background preloader

Mosanto

Facebook Twitter

Monsanto va être poursuivi pour crimes contre l'humanité à la Cour pénale internationale. Après les maintes controverses autour de ses OGM et de sa stratégie impérialiste, la firme américaine Monsanto est encore une fois sous le feu des projecteurs !

Monsanto va être poursuivi pour crimes contre l'humanité à la Cour pénale internationale

Elle est invitée du 12 au 16 octobre 2016 à La Haye (Pays-Bas) à venir se défendre devant un tribunal contre de multiples chefs d’accusation. En effet, un collectif international de juristes, d’ONG, de mouvements citoyens et de personnalités (constitué en un comité de 24 personnes et 21 associations) souhaite poursuivre en justice la multinationale, accusée « de polluer l’eau, les sols ou l’air, d’accélérer l’extinction de la biodiversité et la progression de ce que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle l’« épidémie de maladies chroniques évitables » (cancers, maladies d’Alzheimer ou de Parkinson…) ou encore de menacer la souveraineté alimentaire des peuples, par le jeu des brevets sur les semences et de la privatisation du vivant »(Libération).

Rien n’a été laissé au hasard… Le procès, tout d’abord. Le choix du lieu. Le danger des OGM n'est pas là où vous croyez. La guerre contre les organismes génétiquement modifiés est truffée d'erreurs, de mensonges, de mauvaise foi et autres falsifications jouant sur nos peurs.

Le danger des OGM n'est pas là où vous croyez

Les étiqueter ne vous écartera pas du danger et pour cause: il est ailleurs. Les aliments génétiquement modifiés sont-ils dangereux? Pour beaucoup, visiblement, la réponse est oui. Ces cinq dernières années, pas moins de 27.000 produits ont été soumis au Non-GMO Project, une association certifiant l'absence d'OGM dans les denrées alimentaires. Le monde entier manifeste contre Monsanto. Des dizaines de milliers de personnes se réunissent aujourd’hui dans une trentaine de villes françaises pour manifester contre le géant de l’agro-alimentaire Monsanto, célèbre pour sa production d’organismes génétiquement modifiés (OGM).

Le monde entier manifeste contre Monsanto

Aujourd’hui, les villes d’une cinquantaine de pays ont annoncé qu’elles participeraient à la manifestation. En France, des marches sont organisées près de 30 villes et notamment à Paris où la manifestation a commencé à 16 heures (heure locale) sur la place de Denfert-Rochereau. Plus de deux mille personnes sont descendues aujourd’hui dans les rues de Bordeaux... ... de Lyon... Pertes d’abeilles sans précédent aux Etats-Unis. Selon une récente étude, 40 % des colonies sont mortes au cours de l’année.

Pertes d’abeilles sans précédent aux Etats-Unis

Fait inédit : les pertes estivales ont été supérieures aux dégâts de l’hiver. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart L’université américaine du Maryland a rendu publics, mercredi 13 mai, les résultats de son enquête annuelle sur les mortalités d’abeilles. Les chiffres présentés donnent à voir une catastrophe inédite. Selon les données recueillies, les apiculteurs américains ont perdu en moyenne 42,1 % de leurs colonies entre avril 2014 et avril 2015. Les apiculteurs ayant répondu à l’enquête – qui possèdent 15 % des colonies d’abeilles domestiques du pays – ont perdu 27,4 % de leurs colonies au cours de la saison active.

COMBAT-MONSANTO - Pour que le monde de Monsanto ne devienne jamais le nôtre. Monsanto perd face aux apiculteurs yucatèques. Les apiculteurs de la péninsule du Yucatán ont remporté un procès contre le géant Monsanto, après deux ans de procédures.

Monsanto perd face aux apiculteurs yucatèques

Ils s’opposaient à la décision du Ministère de l’Agriculture d’autoriser la plantation d’OGM. Le juge a révoqué l’autorisation et demandé que, conformément à la constitution mexicaine, des référendums soient tenus dans les communautés autochtones Santa Elena, Ticul, Oxkutzcab, Tekax, Tzucacab, Peto et Tizimin avant tout changement en la matière. Monsanto est au courant du lien entre glyphosate et cancer depuis 35 ans. Traduction d’un article initialement publié (le 8 avril 2015) en anglais à l’adresse suivante (à consulter également pour les notes de texte, en anglais aussi du coup): Selon des preuves mises à jour par des archives de l’EPA (Environmental Protection Agency, agence de protection de l’environnement) aux États-Unis, il apparaît que Monsanto était pleinement conscient, dès 1981, que le glyphosate est susceptible de causer des cancers chez les mammifères.

Monsanto est au courant du lien entre glyphosate et cancer depuis 35 ans

Le Salvador bannit le Roundup de Monsanto et connaît des récoltes records. Le Salvador a tourné le dos aux grandes multinationales semencières et aux phytosanitaires pour favoriser la culture de graines locales.

Le Salvador bannit le Roundup de Monsanto et connaît des récoltes records

Depuis, le système agricole du pays aurait gagné en durabilité et en productivité. En septembre 2013, le Salvador votait l’interdiction de 53 produits phytosanitaires à usage agricole. Parmi eux, ce grand pays producteur de café, coton, maïs et canne à sucre retirait du marché le Roundup (glyphosate), désherbant vedette de Monsanto, récemment classé “cancérogène probable” par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Pour protéger le patrimoine semencier salvadorien et assurer la production agricole, le gouvernement de l’ancien président Mauricio Funes lançait en 2011 le Plan pour l’agriculture familiale (FAP).

À destination de quelque 400 000 familles d’exploitants, ce plan visait à revaloriser les semences locales et émanciper les petits producteurs des industriels des biotechnologies et de leurs OGM. Affiches pour la Marche contre Monsanto. Vous comprendrez bien que comme vous, notre artiste a besoin d’un revenu minimum pour vivre et ainsi continuer à vous fournir des outils de qualité.

Affiches pour la Marche contre Monsanto

Il a donc besoin de fonds pour mettre en place de nouveaux packs de visuels et d’autres projets. Cependant, il comprend que ses services doivent rester accessibles à tous pour qu’ils puissent servir le plus grand nombre et ainsi aider la collectivité à s’organiser. Il tient donc à offrir gratuitement son travail et ses créations. Nous vous demandons donc, si vous pouvez vous le permettre, de faire un geste pour l’encourager à continuer dans cette voie, en lui faisant simplement un don. Un papillon met en échec les maïs OGM de Monsanto. Monsanto est condamné à payer 93 millions de dollars. Retour sur un procès perdu — Kokopelli. L’État français — ou plus précisément le Ministère de l’Agriculture – ainsi que ses acolytes, le GNIS (Groupement National Interprofessionnel des Semences et Plants – un organisme hybride public-privé) et la FNPSP (Fédération Nationale des Professionnels de Semences Potagères et Florales), ont poursuivi l’Association KOKOPELLI devant la Justice et ils ont gagné leur procès.

Retour sur un procès perdu — Kokopelli

Cela n’est plus aujourd’hui un secret pour personne. Ce qu’il l’est en revanche davantage, ce sont les raisons pour lesquelles KOKOPELLI n’a pas eu gain de cause. Les différentes étapes de cette longue épopée judiciairesommaire. Les leçons à tirer de la défaite de Monsanto à Córdoba, en Argentine. Il n’est possible de vaincre les multinationales que si un puissant mouvement social, soutenu par une partie significative de la population, se met en place.

Les leçons à tirer de la défaite de Monsanto à Córdoba, en Argentine

Son label bio perdu, un agriculteur porte plainte. «La pire des décisions» Un nouvel OGM, le maïs TC1507 du groupe américain DuPont-Pioneer, va être autorisé à la culture dans l'Union européenne, malgré l'opposition de 19 pays. Bientôt dans votre assiette (de gré ou de force) Le Roundup de Monsanto, tueur du papillon monarque. Le droit de planter et cultiver librement bientôt interdit ? Les industries et multinationales semencières veulent rendre les paysans captifs… grâce à la loi. Les députés doivent examiner le 28 novembre un texte instaurant une « contribution volontaire obligatoire » : une véritable dîme sur les semences.

Vous Souhaitez Éviter les Produits Monsanto ? Voici La Liste des Marques à Connaître. Impliqué dans des scandales sanitaires à répétition, Monsanto est plus que jamais montré du doigt. Si vous souhaitez boycotter Monsanto, voici la liste des sociétés qui utilisent leurs produits si controversés.

En boycottant ces marques, vous choisissez d'éviter de donner de l'argent à Monsanto pour protéger la santé de votre famille, de vos enfants et des générations futures. La Liste des Marques à Éviter Nous avons obtenu la liste des sociétés utilisant les produits Monsanto sur le blog américain Collective Evolution. USA: la Cour suprême se range une nouvelle fois du côté de Monsanto. La Cour Suprême américaine à Washington le 6 novembre 2013© AFP/Archives Saul Loeb Washington (AFP) – La Cour suprême des États Unis a à nouveau donné raison à Monsanto en refusant de se saisir de la plainte d’un groupement de producteurs et d’agriculteurs bio, mercredi. OGM : Monsanto installe un discret centre d’expériences dans le Loiret. Un soja OGM « sain » : la nouvelle idée de Monsanto et DuPont.

Santé : Monsanto en Argentine, un bilan accablant. Novopress a traduit en français une enquête décapante de Micheal Warren et Natacha Pisarenko (Associated Press) datant du 20 octobre dernier et portant sur les effets secondaires dévastateurs des produits agro-chimiques de la firme Monsanto, multinationale spécialisée dans les pesticides et semences génétiquement modifiées. Monsanto, PepsiCo, Coca-Cola et d’autres dépensent 45 millions de $ contre l’étiquetage des OGM. Mardi 6 novembre, plus de 18 millions de Californiens inscrits sur les listes électorales (un chiffre record pour l’Etat) éliront un président, des membres du Congrès et des représentants locaux, mais doivent aussi approuver ou non onze initiatives populaires ou propositions, qui seront inscrites en amendement à la Constitution si elles obtiennent une majorité des voix.

Le plus disputé de ces projets de loi est la proposition 37, qui imposerait un étiquetage obligatoire à tous les produits comestibles contenant des ingrédients modifiés génétiquement (genetically engineered, dans le texte), et interdirait leur commercialisation sous l’appellation de produits "naturels ". Environ 90 % du maïs et du soja américains, très présents sous formes diverses dans la grande distribution, comportent des gènes altérés – souvent pour leur permettre de tolérer l’herbicide Roundup de Monsanto. OGM : des scientifiques mexicains dénoncent les « pressions des multinationales »

Follow the Frog.