérébral (en rouge) Le tronc cérébral appartient au système nerveux central, et plus particulièrement à l'encéphale. Il est situé dans la fosse crânienne postérieure, sous le cerveau et en avant du cervelet. Il est structurellement continu avec la moelle épinière, qui commence à la première racine spinale.

Le tronc cérébral est relié au cerveau, via les pédoncules cérébraux du mésencéphale, et au cervelet, via les pédoncules cérébelleux supérieurs (mésencéphale), moyens (pont) et inférieurs (moelle allongée). Le tronc cérébral est oblique en haut et en avant, et se compose de haut en bas : Une partie des faces postérieures du bulbe et du pont constitue le plancher du quatrième ventricule. Le tronc cérébral est responsable de plusieurs fonctions dont la régulation de la respiration et du rythme cardiaque, la localisation des sons, etc. Le pont[modifier | modifier le code] Mésencéphale.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vue tridimensionnelle du mésencéphale (en rouge) Vue dorsale (postérieure) du tronc cérébral, colliculus supérieur et inférieur Le mésencéphale, le cerveau « moyen », est une région du tronc cérébral reliée au cerveau, située entre la protubérance (ou pont) en bas et le diencéphale en haut. Il comprend[1], de l'avant vers l'arrière : le pied, pes pedunculi ou crus cerebri (droite et gauche)le tegmentum mesencephalile tectum mesencephali. La crus cerebri et le tegmentum mésencéphalique constituent les pédoncules cérébraux.

Anatomie[modifier | modifier le code] Crus cerebri[modifier | modifier le code] La crus cerebri (ou pied du mésencéphale) renferme des faisceaux cortico-pontiques, cortico-nucléaires et cortico-spinaux (faisceau pyramidal), et se trouvent séparés en arrière du tegmentum par la substantia nigra. Tegmentum mesencephali[modifier | modifier le code] Le tegmentum contient : Tectum mesencephali[modifier | modifier le code] Pont (système nerveux) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vue tridimensionnelle du pont (en rouge) Le pont (nouvelle nomenclature) ou pont de Varole (ou encore protubérance annulaire) est la partie centrale et renflée du tronc cérébral située entre le mésencéphale et le myélencéphale (comprenant le bulbe rachidien et la lame vasculaire).

Au sein du système nerveux central, le pont joue un rôle important dans la motricité notamment par sa position de relais entre le cerveau et le cervelet mais contribue aussi à la sensibilité du visage et aux fonctions autonomes. 1. : Voile médullaire postérieur 2. : Plexus choroïdes 3. : Grande citerne du cervelet 4. : Canal central 5. : Colliculi 6. : Pédoncule cérébral 7. : Anterior medullary 8. : Limite épendymaire du ventricule 9. : Citerne pontique de la cavité sous-arachnoïdienne Chez l'adulte humain, le pont mesure entre 25 et 27 mm de haut et environ 30 mm de long.

Portail des neurosciences. Bulbe rachidien. Cervelet. . Moelle épinière. . Système nerveux périphérique. . Racine nerveuse. . Nerf. ASTUCE: Comment retenir le nom des nerfs crâniens. Nerf crânien. Nerf spinal. Nerf sensitif. Nerf moteur. . Ganglion nerveux. . Plexus nerveux. . Système nerveux somatique. Système nerveux autonome. Système nerveux sympathique. Système nerveux parasympathique. Système nerveux entérique.

Théorie du cerveau triunique. . Système limbique. Archipallium. . Néocortex. Liste de régions du cerveau humain. Cortex cérébral. Substance blanche. Substance grise. Neurosciences.