background preloader

Manuscrits

Facebook Twitter

Le manuscrit médiéval. Saint Marc Heures à l'usage de Rome Bruges, vers 1510-1525 Rouen, Bibl. mun., ms. 3028 (Leber 142), f. 65 Posture et outils du scribe (pupitre, rouleau et deux poids pour le maintenir, plume, canif, casier à livre) Gilles de Rome, Le gouvernement des princes Paris, 1372 Besançon, Bibl. mun., ms. 434, f. 103v Qu'est-ce qu'un manuscrit enluminé ?

le manuscrit médiéval

Le mot manuscrit vient du latin : manus (main) et scribere (écrire), c'est-à-dire un texte écrit à la main. Les termes de «miniature» ou d'«enluminure» sont fréquemment employés pour désigner la décoration peinte dans les livres. Manuscrit medieval. Le manuscrit médiéval. Caligraphie et Enluminures Moyen Age. Le manuscrit médiéval ~ The Medieval Manuscript. Manuscrits médiévaux. Manuscrits médiévaux - recherchez dans les ressources du Fonds ancien Feuilletez un manuscrit en ligne collection - catalogues.

Manuscrits médiévaux

BVMM - Bibliothèque Virtuelle des Manuscrits Médiévaux. Le manuscrit médiéval. Moyen Âge (Les manuscrits enluminés) Les enluminures de la Bibliothèque municipale de Lyon. Enluminures : base de données. Manuscrits numérisés grecs et latins. Manuscrits carolingiens.

Le livre : une passion du Moyen Âge. Depuis le Moyen Âge, l'histoire du livre est liée à notre civilisation occidentale, l'écrit étant indispensable à la transmission de la culture.

Le livre : une passion du Moyen Âge

Les bibliothèques Européennes renferment une grande part de notre patrimoine culturel et artistique, auquel l'avènement du christianisme a largement contribué en donnant au livre une aura sacrée. Grâce au travail lent et laborieux des scribes et au talent des enlumineurs, la passion du livre, objet rare et précieux, est donc bien un legs du Moyen Âge. Les lieux de cette création, leur déplacement des monastères aux villes a fait évoluer le rapport livre-lecteur vers de nouvelles utilisations.

Le rôle du livre au Moyen Âge Il ne faut pas oublier, cependant que la grande majorité des hommes et des femmes de cette époque ne savaient pas lire et n'avaient pas les moyens matériels d'accéder à la culture, apanage des riches seigneurs et des ecclésiastiques. L'histoire du livre Les supports de l'écriture. Manuscrit. Cote d'un manuscrit[modifier | modifier le code] Les manuscrits conservés en bibliothèque sont identifiés par une cote, généralement précédée de l'abréviation ms (singulier) ou mss (pluriel).

Manuscrit

La cote est composée du nom du lieu de conservation, suivi de celui de l'institution qui conserve le document, du fonds où il est conservé quand il y a lieu (fonds français, latin, etc.), et du numéro d'inventaire du manuscrit, qui peut être simple (100) ou complexe (fol-lat-32). On repère la cote des manuscrits dans les catalogues de leur lieu de conservation (par exemple, dans le Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France[2]). La Bibliothèque nationale de France comporte un département des manuscrits, divisé en deux sections : manuscrits occidentaux et orientaux. Du parchemin au papier. Le manuscrit médiéval. Histoire du livre manuscrit. Histoire de la gravure ancienne.

Bien que les ouvrages, ayant pour thème la gravure et l’estampe, se soient multipliés ces trente dernières années, l’art de graver reste une discipline souvent ignorée du grand public.

Histoire de la gravure ancienne

La présente exposition autour des gravures d’Andrea Palladio se propose de contribuer à la connaissance de la gravure, en se concentrant principalement sur cet art et son évolution au cours de la Renaissance. D’un point de vue étymologique, le mot graver dérive du grec graphein, qui correspond à l’action d’écrire et de dessiner, ou du latin cavare, que l’on peut traduire par creuser, dans le sens de tracer des sillons. Dès sa naissance, l’art de la gravure est donc un art majeur se suffisant à lui-même et non pas un simple procédé chargé de reproduire en de multiples exemplaires un dessin ou un fac-similé d’une peinture. La gravure résulte d’un processus complexe qui peut se décliner sous plusieurs formes. Histoire de la gravure occidentale : les origines. 1La gravure est une discipline qui a souvent eu du mal à s’affirmer comme un art à part entière.

Histoire de la gravure occidentale : les origines

Nombreux sont les artistes qui ont été rebutés par le métier ingrat du graveur et nombreux sont les artisans qui ont porté à leurs sommet les techniques de gravures en se contentant de ne réaliser que des reproductions. 2L’histoire de la gravure que nous allons évoquer pourrait se résumer en trois noms, Dürer au XVIe siècle, Rembrandt au XVIIème et Goya au XIXème. Chacun d’eux a été un peintre de premier ordre ; chacun d’eux a su utiliser toutes les ressources des procédés qu’il a employés : le burin pour le premier, l’eau-forte et la pointe sèche pour le second et, pour le dernier, l’aquatinte et le soufre. 3Bien que Dürer ait dessiné de superbes gravures sur bois, et Goya réalisé les pre­mières lithographies « artistiques », c’est dans le domaine de la taille-douce que se sont illustrés ces trois artistes. 4Le rôle de la gravure fut essentiel à partir de la fin du Moyen-Âge.

Imprimerie. Johannes Gutenberg, inventeur de la presse mécanique à caractère alphabétique mobile métallique à partir de 1450.

Imprimerie

L'imprimerie est un ensemble de techniques permettant la reproduction en grande quantité, sur support matériel, d'écrits et d'illustrations, cela afin d'en permettre une distribution de masse. Généralement, on utilise des supports plans et la matière la plus utilisée est le papier ou le textile. Ces techniques forment ce que l'on appelle communément la chaîne graphique. Elles vont de la composition des textes au façonnage (reliure, pliure, brochure…) en passant par le traitement des illustrations (photogravure), l'impression et la relecture.

L'expression « industries graphiques » est apparue après la Seconde Guerre mondiale pour remplacer le terme « imprimerie », trop général. Papier. Structure microscopique des fibres d'une feuille de papier.

Papier

L’histoire du papier remonte à l’Antiquité. Le papier porteur d’un message le plus ancien connu à ce jour date de l’an 8 av. J. -C. et a été trouvé en Chine. Histoire[modifier | modifier le code] Antiquité[modifier | modifier le code] Fabrication de papier en Chine (animation). Parchemin. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Parchemin

Un parchemin est une peau d'animal, généralement de mouton ou de chèvre, qui est apprêtée spécialement pour servir de support à l'écriture. Par extension, il en est venu à désigner aussi tout document écrit sur ce type de support. Il peut aussi être utilisé en peinture, en reliure, dans la facture instrumentale de certains instruments (tambours, grosses caisses) et dans la gainerie d'ameublement. Écritures, les formes et les supports. Les supports de l'écriture.