background preloader

Pénélope Fillon

Facebook Twitter

EXCLUSIF. Le document au coeur de l'audition de Penelope Fillon - Le Parisien. L'épouse de François Fillon devrait être interrogée ce mardi sur les deux emplois qu'elle a cumulés, assistante parlementaire et salariée de la Revue des deux mondes.

EXCLUSIF. Le document au coeur de l'audition de Penelope Fillon - Le Parisien

Au centre du dossier : un document que nous dévoilons. Ce document est-il la botte secrète des magistrats chargés de l’affaire Fillon ? Lors de son audition au pôle économique et financier de Paris, prévue à 9h30 ce mardi, l’épouse de l’ex-Premier ministre devrait être longuement interrogée sur son contrat d’assistante parlementaire. L’histoire de cette pièce judiciaire remonte au 31 janvier dernier, lorsque les policiers de l’anticorruption perquisitionnent au 233 boulevard Saint-Germain, siège de la « division de la gestion financière parlementaire», endroit où sont remisés bulletins de paie et contrats.

Là, ils tombent sur le contrat de Penelope Fillon daté du 10 juillet 2012. En théorie, deux temps plein, avec la clef des revenus conséquents. Ce document se trouve au centre d’un contentieux entre défense et accusation. Affaire Penelope Fillon: François Fillon se dit victime d'une «opération» de «calomnie très professionnelle» ENQUETE « À ma connaissance, dans l’histoire de la Ve République, cette situation ne s’est jamais produite », a déclaré le candidat à la présidentielle… 20 Minutes avec AFP Publié le Mis à jour le.

Affaire Penelope Fillon: François Fillon se dit victime d'une «opération» de «calomnie très professionnelle»

Affaire Fillon : décision de justice imminente. François et Penelope Fillon vont-ils être mis en examen?

Affaire Fillon : décision de justice imminente

(Reuters) La décision du parquet national financier (PNF) sur l’affaire Fillon devrait intervenir cette semaine. Selon nos sources, le PNF opterait pour des poursuites contre les époux Fillon. Même les proches de l’ancien Premier ministre semblent désormais écarter l’hypothèse d’un classement sans suite. Après dix-sept jours d’enquête et d’auditions, deux scénarios seraient à l’étude : soit l’ouverture d’une information judiciaire, confiée à un ou des juges d’instruction ; soit une citation directe devant le tribunal correctionnel. Dans le premier cas, l’information serait ouverte contre personnes dénommées et non "contre X" ; il appartiendrait alors aux magistrats instructeurs de convoquer les intéressés pour les mettre en examen.

Dans le second cas, le calendrier s’annonce serré. Penelope Fillon : l'affaire relancée par un nouveau mensonge. Accusée d'avoir sorti des phrases de leur contexte, l'émission Envoyé Spécial de France 2 a décidé de mettre en ligne l'interview complète accordée par Penelope Fillon en 2007 au Sunday Telegraph.

Penelope Fillon : l'affaire relancée par un nouveau mensonge

Des nouvelles images inédites qui laissent penser que l'épouse de François Fillon ne travaillait pas entre 2002 et 2007 alors qu'elle était censée être l'attachée parlementaire de Marc Joulaud dans la Sarthe à cette époque. "Dans la séquence, longue d'une heure, Penelope Fillon évoque sa rencontre avec son mari, ses enfants, mais aussi sa vie en France. Interrogée sur le nombre de chevaux qu'elle détient, elle affirme à la journaliste ne plus avoir le temps de les élever. La raison ? Elle vit à Paris depuis cinq ans", rapporte LCI.fr. Dans la Sarthe seulement les week-ends. Les neuf failles de la défense de François Fillon. En dépit de l’exercice de transparence réalisé par le candidat de la droite à la présidentielle, des zones d’ombre et des questions non résolues demeurent.

Les neuf failles de la défense de François Fillon

Deux semaines après le début des révélations sur les emplois présumés fictifs de son épouse et de ses enfants, François Fillon s’est livré, lundi 6 février, à un exercice de transparence, publiant sur son site Internet le récapitulatif des salaires reçus par son épouse Penelope. En assurant que, désormais, « tout est sur la table », il espérait pouvoir tordre le coup à toutes les accusations. Mais des zones d’ombre et des questions non résolues demeurent. 1. Le parquet national financier répond aux accusations de François Fillon. François Fillon a mis en doute ce lundi la compétence et l'intégrité du parquet national financier pour enquêter sur les soupçons d'emplois fictifs qui pèsent sur sa femme Penelope et deux de ses enfants.

Le parquet national financier répond aux accusations de François Fillon

L'institution a réagi ce lundi soir, rappelant sa légitimité à traiter le dossier et la nécessité de respecter le libre cours de la justice. Le parquet national financier a affirmé lundi que l'enquête sur les soupçons d'emploi fictif de Penelope Fillon se déroulait « avec la célérité et la sérénité appropriées », répondant aux critiques du candidat de la droite à la présidentielle. François Fillon : ces quelques questions qui restent après sa conférence. Il s'est présenté un peu en retard sur l'horaire prévu, la mine grave et sérieuse, avant de dérouler un argumentaire ciselé pour assurer une défense jusqu'ici assez chaotique.

François Fillon : ces quelques questions qui restent après sa conférence

François Fillon a reconnu une "erreur" morale, lundi, lors d'une conférence de presse, et présenté ses "excuses aux Français" pour l'emploi, comme collaborateurs parlementaires, de sa femme et ses enfants. Pas question, en revanche, de reconnaître une quelconque transgression de la loi. Détournement de fonds au Sénat : Mediapart publie deux chèques au nom de Fillon.

Par Philippe Peyre En plein "Penelope Gate", c'est une autre affaire révélée par Mediapart vendredi 28 janvier qui a éclaboussé François Fillon.

Détournement de fonds au Sénat : Mediapart publie deux chèques au nom de Fillon

Le site d'investigation a révélé que le candidat Républicain à l'élection présidentielle n'a pas seulement salarié son épouse avec les fonds publics mis à disposition par le Parlement, avec des soupçons d'emploi fictifs à la clé, mais qu'il aurait également bénéficié de fonds publics lorsqu'il se trouvait au palais du Luxembourg. Ce samedi 4 février, Mediapart affirme avoir retrouvé la trace de chèques à l'ordre de François Fillon et en a publié deux. Un premier chèque d'un montant de 3.221,73 euros au nom de celui qui est aujourd'hui candidat à la présidentielle et un talon de chèque d'un montant de 3.205, 41 euros au nom d'un certain "Fillon".

Seulement, les deux chèques publiés par le site d'investigation ne comportent aucune date. Interview de Penelope Fillon : Élise Lucet répond aux déclarations de François Fillon. Ce lundi, lors d'une conférence de presse visant à s'expliquer sur l'affaire d'emplois fictifs supposés mettant en cause sa femme et deux de ses enfants, François Fillon est revenu sur l'interview de sa femme diffusée dans Envoyé spécial la semaine dernière.

Interview de Penelope Fillon : Élise Lucet répond aux déclarations de François Fillon

François Fillon : l'intégrale de sa conférence de presse 6 février 2017. Lavrilleux, Copé, Dassault... les casseroles de la droite apportent leur soutien à Fillon. Il est certains soutiens dont François Fillon aimerait sans doute se passer.

Lavrilleux, Copé, Dassault... les casseroles de la droite apportent leur soutien à Fillon

Alors qu'une partie de son camp commence à imaginer un plan B pour le remplacer en pleine affaire des emplois fictifs présumés de son épouse, d'autres tiennent à lui faire parvenir tout leur soutien. Non sans arrière-pensées. Il en va ainsi de Jérôme Lavrilleux, l'homme au coeur du scandale Bygmalion, eurodéputé désavoué par le reste de son parti politique après avoir confessé un système de fausses factures durant la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. L'élu a fait parvenir un courrier au candidat à la présidentielle, courrier qui s'est opportunément retrouvé sur les réseaux sociaux, et que Le Lab a également pu se procurer.

On peut y lire : "Comme vous aujourd'hui, j'ai moi-même été pris dans une véritable tempête médiatique et judiciaire, parfois alimentée par les propres 'amis politiques'. François Fillon et l'argent, une exception française. PenelopeGate : le magot qui permet à François Fillon de garder la main. Nombreux sont les ténors de la droite à phosphorer sur un éventuel plan B pour l'élection présidentielle depuis que des soupçons d’emplois fictifs pèsent sur François Fillon, son épouse Penelope et deux de ses enfants dans le cadre du désormais fameux "PenelopeGate".

Mais le candidat adoubé par la primaire de novembre compte bien s’accrocher, au moins jusqu’à la fin de l’enquête préliminaire ouverte après les révélations du Canard enchaîné. Et même si, hypothèse improbable, les ténors Les Républicains (LR) se mettaient rapidement d’accord pour le « débrancher » de force, ils se heurteraient à un obstacle de taille : comment financer la campagne d’un candidat de substitution ? Car sur le plan financier, c’est bel et bien François Fillon qui a la main...

Explications. Penelope Gate : alerte à la fissure dans le premier cercle de Fillon. Derrière les grandes déclarations publiques, les gros doutes privés. Depuis mercredi, plus de 250 parlementaires et présidents de région ont signé une tribune pour affirmer leur soutien « total » à François Fillon, pris dans les répliques sans fin des révélations sur les rémunérations perçues par son épouse Penelope. Mais cette façade de troupes faisant bloc derrière le candidat à la présidentielle cache des fissures de plus en plus béantes à droite.

Alors que plusieurs parlementaires Les Républicains appellent publiquement à mettre un plan B sur les rails, la défiance gagne désormais le premier cercle filloniste. L’Obs affirme ainsi ce vendredi 3 février que le président du Sénat, Gérard Larcher, s’apprête à lâcher François Fillon et compte le lui annoncer directement. Penelope Gate : "Cette affaire vient du pouvoir", accuse Fillon. « Je vis une épreuve incroyable. » François Fillon n’a pas eu peur d’abuser des superlatifs pour qualifier ses ennuis liés aux rémunérations perçues par sa femme Penelope. Une affaire sur laquelle il s’est expliqué devant les parlementaires LR réunis à son QG de campagne parisien, mercredi 1er février. « Tout est remis en cause dans le cadre d’une opération organisée professionnelle », a tempêté l’ancien Premier ministre.

François Fillon dénonce rien moins qu’« une tentative de coup d’Etat institutionnel » qui viendrait « de la gauche ». C’est la première fois depuis les révélations du Canard enchaîné qu’il formule aussi clairement une telle accusation : « Cette opération ne vient pas de chez nous », a-t-il assuré, « cette affaire vient du pouvoir ».

Sans étayer cette affirmation, mais en ajoutant : « Ils font prendre à notre pays un énorme risque, celui de voir les extrémismes arriver au pouvoir. » Penelope Gate : "Collaboratrice de députée, voici mon travail pour 2.900 euros brut par mois" Voilà une semaine que ce métier suscite les fantasmes les plus fous. Depuis les révélations du Canard enchaîné sur Penelope Fillon, le grand public sait qu'une assistante parlementaire peut toucher jusqu'à, au plus fort, 10 153 euros brut par mois, de sucroît en travaillant de chez elle. Car François Fillon explique depuis une semaine que son épouse était son assistante en circonscription, dans la Sarthe, et opérait depuis leur domicile.

INFO "ENVOYE SPECIAL". A propos de son mari : "Je n'ai jamais été son assistante, ou quoi que ce soit de ce genre-là", affirmait Penelope Fillon en mai 2007. C'est un document qui met un peu plus à mal la défense de François Fillon. Dans un entretien vidéo accordé en mai 2007 à un quotidien britannique, Penelope Fillon se confie sur sa vie. A propos de son mari, elle déclare "je n'ai jamais été son assistante, ou quoi que ce soit de ce genre-là", au cours de cette interview longue de 45 minutes, et dont le magazine "Envoyé spécial" diffusera des extraits, jeudi 2 février sur France 2 à 20h50. Affaire François Fillon : pas d'égalité salariale pour ses enfants.

Résumé des épisodes précédents : François Fillon a remporté la primaire de la droite et du centre le 27 novembre 2016, devenant ainsi le candidat de la droite à l’élection présidentielle 2017. Le 25 janvier, Le Canard Enchaîné publie une enquête, révélant que Pénélope Fillon, la femme du candidat, aurait touché plus de 600 000€ de rémunérations, employée en tant que collaboratrice parlementaire par François Fillon, entre 1988 et 2013 (par intermittence). Fillon : le prévisible chemin de croix. - Vu du Droit. Affaire Penelope Fillon : les proches du candidat cherchent un responsable. Par Marie-Pierre Haddad. Les enfants de François Fillon n'étaient pas encore officiellement avocats lorsqu'ils ont travaillé pour lui. Les enfants de François Fillon n'étaient pas encore officiellement avocats lors de leur "mission" au Sénat, contrairement à ce qu'a affirmé le candidat de la droite à l'élection présidentielle jeudi soi, sur TF1, selon l'annuaire du barreau consulté par l'AFP.

L'ancien Premier ministre était venu s'expliquer sur les soupçons d'emplois fictifs qui pèsent sur sa femme, Penelope. Affaire Penelope Fillon : Alexis Corbière dénonce "une caste de gens qui vivent différemment" "Il est dans une situation difficile", a commenté Alexis Corbière, porte parole de Jean-Luc Mélenchon, invité samedi d'Europe 1, interrogé sur l'affaire Penelope Fillon. Gloire à Pénélope - Le billet de François Morel.

Affaire Penelope Fillon : l'avocat de François Fillon a remis des documents à la justice. Pénélope Fillon : "je ne m'étais jamais impliquée dans la vie politique de mon mari" Une affaire embarrassante pour François Fillon. En cause, son épouse Pénélope qui aurait été rémunérée pour des postes qu’elle n’aurait pas occupé.

Affaire Penelope Fillon : la cote de popularité de François Fillon en berne. Les révélations du Canard Enchaîné publié ce mercredi semblent avoir déjà un impact sur la cote de popularité de François Fillon. Selon un sondage Odoxa réalisé pour Franceinfo, 61% des sondés ont désormais une opinion négative du candidat de la droite et du centre alors qu’au début du mois de novembre, selon un sondage Ifop, 54% avaient une bonne opinion de l’homme politique. PenelopeGate : les députés se pressent pour changer de collaborateurs. "La Revue des deux Mondes" : l'autre affaire embarrassante de Penelope Fillon. "Les emmerdes, ça vole toujours en escadrille", disait Jacques Chirac.

Affaire Penelope Fillon : Plusieurs parlementaires souhaiteraient rectifier leur déclaration. Affaire Fillon : pas de prescription malgré la réforme des délais. Affaire Fillon : « Les dégâts risquent d’être lourds dans l’opinion »