background preloader

Sommeil & Conscience - Articles

Facebook Twitter

Sommeil/ Wikipedia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sommeil/ Wikipedia

Chaton endormi Deux hommes endormis sur un banc. Comprendre le Cycle du Sommeil. L’enregistrement polygraphique du sommeil nocturne de milliers de sujets à permis de déceler plus stades du sommeil, qui font l’objet d’une codification.

Comprendre le Cycle du Sommeil

Ainsi, le sommeil est divisé en cycle du sommeil : au départ le sommeil léger, le sommeil paradoxal et le sommeil intermédiaire. Découvrez tous les secrets du cycle du sommeil. Institut National du Sommeil et de la Vigilance. Le sommeil de A à Z Le sommeil est un état dans lequel nous passons environ le tiers de notre vie.

Institut National du Sommeil et de la Vigilance

Il fait partie des fonctions vitales de l’organisme comme la respiration, la digestion ou l’immunité. Le sommeil est un comportement spontané et réversible caractérisé par des périodes récurrentes de : – diminution de l’activité motrice – augmentation des seuils de réponse sensorielle – facilitation de la mémorisation – discontinuité de l’activité mentale Au niveau du cerveau, pendant le sommeil lent, l’activité se ralentit de plus en plus au fur et à mesure que le sommeil s’approfondit et que le dormeur passe du stade N1 au stade N3. Au niveau du corps, il en est de même avec une diminution progressive des principales fonctions de base de l’organisme : le pouls et la respiration se ralentissent, la tension artérielle, le tonus musculaire, la température corporelle baissent. 27/06/12 La science s'intéresse à l'importance du sommeil. Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience.

27/06/12 La science s'intéresse à l'importance du sommeil

Un état de détente et de relaxation vital pour l'organisme. Une étude américaine le démontre en mettant en lumière la relation entre privation de sommeil et hyper réactivité émotionnelle. (Lu sur Lefigaro.fr) © GARO/PHANIE/phanie La privation de sommeil peut mener à une plus grande anxiété. LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! L’électroencéphalographie est une méthode d’enregistrement de l’activité du cortex par l’entremise d’électrodes apposées sur le cuir chevelu.

LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX!

Grâce à cette technique, on a pu observer dans les années 1950 que l’activité du cortex durant le sommeil paradoxal était aussi intense que durant l’éveil. D’où le nom de sommeil « paradoxal » pour attirer l’attention sur ce phénomène. Mais avec le développement des techniques d’imagerie cérébrale au milieu des années 1990 (voir capsule outil à gauche), on a découvert d’autres structures cérébrales, souvent situées en profondeur sous le cortex, dont l’activité était grandement modifiée durant le sommeil paradoxal.

Mythologie du sommeil. Hypnologue ou somnologue ?

Mythologie du sommeil

Hypnos le Dieu Grec, ou Somnus le Dieu latin ? Hypnotiques ou somnifères ? Nyx (Nuit) et Hypnos (Sommeil), distribuant les fleurs de pavot sur les hommes (1878) Evelyn de Morgan) Pourquoi s’endort-on "dans les bras de Morphée" qui donna son nom à la morphine ? 7/09/12 Apprendre pendant le sommeil, c’est possible. Jusqu’à présent, nous savions que le sommeil permettait de consolider les informations déjà rencontrées durant la journée.

7/09/12 Apprendre pendant le sommeil, c’est possible

Une étude menée par des chercheurs israëliens montre que durant la phase de sommeil, le cerveau réagit pratiquement comme s’il était éveillé et serait en mesure d'apprendre de nouvelles informations. © IshaNet Les chercheurs ont découvert que lorsque certaines odeurs sont présentées après des tonalités à des sujets endormis, ceux-ci se mettent à renifler même lorsqu’ils n’entendent que les tonalités (alors qu’aucune odeur ne leur est présentée) à la fois dans le sommeil et ensuite en état de veille.

Le sommeil, l'autre versant de l'esprit. Introduction Sommeil-Esprit !

Le sommeil, l'autre versant de l'esprit

Ces deux phénomènes sont en apparence contradictoires. D'une part, la ressemblance du Sommeil et de la Mort illustrée par Hypnos et Thanatos, les deux frères jumeaux de la mythologie grecque, d'autre part, l'Esprit, ce témoin de l'activité nerveuse supérieure au cours de l'éveil. Il est vraisemblable que cette contradiction est à l'origine du concept d'Esprit. Imaginons les premiers Hominiens réfugiés dans une grotte de l'Afrique Orientale. NOS DIFFÉRENTS SOMMEILS. Depuis les années 1970, des laboratoires de recherche sur le sommeil ont émergé un peu partout dans le monde.

NOS DIFFÉRENTS SOMMEILS

Grâce à eux, on a découvert que les problèmes de santé causés par le manque de sommeil sont bien plus nombreux qu’on l’avait imaginé. Ces laboratoires ont aussi identifié plus de 100 dérèglements qui peuvent affecter notre sommeil. Outre les insomnies et les problèmes liés au rythme circadien, les hypersomnies et les parasomnies constituent les deux autres grandes catégories des pathologies du sommeil. La narcolepsie, autrefois appelée « maladie du sommeil », est une hypersomnie qui se caractérise par une somnolence excessive durant la journée pouvant aller jusqu’à des attaques de sommeil brutales et irrépressibles plusieurs fois par jour. La personne tombe donc littéralement endormie à toute heure du jour.

L3-CM-Physio-Sommeil-Mode-de-compatibilite. Le sommeil et ses troubles. Dossier réalisé en collaboration avec Pierre-Hervé Luppi (Unité Inserm 1028 ) et Isabelle Arnulf (Unité Inserm 975 /Unité des pathologies du sommeil à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière) - Novembre 2011.

Le sommeil et ses troubles

Qu’est-ce que le sommeil ? Le sommeil s’oppose à l’éveil. Le manque de sommeil affecte le corps jusque dans nos gènes. Ne pas assez dormir plusieurs nuits de suite perturbe, tout le monde s'en rend ou s'en est déjà rendu compte. Ce qui est moins visible, c'est que cela peut avoir des conséquences sur des centaines de gènes essentiels pour être en bonne santé.

«Un sommeil insuffisant et des troubles du rythme circadien sont associés à des conséquences négatives sur la santé, telles que l’obésité, des maladies cardio-vasculaires, et des troubles cognitifs, mais les mécanismes impliqués demeurent largement inexplorés [...]», peut-on lire dans le journal Proceedings of the National Academy of Sciences qui publie une étude commentée dans The Guardian publie le 25 février. Pour comprendre ces mécanismes, des scientifiques anglais du Centre de Recherche sur le Sommeil du Surrey, dirigés par le Professeur Derk-Jan Dijk, ont mené une expérience sur 26 personnes âgées entre 23 et 31 ans pendant 12 jours.

Après chaque semaine, des tests sanguins ont été effectués. Publicité. Dormir permet au cerveau de se débarrasser de ses toxines. Une nouvelle recherche suggère que le sommeil nettoie littéralement le cerveau… Cette nouvelle étude apporte la preuve que nous avons besoin d’une certaine quantité de sommeil chaque nuit, car le cerveau se sert de cette période pour se débarrasser des sous-produits métaboliques toxiques qui, autrement, s’y accumuleraient et perturberaient les fonctions du cerveau, détruisant les neurones et pouvant potentiellement causer des troubles neurodégénératifs.

L’une des principales fonctions du système lymphatique est d’évacuer les déchets du corps. Un liquide appelé lymphe baigne les cellules et les tissus du corps, recueille les déchets cellulaires et les décharges dans la circulation sanguine pour être filtrés par le corps.