background preloader

International - Ecologie

Facebook Twitter

La décision de M. Trump menace la paix du monde. La décision de Donald Trump de quitter l’Accord de Paris, annoncée le 1 juin, est d’une gravité impressionnante.

La décision de M. Trump menace la paix du monde

Elle aura des conséquences néfastes sur la paix du monde, déjà fragile et mal en point en de nombreuses régions du globe. Les États-Unis abandonnent un traité qui est le seul à unir la communauté internationale sur un sujet d’importance vitale. Ce faisant, ils affaiblissent l’idéal même de la paix commune. La première puissance mondiale affiche aussi qu’elle se détourne de sa responsabilité planétaire pour ne s’intéresser qu’à elle. Cette attitude crée un vide qui entraine une instabilité. De surcroît, il est évident que la lutte contre le changement climatique va s’affaiblir. Cette situation multiplie les probabilités de guerres et de tension pour deux raisons principales.

D’une part, la position des États-Unis devrait conduire à l’augmentation de ses émissions de gaz à effet de serre, et sans doute d’autres pays lâcheront aussi les freins. Les étranges affaires d’Areva en Afrique, par Juan Branco (Le Monde diplomatique, novembre 2016) C’est une fine rivière rouge sang qui traverse un empire de verdure.

Les étranges affaires d’Areva en Afrique, par Juan Branco (Le Monde diplomatique, novembre 2016)

Cent trente-quatre kilomètres de piste oubliés de la modernité et du monde. La «bombe» méthane va exploser, et ça ne sera pas beau. Le cauchemar climatique dont bien des scientifiques nous préviennent depuis longtemps est sur le point de se concrétiser: le relâchement de milliards de tonnes de méthane dans l’atmosphère par les sols du monde entier.

La «bombe» méthane va exploser, et ça ne sera pas beau

Un tel événement pourrait provoquer l’emballement du climat, peu importe les efforts des Terriens à réduire leurs propres émissions de gaz à effet de serre. C’est ce que les scientifiques appellent la «vraie bombe climatique». Dans un texte publié par la revue Nature mercredi, et dont le Washington Post faisait état jeudi, 50 scientifiques partagent leur analyse de 49 études empiriques sur l’émission de méthane par le sol. Elle confirme que le réchauffement global pousse les sols de partout – et pas juste ceux de l’Arctique – à rejeter plus de gaz à effet de serre qu’à en en absorber. Google. Le Burkina dit stop au coton OGM de Monsanto.. et fait une super récolte. Pour booster leur activité, les producteurs de coton burkinabé ont eu une idée : en finir avec les semences OGM de Monsanto.

Le Burkina dit stop au coton OGM de Monsanto.. et fait une super récolte

Est-ce que ça a marché ? Oh que oui ! Non seulement la récolte est bonne mais, en plus, le produit est d’excellente qualité… et se vend bien plus cher ! Water Seer : une éolienne qui fabrique de l'eau potable. Tuer les loups pour protéger les troupeaux est totalement inutile. Restez curieux.

Tuer les loups pour protéger les troupeaux est totalement inutile

Suivez nous ! Faire exécuter des loups pour protéger le bétail des agriculteurs ne serait en réalité d’aucune efficacité. La sixième grande extinction de la planète est engagée et elle est due à l'homme. En Alberta, « l’avènement d’une humanité... inhumaine » Nancy Huston, célèbre romancière et essayiste, est originaire de l’Alberta.

En Alberta, « l’avènement d’une humanité... inhumaine »

Dans le nord de cette province canadienne, d’immenses chantiers à ciel ouvert entourent une « ville champignon » : Fort McMurray. Les compagnies pétrolières, en exploitant les immenses réserves de sables bitumineux, rasent les forêts, polluent les sols, détruisent la faune et la flore. C’est un territoire gouverné par le pétrole et l’argent au mépris de la nature, des peuples. Au mépris de l’humanité. C’est ce que dénonce le recueil Brut, la ruée vers l’or noir, chez Lux Éditeur. Nancy Huston, lors de la soirée de présentation du livre « Brut, la ruée vers l’or noir », le 27 avril 2015. « EDF et le gouvernement se sont enfermés dans un triple déni industriel, financier et politique » LE MONDE | • Mis à jour le | Par Claude Turmes (Député européen et membre des Verts luxembourgeois) et Yannick Jadot (Député européen et membre d’Europe Ecologie-Les Verts) Par Yannick Jadot, député européen et membre d’Europe Ecologie-Les Verts et Claude Turmes, député européen et membre des Verts luxembourgeois La bêtise selon Einstein consiste à reproduire la même erreur en se disant que, cette fois, avec un peu de chance, ça marchera !

« EDF et le gouvernement se sont enfermés dans un triple déni industriel, financier et politique »

A écouter Jean-Bernard Lévy ou Emmanuel Macron à propos du projet de construction de deux nouveaux réacteurs EPR à Hinkley Point, au Royaume-Uni, on se dit que, décidément, la rationalité est devenue une terre inconnue en matière de décision nucléaire. C’est pourtant la survie d’EDF qui est en jeu. L’arnaque des cimentiers pour polluer tout en spéculant sur le climat. Les compagnies pétrolières veulent exploiter les océans au mépris du climat. Hier jeudi 7 avril s’est terminée à Pau (Pyrénées-Atlantiques) la conférence MCEDD (Marine, Construction and Engineering Deepwater Development).

Les compagnies pétrolières veulent exploiter les océans au mépris du climat

Cette conférence annuelle, accueillie cette année par Total dans la région de son développement historique (le bassin de Lacq), a rassemblé les principaux acteurs de l’extraction pétrolière et gazière offshore, et ce malgré les nombreuses perturbations orchestrées par ANV-COP21. Tentatives (et réussite) de pénétration dans le palais des congrès, blocus, interpellations et débats avec certains congressistes, réveil en pleine nuit des participants dans leurs hôtels, mais aussi chaîne humaine, concert « sauvage » et « die-in » (sit-in en faisant le mort) aux abords du lieu de conférence. Ces 25 groupes français qui impactent le plus les écosystèmes mondiaux. Le WWF France révèle aujourd’hui la liste des 25 entreprises françaises qui ont le plus fort impact sur les écosystèmes mondiaux (hors climat).

Ces 25 groupes français qui impactent le plus les écosystèmes mondiaux

Nous y trouvons les grands distributeurs (Auchan, Carrefour, Les Mousquetaires...) et les champions de l’agroalimentaire (Danone, Avril, Sodexo, Lactalis...), de la construction (Bouygues, Vinci, Saint-Gobain...) et des cosmétiques (L’Oréal)... Pourquoi une telle liste ? Parce que le WWF travaille, dans le monde, sur 16 filières prioritaires qui impactent le plus les principaux écosystèmes de notre planète, comme l’Amazonie, le bassin du Congo ou encore la grande barrière de corail. Ces 16 filières sont, à titre d’exemple, les filières de l’huile de palme, du soja, du bœuf, du coton, l’aquaculture… Or, l’économie française compte des champions mondiaux dans ces secteurs particulièrement sensibles pour les écosystèmes.

Lactalis est le premier acheteur de lait au monde avec 13 milliards de litres de lait par an. Climat : le grand bluff des multinationales. ​Mardi 24 mai à 20h55 sur France 2 En hélicoptère au Canada, en avion en Australie ou en voiture en France, Elise Lucet et l’équipe de Cash Investigation ont fait des dizaines de milliers de kilomètres, émis des tonnes de CO2, mais pour la bonne cause : vous raconter comment les géants de l’énergie carbonisent la lutte contre le réchauffement climatique.

Climat : le grand bluff des multinationales

Cash Investigation vous révèle les dessous d’un étrange marché, celui des « quotas carbone ». Créé par l’Union Européenne il y a dix ans, il était censé inciter les industries lourdes à réduire leurs émissions de CO2, ce gaz qui dérègle le climat. Mais ce système est aujourd’hui totalement dévoyé, au profit des plus gros émetteurs de CO2. Vous allez comprendre qu’émettre du CO2 peut être très rentable pour les grands groupes. Lire l’enquête de Reporterre sur la façon dont l’industrie du ciment s’enrichit avec le CO2.

Risque climat : la moitié des plus gros investisseurs ignore le changement climatique. Près de la moitié des 500 plus gros investisseurs mondiaux ne font rien pour prendre en compte, via leurs placements, le risque climatique. C'est ce que met au jour une étude publiée lundi par l’ONG Asset Owners Disclosure Project (AODP). L'AODP classe les 500 plus importants fonds de pension, assureurs, fonds souverains, fondations et fonds de dotation, gérant un total de 38 000 milliards de dollars d'actifs, en fonction de leur capacité à intégrer le risque climatique dans leurs portefeuilles. L'ONG note les investisseurs de "AAA" à "D", ceux ne faisant rien pour tenir compte de ce risque étant classés 'X'.

2015, année meurtrière pour les défenseurs de l’environnement. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir Pour les militants écologistes et les peuples indigènes en lutte contre l’accaparement et la destruction de leurs terres, de leurs forêts ou de leurs cours d’eau, 2015 a été une année noire. C’est ce que fait apparaître le rapport « On Dangerous Ground » (en terrain dangereux) publié, lundi 20 juin, par l’ONG Global Witness.

Celle-ci est spécialisée dans la dénonciation des conflits, de la corruption et des violations des droits de l’homme associés à l’exploitation des ressources naturelles. A l’échelle de la planète, le rapport ne recense pas moins de 185 assassinats liés à des enjeux environnementaux – soit un mort tous les deux jours –, perpétrés dans 16 pays. Un chiffre en hausse de 59 % par rapport à 2014, et encore jamais atteint depuis que l’ONG effectue cette recension macabre, débutée en 2002. Test C02 : la majorité des voitures diesel dépassent les normes, certaines jusque 10 fois. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Laetitia Van Eeckhout Rapport retardé, investigations incomplètes : les travaux de la commission sur la réalité des émissions polluantes des véhicules diesel circulant en France, mise en place par la ministre de l’environnement, Ségolène Royal, sont vivement critiqués par des ONG.

Alors que les instances similaires britannique et allemande, créées à la suite du scandale Volkswagen – qui a reconnu avoir sciemment triché sur la réalité des émissions polluantes de ses véhicules –, ont déjà publié leur compte rendu, en avril, la présentation des conclusions de la commission Royal, initialement prévue en juin, remise une première fois au 22 juillet, a de nouveau été reportée. Ce sera pour le lundi 1er août, assure-t-on au ministère de l’environnement. Dévoilées en avril, les analyses effectuées sur 52 premiers véhicules – 100 véhicules devaient être testés – ont montré que la majorité des modèles dépassaient les normes pour le CO2 et les oxydes d’azote.

Notre-Dame-des-Landes : les écologistes font grise mine. Bruxelles propose un sursis de dix-huit mois pour le Roundup. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Cécile Ducourtieux (Bruxelles, bureau européen) et Stéphane Foucart. Donald Trump dévoile un programme énergétique niant le changement climatique. Publié le vendredi 27 mai 2016 à 11h57. Donald Trump promet d’annuler l’accord de Paris sur le climat une fois élu. Le ministère de l’environnement à la diète budgétaire. Quand la Grande Barrière de corail disparaît d’un rapport de l’ONU à la demande de l’Australie.

Sur l'écologie, la droite recule. En Chine, l’éolien ne tourne pas rond. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Simon Leplâtre (Shanghaï, correpondance) La Chine, championne des énergies renouvelables ? Pékin aimerait, mais les autorités locales font de la résistance. Dans les régions productrices de houille, les gouvernements locaux font tout pour privilégier les centrales à charbon, pourtant la source d’énergie la plus polluante. Allemagne : coup de froid sur la transition énergétique. Climat : des contributions nationales encore loin d’atteindre les 2°C. Sarkozy : « L’environnement, ça commence à bien faire ! » Vive le nucléaire, les OGM, les gaz de schiste ! Au moment où l’Europe célèbre l’anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, survenue il y a trente ans en Ukraine, et cinq ans après celle de Fukushima au Japon, Nicolas Sarkozy plaide pour le tout-nucléaire.

Mafia du CO2: l’histoire secrète d’un fiasco d’Etat sous Sarkozy. "La transition écologique freinée par des élites dépassées" Cécile Duflot.