background preloader

Jiroft

Facebook Twitter

Jiroft: le berceau du monde? (1) Jiroft. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jiroft

Jiroft (ou Djiroft ou Sabzāwārān ou Sabzewaran ou Sabzevārān ou Sabzevārān-e Jiroft ou Sabzvārān, en persan : جيرفت, romanisé: Jiroft ou Djiroft), est une ville de la province de Kerman, à 230 km de cette dernière, au sud-est de l'Iran. Elle est située dans la vallée du Halil-roud à la périphérie méridionale de la chaîne de montagne, Barez Djebal. Elle est entourée de deux rivières. Le nom de Djiroft est récemment devenu célèbre dans le milieu de l'archéologie, par les découvertes qui ont été faites dans la région, depuis 2001–2002, de vestiges d'une ancienne cité-royaume enterrée près de la ville actuelle, datés d'environ cinq mille ans. Le site principal est situé à environ 2 km de la ville et se compose de deux collines (Entre 13 et 21 m), appelées Konar Sandal A et B.

Jiroft, le royaume perdu d'Aratta. Civilisation de Jiroft. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Civilisation de Jiroft

La civilisation de Jiroft désigne une ancienne civilisation du IVe au Ier millénaire av. J. -C. (âge du bronze), ayant eu pour centre la région de la vallée du Halil Rud, autour de la ville actuelle de Jiroft, actuellement dans la province du Kerman, en Iran du sud. Le site principal de cette civilisation semble être Konar Sandal. La découverte de cette ancienne civilisation étant très récente, son interprétation reste difficile, mais elle pourrait à l'avenir changer notre vision de l'histoire ancienne de cette partie du monde.

Découverte et fouilles[modifier | modifier le code] Au début des années 2000, nombre d'objets préhistoriques inondent les marchés et les salles de ventes aux États-Unis, en Asie et aussi en Europe. Sites principaux[modifier | modifier le code] Le site principal de la région de Jiroft est Konar Sandal, un site d'une taille très importante, dont les fouilles sont très prometteuses. Glyptique[modifier | modifier le code] Jiroft - Djiroft - Aratta. L'importance des vestiges Les œuvres trouvées, coupes, boîtes, vases, récipients divers, sont en terre cuite ou en pierre (généralement de la chlorite), ornées de motifs géométriques ou de dessins en relief merveilleux représentant des animaux sauvages ou domestiques, des végétaux divers (souvent des palmiers), et décorées de turquoises, lapis lazuli , jade et autres pierres colorées semi-précieuses ; sur beaucoup de récipients (en particulier sur des boîtes cylindriques en chlorite) on distingue nettement l'allure d'édifices à 2 ou 3 étages.

Jiroft - Djiroft - Aratta

Beaucoup d'autres objets sculptés affichent des représentations d'athlètes ou de héros et d'animaux divers, le plus souvent aigles, bouquetins, scorpions, lions, serpents, chèvres, vaches. Les scènes de chasse, de guerre ou les objets relatifs à de telles activités, ne sont jamais représentés sur aucun des vestiges retrouvés. Jiroft. Il faut reconnaitre aux pillards une certaine méthodologie dans leurs fouilles.

Jiroft

Afin de s'assurer le meilleur rendement ils avaient organisé le site en parcelles carrées de 6 m x 6 m. En 2001, l'expertise des pièces récupérées et les fouilles officielles sont confiées à Youssef Madjidzadeh, archéologue Iranien (Vivant en France depuis 1984), spécialiste de l'Âge de Bronze. Son équipe va étudier une superficie de plus de 2 km². Dans le même temps Youssef Madjidzadeh fait procéder à des recherches géophysiques, qui sont confiées au Français Éric Fouache, sur le site principal de Konar Sandal.

Celles-ci révèlent des anomalies sous la surface qui permettent de découvrir les vestiges d'une ville datant du IIIe millénaire av.J.C et estimée à une surface d'environ 6 km². Très vite la majorité des spécialistes arrivent à la conclusion que ce style interculturel n'en est peut-être pas un et que l'on a peut-être à faire là à une civilisation à part entière qu'ils nomment civilisation de Jiroft. Jiroft aratta. Jiroft : une civilisation perdue dans l’histoire. Jiroft est une petite ville de la province de Kermân.

Jiroft : une civilisation perdue dans l’histoire

Dans le passé, elle a également été nommée Sabzevârâneh, et en raison de la fertilité de ses sols, on la nomme également la "petite Inde" (Hend-e Koutchak). Située dans une vaste plaine, Halil Roud, à la périphérie sud de la chaîne de montagnes Jebal Barez, cette ville est contournée par deux rivières. Lorsque l’Organisation iranienne du patrimoine culturel, de l’artisanat et du tourisme (ICHHTO) annonça la découverte d’une ville antique à sa proximité, le nom de Jiroft devint mondialement célèbre.