background preloader

Politique Sociale

Facebook Twitter

Aurélie, est une travailleuse pauvre en grève de la faim: "la Caf m'a dit que j'étais bête d'aller travailler" Aurélie, est une travailleuse pauvre en grève de la faim: « la Caf m’a dit que j’étais bête d’aller travailler » Elle gagne trop pour toucher les aides sociales mais pas assez pour vivre.

Aurélie, est une travailleuse pauvre en grève de la faim: "la Caf m'a dit que j'étais bête d'aller travailler"

Depuis le 6 février, une jeune Auxerroise de 27 ans, est en grève de la faim pour dénoncer sa situation: elle gagnait plus quand elle restait chez elle à garder ses enfants qu’aujourd’hui en travaillant. Loin de se plaindre, elle dit se battre pour toutes les familles dans sa situation. Elle témoigne sur rmc.fr. Aurélie Barbot a 27 ans et vit à Auxerre, dans l’Yonne. . « Avant, quand je travaillais à mi-temps et que mon mari était étudiant, entre mon salaire et les aides de la Caf, on touchait à peu près 2.000 euros. La Caf et la mairie d’Auxerre m’ont dit mot pour mot: ‘vous êtes bêtes d’aller travailler’

. « L’affaire Fillon m’a définitivement coupé l’appétit » Activité, investissement, emploi : la crise est là, Actualités. 35 heures, fiscalité : Copé dévoile le projet UMP pour 2012 - Presidentielle 2012. Tassement de la hausse du nombre d'heures supplémentaires. PARIS (Reuters) - La croissance du volume d'heures supplémentaires a ralenti au troisième trimestre, conséquence du freinage conjoncturel à l'oeuvre depuis plusieurs semaines, montre mercredi le dernier baromètre économique de l'Acoss, la caisse nationale des Urssaf.

Tassement de la hausse du nombre d'heures supplémentaires

"Le nombre d'heures supplémentaires progresse de 1,1% sur un an, affichant ainsi un net ralentissement par rapport aux trimestres précédents (respectivement +5,8% et +6,3% aux premier et deuxième trimestres)", rapporte l'organisation dans un point mensuel. "Toutefois, l'appréciation de cette évolution doit être nuancée compte tenu d'un effet des jours ouvrables qui a été positif sur le deuxième trimestre et négatif sur le troisième", ajoute le document. Ce ralentissement affecte néanmoins l'ensemble des grands secteurs économiques français. Dans un baromètre séparé, l'Acoss souligne que les déclarations d'embauches de plus d'un mois (hors intérim) ont reculé de 5,5% en octobre après un repli de 2% en septembre. La Tribune.fr. En pleine rigueur, le colloque organisé à l'Assemblée jeudi sur les dix ans de la Lolf, la loi organique relative aux lois de finances, a éclairé opportunément la politique budgétaire de l'Etat.

La Tribune.fr

Malgré de réelles avancées, le bilan dressé a été assez sévère pour que soit préconisée une nouvelle petite révolution : la consolidation des comptes de l'Etat et de la Sécurité sociale afin de rendre plus cohérente la gestion budgétaire. Morts de la rue : hommage d’hiver. Un hommage est organisé le 6 décembre dans le 11e arrondissement, en mémoire des 175 personnes décédées depuis le mois de mai, annonce le Collectif des morts de la rue sur son site Internet.

Morts de la rue : hommage d’hiver

Ces 175 victimes recensées s’ajoutent à celles pour lesquelles le Collectif avait organisé la réunion de juin, dans le 20e arrondissement, au nombre de 253. 253 au premier semestre, 175 au second semestre, soit 428 au total en un an, uniquement pour les personnes recensées par le Collectif. Au-délà des chiffres, supérieurs d’une dizaine à l’année précédente, il s’agit de personnes précarisées, exclues, broyées, ou marginalisées… L’âge moyen des personnes décédées dans la rue est de l’ordre de cinquante ans, inférieur d’une trentaine d’années à l’âge moyen de la mort d’une personne ayant un toit en France. La TVA peut-elle devenir sociale ? Face à la désindustrialisation, l'idée de financer la protection sociale par une hausse de la TVA fait son retour.

La TVA peut-elle devenir sociale ?

Une taxe mal aimée En augmentant la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), qui pèse sur une consommation de plus en plus souvent importée, on pourrait limiter les cotisations sociales, qui renchérissent le travail et rendent donc peu attractive la production en France. Cette proposition de "TVA sociale" revient dans le débat public depuis que la crise a encore accentué la désindustrialisation de l'Hexagone. Elle figure notamment parmi les propositions de l'institut COE-Rexecode, proche du patronat, dans le rapport qu'il a remis fin janvier au ministre de l'Industrie. La TVA sociale en 8 questions - Présidentielle 2012. 1.

La TVA sociale en 8 questions - Présidentielle 2012

Qu'est-ce que la TVA sociale ? Cet impôt n'a de social que le nom. Son principe est simple : il consiste à baisser les cotisations sociales, payées par les entreprises et les salariés pour financer la Sécurité sociale. Et à augmenter la TVA, la taxe sur la valeur ajoutée, dont s'acquittent les consommateurs lors d'un achat. 2. L'objectif du gouvernement : alléger le coût du travail pour les entreprises produisant en France, tout en maintenant le même niveau de financement pour la Sécurité sociale. Les entreprises sont censées répercuter cet allégement en baissant leurs prix. Conséquence : les prix ne devraient augmenter que pour les produits importés, les fabricants étrangers ne bénéficiant pas de cet allègement de charges.