background preloader

Sciences de la Terre - A Classer

Facebook Twitter

A Classer

A Classer 5. Chronologie des temps - L'AIR DU TEMPS. ■ -2000 : On nomme Antiquité la première période de l'Histoire, c'est-à-dire la période qui suit la Préhistoire. Pour une civilisation donnée, l'antiquité commence avec l'écriture, alors que les civilisations ne connaissant pas l'écriture mais étant contemporaines des civilisations antiques sont dites, quant à elles, "protohistoriques".

En Europe, l'Antiquité commence avec la civilisation minoenne, en Crète entre -2000 et -1400. Cette dernière, connue pour ses palais, inventa l'écriture linéaire A d'où dériva le linéaire B. Cette dernière forme d'écriture est la première attestée sur le continent : l'écriture grecque en dérive. La lettre grecque alpha d'où dérive le A latin vient probablement de la représentation d'une tête de bétail qui, répétée rapidement de gauche à droite, s'inclina vers la droite jusqu'à prendre sa forme actuelle. La majorité des historiens estiment que l'Antiquité commence au IVe millénaire av.

. ■ -1990 : en Égypte - XIIe dynastie. Canaan Néferhotep Les Hyksos Louxor. Exobiologie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Rover martien de la NASA L’exobiologie (aussi appelée astrobiologie par les Anglo-Saxons) est une science interdisciplinaire qui a pour objet l'étude des facteurs et processus, notamment géochimiques et biochimiques, pouvant mener à l'apparition de la vie, d'une manière générale, et à son évolution[1]. Ceci s’applique aussi bien à l'émergence de la vie sur Terre, il y a 3 à 4 milliards d'années, qu'à la possibilité de vie ailleurs dans le Système solaire, voire sur d'éventuelles planètes extrasolaires ou autre. Elle s'attache à rechercher d'éventuels processus présidant à l’évolution de la matière organique simple (biomolécules : chaînes peptidiques, nucléiques ou lipidiques) vers des structures plus complexes (premières cellules, premiers systèmes génétiques, etc.) autant que d'éventuelles traces ou possibilité de vie sur d'autres astres connaissant des environnements radicalement différents du nôtre.

Sur Terre[modifier | modifier le code] Les extinctions massives et l'hypothèse Némésis. C’est bien un astéroïde qui fut la cause de la disparition des dinosaures, nous apprend une dépêche de l’AFP du 5 mars (0). Mais sait-on que l’extinction des dinosaures fut loin d’être le pire drame qu’ait connu la vie sur notre planète ? La vulgarisation scientifique parle généralement de 5 grandes extinctions massives qu’aurait connues l’évolution de la vie durant la préhistoire. Pourtant, à la définition près du terme « extinction », elles auraient été beaucoup plus nombreuses. L’hécatombe qu’elles auraient engendrée va bien au-delà de ce qu’on peut imaginer : « On considère que la biodiversité actuelle représente tout au plus 1% de toutes les espèces qui ont vécu dans le passé. En clair, cela signifie que 99% des espèces se sont éteintes » (10) La vie n’a pas eu la vie facile. Vint ensuite l’extinction du cambrien. Vers -440, c’est l’extinction massive de l’Ordovicien, peut-être attribuée aux rayons gamma d’une explosion cosmique (3).

Une précédente équipe, formée par J. Publications ABC - Eric GEIRNAERT. La confusion volontaire (Ambre - Copal) prenons l'exemple du matériel indien de Cambay... Bien que difficile à croire (et surtout difficile à suivre dans le texte, tant les notions sont ardues), certains parmi les spécialistes souhaitent entretenir la confusion Ambre / Copal, refusant catégoriquement d'admettre Ambre = gymnospermes, Copal = angiospermes quitte même à se contredire... L'ambre de L'Oise - La GROSSE confusion volontaire?! Les résines éocènes du bassin de Paris (lorsque l'on vérifie la chose) ont un spectre infrarouge proche de celui des matériaux du Chiapas (Mexique) dont l'affinité botanique est rigoureusement établie comme une angiosperme légumineuse Hyménaea mexicana.

DONC : matériel Oise = matériel Mexique = Copal. Pour comprendre la distinction Ambre-Copal, hébergé sur le site du Musée de Grenoble (museum-grenoble.fr - contact : museum-histoire-naturelle at ville-grenoble.fr), une excellente publication sur les principale notions de l'ambre. Les faux de l'ambre. Cristal liquide et nématique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un cristal liquide est un état de la matière qui combine des propriétés d'un liquide conventionnel et celles d'un solide cristallisé[1],[2]. On exprime son état par le terme de mésophase ou état mésomorphe (du grec « de forme intermédiaire »)[3]. La nature de la mésophase diffère suivant la nature et la structure du mésogène, molécule à l'origine de la mésophase, ainsi que des conditions de température, de pression et de concentration.

Transition smectique-nématique Historique[modifier | modifier le code] Les premières observations - Buffon, Mettenheimer et Rudolph Virchow[modifier | modifier le code] L'étude du cholestérol par Reinitzer en 1888 marque le début de l'étude des mésophases : observation de l'opacité optique et de couleurs iridescentes lorsque la température des esters de cholestérol varie, de la phase cristalline jusqu'à la phase liquide isotrope.

La découverte - Friedrich Reinitzer et Otto Lehmann[modifier | modifier le code] Reconnaître les arbres : deux clés de détermination papier. Reconnaître les arbres : deux clés de détermination papier Savez-vous reconnaître les arbres ? Une silhouette, un fruit ou une écorce caractéristiques suffisent parfois, mais pour être certain de l'espèce, il faut savoir observer les feuilles et les aiguilles. Voici deux documents qui vous permettront de trouver à coup sûr le nom des principaux arbres de nos forêts, les feuillus et les résineux. A imprimer et glisser dans votre poche pour la prochaine balade ! Deux grands ensembles Prêts pour un jeu grandeur nature en forêt ? Alors à vos clés de détermination ! Vous verrez, c'est simple.

Les feuillus © ONF Illustration On les appelle feuillus, pourtant ce sont les arbres qui perdent leurs feuilles en automne ! Vous êtes face à un feuillu ? Les feuilles simples en une seule partie, comme celles de l'Erable ou du Chênedes feuilles composées formées de plusieurs petites feuilles, les folioles (comme celles du Frêne ou du Robinier). Vous suivez ? Les résineux A emporter en forêt. Fukushima : Le mur du silence se rompt... cela commence à coûter très cher ... Mardi 4 octobre 2 04 /10 /Oct 15:04 Tepco vient de supprimer 7 400 emplois et va devoir réduire ses coûts de 2 555 milliards de yens (32,5 milliards de dollars, 25 milliards d'euros) durant les 10 prochaines années Tepco est la société gestionnaire du site de Fukushima. Pour les années suivantes un rapport de situation, gardé sous silence jusqu'à lundi dernier, semble ainsi indiquer que Tepco aurait à prévoir le paiement d'autres dommages à hauteur de ¥ 897 200 000 000 par an, et ce, au moins pendant dix ans.

Le rapport (de 222 pages) détaillerait la décomposition de ces montants astronomiques. Le gouvernement tenterait pour l’instant, en aval de cela, d'éviter la faillite de Tepco, cette entreprise qui fournit le courant à 29 millions de clients dans le coeur politique et économique du Japon. Les injections de capitaux semblant par ailleurs se faire attendre pour financer tout cela : Le plan de financement serait toujours en cours de finalisation. Le manque de fonds serait, en fait, criant. Eléments de botanique. La plante Définition La plante est un végétal multicellulaire qui comprend dans la grande majorité des cas, les éléments suivants : - racines - tige - feuilles - fleurs - fruits (graines) On dit alors que c’est une plante complète. 1) La racine C’est la partie qui fixe la plante au sol (rôle de soutien) et qui assure sa nutrition. Elle absorbe l’eau et les éléments nutritifs par les poils absorbants.

La première racine qui sort de la graine s’appelle la radicule, en se développant elle devient la racine principale qui parfois reste simple mais qui le plus souvent se ramifie en produisant des racines adventives ou secondaires. La durée de vie des racines est variable, elle dépend du cycle végétatif de la plante. Il existe plusieurs types de racines : - pivotante (ex : endive, carotte) - fasciculée (ex : graminées) - traçante (ex : chiendent) - tubérisée (ex : dahlia) - aérienne (ex : philodendron, ficus) - adventive (ex : lierre) 2) La tige La tige peut être herbacée : pour les céréales on l’appelle chaume.