background preloader

Neuvième Planète

Facebook Twitter

Planète Neuf. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Planète Neuf

Pour un article plus général, voir Planète X. La planète Neuf ou « neuvième planète » (nom provisoire en l'attente de toute confirmation éventuelle ; Planet Nine en anglais) ou encore Phattie[1],[2],[3],[4],[5] est une planète hypothétique du Système solaire repérée de manière indirecte[6],[7] dont l'existence est suggérée par l'observation de l'orientation de l'orbite de plusieurs objets transneptuniens, fondée sur des observations astronomiques des années 2014-2016. Contexte[modifier | modifier le code] Prédiction[modifier | modifier le code] L'existence de cette planète est prédite par les calculs de Konstantin Batygin et Michael E. Caractéristiques physiques[modifier | modifier le code] Modèle de Linder et Mordasini (2016)[modifier | modifier le code] Caractéristiques orbitales[modifier | modifier le code]

Neuvième planète : des chercheurs franchissent un pas prometteur dans la quête de la planète X. Après que des chercheurs américains ont suggéré l'existence d'une neuvième planète aux confins du système solaire, une équipe française a décidé de partir à sa recherche.

Neuvième planète : des chercheurs franchissent un pas prometteur dans la quête de la planète X

Grâce à des observations de Cassini, elle a pu préciser les positions possibles de la planète supposée. Moins d'un mois après l'annonce de l'existence d'une neuvième planète, la traque est officiellement lancée. En janvier dernier, des scientifiques américains ont en effet émis l'hypothèse qu'une planète inconnue se cacherait dans les confins du système solaire (vidéo ci-dessus). Toutefois, cette théorie ne découle pas d'une observation directe. Elle provient d'une analyse de modèles mathématiques et de simulations par ordinateur. Et si la mystérieuse Planète 9 était une exoplanète volée par le système solaire ? Il y a 4,5 milliards d'années, notre Soleil aurait été coupable de vol.

Et si la mystérieuse Planète 9 était une exoplanète volée par le système solaire ?

L'objet ? Une mystérieuse neuvième planète, surnommée Planète 9, qui orbiterait depuis dans notre système solaire. C'est du moins la théorie qu'avancent des scientifiques grâce à de nouvelles simulations informatiques. Var-Matin - Ce chercheur niçois avait prédit l'existence de la 9e planète. La neuvième planète aurait fait basculer les orbites du Système solaire. Une vue d'artiste de la supposée neuvième planète du Système solaire.

La neuvième planète aurait fait basculer les orbites du Système solaire

Le cercle autour du Soleil symbolise l'orbite de Neptune. © Tomruen, nagualdesign cc by sa 4.0, Wikipédia La neuvième planète aurait fait basculer les orbites du Système solaire - 1 Photo Fin août 1846, l’astronome français Urbain Le Verrier rendait public le résultat des calculs qu’il avait menés en utilisant la théorie des perturbations en mécanique céleste, intensément développée par Lagrange et Laplace des dizaines d’années plus tôt pour étudier notamment la stabilité des orbites du Système solaire.

Il en résultait qu’une nouvelle planète existait au-delà d’Uranus et que c’est l’influence de sa gravité qui expliquait les anomalies des mouvements de la planète découverte au XVIIIe siècle par Herschel. Il s’agissait bien sûr de Neptune, autour de laquelle un autre astronome français, André Brahic, découvrira des anneaux au XXe siècle. L’histoire est-elle en train de se répéter singulièrement à 170 ans d’intervalle ? L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud. À quoi ressemble l’hypothétique planète X qui se promène dans le Système solaire externe ?

L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

À une géante glacée, 3,7 fois plus grande que la Terre et 10 fois plus massive. © Caltech, R. Hurt (IPAC) L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud - 2 Photos Y a-t-il une neuvième planète dans notre Système solaire ? Depuis janvier dernier et la publication des travaux de Konstantin Baytgin et Mike Brown, la question, assez ancienne, est revenue sur le devant de la scène.

Cela peut paraître étonnant, en ce début du XXIe siècle, alors qu’on découvre des exoplanètes et même des exocomètes à des dizaines ou des centaines d’années-lumière du Soleil, qu’on ne sache pas encore s'il y a 8, 9 ou 10 planètes dans notre Système solaire… En réalité, si elle existe, elle a effectivement pu nous échapper tout ce temps. En somme, les astronomes recherchent une aiguille dans une botte de foin sans même vraiment être certains que cette aiguille existe. À quoi faut-il s’attendre ?

La neuvième planète : les raisons d'y croire. Une vue d'artiste de la neuvième planète qui existe peut-être à plus de 200 fois la distance de la Terre au Soleil, loin au-delà de l'orbite de Pluton.

La neuvième planète : les raisons d'y croire

On estime actuellement sa masse à environ 10 fois celle de la Terre. Elle devrait, logiquement, être enveloppée par une épaisse atmosphère d'hydrogène et d'hélium qui la ferait ressembler à Neptune. © Caltech, R. Hurt (IPAC) La neuvième planète du Système solaire serait... une exoplanète. L'amas des Pléiades est un groupe de milliers de jeunes étoiles chaudes nées en même temps ou presque dans un nuage moléculaire.

La neuvième planète du Système solaire serait... une exoplanète

Il s'agit d'un amas ouvert d'étoiles qui se seront dispersées dans quelques centaines de millions d'années. Le Soleil est née dans un amas similaire de sorte qu'il a alors dû passer relativement près de plusieurs de ses jeunes sœurs. © Nasa La neuvième planète du Système solaire serait... une exoplanète - 2 Photos La découverte de nombreuses exoplanètes depuis 20 ans a montré que les migrations sont fréquentes dans les jeunes systèmes planétaires. Ces voyages expliquent l’existence des Jupiters chaudes, ces exoplanètes gazeuses géantes qui orbitent plus près de leurs étoiles que ne le font Mercure et Vénus. Une vue d'artiste de la neuvième planète qui existe peut-être à plus de 200 fois la distance de la Terre au Soleil, loin au-delà de l'orbite de Pluton. Le Soleil était proche de ses étoiles sœurs à leur naissance À voir aussi sur Internet Sur le même sujet. Les découvreurs de planètes, ça existe ! Cinq choses à savoir sur la nouvelle « neuvième planète »

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Gary Dagorn La recherche d’un monde lointain, situé au-delà de Pluton et appelé « planète X », ne date pas d’hier.

Cinq choses à savoir sur la nouvelle « neuvième planète »

Depuis plusieurs décennies, cet astre fantôme a fait l’objet de nombreuses études et recherches plus ou moins sérieuses. Celle présentée par Mike Brown et Konstantin Batygin, chercheurs au California Institute of Technology (Caltech), est la plus solide démonstration faite en ce sens. Lire aussi Une simulation informatique fait naître une neuvième planète 1. Contrairement à ce que l’on peut lire dans plusieurs publications s’enthousiasmant sur le sujet, l’étude des astronomes américains ne peut pas vraiment être qualifiée de découverte car personne n’a observé cette neuvième planète, ni apporté la preuve de son existence.

Les travaux de Brown et Batygin reposent essentiellement sur une démonstration mathématique. Ce genre de calculs n’a rien de nouveau : c’est en effet de cette façon que Neptune a été découverte en 1846. Possible existence d'une 9e planète dans le système solaire. Après un siècle de traque, une neuvième planète découverte ? Une découverte comme celle-ci ne se produit pas tous les jours.

Après un siècle de traque, une neuvième planète découverte ?

Et pour cause, ce serait la troisième de cette nature depuis l'Antiquité. Planète 9 : décryptage d'un buzz astronomique. Espace :une 9 planète géante, aux confins du système solaire? Science et vie. Une nouvelle planète, dix fois plus grosse que la Terre, a t-elle été découverte par les astronomes américains ?

Science et vie

Les orbites particulières de deux familles de transneptuniens, ici en magenta et en bleu, semblent le montrer. Si la nouvelle planète existe, elle tournerait sur l’orbite représentée en jaune. Document Brown/Batygin/Caltech. Immédiatement, on pense à John Adams et Urbain Le Verrier, qui, en 1846, prédirent l’existence de la planète Neptune.