background preloader

Sondes Spatiales

Facebook Twitter

Annexe 15 les sondes lunaires part 2. L' année 1970 commence par un échec, le 6 février, une sonde Luna.

Annexe 15 les sondes lunaires part 2

Le 12 septembre, Luna 16 est lancé de Baikonour. Le 17 elle se met en orbite lunaire et tourne durant trois jours. Le 20, la sonde de 1880 kg se pose en douceur sur le sol. Un jour et demi après, une partie de la sonde redécolle avec à son bord 101 grammes d' échantillons lunaire. Le 26, la capsule revient sur terre. 14 mois après les américains, les soviétiques réussissent à ramener des échantillons de la lune. Luna 16 Le 20 octobre, lancement du onzième et dernier Zond. Bilan du programme Zond: 11 vaisseaux lancés du 10 mars 1967 au 20 octobre 1970; Quatre ont été détruit au lancement; Un seul a été envoyé sur une orbite solaire et un seul est resté sur orbite terrestre; Zond 4 a survolé la lune, mais un an après le début du programme; Zond 7 a été le seul véritable succès; Cinq vaisseaux arriveront à survoler la lune et Zond 5 permettra à des animaux de revenir sain et sauf d' un voyage autour de la lune.

Luna 17 et 21. Clementine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Clementine

La sonde en 1993 avant son lancement Les observations lunaires faites imagerie comprenaient images à différentes longueurs d'onde dans le visible ainsi que dans l'ultraviolet et l'infrarouge, altimétrie laser, gravimétrie et des mesures de particules chargées. Ces observations avaient pour but l'obtention de l'imagerie multi-spectrale de la surface lunaire en entier, l'évaluation de la minéralogie de la surface de la Lune, l'obtention de l'altimétrie entre les latitudes 60N et 60S, et l'obtention de données gravimétriques pour la face visible. Il était également prévu de prendre des images et de déterminer la taille, la forme, les caractéristiques de rotation, propriétés de surface et les statistiques de cratères de Geographos. Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code] Le contrôle d'attitude était réalisé par 12 petits réacteurs de contrôle d'attitude, deux suiveur stellaire et deux unités de mesure inertielle.

Clementine. Après Pluton, la sonde New Horizons a trouvé sa nouvelle cible. Sonde spatiale. Sondes spatiales actives en janvier 2018.

Sonde spatiale

Une sonde spatiale est amenée à franchir de grandes distances et à fonctionner loin de la Terre et du Soleil, ce qui impose des équipements spécifiques. Elle doit disposer de suffisamment d'énergie pour fonctionner dans des régions où le rayonnement solaire ne fournit plus qu'une puissance limitée, disposer d'une grande autonomie de décision car l'éloignement du centre de contrôle ne permet plus aux opérateurs humains de réagir en temps réel aux événements, résoudre des problèmes de télécommunications rendus difficiles par les distances qui réduisent les débits et résister au rayonnement et à des températures extrêmes qui malmènent l'électronique embarquée et les mécanismes. Enfin pour parvenir à destination à un coût et dans des délais acceptables, la sonde spatiale est amenée à utiliser des méthodes sophistiquées de navigation et de propulsion : assistance gravitationnelle, aérofreinage, propulsion ionique. Orbiteur[modifier | modifier le code] Les sondes spatiales.

L'utilisation des sondes interplanétaires, permettant d'étudier de manière rapprochée les astres du système solaire, a révolutionné l'astronomie, donnant naissance à une nouvelle discipline: la planétologie.

Les sondes spatiales

En permettant d'accroître nos connaissances sur les planètes, les sondes spatiales ont permis de mieux comprendre l'histoire de la Terre, sa formation et son origine. D'ailleurs, de manière symbolique, Voyager 1, avant de quitter le système solaire, s'est retourné une dernière fois pour un ultime cliché: au centre de la photomosaïque, une étoile, le Soleil; perdues dans l'espace, de minuscules têtes d'épingle, nos planètes. La Lune, le premier objet d'étude. Les sondes spatiales. La conquête spatiale a toujours permis à l'Homme de mieux comprendre l'Univers.

Les sondes spatiales

Satellites, télescopes, stations spatiales... Il existe aujourd'hui de nombreux outils de recherche et de découverte. Mais une telle aventure humaine n'aurait jamais pu être aussi grande sans les sondes spatiales... A quoi servent-elles? Par définition, les sondes spatiales sont des satellites modifiés et téléguidés, dont la fonction principale est d'explorer le système solaire. Les astronomes cherchent d'abord à photographier les planètes, les lunes et les astéroïdes. La conquête spatiale est par ailleurs propice au développement de nouvelles technologies. Comment les sondes fonctionnent-elles? Les secrets des sondes spatiales 720P HD. Rosetta & Philae. De nouvelles informations sur Philae et Rosetta 19 Décembre 2014 Lors d’une conférence de presse à San Francisco le mercredi 17 décembre à l’occasion du meeting de l’American Geophysical Union, plusieurs scientifiques de la mission Rosetta sont revenus sur l’atterrissage de Philae, sa localisation et son réveil potentiel.

Rosetta & Philae

ROSINA, une expérience clé de la mission Rosetta 12 Décembre 2014. HAYABUSA. June 26, 2013 Updated Particles captured on asteroid Itokawa on exhibition.

HAYABUSA

JAXA is exhibiting particles brought back to the Earth by the asteroid explorer “Hayabusa,” which returned in June 2010, at the National Museum of Nature and Science and at the Sagamihara City Museum thanks to their cooperation. - National Museum of Nature and Science Permanent Exhibit From July 17 Between 9:00 a.m. thru 5:00 p.m. 9:00 a.m. thru 8:00 p.m. on Fridays - Sagamihara City Museum Limited-time Only Exhibit From July 17 thru 28 Between 9:30 a.m. thru 5:00 p.m. *To look through an optical microscope, advanced reservations or getting a numbered ticket is required. * We can accommodate 840 people every day. * You can look at the particles through the TV monitor in the exhibition room during the period when the museum is open.

HAYABUSA’s mission: to bring back samples from an asteroid and investigate the mysteries of the birth of the solar system. HAYABUSA (MUSES-C) has been developed to investigate asteroids.