background preloader

Les Etoiles - A Classer

Facebook Twitter

LES MIRAGES GRAVITATIONNELS. En 1 minute. Les records de l'espace / Pulsars, quasars, et autres astres. La plus rapide vitesse de rotation d’un pulsar est celle de PSR B1937+214, découvert en novembre 1982 par un groupe d’astronome dirigé par Donald Backer (USA).

Les records de l'espace / Pulsars, quasars, et autres astres

Ce pulsar est situé dans la petite constellation de Vulpecula (Petit Renard), à quelques 11 700 années-lumière. Il a un période de pulsation de 1,5578064949 millisecondes, ce qui équivaut à une vitesse de rotation de 641,9582518 révolutions par secondes. Ce bébé soleil nous livre des indices sur la formation des planètes. Vue d’artiste de la baisse progressive de luminosité de FU Orionis depuis l’évènement de 1936.

Ce bébé soleil nous livre des indices sur la formation des planètes

Le disque protoplanétaire est représenté autour de ce bébé soleil et pourrait nous en dire long sur la formation des planètes. © Nasa, JPL-Caltech, T. Pyle (IPAC) Ce bébé soleil nous livre des indices sur la formation des planètes - 2 Photos Située à environ 1.500 années-lumière de notre Système solaire, en direction de la constellation d’Orion, l’étoile FU Orionis a beaucoup intrigué les astronomes voici quatre-vingts ans, lorsqu’en l’espace de trois mois, elle devint cent fois plus brillante. L’avenir des étoiles, galaxies et amas. Prédire l’avenir de l’Univers est un exercice difficile.

L’avenir des étoiles, galaxies et amas

Des phénomènes totalement inconnus à l’heure actuelle sont susceptibles d’entrer en jeu et de rendre nos prédictions obsolètes. On peut en particulier citer l’impact de l’énergie noire dont la nature reste encore inconnue. En conséquence, nous allons simplement tenter de citer quelques phénomènes qui se produiront en nous appuyant sur les connaissances actuelles de la physique. D’un point de vue global, il existe deux possibilités d’évolution différentes. Soit l’expansion de l’Univers continuera éternellement, soit elle cessera et l’Univers finira par se contracter pour finir dans un Big Crunch. Apex photographie en gros plan des fabriques détoiles dans lUn. Pour la première fois, des astronomes ont réalisé des mesures directes de la taille et de la luminosité de régions où naissent les étoiles dans une galaxie très lointaine, grâce à une découverte fortuite avec le télescope APEX.

Apex photographie en gros plan des fabriques détoiles dans lUn

Cette galaxie est si lointaine et sa lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de...) a mis tellement de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) à nous parvenir, que nous la voyons telle qu'elle était il y a 10 milliards d'années. Une lentille gravitationnelle (Les lentilles gravitationnelles déforment l'image que l'on reçoit d'un objet astronomique comme une galaxie.) cosmique grossit cette galaxie (Galaxies est une revue française trimestrielle consacrée à la science-fiction.

Des fabriques d'étoiles dans l'Univers lointain. Amalgame d'étoiles. Coeur d'étoiles. KIC 8462852, alias l’étoile de Tabby, plus mystérieuse que jamais. Comme sur cette vue d'artiste, une collision entre deux petites planètes, ou pour le moins des planétésimaux, a peut-être généré un nuage de poussières et des débris qui, par leurs transits, expliquent certaines des étranges baisses de luminosité de l'étoile KIC 8462852. © Nas, JPL KIC 8462852, alias l’étoile de Tabby, plus mystérieuse que jamais - 2 Photos Comme le montre un article déposé sur arXiv par deux astronomes, il y a un nouveau rebondissement dans l’affaire de la mystérieuse étoile KIC 8462852, une étoile jaune-blanc de la séquence principale située dans la constellation du Cygne à environ 1.480 années-lumière du Soleil.

KIC 8462852, alias l’étoile de Tabby, plus mystérieuse que jamais

Elle est aussi connue sous le nom d’ « étoile de Tabby » en référence à l'astronome Tabetha S. Boyajian qui a attiré l’attention de la communauté scientifique, et surtout du grand public, sur le comportement bizarre des variations de la luminosité de cet astre en 2015. L'astronome Tabetha S. KIC 8462852, l'étrange étoile, devient... encore plus étrange. L’hypothèse de comètes géantes passant devant KIC 8462852 ne semble résister aux arguments d’une nouvelle étude. © Nasa, JPL-Caltech KIC 8462852, l'étrange étoile, devient... encore plus étrange - 3 Photos L’étoile KIC 8462852 n’a pas fini de faire parler d’elle.

KIC 8462852, l'étrange étoile, devient... encore plus étrange

Dans les épisodes précédents de cette série à suspense qui a commencé publiquement en septembre 2015, nous avons vu que l’équipe de Tabetha Boyajian, université de Yale, a enquêté sur le cas étrange de cet astre distant d’un peu plus de 1.400 années-lumière, surnommée depuis Tabby en référence à la jeune astrophysicienne, très intriguée par les variations erratiques de sa luminosité. Les divers scénarios proposés Pour tenter d’expliquer de façon naturelle ce comportement, plusieurs causes possibles ont été envisagées. KIC 8462852, l’étoile la plus mystérieuse de la galaxie ? Vue d'artiste du télescope spatial Kepler. © NASA/Kepler mission/Wendy Stenzel.

KIC 8462852, l’étoile la plus mystérieuse de la galaxie ?

L'œil humain, avec le cerveau qui va derrière, constitue un merveilleux outil pour détecter structures et formes dans l'informe – pensez à ce dragon que vous avez aperçu dans un nuage... C'est pour exploiter cette capacité qu'est né le projet Planet Hunters (Chasseurs de planètes en français). L'idée de cette expérience de science citoyenne consiste à présenter à tous ceux qui voudront bien mettre leurs yeux à son service les données (des nuages de points) recueillies par le télescope spatial Kepler de la NASA. Cet instrument lancé en 2009 a pour but de découvrir des planètes extrasolaires par la méthode dite du transit, dont le principe est le suivant : si Kepler a la chance d'être situé dans le plan sur lequel une exoplanète tourne autour de son soleil, celle-ci, en transitant devant son étoile, fera baisser légèrement la luminosité de celle-ci.

La vie des étoiles - Documentaire scientifique. Vie Et Mort D'une Etoile. C'est pas sorcier - les étoiles. La plus grosse étoile de la galaxie s’apprête à mourir. Découverte d'un nouveau type d'étoiles "clignotantes" SOLEIL.

Découverte d'un nouveau type d'étoiles "clignotantes"

Cette découverte, publiée mercredi 12 juin 2013 dans la revue "Astronomy and Astrophysics", repose sur des mesures régulières de plus de 3.000 étoiles situées dans l'amas NGC 3766, sur une période de sept ans. Elle a été réalisée par une équipe d'astronomes de Genève, grâce au télescope suisse Euler, installé à l'Observatoire de La Silla (Chili) appartenant à l'Observatoire européen austral (ESO). Le nombre d'étoiles s'amoindrit, l'univers s'assombrit. Les cieux vont devenir de plus en plus sombres la nuit, ont prévenu lundi des astronomes australiens.

Le nombre d'étoiles s'amoindrit, l'univers s'assombrit

Selon leur étude, de moins en moins d'étoiles naitront en raison d'une raréfaction du gaz qui leur est nécessaire. Toutefois, ils assurent que ce phénomène ne sera notable que dans quelques milliards d'années. Il se pourrait bien qu'il y ait de moins en moins d'étoiles dans l'Univers. C'est ce qu'ont annoncé lundi des astronomes australiens, évoquant ainsi un possible assombrissement du ciel nocturne. Heureusement, ce phénomène est si faible qu'il n'est pas notable à l'échelle d'une vie humaine. Le mystère des traînardes bleues enfin élucidé. De nouvelles observations réalisées par des scientifiques américains devraient permettre d’expliquer comment les étoiles inhabituelles que sont les traînardes bleues se forment.

Le mystère des traînardes bleues enfin élucidé

Les traînardes bleues (ou "blue stragglers") sont des étoiles situées dans des amas stellaires et qui brillent de façon anormale en émettant une lumière bleue, différente de celles des autres étoiles. Mais dans un amas d’étoiles, toutes se forment à la même période, rappelle Sciences et Avenir. De ce fait, ces traînardes devraient soit être devenues des géantes rouges, soit s’être éteintes en naines blanches comme leurs consœurs. Avez-vous déjà partagé cet article? Des astronomes découvrent de nouvelles étoiles, les plus jeunes jamais observées. Mardi, la NASA a annoncé que le télescope spatial Herschel avait déniché pas moins de quinze nouvelles étoiles. Elles feraient partie des plus jeunes jamais observées dans l'univers et seraient localisées dans la constellation d'Orion. Le télescope Herschel a beau être en fin de mission, il n'a pas fini de nous dévoiler les mystères de l'Univers !

Lancé en 2009, l'engin vient de découvrir pas moins de 15 étoiles qui étaient jusqu'ici inconnues. Et pour cause, ces jeunes corps sont entourés d'enveloppes denses de gaz et de poussière (proto-étoiles) qui rendaient leur détection difficile. Il a ainsi fallu des observations d'Herschel mais aussi des télescopes Spitzer et APEX (Atacama Pathfinder Experiment) pour les mettre en évidence.

Traînardes bleues : des étoiles vampires. L'amas d'étoiles NGC 188. Les traînardes bleues étudiées sont indiquées par des cercles. © K. Garmany, F. Haase NOAO/AURA. L’étoile la plus primitive de notre galaxie<br> se joue des théories astrophysiques. Des images d'une étoile cannibale capturées pour la première fois. Des astronomes français viennent d’obtenir la meilleure image jamais réalisée d'une étoile cannibalisée par sa compagne stellaire. Située dans la constellation du Lièvre, SS Leporis est un système d'étoiles binaire inhabituel.

Cela fait longtemps que les astronomes suspectent l'étoile la moins évoluée de cannibaliser sa compagne vieillissante, une géante rouge froide moins massive. Des composés organiques complexes engendrés par les étoiles. Une équipe d'astronomes de Hong Kong affirme avoir découvert l'existence de composés organiques complexes dans l'espace.

Des composés que l'on pensait indissociables du vivant, sans lequel leur formation était jusqu'alors jugée impossible. Mais d'après ces chercheurs, ils peuvent également être engendrés dans l'Univers par les étoiles. Découverte : une étoile hypergéante dans la Galaxie. Deux coquilles de gaz s'étendent autour de l'étoile hypergéante. Photo ESO Elle trône en pleine Voie lactée, c’est l’une des plus brillantes et les plus gigantesques étoiles de toute la Galaxie, mais les astronomes ne l’avaient pas identifiée. Et il a fallu attendre 2011 pour qu’une équipe européenne, observant avec le Very Large Telescope (VLT), à l’observatoire de Cerro Paranal, au Chili, lève le voile sur l’un des astres les plus impressionnants du ciel… L’étoile IRAS 17163-3907, perdue parmi les millions d’étoiles de la constellation du Scorpion, non loin du centre galactique, était restée inaperçue des astronomes jusqu’en 1976, année où elle fut repérée par l’astronome américain Karl Henize.

Celui-ci l’inclus, à tort, comme nous allons le voir, dans son catalogue d’étoiles géantes. La plus froide "étoile" jamais observée hors du système solaire. La NASA photographie les étoiles en formation de la nébuleuse Carina. La fin des étoiles en astronomie : Sursaut gamma. Une plongée au cœur des géantes rouges. Evolution des étoiles. Évolution des étoiles. Les étoiles, de la naissance à la mort. La naissance des étoiles. La formation des étoiles. Les étoiles O, les plus brillantes, ne vivent pas seules. LES ETOILES. Une étoile "impossible" intrigue les astrophysiciens. La formation stellaire. Une étoile prise en flagrant délit de "grignotage de planète" L'impressionante photo d'une étoile mourante. Naissance des étoiles. Le Soleil et les étoiles.

La fin des étoiles massives. Vie et mort d'une étoile. Magnetar ou pulsar? Les pulsars. Les étoiles expliquées aux enfants. Vie et mort d'une étoile. Étoile. 1300 fois le diamètre du Soleil pour l'étoile HR5171. Voici à quoi ressemblent les restes d'une explosion d'étoile. L'Univers -57- L'Étoile de la Mort #Complet# Histoires d'étoiles #2/2# ASASSN-16lh : La supernova la plus impressionnante jamais identifiée.

Mort des étoiles massives, par Jean-Pierre Luminet. Supernova Archives - Orion PX. Astro2009. L’étrange étoile BD+48 740 a-t-elle dévoré une de ses planètes ? Enigmatique disparition autour d’une étoile. 75% des étoiles auraient une compagne. 75% des étoiles auraient une compagne. La plus vieille étoile de l'Univers observée par des astronomes australiens. Géante bleue. Supergéante rouge. Géante rouge. Naine noire. Naine brune. Naine rouge. Naine jaune. Naine blanche. Étoile éruptive. Variable irrégulière. Variable semi-régulière. Céphéide. Variable de type Mira. Étoile variable. Trou noir. Étoile étrange. Magnétar. Pulsar. Naine blanche. Objet compact. Étoile à neutrons.

Nova. Hypernova. Massive compact halo object. Étoile multiple. Binaire semi-détachée. Binaire détachée. Binaire à contact. Binaire à éclipses. Binaire spectroscopique. Binaire visuelle. A Star Just Exploded 'Next Door' And It's A Huge Deal. Kepler Catches the Shock Breakout of a Supernova. A flock of stars. Massive Star Makes Waves. 1300 fois le diamètre du Soleil pour l'étoile HR5171.

Largest Yellow Hypergiant Star is 1300 Times Bigger than Sun. Super star-maker. tYfDNmU.png (PNG Image, 823 × 4579 pixels) - Scaled (21%)