background preloader

Ondes Radio

Facebook Twitter

Un mystérieux signal radio venu d'ailleurs capté pour la première fois. Quelques millisecondes seulement.

Un mystérieux signal radio venu d'ailleurs capté pour la première fois

C'est le temps qu'a duré l'observation par les astronomes du télescope de l'Observatoire de Parkes d'un phénomène encore inexpliqué: le Sursaut radio rapide. Des sursauts d'ondes radio très brefs, mais très puissants. Plus mystérieux encore, la source des signaux, estimée à environ 5,5 milliards d'années-lumière de la Terre, soit en dehors de notre galaxie. Signaux radio dans l'espace: les extraterrestres étaient un micro-ondes. La honte de ce début de siècle.

Signaux radio dans l'espace: les extraterrestres étaient un micro-ondes

Le mystère sur les "sursauts radio rapide" captés par des astronomes de l'observatoire de Parkes, en Australie, vient d'être résolu. Et ce n'est pas glorieux. L'objectif était de comprendre d'où pouvaient bien provenir des sursauts d'ondes radio très brefs mais très puissants, captés régulièrement par l'immense antenne de l'observatoire. Les premières hypothèses laissaient entrevoir la possibilité que leur origine soit extraterrestre ou, à tout le moins, qu'ils émanent d'une galaxie lointaine ou d'un gigantesque trou noir. L'explication est plus terre à terre -- c'est le cas de le dire -- puisque le responsable est en fait le four à micro-ondes des scientifiques. Le signal venu de l’espace qui aurait pu changer la civilisation humaine. Cette incroyable histoire est racontée en détail comme jamais auparavant par Daily Galaxy.

Le signal venu de l’espace qui aurait pu changer la civilisation humaine

Trois nuits plus tard, le 18 août, l’astronome Jerry Ehman est assis devant sa table de cuisine parcourant une épaisse liasse de feuilles imprimées générées par ordinateur constituées de chiffres et d’espaces. Tout à coup, il repère au milieu d’une feuille une suite étrange qui se lit de haut en bas: «6EQUJ5» (voir la photo ci-dessus). Ce petit morceau de papier mal imprimé avec la note «Wow» de Jerry Ehman «représente ce que plusieurs personnes estiment être la meilleure preuve de l’existence d’un signal artificiel, intentionnel et émanant d’une intelligence venant des profondeurs du cosmos» explique Caleb Scharf, directeur du Centre d’Astrobiologie de l’Université de Columbia. Le signal occupe une seule gamme d’onde étroite. Un signal radio extraterrestre a-t-il été capté en 1977?

Depuis des décennies, la recherche d'une intelligence extraterrestre via l'interception d'ondes électromagnétiques non naturelles, le fameux programme américain SETI, a donné lieu à de nombreuses fausses alertes.

Un signal radio extraterrestre a-t-il été capté en 1977?

Mais certains astrophysiciens sont aujourd'hui convaincus que nous avons déjà trouvés ce que nous cherchons sous la forme du fameux signal «Wow!» Capté le 15 août 1977 par le grand radio télescope de l'Université de l'Ohio. Il était trente fois plus fort que le bruit électromagnétique environnant, a duré 72 secondes, et n'a jamais été à nouveau entendu en dépit de tentatives répétées. Quand le signal a été vu pour la première fois sous la forme de données imprimées, il était si fort que le scientifique Jerry Ehman l'a entouré sur la feuille imprimée et a écrit à l'encre rouge «Wow!» Un mystérieux signal radio venu de l’espace capté pour la première fois en direct.

Une équipe internationale de chercheurs est parvenue pour la première fois à capter en direct d’énigmatiques "sursauts radio rapides", dont l'origine reste inconnue.

Un mystérieux signal radio venu de l’espace capté pour la première fois en direct

Les signaux ont été enregistrés par le radiotélescope de l'observatoire de Parkes, situé en Australie. Que peuvent bien signifier ces mystérieux signaux ? Les astronomes de l’Organisation fédérale pour la recherche scientifique (CSIRO) se posent la question depuis de nombreuses années. L’institution australienne, équivalente à notre CNRS, est en effet la première à les avoir mis en évidence sans vraiment savoir de quoi il s’agissait.

L’histoire a commencé en 2007. Planète GAÏA -> Sciences -> Physique -> Ondes -> Les Ondes Radio. La radio ?

Planète GAÏA -> Sciences -> Physique -> Ondes -> Les Ondes Radio

On devrait la voir plutôt que l'entendre ! Car les ondes radio sont purement et simplement un rayonnement lumineux, certes invisible pour nos yeux, dont la longueur d'onde est, arbitrairement, supérieure à 0,1 mm. Un signal provenant de 6 milliards d’années lumière capté pour la première fois. Les scientifiques qui ont fait cette annonce mercredi dans revue britannique Nature sont formels.

Un signal provenant de 6 milliards d’années lumière capté pour la première fois

N’en déplaise aux amateurs, ce signal ne provient pas de quelconques extraterrestres habitant à plus 56.766 milliards de kilomètres de notre planète. Non, il s’agit d’un «sursaut radio rapide», un FRB pour Fast radio burst en anglais. C’est le 17e détecté depuis 2007, date à laquelle l’Homme a observé ce phénomène cosmique encore très mystérieux pour la première fois. A lire aussi : La Chine construit le plus grand télescope du monde pour trouver des extraterrestres. Des astronautes ont entendu de la musique sur la face cachée de la Lune. D'anciennes bandes, datant de 1969, révèlent que les astronautes de la mission Apollo 10 avaient entendu une étrange musique dans leurs casques alors qu’ils se trouvaient sur la face cachée de la Lune.

Des astronautes ont entendu de la musique sur la face cachée de la Lune

Ces bandes, dont la transcription a été classifiée par la Nasa jusqu’en 2008, font aujourd’hui l’objet d’un documentaire de Science Channel dans "Les dossiers inexpliqués de la Nasa". On y évoque l’expérience mystique des astronautes de la mission. A lire aussi : Une superbe photo de la Terre prise depuis la Lune Alors coupés de toute communication avec la Terre, ces derniers affirment entendre une étrange mélopée cosmique. «Tu entends ça ? Des scientifiques détectent des signaux étranges venus de l’espace. Si dix-sept «sursauts radio rapides» ou FRB (pour fast radio bursts) ont déjà été mis à jour – le premier en 2007, le dernier en 2015 alors qu'il se trouvait à six milliards d'années de la Terre – tous se sont révélés être des événements isolés ne durant que quelques millisecondes.

Des scientifiques détectent des signaux étranges venus de l’espace

Selon les scientifiques, leurs causes, bien qu’incertaines, pourraient résulter d’événements cataclysmiques où la source de cette l’impulsion est détruite. Ce serait ainsi le cas de l’explosion d’une étoile pour devenir une supernova ou l’effondrement d’une étoile à neutrons pour se transformer en trou noir. A lire aussi : Des astronautes ont entendu de la musique sur la face cachée de la Lune Or la donne a changé depuis mercredi 2 mars après la publication, dans la revue Nature, d’une nouvelle étude. Des scientifiques de Cornell ont ainsi pu observer un phénomène qui se répétait et qui durait plus longtemps qu’à l’accoutumée.

Un signal radio qui viendrait de l’espace intrigue les scientifiques- 17 août 2014. Cela fait déjà quelques années que les scientifiques sont confrontés à une énigme : d'étranges "sursauts radio" sont émis depuis l'espace, sans qu'on n’en connaisse ni la distance ni la source précise.

Un signal radio qui viendrait de l’espace intrigue les scientifiques- 17 août 2014

Or, depuis quelques semaines, la communauté des astronomes s’agite : un nouveau sursaut, provenant des profondeurs de l’espace, pourrait donner de nouveaux indices, rapporte "Le Parisien". Plus connu sous le nom scientifique de "sursaut radio rapide" (fast radio bursts en anglais) ou de "sursaut Lorimer", ce type de phénomène a déjà été observé en 2007. Un flash d’ondes radio venu d’une galaxie lointaine capté en Australie - 25/02/2016 - ladepeche.fr. Un télescope australien situé à Parkes a réussi à capter un signal très rare venu d’une galaxie lointaine. L’origine de ces ondes spatiales, qui dégagent beaucoup d’énergie, reste encore inexpliquée. Pour la première fois, des astronomes sont parvenus à identifier la provenance d’un « sursaut radio rapide », un phénomène cosmique très mystérieux.

Des ondes radio venues d'une galaxie très lointaine repérées dans l'espace. Espace : des ondes radio captées depuis une galaxie lointaine - le Parisien. Pour la première fois, des astronomes sont parvenus à identifier la provenance d'un «sursaut radio rapide», phénomène cosmique encore très mystérieux. Ce flash très bref d'ondes radio repéré par des télescopes venait d'une galaxie située à 6 milliards d'années-lumière de la Terre, révèle une étude publiée mercredi.

Les «sursauts radio rapides», de leur petit nom FRB (Fast radio burst), ont été mis en évidence en 2007 par une équipe de scientifiques menée par Duncan Lorimer, à partir de données recueillies par un observatoire. En une milliseconde, ils émettent autant d'énergie que le Soleil en 10.000 ans. Cet étrange signal radio venu de l'espace intrigue les scientifiques.

ESPACE - Depuis quelques jours, le monde des astrophysiciens bruisse d'excitation. A l'origine: un mail, envoyé vendredi 26 août, rappelant à plusieurs chercheurs de réserver leur journée du 27 septembre pour une conférence. Jusque-là, rien de très intéressant. Sauf qu'à ce moment seront présentés des travaux à propos d'un signal radio provenant d'une étoile située à quelque 95 années-lumière dans l'espace... et dont la force est inexplicable, rapporte Centauri Dreams. En attendant de trouver une explication naturelle, les chercheurs à l'origine de la découverte notent que l'hypothèse d'une civilisation extraterrestre ne peut pas être écartée... même si d'autres hypothèses bien plus terre-à-terre sont plus probables et à envisager en priorité. Un gros bip, puis le silence.