background preloader

Monuments - Lieux - Articles

Facebook Twitter

Découvrir l'Architecture du Centre Pompidou. Abbatiale de Conques ::: Visite virtuelle. Château de Naudou - Visites en Aquitaine. Le château de Naudou, à Puymirol, est un bel édifice dont l’architecture se rapproche du classicisme français du XVIIe siècle. Le château est une grosse demeure bourgeoise construite sur un plan rectangulaire. Sa façade principale adopte des principes de rationalité et de symétrie propres à l’architecture classique. Le corps central de la façade, en avancée par rapport au reste de la façade, est divisé en trois travées régulières couronnées d’un fronton triangulaire. Il s’élève sur trois niveaux, le dernier niveau étant situé sous les toits et éclairé de petites baies allongées.

De part et d’autre du corps central sont construites quatre travées symétriques, plus basses. Elles sont couronnées d’une balustrade en pierre qui dissimule la toiture. L’ensemble est flanqué de deux tours carrées de trois niveaux, en léger retrait. Le décor est très sobre. Près du château s’élève un pigeonnier qui présente une typologie largement répandue en Lot-et-Garonne. Continuer à lire le texte. Lamontjoie (47) : la bastide exhume son roi et le consacre. N préfet, deux sénateurs dont un président du Conseil général, des maires, des présidents de communautés de communes, des élus, des universitaires et bien entendu… des habitants.

Une pluie de personnalités s’est abattue sur Lamontjoie, en ce samedi matin de vigilance orange, pour l’inauguration de l’exposition célébrant le 800e anniversaire de la naissance de Saint Louis. Une exposition didactique en seize panneaux déployés en un lieu d’exposition fraîchement aménagé et consacrée à Louis IX, roi réformateur et pieux, canonisé en 1297, et dont la sainteté a permis de baptiser bien des lieux de cette bastide de l’Albret, du camping lacustre à l’église paroissiale. Une exposition qui se déroule en cinq chapitres : l’occupation du sol, bastides et charte de coutumes, la vie de Louis IX autour de la sainteté royale, reliques et reliquaires, itinéraires et découvertes. « Pour accueillir l’exposition, il fallait un lieu adapté. Une autre époque assurément. Lamontjoie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Géographie[modifier | modifier le code] Commune de l'aire urbaine d'Agen située sur le Petit Auvignon.

Toponymie[modifier | modifier le code] L'oïl montjoie est attesté au sens de « monticule servant d’observatoire, tas de pierre ou édicule pour indiquer le chemin ou pour garder un souvenir glorieux »[1] et sa traduction en occitan montjòia prend le sens de « bloc de pierre servant de borne ou de limite ou consacrant un souvenir ». Histoire[modifier | modifier le code] Politique et administration[modifier | modifier le code] Démographie[modifier | modifier le code] En 2013, la commune comptait 505 habitants. Histogramme de l'évolution démographique Lieux et monuments[modifier | modifier le code] Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code] Georges Jules Poirée ingénieur spécialiste des chemins de fer.

Voir aussi[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia : Bibliographie[modifier | modifier le code] Château de Bax - Visites en Aquitaine. La famille de Batz est mentionnée au milieu du XIIIe siècle. Elle est à l’origine de la construction d’un château, dominant le petit Auvignon dans la commune du Nomdieu.

Le château de Bax se présente sous la forme d’un bâtiment rectangulaire avec une tour d’angle et un autre corps de bâtiment. Un mur divise le corps de logis principal en deux pièces qui sont desservies par un escalier. Au tournant des XVe et XVIe siècles, des travaux sont exécutés, comme l’attestent les meurtrières et la fenêtre à traverse ornée de cavets dans le mur ouest. En 1618, le château est acquis par Bertrand de Garaud d’Ornesan, puis, en 1641, par Jean Touton, sieur du Colomé. Les derniers propriétaires entament des restaurations. Continuer à lire le texte.

Site officiel du château de Versailles - Château de Versailles. Cluny. Lascaux. Sept merveilles du monde. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Sept Merveilles du monde , dont la genèse de la liste est méconnue, constituent l’ensemble des sept œuvres architecturales et artistiques les plus extraordinaires du monde antique. Elles correspondent toutes à des réalisations qui excèdent largement les proportions communes.

Ces œuvres montrent qu’avec des moyens, pour nous rudimentaires, architectes et bâtisseurs de l'époque étaient capables, à force de labeur et d’ingéniosité, d’ouvrages prodigieux (en grec : « thaumasia »). Ces sept œuvres étaient : la pyramide de Khéops à Gizeh en Égypte, les jardins suspendus de Babylone, la statue de Zeus à Olympie, le temple d'Artémis à Éphèse, le Mausolée d'Halicarnasse, le Colosse de Rhodes et le phare d'Alexandrie. De ces sept « Merveilles », seule subsiste aujourd'hui la pyramide de Khéops. La liste des sept Merveilles du monde antique L'historien grec Hérodote (Ve siècle av. La liste canonique Ces œuvres se situent autour du bassin méditerranéen :

Conques. Le Jardin du Luxembourg : du jardin des Chartreux au jardin du Sénat – Google Cultural Institute. Le Jardin du Luxembourg : du jardin des Chartreux au jardin du Sénat Conception : Sénat de la République française Acquis par Marie de Médicis entre 1614 et 1631, le jardin du Luxembourg subit de nombreuses modifications, jusqu'aux travaux d'Haussmann, qui lui donnent son tracé actuel. La superficie actuelle du domaine - 25 hectares environ - équivaut à peu près à celle des acquisitions de Marie de Médicis, mais sa configuration a totalement changé. Le Jardin est affecté depuis 1879 au Sénat qui en assure la gestion, la surveillance et la conservation. Gravure du Jardin vue depuis le Palais. On distingue au second plan la double terrasse et les palissades bordant les bosquets.

A l'arrière plan, l'église des Chartreux. Bien que le palais du Luxembourg soit conçu à l'image des palais italiens qui préservent l'intimité du jardin, ses occupants successifs autorisent l'accès des promenades au public parisien dès le milieu du XVIIe siècle. Plan du Jardin du Luxembourg sous Louis-Philippe. Le tympan de Conques par Pierre Séguret. Théodora et les dignitaires de la cour. L’Empire romain a été à plusieurs reprises administré conjointement par deux empereurs. Mais la division de 395 a définitivement donné naissance à l’Empire romain d’Occident et à l’Empire romain d’Orient, plus communément appelé Empire byzantin. Rénovateur du droit romain et grand bâtisseur (Sainte-Sophie de Constantinople), l’empereur byzantin Justinien (527-565) souhaitait restaurer l’ancien Empire romain, en partie envahi par les peuples « barbares » que sont les Huns.

Durant son règne, l’Italie passe sous contrôle byzantin, et Ravenne en devient la capitale. Les mosaïques de la basilique Saint-Vital représentant Justinien et son épouse Théodora témoignent de cette page prestigieuse de l’histoire de la ville [ image principale ]. Saint-Vital de Ravenne Ravenne a conservé bon nombre de monuments des Ve et VIe siècles. Un décor somptueux Chapiteaux de marbre, placage de marbres de couleur et mosaïques apportent un éclat extraordinaire à la basilique Saint-Vital. Le premier art byzantin.

Chateau de fontainebleau. Monuments & Memorials. Les monuments célèbres. Les Pyramides de Gizeh Égypte (sur le plateau de Gizeh, à proximité du Caire) 2600 à 2500 avant Jésus-Christ Tombeaux des pharaons égyptiens Khéops, Khéphren et Mykérinos. Le Sphinx de Gizeh Vers 2500 avant Jésus-Christ Plus ancienne sculpture monumentale connue. Stonehenge Royaume-Uni (Amesbury) 3100 à 1600 avant Jésus-Christ On ignore dans quel but ce monument a été construit. Abou Simbel Sud de l’Égypte Vers 1250 avant Jésus-Christ Temples creusés dans la falaise, construits par le pharaon Ramsès II et dédiés à lui-même et à son épouse Néfertari. La Ka’ba Arabie Saoudite (La Mecque) Selon la tradition musulmane, la Ka’ba a été construite par les prophètes Abraham et Ismaël. Lieu le plus saint de l’islam.

L’Acropole d’Athènes Grèce (Athènes) 5e siècle avant Jésus-Christ Temples construits sur les hauteurs de la ville. Le Mur des Lamentations Jérusalem (dans la partie de la ville qui est sous contrôle israélien) 1er siècle avant Jésus-Christ Le Colisée Italie (Rome) 1er siècle Pétra Jordanie (Pétra) Chichén Itzá. Desert Breath Land Art Installation By DAST Arteam, Egypt 1997 from Danae Stratou. "Desert Breath": L'impressionnante œuvre d'art en plein désert du Sahara, à l'épreuve du temps. Messages extra-terrestres? Aire d’atterrissage pour soucoupe volante? Remake du film de science-fiction "Signs", avec Mel Gibson? Au risque de vous décevoir, il ne s’agit "que" d’une immense œuvre d’art, fruit d’un travail on ne peut plus terrestre. Ces mystérieux signes dans le désert égyptien ont intrigué de nombreux internautes sur Google Earth et Google Maps, et ont attiré des touristes du monde entier.

Photo: Google Earth Ces images, qui ont refait surface ces derniers jours sur la Toile ne datent pas d’il y a des milliers d’années, mais de mars 1997. 17 ans après, voici leur histoire. Le souffle du désert "Desert Breath" ("Souffle du désert") a été créé par D.A.ST. Photo: D.A.ST. "J’imagine deux réalités parallèles, de la même façon que l’on perçoit le monde", a expliqué Danae Stratou sur son site. Elle fait aussi remarquer que l’œuvre peut être perçue de deux façon différentes: vue du ciel en tant qu’image, et au sol, entre les spirales, pour une "expérience physique".

Close. Desert Breath. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vue aérienne de l'œuvre Desert Breath[1] est une œuvre de land art créée en 1997 en Égypte par Danae Stratou, Alexandra Stratou et Stella Constantinides. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Desert Breath est située dans le désert égyptien à quelques kilomètres de la côte de la mer Rouge, à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest d'Hurghada. L'œuvre consiste en deux spirales imbriquées, décalées d'un demi-tour l'une par-rapport à l'autre, la première formée de 89 dépressions coniques, la deuxième de 89 cônes sortant du sol. Les cônes et les dépressions sont de taille croissante quand on s'éloigne du centre de la spirale.

Le centre de l'œuvre est marqué par une dernière dépression de 30 m de diamètre, autrefois un lac aujourd'hui évaporé[2], au centre duquel s'élève un dernier cône. Au total, Desert Breath s'étend sur 360 m de long et 300 m de large[3]. Historique[modifier | modifier le code] Annexes[modifier | modifier le code] FRANCE, RHONE, LYON, CATHEDRALE ST-JEAN.

Cathédrale Saint-Jean de Lyon Données La primatiale de Lyon Fondée par saint Pothin et saint Irénée, sanctifiée par le sang des premiers martyrs de la Gaule Romaine (177), la Communauté Chrétienne de Lyon a édifié, sur les bords de la Saône, plusieurs églises depuis le Ve siècle. La construction de la cathédrale actuelle a commencé au XIIe siècle. Le diocèse de Lyon compte 134 évêques depuis sa fondation. A l'origine, la cathédrale de Lyon portait le nom plus complet de « Saint-Jean-Baptiste-et-Saint-Etienne ». Historique La cathédrale Saint Jean de Lyon est également appelée 'primatiale', puisque l'évêque de la ville de Lyon fut le Primat des Gaules, décision du Pape en 1079. 1562 : Lors des guerres de Religion, les protestants décapitent ou détruisent les statues de la cathédrale. Visite Extérieure La façade occidentale Les tympans des portails, martelés pendant les guerres de religion, sont aujourd'hui dépourvus de tout ornement.

Le chevet Visite Intérieure Plan numéroté 1 - La façade.