background preloader

Meurthe et Moselle

Facebook Twitter

Château de Prény. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Prény

Le château de Prény est un château fort médiéval, situé à Prény, dans l'actuel département de la Meurthe-et-Moselle, dont l'origine reste obscure. Il constituait la dernière forteresse des ducs de Lorraine face aux évêques de Metz. Château de Pierre-Percée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Pierre-Percée

Situation[modifier | modifier le code] Château de Pierrefort. Château de Mousson. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Mousson

Notes et références[modifier | modifier le code] Château de Morey. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Morey

Le château aurait été construit au XIIe siècle sur les ruines d’un couvent des templiers. Longtemps il fut la demeure du Sir de Morey Jean de Toulon. En ce temps-là, l’entrée s’effectuait par le porche situé à côté de l’église, car la ferme et la chapelle et la maison forte ne faisait qu’une seule Propriété. Entre le 14ème et 15ème siècle la famille Joly De Morey agrandit le château avec les ailes et les tours, et au 16ème siècle toutes les fenêtres et portes. Château de Montaigu (Meurthe-et-Moselle) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Montaigu (Meurthe-et-Moselle)

À la fin du XVIIIe siècle, Bon Prévost, receveur général des fermes de Lorraine, fait construire une maison de plaisance à flanc de colline vers 1758. Lorsque le marquis de Vaugiraud la rachète en 1856, il lui donne l'aspect d'un château gràce à l'intervention de l'architecte Albert Jasson. Demeure d’Édouard Salin (1889-1970) à partir de 1920, ingénieur métallurgiste, archéologue qui contribuât aux fouilles archéologiques du sanctuaire gallo-romain de Grand, homme de lettres, scientifique et collectionneur, il la légua au Musée lorrain de Nancy. Une partie du parc fut cédé afin d'y édifier le Musée de l'histoire du Fer. Château de Madame de Graffigny. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Madame de Graffigny

Le château Madame de Graffigny est une demeure du XVIIe siècle dont l'écrivaine Françoise de Graffigny fut l'occupante et à laquelle elle laissa son nom. Cette demeure est située à Villers-lès-Nancy, en banlieue nancéienne. D’autres occupants célèbres ont habité le château : Benjamin Constant et Mathieu de Dombasle. Château de Lunéville. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Lunéville

Le château de Lunéville, possession des ducs de Lorraine depuis le XIIIe siècle, a été construit pour le compte du duc Léopold Ier entre 1703 et 1720 sur des plans de Pierre Bourdict, Nicolas Dorbay et Germain Boffrand. Léopold Ier, né en exil pendant l'occupation française, ne prit possession de ses duchés qu'avec la signature du traité de Ryswick (1697). Il découvrit alors Nancy sa capitale et son palais datant du Moyen Âge en piteux état et dont la rénovation dépassait de beaucoup ses capacités financières. De plus, il ne fallut que quelques années pour que la guerre enflamme de nouveau l'Europe entraînant une énième occupation militaire des duchés par l'armée française (mais cette fois pacifique).

Château de Lenoncourt. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Lenoncourt

Le château de Lenoncourt est un château de la commune de Lenoncourt au cœur du département de Meurthe-et-Moselle en région Lorraine. Histoire[modifier | modifier le code] Architecture et décorations[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] Citadelle de Longwy. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Citadelle de Longwy

La ville haute de Longwy en Lorraine est l'une des plus belles villes fortifiées par Vauban en France. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l'humanité depuis le 7 juillet 2008 en tant que composante du réseau des sites majeurs de Vauban. Château de la Favorite (Lunéville) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de la Favorite (Lunéville)

Pour les articles homonymes, voir Favorite. C'est le duc Léopold Ier de Lorraine qui demanda la construction de ce petit château pour son dernier fils Charles-Alexandre (1712-1780). Les travaux débutent après la mort de Léopold Ier en 1730 et se terminent en 1734, sur des plans de l'architecte Germain Boffrand et sous la conduite de Jean Marchal. Charles-Alexandre s'exile à Vienne quand le duché passe sous la couoe de la France en 1736, mais s'il ne vit pas en Lorraine, il entretient son château et en conserve la pleine propriété jusqu'à sa mort en 1780. Nonobstant, Stanislas Leszczynski, duc de Lorraine de 1737 à 1766, l'utilise parfois pour y loger temporairement certains de ses favoris.

En 1780, le château passe par héritage à l'empereur Joseph II qui le met en vente. À l'est, côté jardin, la façade est d'époque de la construction, soit du XVIIIe siècle. À l'intérieur, le corps central renferme le salon ovale (ou salon d'honneur). Château de Jeandelaincourt. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Châteaux ou Maisons Fortes de Jeandelaincourt sont des édifices français situés en région Lorraine dans le département de Meurthe-et-Moselle, à 32 km au Nord-est de Nancy. Date de construction : XIVe/XVIIe siècles[1]. Maison forte "La Horgne"[2] est une imposante bâtisse (ferme aujourd'hui) qui possède une façade sobre et une tour ronde sur l'arrière. Elle est située en contrebas de la Grand-rue au lieu-dit "La Horgne". Château de Jaulny. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le château de Jaulny est un château datant des XIe et XIIe siècles situé à Jaulny en Lorraine.

Histoire[modifier | modifier le code] Une occupation militaire attestée dès le XIIe siècle sur une terrasse dominant le Rupt de Mad. Le château présente une enceinte à tours carrées, un donjon XIIe, meurtrières XVe, tour-porche d'accès XVIIIe, logis remanié XVIe et XVIIIe, grille de la cour et rampe d'escalier intérieur par Jean Lamour, plafonds ornés XVe, salles voûtées. Selon certaines thèses, il aurait pu accueillir Jeanne d'Arc ou Jeanne des Armoises, qui, échappée du bûcher aurait épousé Robert des Armoises, et fini tranquillement ses jours à Jaulny à l'âge de 42 ans, sans descendance. Château d'Haroué. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le château des Beauvau-Craon, dit château d'Haroué ou palais d'Haroué, est un château du XVIIIe siècle situé dans une petite vallée au centre du village français d'Haroué, dans le Saintois, au Sud de Nancy (département de Meurthe-et-Moselle).

Architecture[modifier | modifier le code] 365 fenêtres (d'autres très grands châteaux revendiquent cette rare particularité) ;52 cheminées ;12 tours (dont plusieurs sont incluses dans les bâtiments) ;4 ponts franchissant les douves. La décoration a été en grande partie confiée à d'éminents artistes lorrains : Jean Lamour (1698-1771) pour les grilles, les balcons, et la rampe d'escalier, Pillement (1698-1771) pour le décor peint d'une des tours, Barthélemy Guibal (1699-1757), sculpteur des fontaines de la place Stanislas à Nancy pour la statuaire.

Château de Gerbéviller. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Château[modifier | modifier le code] La famille de Lorraine y fit construire un château fort qui fut ensuite cédé aux de Wise, aux Tournielle, aux du Châtelet, aux Lambertye qui étaient de la chevalerie lorraine. La ville fut rasée par le duc de Bourgogne Charles le Téméraire, mais aussi par Louis XIII qui en fit raser les remparts, les portes fortifiées et le château. Le Château actuel fut construit avant 1750, par Germain Boffrand, il est partiellement détruit lors du bombardement du 24 août 1914, et ne comporte plus qu'un seul niveau après la restauration entreprise par Albert Laprade en 1920. Les éléments et constructions remarquables du Parc sont restés intacts depuis le XVIIe siècle. Chapelle Palatine[modifier | modifier le code] Château de Fléville. Palais des Ducs de Lorraine. Château de Dieulouard. Château de Cons-la-Grandville. Château de Brabois. Château de Bouvron.

Château de Boucq. Maison-forte de Barisey. Château d'Art-sur-Meurthe. Château Anthoine. Château de Bainville-aux-Miroirs.