background preloader

Procès

Facebook Twitter

Fréquence médiévale : le procès des templiers, avec Alain Demurger. Après avoir évoqué la création de l’ordre du Temple au début du XIIe siècle, nous revenons sur sa fin.

Fréquence médiévale : le procès des templiers, avec Alain Demurger

Le fameux procès des templiers, entre 1307 et 1314, a fait couler beaucoup d’encre. Avec Alain Demurger, historien et auteur d’un livre récent sur le sujet ( La persécution des templiers, Journal (1307-1314), Payot, 2015), nous allons tenter de faire la part entre ce que nous savons et les mythes. Car non, les templiers n’ont pas été éliminés parce qu’ils étaient les « banquiers de l’Occident », ni parce qu’ils étaient des hérétiques et encore moins parce qu’ils préparaient un coup d’État pour renverser Philippe le Bel (théorie en vogue dans les années 1960. Nous en avions parlé ici). Bonne écoute. Montage par Exomène, de la commanderie des platines. Pour en savoir plus. Le procès des templiers.

Procès de l'ordre du Temple. Les protagonistes[modifier | modifier le code] L'ordre du Temple[modifier | modifier le code] L'ordre du Temple est créé le [9] à l'occasion du concile de Troyes, à partir d'une milice appelée les "Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon".

Procès de l'ordre du Temple

La bulle pontificale Omne datum optimum est fulminée le par le pape Innocent II[10]. Elle officialise l'ordre du Temple et reconnaît sa règle, accorde à ses membres tout butin conquis sur les Sarrasins en Terre sainte et les place, l'ordre et ses maisons, sous la protection directe du Saint Siège. Les principaux protagonistes sont: Le royaume de France[modifier | modifier le code] Le royaume de France est, au début du XIVe siècle, dirigé par la dynastie des Capétiens.

La papauté[modifier | modifier le code] L'histoire de la papauté est inséparable de l'évolution doctrinale de la christologie et de la baisse de puissance des empereurs romains d'Orient. La mort de Frédéric II consacre la victoire de la papauté. TEMPLUM: Le Procés des Templiers. C'est à Maubuisson, le 14 septembre 1307, que Philippe le Bel, au cours d'un conseil dramatique, avait résolu l'arrestation de tous les templiers de France.

TEMPLUM: Le Procés des Templiers

Le jour choisi : le 13 octobre. Aussitôt, des plis scelles étaient adresses aux baillis et sénéchaux de province. Chaque pli en contenant un second également scellé à n'ouvrir que le 12 octobre, quelques heures seulement avant la mise à exécution de l'ordre royal. Ainsi le secret sera bien garde. A l'aube du 13 octobre, des hommes en armes, barons, chevaliers, baillis, sénéchaux s'acheminaient vers ces forteresses colossales, disséminées aux quatre points cardinaux, que l'on appelait les commanderies des templiers. Frère Geoffrey: On m’apporta une croix où il y avait l’image de Jésus Christ ; le frère Amaury me dit de ne pas croire en celui dont l ’image était là peinte car c’était un faux prophète ; ce n’était pas Dieu il me fit renier Jésus Christ trois fois. Frère Geoffroy: Je n’en ai pas mémoire.... Archives nationales (France) - Base de données Archim. < Portail internet des Archives nationales < Accueil Archim Procès des Templiers ; les archives du Trésor des chartes > > consulter la base de données L'affaire des templiers : les archives du Trésor des chartes (J 413 à 417) S'il est une affaire qui a excité les imaginations et fait couler beaucoup d'encre, c'est à coup sûr l'arrestation des templiers et la suppression de l'ordre du Temple.

Archives nationales (France) - Base de données Archim

13 octobre 1307 - Arrestation des Templiers. Au matin du vendredi 13 octobre 1307, tous les Templiers de France, soit plusieurs milliers au total, sont arrêtés sur ordre du roi Philippe IV le Bel (le petit-fils de Saint Louis).

13 octobre 1307 - Arrestation des Templiers

Cet acte de violence arbitraire met fin à un ordre original de moines-soldats, vieux de près de deux siècles, qui s'est illustré en Terre sainte et s'est acquis puissance et richesse, s'attirant ainsi la jalousie des féodaux et la convoitise des souverains. Richard Fremder raconte... les Templiers Richard Fremder raconte l'histoire d'un ordre religieux et guerrier, puissant, prestigieux et redouté, de son ascension à sa chute dramatique : Écouter (50 minutes) : Un ordre monastique prestigieux. Interview radio. Les templiers - La fin des templiers. Jacques de Molay, avec ses grands prieurs, était toujours en prison.

Les templiers - La fin des templiers

Ayant rétracté les aveux que leur avaient arraché les supplices, Jacques de Molay et le « Prince Dauphin » sont déclarés, par Philippe le Bel, relaps. Et le même jour, 11 mars 1314, ils montent sur un bûcher dressé dans l'île de la Cité, à l'endroit même où se trouve aujourd'hui sur le terre-plein du Pont Neuf, la statue de Henri IV. On raconta que le Grand Maître, en ce moment suprême, assigna le roi et le pape à comparaître dans l'année devant le tribunal de Dieu.

Le fait est que Philippe et Clément moururent avant la fin de 1314. Mais peut-être l' « assignation » de Molay ne fut-elle imaginée que plus tard, à cause, précisément, de ces morts rapides. Les Templiers : le début de la fin. Une conjoncture défavorable Différents facteurs peuvent expliquer la chute des Templiers.

Les Templiers : le début de la fin

C'est tout d'abord la fin des Croisades qui met en cause leur raison d'être. La légende noire des Templiers. Les Templiers et les interrogatoires de l'inquisition.