background preloader

Paléolithique Supérieur

Facebook Twitter

Paléolithique supérieur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paléolithique supérieur

Le Paléolithique supérieur est la période de la Préhistoire qui est caractérisée par l’arrivée de l’Homme moderne en Europe, le développement de nouvelles techniques (lames, industrie osseuse, propulseur, etc.) et l'explosion de l'art préhistorique. Il se situe entre 35 000 et 10 000 ans avant notre ère et correspond à la fin de la dernière période glaciaire. Il est précédé par le Paléolithique moyen et est suivi du Mésolithique. Le Paléolithique supérieur débute à l'arrivée en Europe de l'Homme moderne (Homo sapiens). Venu de l'Est (Proche-Orient, Asie ou Afrique ?) Paléolithique supérieur - Et Aurignac inventa l'Homme préhistorique... C’est grâce à la découverte fortuite d’un abri sous roche à Aurignac, petit village du sud-ouest de la France, que le paléontologue Édouard Lartet réussit à prouver en 1860 l’existence de l’Homme antédiluvien (un homme qui aurait précédé le Déluge biblique).

Paléolithique supérieur - Et Aurignac inventa l'Homme préhistorique...

Cette découverte remit en cause les théories créationnistes du baron Georges Cuvier (1769-1832) et permit la naissance d’une nouvelle science : la Préhistoire. Une découverte fortuite. Paléolithique supérieur. Feuille de laurier. La culture solutréenne, qui s’inscrit dans le Paléolithique supérieur (35000-10000 av.

Feuille de laurier

J. -C.), doit son nom au site préhistorique mis au jour en 1866 à la roche de Solutré, en Saône-et-Loire. Les fouilles ont livré des outils en silex d’une qualité étonnante, caractérisés par des formes et une finesse qui leur valent bientôt le nom de feuilles de saule ou de laurier. Quelques années plus tard, à une trentaine de kilomètres de là, à Volgu, des ouvriers découvrent des feuilles de laurier encore plus exceptionnelles, dans ce que l’on interprète comme une cache.

Leur nombre précis au moment de la découverte reste incertain, il y en avait au moins une quinzaine, dont celle conservée à Saint-Germain-en-Laye [ image principale ] . La matière première Pour obtenir ces grandes lames de pierre, il faut disposer d’un silex d’excellente qualité. Un façonnage à haut risque Pour réaliser une feuille de laurier, il fallait d’abord préparer une préforme à partir d’une dalle de silex.

Les industries lithiques du Gravettien du nord de l’Aquitaine dans leur cadre chronologique. 1En dépit de leur forte variabilité, les industries gravettiennes partagent quelques caractères technologiques et typologiques qui justifient leur appellation générique de Gravettien.

Les industries lithiques du Gravettien du nord de l’Aquitaine dans leur cadre chronologique

Leur dénominateur commun typologique est naturellement la pointe de La Gravette accompagnée souvent de sa forme réduite : la micropointe de La Gravette ou microgravette. Magdalénien. Le Gravettien du nord-ouest de l’Europe. 1.1 - Localisation des gisements 1Dans les années 1970, M.

Le Gravettien du nord-ouest de l’Europe

Otte (1979) dénombrait huit gisements ayant livré assez de matériel archéologique pour assurer leur attribution au Gravettien. Il s’agissait de six gisements en grotte ou abri, à proximité de la vallée de la Meuse (Trou Magrite, Spy, Goyet, Trou du Chena, Engis et Fonds-de-Forêt) et de deux sites de plein air (Maisières–Canal, dans la vallée de la Haine, et Huccorgne–Hermitage, dans la vallée de la Mehaigne,). Dix-huit autres sites n’avaient livré que des traces probablement gravettiennes.

Le Gravettien et le Protomagdalénien en Auvergne. 1Le Gravettien n’est connu en Auvergne que sur deux ou trois sites, ce qui est fort peu à l’échelle d’une région qui couvre plus de 26 000 km², soit 5 % du territoire français. 2L’Auvergne est une région dont les traits caractéristiques sont sa position centrale, entre Bassin parisien, Midi, Aquitaine et Bassin rhodanien, la présence de reliefs accusés, avec un bassin central (La Limagne) encadré par des moyennes montagnes culminant à 1 800 m et un climat assez rude.

Le Gravettien et le Protomagdalénien en Auvergne

Le milieu environnant est peu favorable à la bonne conservation des sites préhistoriques. L’érosion, particulièrement active dans une région toute entière marquée par la rudesse du climat, l’ampleur des précipitations et l’importance des pentes, a eu un effet destructeur sur les habitats. Les cavités véritables sont très rares. Les témoins d’origine organique (ossements, pollens) sont rarement conservés. Le Gravettien de la France méditerranéenne. 1Cette tentative de mise au point concerne la France méditerranéenne à savoir la Provence, le Languedoc Roussillon et la vallée du Rhône en aval de Valence.

Le Gravettien de la France méditerranéenne

Il s’agît d’une région à forte unité biogéographique aux paysages variés, parfois contrastés. L’unité est surtout donnée par le climat méditerranéen et la végétation, la limite septentrionale pouvant être donnée par l’aire de l’olivier et du chêne Kermès. Le Rhône et sa vallée sont à la fois une voie de communication naturelle et une frontière culturelle sinon naturelle dont il conviendra de discuter le rôle et la nature. 2Nos connaissances sur le Gravettien sont assez disparates au sein de ce vaste territoire et de valeur très inégale selon les régions considérées (fig. 1). Aux origines du Magdalénien « classique » : les industries de la séquence inférieure de l’Abri Gandil (Bruniquel, Tarn-et-Garonne)

Nous tenons à remercier les collègues et partenaires ayant participé à l’Action Collective de Recherches “ Cultures et environnements paléolithiques : mobilité et gestion des territoires des chasseurs-cueilleurs en Quercy ” coordonnée par M.

Aux origines du Magdalénien « classique » : les industries de la séquence inférieure de l’Abri Gandil (Bruniquel, Tarn-et-Garonne)

Jarry. Les auteurs remercient également C. Cretin et J. -M. Le Tensorer pour leurs remarques constructives, ainsi que C. 1Le gisement de Gandil fait partie des habitats magdaléniens dits “ abris du château ”, qui se succèdent sur 250 mètres environ le long de la rive gauche de l’Aveyron (fig. 1). Figure 1 - Vue des abris de Bruniquel (DAO : O. 2L’Abri Gandil avait échappé aux premiers travaux (Brun 1867 ; Peccadeau 1867 ; Bétirac 1952) jusqu’en 1928, année au cours de laquelle M. Magdalénien - Industries lithiques. Le Magdalénien Pierre, os et bois de renne Si des variantes régionales et des stades chronologiques complexes sont distingués par les spécialistes, retenons que grattoirs, burins, perçoirs, lames et lamelles forment la base de l'outillage très diversifié de cette période.

Magdalénien - Industries lithiques

Bois de cervidés, os et ivoire sont autant utilisés que le silex. C'est dans ces matières animales que sont fabriqués les harpons – barbelés -, armes de chasse et de pêche aux hampes faites de bois végétal : une innovation caractéristique du Magdalénien. Des bâtons percés en bois de renne servaient vraisemblablement à corriger la courbure des sagaies, après chauffage de celles-ci. Solutréen - Industries lithiques. Le Solutréen Entre 22 000 et 17 000 ans BP environ, Homo Sapiens développe en Europe occidentale une culture, le Solutréen, qui se distingue autant par la qualité de ses productions que par les incertitudes qui subsistent quant à ses origines et à son devenir… Une culture "orpheline" C’est un éperon calcaire appelé la Roche de Solutré, situé près de Mâcon, en Saône-et-Loire, et dominant un important gisement archéologique, qui a donné son nom à cette culture lithique.

Un baptême dû au préhistorien Gabriel de Mortillet, vers 1870. Les débats concernant l’origine du Solutréen ne sont pas clos : Europe centrale, développement indigène en France ou en Espagne, apport de populations originaires d’Europe du nord chassées par la glaciation, Maghreb… ? L’art de tailler la pierre Les archéologues s’accordent à considérer l’industrie solutréenne comme l’apogée de la taille du silex. Sur le plan artistique, les hommes du Solutréen nous ont laissé de belles œuvres. Gravettien - Industries lithiques. Le Gravettien Entre 29 ou 28 000 ans BP et 22 000 ans BP environ, l’homme de morphologie moderne, Homo sapiens, désormais seule espèce humaine sur Terre, invente en Europe une des cultures du Paléolithique supérieur, le Gravettien, qui nous a légué d’étonnants et nombreux vestiges.

Gravettien - Industries lithiques

D’ouest en est Anciennement appelé « Aurignacien supérieur » par Henri Breuil, puis « Périgordien récent » par Denis Peyrony, le Gravettien tire son nom du site éponyme de La Gravette, près de Bayac, en Dordogne. Très représenté dans l’ouest de la France, où la densité de population était, semble-t-il, importante (Charente, Charente-Maritime, Dordogne, Vienne), il est également présent en Belgique, en Espagne, en Italie et, sous une forme dite « orientale » également appelée le Pavlovien, en Moravie (République Tchèque), voire en Russie.

F. Belnet Hominides.com remercie Brigitte et Gilles Delluc pour leur participation à la rédaction de ces pages. Notre sélection d'ouvrages. Aurignacien- Industries lithiques. L’Aurignacien Essentiellement caractérisé par les préhistoriens en Europe, entre - 40 000 et - 25 000 ans environ, l'Aurignacien, une des plus anciennes cultures du Paléolithique supérieur, est aussi la première à présenter une « modernité », perceptible par chacun, notamment grâce à ses productions artistiques. Une certaine ambiguïté dans les dénominations Il n'est pas facile de cerner avec précision ce que recouvre l'Aurignacien. Epoque Magdalénienne : Le mythe du faon à l'oiseau. Badegoulien. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bisons gravés du site des Jamblancs Objets typiques Chronologie et aire de répartition[modifier | modifier le code] Faciès régionaux[modifier | modifier le code] Des recherches menées par analyse multidimensionnelle ont mis en évidence une variabilité géographique du Badegoulien[5],[6] : faciès méditerranéen à grattoirs, lames retouchées et outils archaïques ;faciès cantabrique à encoches et denticulés, grattoirs, burins et lames retouchées ;faciès aquitain, au sein duquel une structuration en deux phases chronologiques est observée : phase ancienne à encoches-denticulés, perçoirs et becs, et burins transversaux ;phase récente à raclettes abondantes.

Principaux sites[modifier | modifier le code] France[modifier | modifier le code] Espagne[modifier | modifier le code] Solutréen. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Solutré. Le Solutréen est l'une des dernières phases du Paléolithique supérieur. Son nom a été créé par G. de Mortillet à partir du site préhistorique situé au pied de la Roche de Solutré, près de Mâcon (Saône-et-Loire), et découvert et étudié en 1866 par Henry Testot-Ferry et Adrien Arcelin. Chronologie et climat[modifier | modifier le code] Techniques[modifier | modifier le code] Aiguille à chas et hameçon. Le Paléolithique supérieur européen. Ce cours porte sur le Paléolithique supérieur européen. Cette période comporte plusieurs cultures qui se succèdent. Chaque culture est exposée à travers l'industrie lithique, l'économie, l'habitat, les aspects funéraires et artistiques à découvrir à travers les fiches textuelles , et la photothèque notamment.

Des cartes animées et une bibliographie complètent les propos et un quizz permet d’évaluer son apprentissage. Ce cours a été réalisé en partenariat par : Protomagdalénien.