background preloader

Militaires - A Classer

Facebook Twitter

100 nouveaux instruments de recherche en ligne. Correspondance militaire de Napoléon Ier | Institut de Stratégie Comparée (ISC) Institut de Stratégie Comparée (ISC) Mémoire des Hommes. Le blogue de Carl Pépin, Ph. D., historien © | Blogue sur l'histoire et les actualités canadiennes et internationales. Base recoupements 1914-1918.

Recherche par identité Recherche par lieux de décès Recherche par département/pays de décès État nominatif des pertes par régiments Autre MEURILLONLéon Cette base de données répertorie les soldats de l'armée française Morts pour la France lors de la Première Guerre mondiale par régiments et lieux de décès. Le Portail:1914-1918 du wiki est un complément de cette base et propose de nombreux éclairages, biographies, documents, photographies (...) concernant la Première Guerre mondiale.

La guerre en chiffres, statistiques et visuels La base 14-18 regroupe suffisamment de données pour pouvoir mettre à la disposition de nos visiteurs des tableaux permettant de situer dans le temps et l'espace les différentes phases du conflit, de l'entrée des nouvelles classes dans la bourrasque ou du rappel des personnels de l'arrière dans des unités de combat au pourcentage de pertes mois par mois.

Organisations successives de l'armée française lors du premier conflit mondial Index des lieux 1914-1918 Remerciements. Journaux des marches et opérations. Conservés par le département de l'armée de Terre du SHD à Vincennes, où ils sont librement communicables, les journaux des marches et opérations (JMO) de la Première Guerre mondiale constituent la mémoire de toutes les unités formant corps et des états-majors ayant pris part à la Grande Guerre. Véritable monument de papier, cet ensemble de 1370 cartons d'archives rassemble près de 18 000 journaux sous forme de registres, de cahiers ou de dossiers, qui totalisent environ 1 500 000 pages détaillant, jour après jour, avec précision et concision, les événements vécus par tous les corps de troupe engagés dans le conflit.

Dépourvus de tout commentaire ou appréciation personnelle, en conformité avec l'instruction du 5 décembre 1874 qui les a institués, les JMO devaient servir à la rédaction d'un historique d'ensemble, destiné à maintenir la valeur morale de l'armée. Chaque jour sont notifiés les faits, combats, man? Que trouve-t-on dans un JMO ? Comment effectuer une recherche ? Spahis. Retour SPAHI : mot d’origine turque, les «SIBAHIS» étaient des cavaliers fournis par les tribus inféodées de l’empire Ottoman qui venaient renforcer les effectifs de Mamelouks (troupes régulières) lorsque l’ampleur des opérations le nécessitait.

Ils se payaient sur le terrain en pillant les lieux ou ils intervenaient et, une fois l’opération terminée, rejoignaient leurs tribus d’origine. Le Dey d’Alger, destitué lors de l’arrivée des français, disposait de « Sibahis », Turcs en grande majorité. Se trouvant « sans emploi » ils se rangent en 1830 sous la bannière de Yousouf. Il sut en faire des troupes efficaces et redoutées qui ont largement contribuées à la conquête de l’Algérie. Ces cavaliers recrutés par Yousouf seront d’abord appelés « Mamelouks », puis deux ans plus tard « Spahis » et seront officialisés par trois textes législatifs : en 1831 où une loi autorise les généraux commandants les pays occupés à former des corps militaires composés d’ Indigènes et d’Étrangers. Les Régiments. Historiques de Régiments 14/18 - 12382 photos - 212 carnets de guerre.

Cliquez sur la carte de France des registres matricules ! Vous êtes nombreux à attendre le portail national des registres matricules : Généinfos l'a fait pour vous ! Voici notre carte de France des registres matricules en ligne. Ce nouvel outil de recherche est spécialement dédié aux ancêtres soldats, notamment les Poilus. Le mode d'emploi est simple, identique à notre carte de France de l'état civil en ligne : repérez votre département, passez votre souris au dessus de celui-ci pour connaître l'état des lieux. Trois cas peuvent se présenter : les départements en vert proposent les registres matricules eux mêmes, accompagnés soit des tables alphabétiques des noms, ou mieux encore d'un index patronymique.

Vous pouvez laisser vos commentaires en bas de cette note ou en bas de la page pour nous signaler les liens qui ne fonctionnent pas ou toute mise à jour intéressante. A vos claviers ! Archives militaires. Papiers de famille : livret militaire et photos Votre famille détient peut-être des documents intéressants pour retracer l'histoire d'un soldat comme : Le livret militaire. Consultez la page sur les papiers de famille et notamment le passage sur le livret militaire. Les photos : Consultez aussi la page consacrée aux photos de famille avec une partie sur les photos de soldats. Des courriers de l'armée Le certificat de bonne conduite qui fournit des informations (date et lieu de naissance, régiment...) Des archives militaires riches Vous trouverez dans les archives militaires des renseignements précieux notamment dans les registres matricules : Nom et prénomNom des parentsDate et lieu de naisssanceDomiciles successifsProfessionSignalementDegré d'instructionAffectations Les documents qui vous intéresseront se trouvent essentiellement aux archives départementales dans la série R.

Comment chercher le registre matricule d'une personne L'individu est né en 1880. Les régiments. Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918. Liens classés Faire un inventaire complet des sites sur la Première Guerre mondiale n'est pas l'objectif de cette page. De nombreux sites et blogs ont commencé... Voici plutôt une sélection de sites et de blogs actifs, des coups de cœur, des sites indispensables à la recherche du parcours d'un combattant et des exemples de sites thématiques.

Les sites que je consulte fréquemment, même quotidiennement pour certains. Des études très complètes, des documents inédits, et parfois des blogs moins riches mais où fond et forme se rejoignent pour donner de vraies pépites. Sont regroupés ici tous les sites utilisés pour faire ce site et les recherches qui s'y trouvent. Retrouver un homme : Quelques-unes sont présentées dans le premier groupe de liens.

Les sites proposant les liens vers les archives départementales en ligne sont nombreux. Grand Mémorial / Généalogie. Mémoire des Hommes. Base de données HOTEL DES INVALIDES. Médailles Militaires. Histoire du service militaire. Un officier dans l'uniforme bleu à pantalon rouge de 1914. par Michaël Blanchard et Nicolas Mari I - Origines du service militaire.

I - a - De L'Ancien Régime a 1789. II - Le service militaire de 1789 à 1996 II - a - Le service militaire sous la Révolution. II - b - De 1914 à 1996. III - Vers une armée de métier. IV - Conclusion Dans ce dossier, nous allons voir les origines du service militaire, pour cela nous partirons de l'Ancien Régime jusqu'au service militaire aujourd'hui en passant par toutes les lois, les différents points de vue au cours des années sur le service militaire. I - a - De L'Ancien Régime a 1789. Soldats de l'Ancien Régime faisant l'exercice. L'armée royale est en fait assez récente.

Les miliciens étaient littéralement arrachés à leurs foyers, à leur culture. Les gardes du corps, les mousquetaires, les gendarmes, Louis XIV, invite toutefois les roturiers à se joindre aux compagnies de gardes du corps. Sous Louis XV, 20% des soldats étaient étrangers. II - b - De 1914 à 1996. Histoire du service militaire. La loi du 27 juillet 1872 : un principe et des exceptions Le rapporteur de la loi, le marquis de Chasseloup-Laubat, présente le service militaire comme « une nécessité sociale qui s’imposerait à notre pays alors même que la défense de notre sol ne le commanderait pas impérativement ». En disant cela, il avance en fait deux idées : Le service militaire est un lieu de création de lien social ; par là même, il contribue à l’unité nationale.

Dans son article 1, la loi stipule que « tout Français doit le service militaire personnel ». Cela, c’est le principe. Mais il faut tenir compte de deux facteurs : les possibilités budgétaires et le temps jugé nécessaire pour former un soldat. La durée du service militaire est fixée à 5 ans dans l’armée d’active. La loi du 17 juillet 1889 et le rôle social du service militaire Cette loi fait progresser l’application du principe d’universalité. Les « dispensés » doivent désormais un service d’un an ( bacheliers et étudiants ne font que 10 mois). Une ONG. La conscription au XIXe siècle. Contexte historique La conscription est institutionnalisée en France en 1798 à l'initiative du général Jourdan.

De 1804 à 1903, les appelés sont convoqués pour connaître leur affectation à l'issue d'un tirage au sort. Dans un premier temps, le tirage au sort détermine qui part et qui ne part pas, les numéros les plus bas étant réputés « bons pour le service ». En 1872, la fonction du tirage est changée : les numéros les plus bas font un service de cinq ans, les autres d'un an seulement. En 1889, la durée du service est fixée pour tous à trois ans, les numéros servant désormais à déterminer l'arme d'affectation. Analyse de l'image Les billets tirés lors du tirage au sort proprement dit étaient de simples rouleaux de papier portant un numéro. Interprétation La conscription était un rite de passage important puisqu'elle marquait une transition entre la jeunesse et l'âge adulte.

Comment retrouver la période militaire de nos ancêtres. Les registres et dossiers de recrutement militaire sont riches de renseignements sur le destin des individus puisque la majorité de la population masculine est concernée par ce recrutement. Les dossiers de recrutement conservés aux Archives départementales émanent des services préfectoraux et, uniquement pour les registres matricules, des services de l'armée ; ils constituent la sous-série 1R. Les dossiers des officiers de carrière, comme d'ailleurs les opérations militaires et la vie des régiments, sont conservés par le Service historique de la Défense, à Vincennes. Si les répertoires alphabétiques (1878-1940) et les registres matricules du recrutement militaire (1867-1940) sont désormais numérisés et consultables, sous cette forme, à distance ou en salle de lecture, il est nécessaire d'expliquer comment rechercher le parcours d'un homme dans les dossiers militaires conservés par les Archives départementales, pour la période du Consulat à 1940.

On dénombre : Le processus de recherche. Les Registres de Matricules : une source à exploiter. Lorsque l'on recherche des informations autres que celles données dans les registres d'état-civil, on a finalement pas beaucoup de choix. En effet, la photographie date des années 1850 et jusqu'au début du XXème siècle peu de monde y avait accès. Il y a aussi les documents notariaux qui donnent une idée plus complète du patrimoine de nos ancêtres. On trouve également des informations intéressantes dans les registres d'écrous, mais encore faut-il avoir un ancêtre criminel, ce qui est somme toute assez rare ... Mais les Registres Militaires, même s'ils ne concernent que les hommes sur une période assez "limitée" allant du milieu du XIXème siècle à nos jours, donnent finalement plusieurs informations très intéressantes sur ces personnes.

C'est une famille bourgeoise du nord de la Sarthe qui donne une bonne éducation à ses enfants, au point que Pierre Louis François fils devient clerc de notaire. En effet, la circulaire du 23 novembre 1872 qui définit les niveaux d'instruction donne : Comment ne plus avoir peur des Archives militaires. Après un premier atelier auprès de la RFG en septembre, j’ai renouvelé l’expérience cette semaine en participant à la formation “Archives militaires”, animée par Jérôme Malhache. Je vais tout d’abord insister sur le fait que ceci n’est pas un publireportage, je ne suis pas affiliée à la RFG, je paie comme tout participant ma présence à l’atelier, et non Charles Hervis ne me soudoie pas à coup de chouquettes pour que je fasse un compte rendu sympathique de ma participation.

Comme le disait ma grand mère, quand on est invité à déjeuner, si le plat nous plait, on se ressert en félicitant la maîtresse de maison, s’il ne nous plait pas, on finit son assiette en souriant sans plus de commentaire. Je suis juste dans le premier cas, le concept de ces ateliers me convient particulièrement, et donc je le fais savoir, aux organisateurs et aux personnes qui se demandent si ça vaut le coup. Au programme , une formation claire et pointue sur comment retrouver quoi et où, selon quels critères. MémorialGenWeb. C'est une question qui revient quotidiennement, mais ou est donc passé Mémorial, comment je fais pour accéder à ceci ou cela, mais qu'est-ce qui se passe, Mémorial n'est plus en ligne ?

Mémorial n'est plus en ligne ? Et bien si, le site Mémorial est toujours en ligne, il a juste changé d'adresse. Mini rappel historique Le projet Memorial-FranceGenWeb est né en mai 2000 sous l'impulsion d'Éric Blanchais et a grandi au sein de l'association FranceGenWeb jusqu'en 2015. Ben alors qu'est-ce qu'il se passe ? Une majorité de l'équipe du projet Mémorial ne reconnaît plus l'orientation généalogique du projet et a estimé que son avantage était de prendre son indépendance dans une structure associative propre. Et ? Le Conseil d'Administration de l'association FranceGenWeb ne peut que constater que le projet Mémorial est devenu de facto une structure autonome sans lien direct avec l'association dans laquelle il est né.

En pratique La suite ? Les derniers vétérans : une idée originale. Avec plus de 3000 noms recensés, Frédéric Mathieu propose sur son site de consulter des mini-biographies (certaines très complètes) des derniers soldats vivants des guerres françaises des XIXe et XXe siècles. Présentation du site. Ces vétérans ont de tout temps fait parler d'eux, non pas à cause de leurs exploits militaires (bien que certains en aient réalisé), mais à cause de leur âge canonique qui les plaçait, bien malgré eux, comme les derniers représentants des guerres qui ont parsemé notre histoire contemporaine, de la Révolution Française à la Première Guerre mondiale, en passant par les batailles napoléoniennes, la guerre de 1870 et la Commune de Paris, ainsi que les diverses campagnes à l'étranger (Crimée, Mexique, Italie, Espagne, etc).

Un site à part entière (sur lequel on est redirigé en toute transparence) a été nécessaire pour la seule partie consacrée aux vétérans de la Première Guerre mondiale. [ Les derniers vétérans ] Association des Amis de la Commune de Paris 1871. La guerre de 1870 en photos. La guerre de 1870 en images. Commune de Paris en 1871. Monument aux morts de la guerre de 1870 en France. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les monuments aux morts de la guerre de 1870 constituent les premiers exemples de monuments rendant hommage aux Morts pour la Patrie citant à égalité les hommes de troupe et les officiers. Les premiers sont élevés dès les années 1870. Leur intérêt architectural et artistique réside dans leur grande diversité, réalisés par des artistes affirmés, à l'âge d'or de la sculpture de la fin XIXe siècle ou simples stèles, ils ont des formes variées : colonne, colonne tronquée, obélisque, obélisque tronqué, pyramide etc. accompagné ou non de statues avec inscription d'une dédicace et éventuellement du nom des victimes.

Contrairement aux monuments de la Première Guerre mondiale produits le plus souvent en série, à une époque postérieure, ce sont, dans leur grande majorité, des œuvres uniques. Cependant, les statues du "marin", du "mobile en armes" ou du "mobile au drapeau" furent produites en plusieurs exemplaires. Alsace[modifier | modifier le code] Histoire de la guerre (juillet 1870-janvier 1871), avec carte. Annuaire militaire de la République française pour l'année ... : publié sur les documents communiqués par le Ministère de la guerre. Le service militaire. La guerre franco-prussienne de 1870-71. Absents militaires 1846-1893. La Flotte de Napoléon III. 1850-1914, l'armée en photos. L’armée de l’Ouest en chiffres et en lettres (1793-1796) / Quoi de neuf ? / Actualité / Connaître les Archives. Annuaire officiel des officiers de l'armée active - France. Ministère de la guerre.

Les matricules dans la Marine. Généalogie Marine. Ancestramil. Le journal des marches et opérations. Retrouver le parcours militaire et médical d'un ancêtre. Vous recherchez un militaire ? Retrouvez le dossier de votre ancêtre « Pupille de la nation  « Généa-Logiques. 1867-1872 - Tirage au sort, exonération et remplacement au service militaire - GrandTerrier. Service militaire. Loi_militaire_27_juillet_1872.pdf (Objet application/pdf) Retracer le parcours militaire de vos ancêtres « Généa-Logiques. Des matricules militaires.

Le registre matricule : éléments essentiels. Les médaillés de Ste-Hélène - Généalogie. Léonore (Légion d'Honneur) Médailles Militaires. La Médaille Militaire. Bienvenue dans la Généalogie de Raymond CAREMIER. La guerre de Crimée: les campements, les abris, les ambulances, les hôpitaux ... - Lucien Baudens. La guerre de Crimée (1853 – 1856)

Un cimetière de l'armée française découvert en Ukraine. Liste officielle ... des prisonniers de guerre français : d'après les renseignements fournis par l'autorité militaire allemande : nom, date et lieu de naissance, unité / Centre national d'information sur les prisonniers de guerre. Liste des prisonniers de guerre français (39-45) Listes officielles de prisonniers français 39-45. Rechercher un prisonnier de guerre, 2e guerre mondiale (1/2) Rechercher un prisonnier de guerre, 2e guerre mondiale (2/2)