background preloader

Pierre Philosophale

Facebook Twitter

LE PROPHETE JONAS ET LE GRAND OEUVRE ALCHIMIQUE. Jonas, sortant du ventre du Grand Poisson, a terminé son voyage dans les profondeurs obscures de la mer.

LE PROPHETE JONAS ET LE GRAND OEUVRE ALCHIMIQUE

Il symbolise, pour les alchimistes, la conquête du lapis angularis, de la pierre angulaire. Speculum humanae alvationis, 25, xxxiii (manuscrit du XVe siècle). " est devenue la pierre de l'angle"(Psaume 118). Plus exactement, "la tête de l'angle"(A. "On cherche la pierre de l'or (Goldstein), et laisse la pierre d'angle (Eckstein), par laquelle on peut être éternellement riche, sain et sage.

" Grand œuvre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Grand œuvre

Le magnum opus ou opus magnum en latin, ou en français le grand œuvre ou grand art, est une expression regroupant plusieurs acceptions. Alchimie[modifier | modifier le code] Cette pierre ou cet agent est susceptible de transmuter les métaux, de guérison infaillible (panacée), et d'apporter l'immortalité. À la base de la théorie de l'existence d'une telle pierre, il y a la tradition alchimique qui veut que les métaux divers soient, dans le sein de la Terre, en lente maturation pour aller vers l'état métallique idéal, l'or.

Le grand œuvre est ainsi l'accélération de cette maturation, par le recours à l'agent actif de cette évolution. Tous les corps, selon cette tradition, sont composés d'un soufre alchimique[1] et d'un mercure alchimique[2], en diverses proportions. Principes[modifier | modifier le code] Certains « adeptes », comme Nicolas Flamel et Cagliostro, ont affirmé avoir réalisé le grand œuvre. Voir aussi[modifier | modifier le code] Le Grand Oeuvre dévoilé. Trojani, suite et fin... au moins pour ce soir Il s'agit de 2 lettres issues de correspondances. -- 1ère lettre -- Cher Monsieur, Dans votre dernier courrier, vous insistez sur la transmutation des métaux comme aboutissement de notre art et sur les considérables avancées des sciences actuelles.

Le Grand Oeuvre dévoilé

Voici ce que je peux vous répondre. Connaissant sans aucun doute parfaitement ces « procédés transmutatoires » - ils sont à la fois l’école primaire de l’art et les examens de passage - il est incontestable que les Adeptes s’en sont servis maintes fois durant le cours de l’histoire, afin de masquer le Grand Œuvre et de reconduire ainsi les inopportuns, les avides, les touristes et les bavards. Par exemple, je peux dire avec Charles Laville, « qu’il y a dans la nature des chocs et des énergies périodiquement rythmés, une mobilisation de tous les efforts à une allure parfois quantique », etc. -- 2ème lettre -- Je m’explique autant que cela est possible. Les Matières du Grand Oeuvre Alchimique. Les Matières du Grand Œuvre Alchimique Tout au long des siècles, beaucoup d’écrits traitèrent le thème des matières utilisées dans le Grand Œuvre.

Selon ce que nous avons lu au sujet du Grand Œuvre dans les ouvrages des maîtres classiques et contemporains dans chacune des voies alchimiques différentes matières spécifiques sont utilisées. Il y a des artistes qui affirment que la matière du Grand Œuvre est une et universelle sans toutefois nous indiquer ce qu'est la matière, ni nous donner au moins des indications qui permettraient aux investigateurs de l'Art d'identifier cette matière. Pour cette raison, nous trouvons leurs déclarations troubles. L’alchimie et la pierre philosophale.

La pierre philosophale est une substance alchimique qui permettrait de transformer n'importe quel métal en or.

L’alchimie et la pierre philosophale

Les connaissances et moyens de l’époque ne suffisant pas pour réaliser un tel prodige, les savants se mirent alors à rechercher la matière susceptible d'accomplir cette transformation. Histoire de l’alchimie A l’origine, l’alchimie intégrait les domaines de la chimie, de la magie, de l’astrologie et de la théologie. Une forme spécifique qui portait une attention particulière à l’herboristerie s’était développée en Chine. Il est aujourd’hui acquis que l’alchimie occidentale et extrême-orientale remonte aux mêmes sources. Il est fort probable que l’alchimie européenne soit le résultat de mythes associés à des actes religieux et des rituels des temps anciens.

Au IIIe siècle apr. Au VIIIe siècle apr. Geber fait également mention d’un composé chimique permettant de fabriquer de l’or. À partir du XIIe siècle, l’alchimie se développe en Europe. Nicolas Flamel. La pierre philosophale - Mysterologie. Tout le monde en a entendu parler, car quand on peut changer du plomb en or ça finit par se savoir.

La pierre philosophale - Mysterologie

Mais à quoi elle ressemble, comment la fabrique-t-on, et bien sûr « je peux en avoir une ? » sont les questions que tout le monde se pose. La pierre philosophale c'est quoi ? Il existe deux interprétations de la pierre philosophale : La première, c'est celle que tout le monde connaît : la transmutation du plomb en or. Mais il existe également une interprétation plus « ésotérique » des textes ayant pour sujet la pierre philosophale : en fait ce serait une métaphore de l'apprentissage, un moyen pour les alchimistes (on pourrait presque parler de philosophes) d'évoluer vers la « Conscience absolue ». La pierre philosophale ou « pierre occulte » est une poudre qui peut être de différentes couleurs, mais qui, si elle est parfaite doit être d'un rouge profond.