background preloader

Platon - A Classer

Facebook Twitter

Livre: Œuvres complètes, Platon, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 9782070104505 - Librairies Sorcières. Livre: La République, Platon, Flammarion, Garnier Flammarion, 9782081386693 - Librairies Sorcières. Livre: Le politique, Platon, Flammarion, Garnier Flammarion, 9782081263260 - Librairies Sorcières. Platon, ou la haine de la démocratie. En présence de Fulcran Teisserenc préparé et animé par Raphaël Enthoven assisté de Julien Tricard lectures par Georges Claisse et Marianne Basler "Donc le genre humain ne mettra pas fin à ses maux avant que la race de ceux qui, dans la rectitude et la vérité s’adonnent à la philosophie, n’ait accédé à l’autorité politique ou que ceux qui sont au pouvoir dans les cités ne s’adonnent véritablement à la philosophie, en vertu de quelque dispensation divine. " Pour Platon, les hommes sont, par ignorance, dans un état naturel de discorde et d’injustice.

Platon OeuvresComplètes. Platon L'allegorie de la caverne2. Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales. L'image interdite : une histoire intellectuelle de l'iconoclasme. Pag025 un ouvrage d’Alain Besançon, de l’ACADEMIE DES SCIENCES MORALES ET POLITIQUES Pourquoi certaines religions permettent-elles la représentation du divin par les images tandis que d’autres l’interdisent ? Alain Besançon nous guide, au fil des siècles, dans les querelles des partisans (iconophiles) et des détracteurs (iconoclastes). Pourquoi, alors que l'art grec est à son apogée, les philosophes donnent-ils des raisons de le mépriser ? Pourquoi l'interdit biblique de l'image a-t-il été interprété aussi différemment par les juifs, les musulmans et les chrétiens ? L'image interdite, une histoire intellectuelle de l'iconoclasme répond à ces questions et en soulève d'autres: sur un nouvel iconoclasme qui se développe en Occident.

Alain Besançon lit dans cette histoire le développement d'une logique spirituelle ennemie de l'image, et qui rebondit de siècle en siècle jusqu'au nôtre. Bibliographie - L'image interdite, une histoire intellectuelle de l'iconoclasme, Ed. Sa carrière Déjà abonné ? Platon et les simulacres. N’est-il pas absurde de vouloir relire Platon pour mieux asseoir notre réflexion sur le virtuel qui gagne chaque jour du terrain ? Revenir vingt-cinq siècles en arrière, est-ce une démarche sensée quand il s’agit de soumettre à l’analyse des réalités inouïes qui ne semblent pas avoir eu leur équivalent dans l’histoire humaine ? L’intérêt d’une philosophie vivante telle que la promeut le site iPhilo repose en partie dans la réponse à ces interrogations.

Paradoxes du vocabulaire La bonne copie ou « icône », du mot grec ancien eikon qui signifie « image », s’oppose à la mauvaise copie, du grec ancien eidolon qu’on peut traduire par « simulacre « . Quitte à simplifier quelque peu le tableau, nous pouvons affirmer d’entrée de jeu que Platon dénonce l’ « eidolon » et vante l’ « eikon ». Aujourd’hui nous parlons volontiers de « virtuel ». Le prototype du virtuel est le reflet dans un miroir. La condamnation de l’art comme mimèsis Revenons sur notre distinction initiale entre icônes et simulacres. Jean-François Mattéi donne du relief à Platon. Les caricatures, de l’iconoclasme au blasphème - Savoir.

Histoire La « querelle des images » ne date pas d’hier. Dès l’Antiquité, les autorités religieuses et les philosophes ont débattu du statut des représentations de la divinité. "La création du soleil et de la lune", fresque de Raphaël (1483-1520) © DeAgostini / Leemage L’incompréhension est totale. Dans la Bible et la Torah, l’interdit est plus explicite.

Le christianisme, lui, a été traversé par une longue dispute sur le statut des images. « Il y a eu deux grandes querelles iconoclastes aux VIIIe et IXe siècles, estime Odon Vallet, surtout dans l'Eglise d'Orient. La question se posait déjà pour les philosophes de l’Antiquité. Le sophiste de Platon (PUF) Date: Samedi, 9 Novembre, 2013 - 16:00 - 17:30 Cette enquête sur le sophiste, qui met en œuvre pour la première fois de manière continue et patiente une méthode de division du genre en ses espèces, se heurte à la mise en cause de l'existence même de l'image et du discours faux. Pour relever ce défi, la conversation entre l'Étranger et Théétète s'engage dans un vaste excursus ontologique. La mise en place, parmi les genres qui existent, du non-être lui-même permet de restituer à la négation sa pertinence sémantique et de justifier la parenté du sophiste et du simulacre, qui tous deux l'oblitèrent. photos E.

Ducreu. Théorie des Formes. Étymologie[modifier | modifier le code] En premier lieu, dans le contexte de cette doctrine platonicienne, il n'est jamais question de forme au sens propre, de la forme propre d'une chose ; mais justement d'une idée ou d'un concept abstrait au lieu de la forme qu'intuitivement nous considérons réelles des choses que nous considérons également réelles. Cette perspective-ci, intuitive, est proche de la théorie d'Aristote, dite hylémorphisme, sur la substance et la forme. Tout le propos de Platon est de tenter de nous montrer que cette intuition est fausse, illusoire, et que la réalité est ailleurs, en l'occurrence dans un univers purement abstrait ou conceptuel, et atteignable uniquement par l'intellect[réf. souhaitée].

Platon utilise deux termes qui sont traduits indifféremment par forme ou idée[réf. souhaitée] : Définition d'une forme intelligible[modifier | modifier le code] La forme s'oppose ainsi à l'eidôlon, ou simulacre[1]. — Phédon, trad. Certains commentateurs[Qui ?] LES DIMENSIONS DE L'UNIVERS PLATONICIEN D'APRÈS TIMEE 32 Β. Platon. Donneur de voix : Ludovic Coudert | Durée : 1h 40min | Genre : Philosophie Socrate surprend au moins plus d’une fois ses amis par ses propositions paradoxales, dans ce livre V de la République. De quoi s’agit-il ?

Après avoir défini la justice comme harmonie de l’âme et de la cité, Socrate est amené à réfléchir aux conditions pour réaliser cette justice. Il les formule en trois paradoxes magistralement déroutants. Le premier : les hommes et les femmes seront traités en égaux pour leur éducation et pour les fonctions publiques, car il n’y a pas de différence d’aptitude, qui découle de la différence de sexe, pour ce qui concerne la garde de l’État.

Le deuxième : parmi la classe des guerriers, les femmes et les enfants seront communs à tous : il sera ainsi impossible de savoir pour un enfant de qui il est le descendant. Les philosophes au pouvoir : perfection de la sagesse politique ou dernière vague de folie ? Traduction : Victor Cousin (1792-1867). Accéder au sixième livre de La République… La caverne. République livre VII le mythe de la caverne. Parménide. Timée. Timée Oeuvre numérisée par Marc Szwajcer texte grec Oeuvres de Platon Victor Cousin Pour avoir le texte grec d'une page, cliquer sur le numéro de page (entre [].) 94 page blanche ou Interlocuteurs : SOCRATE, TIMÉE, CRITIAS, HERMOCRATE. [17a] Un, deux, trois. Quelque indisposition l'a surpris, Socrate; car il n'eût pas manqué volontiers à cette réunion (02).

C'est donc à toi et à ceux-ci de remplir la place de l'absent. [17b] Oui vraiment, et nous n'y plaindrons rien de ce qui sera en notre pouvoir. Vous rappeliez-vous ce que nous disions, et et quel sujet nous avions pris? Nous nous souvenons d'une partie, et toi qui es ici présent tu nous feras souvenir du reste. . [17c] Volontiers. Et tout ce que tu disais, Socrate, nous plaisait fort. N'avons-nous pas premièrement séparé dans 97 l'État, de la classe des gens de guerre, celle des laboureurs et tous les autres artisans (03) ? Oui. Certainement. Et pour leur éducation? Sans doute. Oui, nous l'avons dit, et de cette manière. Et la génération des enfants? Le banquet. J 'AI eu sous les yeux l'édition générale de Bekker, les éditions particulières de Wolf (Leipzig, 1782 ), d'Ast ( Landshut, 1809 ), de Reynders (Groningue, 1815), le Spécimen de Thiersch (Gottingue, 1808), l'Essai critique de Bast (1794), Ficin, Sydenham et Schleiermacher.

Louis le Roi, dit Reghis, professeur de philosophie grecque au collège de France, a donné en français (Paris, 1509).« le Sympose de Platon avec trois livres de commentaires, extraits de toute philosophie et recueillis des meilleurs auteurs, tant grecs que latins, et autres ; plusieurs passages des meilleurs poètes cités, mis en vers français par J. Dubellay, Angevin. » Le premier livre de ces commentaires, sur l'Amour, est dédié au jeune dauphin François II, et à sa jeune épouse, la célèbre Marie Smart ; le second livre au roi d'Ecosse séparément, le troisième à la belle reine. PAGE 236. — Eh quoi! S'écria-t-il en badinant, un homme de Phalère aller si vite ? Πρώτιστον μὲν ἔρωτα θεῶν μητίσατο πάντων.. BEKK.., p. 581. Cover back. Cover front. Ménon - Comment apprendre ?

Platon, ou la haine de la démocratie. En présence de Fulcran Teisserenc préparé et animé par Raphaël Enthoven assisté de Julien Tricard lectures par Georges Claisse et Marianne Basler réalisation Rafik Zénine Philosophie n’a pas de mains. Politique n’a pas de savon. La chambre de philosophie est une tour d’ivoire, d’où le monde est indolore. Comment Platon peut nous aider dans notre vie quotidienne ? .Comment le philosophe Platon peut nous aider à mieux comprendre notre monde. Comment le philosophe grec Platon peut nous aider à mieux comprendre notre vie quotidienne et notre monde… C’est notre thème ce matin… Que dirait par exemple Platon de la crise des migrants, des sites de rencontres, d’Emmanuel Macron Donal Trump, ou encore de notre addiction aux écrans ? C’est ce que se demande Roger-Pol Droit qui vient de publier Et si Platon revenait… Qui était d’ailleurs ce bon vieux Platon ?

Quelles sont les idées fondamentales du platonisme ? Pourquoi est-il considéré comme le père fondateur de la philosophie ? Que signifie la célèbre allégorie de la Caverne ? Quelles sont ses idées sur l’amour ou l’organisation de la Cité idéale ? N’ayez pas peur de Platon, Thibaut de Saint Maurice sera également là aussi pour nous éclairer… Nous attendons toutes vos questions et réactions au 01 45 24 7000 ainsi que sur l’appli France Inter et sur la page Facebook de GBVF ! Partenariat L'express Eric Libiot. Si Platon nous rendait visite, que se passerait-il ? Platon est né en 428 avant notre ère, à Athènes, dans une grande famille de l’aristocratie. Le jeune homme reçoit la meilleure éducation possible : il lit Homère, joue de la cithare, chasse avec ses chiens, pratique la lutte à un haut niveau. Quand il rencontre Socrate pour la première fois, il a entre 18 et 20 ans.

C’est un choc, un coup de foudre qui change tout, bien que Socrate n’ait, au premier regard, pas grand-chose pour plaire : il a la soixantaine, il est mal habillé, son visage est disgracieux, avec de grosses lèvres, un nez épaté, des yeux globuleux, et le philosophe qu’il est vit sans le sou. Platon fréquente Socrate pendant une dizaine d’années. Leur relation s’interrompt lorsque le vieil homme est jugé par l’assemblée du peuple et condamné à mort pour impiété envers les dieux et corruption de la jeunesse. D’innombrables livres ont été écrits sur Platon. Ce livre existe désormais. Platon - Collectif, Et si Platon revenait... (2018) de Roger-Pol Droit. Socrate, Arte Philosophie. Les Racines du ciel : Socrate chaman ou philosophe, avec François Roustang. Frédéric Lenoir : Aujourd’hui, je reçois François Roustang, qui va nous parler de « Socrate chaman ou philosophe ».

François Roustang, bonsoir ! François Roustang : Bonsoir. Frédéric Lenoir : Vous êtes thérapeute, dissident de la psychanalyse, comme vous le dites vous-même, vous nous expliquerez après pourquoi. Vous menez depuis des années une réflexion sur l’hypnose, et vous avez publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels une trilogie importante : « La fin de la plainte », « Il suffira d’un geste » et « Savoir attendre », chez Odile Jacob, qui vous range parmi les auteurs les plus originaux en France dans ce domaine. Et nous vous recevons aujourd’hui pour votre dernier livre, publié en 2009, « Le secret de Socrate pour changer la vie », toujours chez Odile Jacob. François Roustang : Non. Frédéric Lenoir : Dites-nous ce que cela peut signifier dans cette pensée et pour vous.

François Roustang : Tout à fait ! François Roustang : Oui, tout à fait ! François Roustang : Oui, tout à fait. Philosophie : Platon : Allégorie de la caverne. Allégorie de la caverne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'allégorie de la caverne est une allégorie exposée par Platon dans le Livre VII de La République. Elle met en scène des hommes enchaînés et immobilisés dans une demeure souterraine qui tournent le dos à l'entrée et ne voient que leurs ombres et celles projetées d'objets au loin derrière eux.

Elle expose en termes imagés les conditions d'accession de l'homme à la connaissance de la réalité, ainsi que la non moins difficile transmission de cette connaissance. L'allégorie de la caverne[modifier | modifier le code] Dans une demeure souterraine, en forme de caverne, des hommes sont enchaînés. Que l'un d'entre eux soit libéré de ses chaînes et accompagné de force vers la sortie, il sera d'abord cruellement ébloui par une lumière qu'il n'a pas l'habitude de supporter. Un premier décryptage[modifier | modifier le code] La caverne symbolise le monde sensible où les hommes vivent et pensent accéder à la vérité par leurs sens.

Allégorie ou mythe ? Platon aujourd’hui, par Patrick Juignet. Platon. Platon. Platon. Platon | Philosophe de la Grèce Antique. Platon. Platon et l'activité politique de l'Académie. Platonisme. Académie de Platon. Xénocrate 396-315 av J.C. Speusippe 407-339 av J.C. Académie de Platon. Platonisme (doctrine philosophique) L'Allégorie de la caverne | Platon | Grece Antique. Allégorie de la caverne. Platon et ses dialogues : page d'accueil.

Cours sur Platon. Cinématique et dynamique chez Platon et Aristote. La prétendue rivalité entre Platon et Xénophon. Phantasia et phantasma chez Platon. Peut-on légiférer sur les émotions ?Platon et l’interdiction des chants funèbres. Anomie et légalité  : les origines de la science politique chez Platon et Aristote. Les résurgences de l'archaïque dans la philosophie de Platon. À quelles conditions peut-on parler de « matière » dans le Timée de Platon ? Être et temps dans le Parménide de Platon. La division et l'unité du politique de Platon. DUEL AU SOMMET : PLATON/ARISTOTE. Légalité, justice et femmes dans la République et les Lois de Platon. « L'humanité » chez Platon. Platon : L'immortalité de l'âme (Phédon) Platon : Soleil coupé : une évocation des mythes. Platon : La folie et la poésie. Platon republique. Philosophie : Platon : Allégorie de la caverne. L'actualité de Platon - Les conférences numériques - CCDMD.