background preloader

Sommes-Nous Seuls ?

Facebook Twitter

En Quête De La Vie Extraterrestre 1/2. Paradoxe de Fermi - Voyage en science et fiction. Paradoxe de Fermi. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paradoxe de Fermi

Pour les articles homonymes, voir Fermi. Une civilisation disposant de la technologie des voyages spatiaux doit pouvoir essaimer rapidement. Bonne nouvelle ! Nous n’avons pas découvert de planètes habitées. La semaine dernière, les scientifiques ont annoncé la découverte de Kepler-186f, une planète se trouvant dans la constellation du Cygne à 492 années lumières de la Terre.

Bonne nouvelle ! Nous n’avons pas découvert de planètes habitées

Kepler-186f est spéciale car il s’agit de la première planète d’une taille proche de la Terre se trouvant en orbite dans une zone habitable par rapport à son étoile. Il y a une chose dont les journaux n’ont pas parlé. Cette découverte rend légèrement plus crédible la possibilité d’une extinction prochaine de l’espèce humaine. Tout cela, à cause d’un concept connu sous le nom de Grand filtre. Espace. Les 116 photos choisies par la Nasa pour raconter la Terre aux extraterrestres. Si des extraterrestres découvrent un jour l’une des deux sondes Voyager, ils auront accès au “Golden Record”, le message imaginé par la Nasa pour raconter la planète Terre.

Espace. Les 116 photos choisies par la Nasa pour raconter la Terre aux extraterrestres

Le site Vox présente, en une vidéo, les photos contenues dans ce recueil. En 1977, les sondes Voyager 1 et 2 ont été envoyées dans l’espace par la Nasa avec pour mission d’explorer les confins du Système solaire. A l’aide d’ordinateurs “des milliers de fois moins puissants que le téléphone que vous avez aujourd’hui dans votre poche, les deux sondes ont récolté un grand nombre d’informations sur Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune”, écrit le site américain Vox. Doit-on contacter les extraterrestres? Les Terriens font-ils bien d'attendre (dans le silence) qu'une intelligence extraterrestre les contacte ou devraient-ils entamer activement la conversation?

Doit-on contacter les extraterrestres?

Le débat scientifique sur la question est épineux. Cela fait maintenant plus de cinquante ans que les astronomes ont lancé la première tentative pour faire la chasse aux signaux radio de civilisations extérieures à notre système solaire de façon systématique –une quête connue sous le nom de recherche d’une intelligence extraterrestre, ou SETI, pour Search for Extra-Terrestrial Intelligence. Au cours de cette période, nos télescopes n’ont eu droit qu’à un silence assourdissant –ce qui a conduit certains scientifiques à se demander s’il ne serait pas temps que les Terriens prennent l’initiative d’entamer la conversation. Sommes-nous seuls dans l'univers ? Il s'agit d'une question aux répercussions scientifiques et philosophiques considérables.

Sommes-nous seuls dans l'univers ?

Nous venons de présenter les lvres de deux cosmologistes 1) qui défendent une thèse que beaucoup de personnes détestent entendre formuler mais qui paraît aujourd'hui, en l'état de la science, la seule recevable : il n'est pas possible aujourd'hui d'identifier, à quelque endroit de l'univers que l'on se place, hors la Terre, de formes de vie et encore moins de formes organiques complexes susceptibles de comportement intelligents. Ceci quelles que soient les définitions que l'on donne de la vie et de l'intelligence.

Cela ne veut pas dire que de telles formes n'existent pas ailleurs. Il est donc tout à fait conforme à l'esprit scientifique de chercher à les découvrir. De la vie dans l'univers. Non, je ne vous parlerai pas de ET, mais de diatomées et de météorite.

De la vie dans l'univers

La théorie de la vie sur terre venant de l'espace est fortement relancée avec cette découverte. Qui est étonné de cette découverte ? J'ai rigolé en lisant en commentaire sur un site anglo-saxon que c'est la plus grande découverte depuis 5 siècles... Extrait d'un PDF en anglais dont je vous mettrai le lien source. Sommes-nous seuls dans l’Univers ? Les astronomes comptent répondre à cette question grâce à ce nouveau télescope. Le « High-Definition Space Telescope » (HDST) est un télescope spatial qui sera envoyé dans une zone de stabilité gravitationnelle à 1,5 million de kilomètres de la Terre, de l’autre côté de la Lune.

Sommes-nous seuls dans l’Univers ? Les astronomes comptent répondre à cette question grâce à ce nouveau télescope

HDST aura pour mission de rechercher des traces de vie dans l’Univers. Cet engin hors du commun pourra également prendre des photographies d’une précision exceptionnelle depuis l’espace. SooCurious vous invite à en découvrir plus sur ce projet exceptionnel. Hubble a fêté ses 25 ans en avril 2015 et on pense déjà à le remplacer par James Webb (JWST), son successeur prévu pour 2018 et HDST un télescope aux perspectives d’avenir incroyables. De la vie dans l'univers. Sommes-nous seuls dans l'univers ? La découverte d'une vie extraterrestre intelligente est imminente. Nous serons bientôt capables de chercher des signaux dans un million de systèmes solaires, un nombre suffisant pour avoir une chance raisonnable de trouver une vie intelligente.

La découverte d'une vie extraterrestre intelligente est imminente

Le site Astrowatch a organisé un débat passionnant entre des scientifiques américains reconnus, Seth Shostak, Paul Shuch, Douglas Vakoch et Gerry Harp, spécialistes de la traque d’un signe d’une vie extraterrestre. Et ils sont aujourd’hui optimistes sur notre capacité à la détecter et à la reconnaître. La technologie à notre disposition n’a cessé de se perfectionner et va continuer à le faire rapidement. «Compte tenu de la vitesse des progrès que nous faisons au SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence), je prévoyais il y a 5 ans que nous pourrions découvrir un signal provenant d’une intelligence extraterrestre dans les 25 ans, explique Seth Shostak, Astronome et directeur du Center for SETI Research. La Renaissance cosmique mieux comprise grâce à l'oxygène. Cette galaxie renferme de nombreuses étoiles brillantes qui ionisent le gaz situé à l'intérieur ainsi qu'en périphérie de la galaxie.

La Renaissance cosmique mieux comprise grâce à l'oxygène

En vert figure le gaz d'oxygène ionisé détecté par Alma, en violet la distribution d'hydrogène ionisé cartographiée par le télescope Subaru. © NAOJ, ESO La Renaissance cosmique mieux comprise grâce à l'oxygène - 3 Photos Des astronomes d'origines japonaise, suédoise, britannique et de l'ESO ont observé, au moyen du Vaste Réseau (Sub-)Millimétrique de l'Atacama (Alma), l'une des galaxies les plus distantes connues à ce jour. SXDF-NB1006-2 se situe à un décalahe vers le rouge (redshift) de 7,2, ce qui signifie qu'elle nous apparaît telle qu'elle était 700 millions d'années seulement après le Big Bang. Avant que les premières structures gravitationnelles n'apparaissent, l'Univers était constitué de gaz neutre.

KIC 8462852, l’étoile la plus mystérieuse de la galaxie ? Vue d'artiste du télescope spatial Kepler. © NASA/Kepler mission/Wendy Stenzel.

KIC 8462852, l’étoile la plus mystérieuse de la galaxie ?

L'œil humain, avec le cerveau qui va derrière, constitue un merveilleux outil pour détecter structures et formes dans l'informe – pensez à ce dragon que vous avez aperçu dans un nuage... C'est pour exploiter cette capacité qu'est né le projet Planet Hunters (Chasseurs de planètes en français). L'idée de cette expérience de science citoyenne consiste à présenter à tous ceux qui voudront bien mettre leurs yeux à son service les données (des nuages de points) recueillies par le télescope spatial Kepler de la NASA. Cet instrument lancé en 2009 a pour but de découvrir des planètes extrasolaires par la méthode dite du transit, dont le principe est le suivant : si Kepler a la chance d'être situé dans le plan sur lequel une exoplanète tourne autour de son soleil, celle-ci, en transitant devant son étoile, fera baisser légèrement la luminosité de celle-ci. On aurait pu en rester là.

KIC 8462852, l'étrange étoile, devient... encore plus étrange. L’hypothèse de comètes géantes passant devant KIC 8462852 ne semble résister aux arguments d’une nouvelle étude. © Nasa, JPL-Caltech KIC 8462852, l'étrange étoile, devient... encore plus étrange - 3 Photos L’étoile KIC 8462852 n’a pas fini de faire parler d’elle. Les extraterrestres sont tous morts et les Terriens vont prendre le même chemin.

Il est possible que sur les autres planètes, la vie n'ait pas réussi à se maintenir. (HO / EUMETSAT / AFP) L'idée d'un "grand filtre" qui empêcherait les civilisations de progresser au-delà d'un certain niveau – et qui expliquerait pourquoi nous n'avons pas encore pu capter de signaux provenant de civilisations extraterrestres – n'est pas nouvelle. Des molécules organiques ont été détectées dans un système en formation ! DISQUE. Les disques protoplanétaires sont composés de gaz et de poussières.

Ils entourent les jeunes étoiles ; en leur sein apparaissent les planétésimaux qui donneront éventuellement naissance aux futures planètes. C’est un tel disque, autour de l’étoile MWC 480, située à 455 années-lumière de la Terre qui a été sondé grâce au radiotélescope ALMA (le grand réseau d’Antennes submillimétrique de l’Atacama). Les analyses, publiées dans la revue Nature, révèlent pour la première fois la présence de molécules organiques complexes à des concentrations similaires à celles des comètes du système solaire. Une planète en formation dans le nuage nuage circum-planétaire orbitant autour de l'étoile HD 100546 qui est un peu plus évoluée que MWC 480. Kepler découvre cent nouvelles exoplanètes, dont cinq habitables. Illustration des quatre planètes rocheuses légèrement plus grosses que la Terre découvertes par Kepler autour de l’étoile K2-72 (une naine rouge).

Deux d’entre elles sont dans la zone habitable de cette étoile plus froide que le Soleil. K2-72c, dont la période orbitale est de 15 jours, serait 10 % plus chaude que la Terre. K2-72e, où l’année dure 24 jours, serait quant à elle 6 % plus froide. Nasa, JPL-Caltech. Stephen Hawking : "Un trou noir est une porte vers un autre Univers" "Un trou noir est une porte vers un autre Univers ! " Il ne se passe pas une semaine sans que le célèbre physicien britannique Stephen Hawking ne déclare sa passion des trous noirs. Après sa récente proposition de voyage interstellaire voici une nouvelle invitation pour atteindre d'autres mondes ! Lors d’une conférence à Harvard, lundi 18 avril, comme le rapporte Boston Globe, le chercheur a présenté les trous noirs - ces astres extrêmement denses qui attirent toute lumière et matière navigant à proximité de leur horizon - comme une sorte de passage secret.

Le physicien se rallie ainsi à l’hypothèse actuellement très en vogue des "multivers", pour désigner les multiples autres univers possibles. En effet, certains théoriciens envisagent leur existence, parallèlement à notre Cosmos : ils auraient des caractéristiques autres, comme des particules élémentaires dotées de masses différentes par rapport à celles qui constituent notre monde.

Stephen Hawking annonce StarShot, une nouvelle étape dans l'exploration spatiale. Les extraterrestres sont-ils des pieuvres aveugles ? A quoi ressemble la vie extraterrestre ? Peut-être à ça. L'énergie noire aurait rendu possible l'évolution de la vie. Exobiologie : la vie aurait débuté sur des exoplanètes carbonées. Envoyer un message aux extraterrestres : est-ce vraiment une bonne idée ? Pas si sûr.

Un signal radio qui viendrait de l’espace intrigue les scientifiques. Une mystérieuse source de rayons cosmiques ultra-énergétiques détectée. Origine de la vie : la Nasa étudie la glace cosmique. Extraterrestres : leurs lampadaires pourraient trahir leur présence. Vies extra terrestres possibles. Une exoterre près de chez nous, autour de Gliese 832 ? Exoplanètes : on peut désormais les détecter autour d'étoiles naines ultrafroides. L'exoplanète Kepler-62f pourrait bien être habitable. Le champ magnétique de la Voie Lactée révélé.

Pollution lumineuse : 80 % d'entre nous ne voient plus les étoiles. Un tiers de l'humanité privée de Voie Lactée. Et si notre galaxie était un "trou de ver" ? Vidéo > Astéroïdes : pourquoi leur explosion ne suffirait pas à sauver la Terre. Hubble voit une lune autour de Makémaké.