background preloader

La Lune - A Classer

Facebook Twitter

Mais qu'y a-t-il de tellement secret sur la Lune… ? On nous affirme à présent, que contrairement à ce que l’on nous affirmait depuis plus de 50 ans, que la Lune n’est plus le pauvre désert aride que l’on pensait, bien au contraire même, et toute proportion gardée, La Lune renferme autant d'eau que la Terre !

Mais qu'y a-t-il de tellement secret sur la Lune… ?

Ca peut parraitre anodin comme cela au premier abord, pour le quidam, qui se soucie peu de ce qui se trouve autour de lui, ou au dessus de sa tête, mais regardons y plus en détail : Le rayon lunaire à l'équateur est de 1 738 kilomètres, soit 3,67 fois moins que celui de la Terre, qui est de 6 378 kms. Les Océans couvrent 71 % de la surface de la terre, le volume d'eau présent sur notre planète est composé de : 97.2 % d'eau salée ( océan ) et 2.8 % d'eau douce, ce qui représente un volume d'eau total d'environ: 1,34 milliards Km3 ! Ce qui représenterait pour la Lune environ 370 millions de Km3 d’eau ! Il faut bien s’imaginer ce que cela représente, à savoir 370 millions de cubes d’eau, de 1 km de coté ! Pourquoi inquiétante ? Les ma.

Une vidéo montre la face cachée de la Lune. Futurasciences_lune_egaree. La Lune maintient le champ magnétique terrestre. Cet article est extrait du magazine Sciences et Avenir, n°831 (daté mai 2016) actuellement en kiosques.

La Lune maintient le champ magnétique terrestre

COSMOLOGIE L’humanité doit une fière chandelle à la Lune : Denis Andrault de l’université Blaise-Pascal (Clermont- Ferrand) et ses collègues de Toulouse et de Marseille estiment que sans elle la Terre n’aurait pas pu maintenir son champ magnétique. Or, ce bouclier protecteur est indispensable à notre survie car il dévie en permanence les particules solaires. Son existence est due aux mouvements du noyau de fer liquide autour d’une graine solide, respectivement situés à 2900 et 5100 km sous nos pieds.

Un mouvement qui a besoin d’énergie pour être maintenu. On supposait que cette énergie provenait du refroidissement de l’intérieur de la Terre, qui serait passé de 6800 °C à 3800 °C en 4 milliards d’années (une période postérieure à celle évoquée dans notre dossier p. 32). L'eau de la Lune et de la Terre viendrait des astéroïdes. Une impression d’artiste de l’océan de magma lunaire quelque temps après la formation de notre satellite.

L'eau de la Lune et de la Terre viendrait des astéroïdes

La durée de vie de cet océan de magma correspond à la période durant laquelle des astéroïdes riches en eau ont pu délivrer de l’eau à l’intérieur de la Lune. © Insu, CNRS, Nasa/GSFC L'eau de la Lune et de la Terre viendrait des astéroïdes - 2 Photos L’eau est à la source de la vie sur Terre et c’est sans doute pourquoi, dans notre quête de nos origines et pour savoir comment l’univers est passé du Big Bang au vivant, nous cherchons d’où provient celle de nos océans. Nous l'avons cherchée dans les échantillons de roches lunaires rapportées par le programme Apollo, dans les météorites tombées sur Terre et dont certaines proviennent de la ceinture d’astéroïdes et enfin dans la comète Tchouri examinée par Rosetta.

Il y a une seconde Lune qui tourne autour de la Terre ! La Lune n’est pas seule à tourner autour de la Terre !

Il y a une seconde Lune qui tourne autour de la Terre !

Pour quelques siècles au moins – selon les calculs des chercheurs américains– un autre petit objet baptisé HO3 tiendra compagnie à notre satellite naturel. Tel est le résultat annoncé par le Centre pour l’étude des objets géocroiseurs (Near Earth Object) de la Nasa. Les objets géocroiseurs sont des petits corps célestes, en orbite autour du Soleil, qui se rapprochent de la Terre. Mais certains d’entre eux se placent à des distances inférieures à 38 fois la distance Terre-Lune et dans ce cas, se retrouvent en orbite stable autour de la Terre.

Ils tiennent alors compagnie à la Lune… pendant un temps plus ou moins long. Un compagnon infidèle.