background preloader

Les Satellites de Saturne

Facebook Twitter

Photos - Des formes de vie pourraient se développer sur Encelade. André Brahic - Promenade sur les anneaux de Saturne. Astronomie -> Système Solaire -> Planètes -> Satellites de Saturne. La sonde Cassini-Huygens s'est placée en orbite autour de Saturne le 1er juillet 2004, après un périple de 3,5 milliards de KM dans le système solaire.

Astronomie -> Système Solaire -> Planètes -> Satellites de Saturne

Mystérieux mondes situés à plus de 1,5 milliards de km de la Terre. Elle a permis de découvrir 16 nouvelles lunes. Au total, se sont plus d'une cinquantaine de fidèles compagnons de la géante gazeuse qui ont émergé. Saturne possède 53 satellites naturels dont l'existence est suffisamment confirmée pour qu'ils soient nommés. 11 autres n'ont encore qu'une désignation temporaire. Parmi ceux-ci, l'existence de 3 satellites est particulièrement remise en question. Titan. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Titan

Pour les articles homonymes, voir Titan. Ne pas confondre avec Titania, le plus grand satellite d'Uranus. L’île mystérieuse d’un satellite de Saturne. Les astronomes qui l'ont découverte l'ont facétieusement surnommée l'"île magique".

L’île mystérieuse d’un satellite de Saturne

Pour une raison simple : une fois elle est là, une fois elle n'est plus là... Nous sommes sur Titan, le plus grand des 62 satellites répertoriés de Saturne. Un monde qui n'est pas sans présenter d'étranges ressemblances avec la Terre. On y trouve du relief, des dunes, une atmosphère dense, des pluies et de grands lacs balayés par les vents. Précisons tout de même que l'atmosphère est irrespirable pour nous, composée d'azote et de méthane, et que, étant donné la température moyenne qui règne à la surface de cette lune saturnienne (- 179°C), les lacs en question sont remplis non pas d'eau mais d'hydrocarbures, de méthane et d'éthane liquides. Petite bouffée d'oxygène sur une lune de Saturne - Espace.

Des molécules d’oxygène (O2) ont été détectées autour de Dioné, l’une des 62 lunes de Saturne, grâce à un instrument de la sonde Cassini.

Petite bouffée d'oxygène sur une lune de Saturne - Espace

Pas de quoi rendre respirable l’air de cet astre glacé, selon les critères des Terriens : à la surface de Dioné, la concentration en oxygène équivaut à celle que l’on rencontre à 480 km au-dessus de la Terre ! Robert Tokar et ses collègues du LANL (Los Alamos National Laboratory, Etats-Unis) ont analysé les données du spectromètre à plasma (gaz ionisé) de la sonde Cassini prise lors du survol de Dioné le 7 avril 2010, à seulement 500 km de sa surface criblée d’impacts.

Les chercheurs soupçonnaient l’existence de cette exosphère autour de Dioné dans la mesure où le télescope spatial Hubble avait déjà révélé la présence d’ozone. Cassini avait de son côté détecté une fine exosphère du même type autour d’une autre lune saturnienne Rhéa. Les sommets brumeux de Titan. Image du jour. Soaring Over Titan: Extraterrestrial Land of Lakes. Satellites naturels de Saturne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Satellites naturels de Saturne

Montage préparé d'après des photos prises par la sonde Voyager 1 en novembre 1980. Les anneaux de Saturne sont constitués d'une multitude d'objets, dont la taille varie de quelques micromètres à plusieurs mètres. Chacun de ces objets suit sa propre orbite autour de la planète. Il n'existe pas de frontière précise entre les innombrables objets anonymes qui constituent ces anneaux et les objets plus grands qui ont été nommés. Au moins cent cinquante lunes mineures ont été détectées dans les anneaux par les perturbations qu'elles créent dans le milieu environnant et l'on pense que celles-ci ne représentent qu'une petite portion de la population totale de ces objets. Titan (lune de Saturne) Encelade (lune de Saturne) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Encelade (lune de Saturne)

Pour les articles homonymes, voir Encelade. Depuis la mission Voyager 2 et surtout la mission Cassini-Huygens arrivée en orbite saturnienne en 2004, Encelade est réputé pour posséder plusieurs caractéristiques étonnantes, dont une géologie très complexe jusque-là insoupçonnée, et une activité qui reste toujours actuellement difficile à expliquer pour un corps de si petite taille (500 km de diamètre en moyenne). Bestla (lune de Saturne) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bestla (lune de Saturne)

Bestla mesure environ 7 kilomètres de diamètre, elle fait le tour de son orbite en 1088 jours. Portail de la planète Saturne. Satellites naturels de Saturne. Photos des satellites mineurs de Saturne. Mimas, satellite de Saturne (SI) William Herschel a découvert ce satellite de Saturne en 1789.

Mimas, satellite de Saturne (SI)

C'est le satellite majeur le plus proche de Saturne. La surface est glacée et très cratérisée. Mimas possède une densité faible, indiquant qu'il est probablement constitué de glace. A cause d'une température très basse (environ -200°C), les traces d'impacts peuvent même dater de l'époque de la création du satellite. Un des cratères, nommé Herschel, est étonnamment grand en comparaison avec la taille du satellite. Mimas, satellite de Saturne. Photos de Mimas, satellite de Saturne. Mimas (lune) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mimas (lune)

Pour les articles homonymes, voir Mimas. Mimas est le satellite sphéroïde, parmi six autres, le plus proche de Saturne mais aussi le plus petit. Dioné, satellite de Saturne (SIV) Dioné est le douzième des satellites connus de Saturne.

Dioné, satellite de Saturne (SIV)

Il fut découvert par l'astronome franco-italien Jean-Dominique Cassini en 1684. Dioné est la plus dense des satellites de Saturne après Titan (dont la densité est accrue par compression gravitationnelle). Il est d'abord composé de glace d'eau (comme Rhéa et Téthys) mais doit posséder une part considérable de matériau dense comme des roches de silicates (sous la forme d'un noyau constituant 1/3 de la masse de l'astre). Dioné (lune) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Dioné. Dioné vu en couleurs par Cassini. Dioné, satellite de Saturne. Photos de Dioné, satellite de Saturne. Titan, satellite de Saturne (SVI) Titan est le plus grand satellite de Saturne et le deuxième plus grand satellite du Système solaire (après Ganymède, satellite de Jupiter).

Il a été découvert par le mathématicien et physicien hollandais Christiaan Huygens en 1655. Avant la rencontre des sondes Voyager, les astronomes suspectaient la présence d'une atmosphère sur Titan. Ils croyaient aussi qu'ils pourraient trouver des mers liquides ou des bassins de méthane ou d'éthane ; de l'eau serait gelée étant donné la faible température de surface de Titan.

Titan (lune) Photos de Titan, satellite de Saturne. Titan, satellite de Saturne. La surface de Titan a été décrite comme « complexe, produite par des fluides et géologiquement jeune ». La sonde Cassini a utilisé un altimètre radar et un radar à synthèse d'ouverture pour cartographier certaines zones de Titan pendant ses survols. Les premières images révélèrent une géologie diversifiées, avec des régions lisses et d'autres irrégulières.

Encelade, satellite de Saturne (SII) Le joyau brillant de Saturne, le satellite recouvert de glace d'eau Encelade, est le corps le plus réfléchissant du Système solaire. En réfléchissant plus de 90 % de la lumière incidente venue du Soleil, ce corps a été la source de nombreuses surprises lors de la période Voyager. Encelade présente des terrains à la fois doux et peu cratérisés qui sont parcourus ici et là par des formes linéaires en forme de canaux. Ses caractéristiques semblent similaires à celle des satellites de Jupiter, Ganymède et Europe, faisant d'Encelade le plus énigmatique des satellites de Saturne. Encelade (lune) Encelade, satellite de Saturne. À la suite du passage de Voyager 2 au début des années 1980, les scientifiques émirent l'hypothèse qu'Encelade pourrait posséder des cryovolcans encore actifs, en se basant notamment sur la relative jeunesse de sa surface, et sur la position du satellite au cœur de l'anneau E de Saturne.

Encelade semblait être la source des particules constituant celui-ci, probablement par un phénomène d'éjection de vapeur d'eau provenanvoit des entrailles du satellite. L'une des conséquences visibles de ce cryovolcanisme actif devait être la présence d'une atmosphère, même très ténue, autour d'Encelade. Photos de Encelade, satellite de Saturne. Téthys, satellite de Saturne (SIII) Téthys (lune) Téthys, satellite de Saturne. Photos de Téthys, satellite de Saturne. Rhéa, satellite de Saturne (SV) Rhéa (lune) Rhéa, satellite de Saturne. Photos de Rhéa, satellite de Saturne. Japet, satellite de Saturne (SVIII) Japet (lune)

Japet, satellite de Saturne. Photos de Japet, satellite de Saturne. Pendant qu'une Lune s'éclipse, une autre apparaît. Depuis la lune de Saturne, Titan : la première image d’un grand système de rivières sur un autre monde. Le ballet des lunes de Saturne révèle l'intérieur de la planète.

Données sur les satellites de Saturne. Photos des satellites mineurs de Saturne. Dioné, satellite de Saturne (SIV) De l'oxygène sur Dioné, satellite de Saturne. Photos de Dioné, satellite de Saturne. Dioné, satellite de Saturne. Dioné (lune) Photos de Encelade, satellite de Saturne. Encelade, satellite de Saturne. Encelade (lune) Encelade, satellite de Saturne (SII) Japet, satellite de Saturne (SVIII) Japet (lune) Japet, satellite de Saturne. Photos de Japet, satellite de Saturne. Mimas (lune) Mimas, satellite de Saturne. Mimas, satellite de Saturne (SI) Photos de Mimas, satellite de Saturne. Rhéa (lune) Rhéa, satellite de Saturne (SV) Photos de Rhéa, satellite de Saturne. Rhéa, satellite de Saturne.

Téthys, satellite de Saturne (SIII) Téthys (lune) Téthys, satellite de Saturne. Photos de Téthys, satellite de Saturne. Titan, satellite de Saturne (SVI) Titan, satellite de Saturne. Photos de Titan, satellite de Saturne. Titan (lune)