background preloader

Préhistoire (-2,8 Ma -3500 Av J.C.)

Facebook Twitter

Prehistoire - Pearltrees

Prehistoire - A Classer. Portail:Préhistoire. Préhistoire. La Préhistoire La préhistoire est généralement définie comme la période comprise entre l’apparition de l’Humanité et l’apparition des premiers documents écrits (l'Histoire), même si cette définition n’est pas sans poser des problèmes, notamment en ce qui concerne les critères retenus pour son début et sa fin, mais aussi pour la datation de ses limites.

Préhistoire

La Préhistoire commence avec l'apparition de l’Homme, or celle-ci est le fruit d’une lente évolution sur plusieurs centaines de milliers d’années ; et l’utilisation de l’apparition de l’écriture, vers 3000 avant notre ère, comme critère marquant la fin de la Préhistoire est problématique à plus d’un titre : l'écriture n’apparaît pas à la même date dans toutes les zones géographiques,il existe des sociétés n’ayant pas adopté l’écriture. La notion de Protohistoire a été introduite pour les populations ne possédant pas elles-mêmes l’écriture. (Pour comparaison avec Les temps géologiques, voir aussi à Pléistocène et Holocène). Néolithique. Âges préhistoriques. La Préhistoire. Catégorie:Préhistoire par pays. Pléistocène. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pléistocène

Le Pléistocène est marqué par les récentes glaciations et sa fin correspond à celle du Paléolithique. Historique de la datation du Pléistocène[modifier | modifier le code] Lors de sa création, le Pléistocène couvrait toutes les récentes glaciations connues, mais certaines glaciations récentes découvertes depuis se situaient au Pliocène. À la suite de discussions conduites à partir de 2006 par l'International Union for Quaternary Research[2], le Gélasien a été transféré du Pliocène vers le Pléistocène le 29 juin 2009, faisant ainsi reculer la date de début de ce dernier (et du Quaternaire) vers 2,6 millions d'années avant le présent. Le stratotype correspondant à ce début (au commencement du Gélasien) est la coupe stratigraphique de Monte San Nicola près de Gela en Sicile.

Subdivisions du Pléistocène[modifier | modifier le code] Paléogéographie de la Terre au Pléistocène[modifier | modifier le code] Notes[modifier | modifier le code] Glaciation. Homo Sapiens. Les premiers représentants du genre Homo apparaissent avant le début du Pléistocène, ces lignées, à l'exception de l’Homo sapiens disparaissent avant la fin du Paléolithique supérieur.

Homo Sapiens

Les déplacements de population durant le Pléistocène sont tributaires des grandes glaciations. L’Homo sapiens, (homme sage en latin) homme moderne , est le dernier représentant actuel du genre Homo, il est l'ultime espèce de primate appartenant à la famille des hominidés. Plus communément appelé homme. La dénomination binominale complète de l'espèce humaine est : Homo sapiens, Linné 1758. C'est avec Homo Sapiens que l'art préhistorique, qu'il soit pariétal, rupestre ou mobilier, et que les premières représentations humaines, les vénus font leur apparition, au début du Paléolithique supérieur.

L’Homme de Cro-Magnon a longtemps désigné tous les représentants de l'espèce Homo sapiens (ou "Homme moderne") arrivés en Europe au Paléolithique supérieur. Classification traditionnelle des hominidés : Domestication du feu. La domestication du feu est sans doute à mettre à l’actif de Homo erectus, elle a marqué un tournant important dans la Préhistoire, et l'évolution de l'être humain, se distinguant alors des autres espèces animales.

Domestication du feu

Elle est attestée à partir d’environ -450 000 ans, notamment dans les sites de Menez-Dregan à Plouhinec en Bretagne, et plus récemment de Terra Amata près de Nice... Dans un premier temps les groupes humains auraient simplement utilisé le feu prélevé lors des incendies. Certaines méthodes de production de feu remontent donc probablement au Paléolithique inférieur. Les techniques de production de feu par friction consistent à utiliser l'échauffement produit par le frottement de deux éléments en bois.

Paléolithique

Epipaléolithique. Mésolithique. Néolithique. Grotte du Pech-Merle.