background preloader

Grèce

Facebook Twitter

L’austérité pousse les Grecs vers la dépression collective - Le Temps. Athènes doit rembourser 7 milliards d’euros à ses créanciers avant l’été.

L’austérité pousse les Grecs vers la dépression collective - Le Temps

Or, comme depuis 2011, elle ne pourra pas honorer ses dettes sans toucher au préalable la dernière tranche de crédit que le FMI et les membres de la zone euro lui ont promise en juillet 2015 (86 milliards d’euros). Les créanciers réclament de nouvelles mesures… alors que la population est à bout. «Tous les ans, la situation scolaire se dégrade. Je n’ai plus d’espoir d’amélioration!» La mine de Dimitris Panogiotakopoulos s’allonge dès qu’il parle de l’école primaire qu’il dirige, à Elefsina, à une vingtaine de kilomètres d’Athènes. Une ville industrielle naguère prospère Kostas Vamvakas est amer: «En 2015, nous espérions qu’Alexis Tsipras [l’actuel premier ministre] et son parti, Syriza [la gauche grecque] stoppent la descente aux enfers». A lire aussi: La Grèce doit pouvoir sortir du carcan qu’on lui impose Mais, avec la crise, des réformes drastiques sont exigées.

Des salaires coupés en deux. Luttes internationales – Blog YY. Grèce : la responsabilité du FMI mise au jour, mais tout continue comme avant. Un peu plus de six ans après le début de la crise grecque, la narration officielle, le « storytelling » qui a été élaboré par les gouvernements et les institutions qui ont géré cette crise, tombe chaque jour un peu plus en lambeaux.

Grèce : la responsabilité du FMI mise au jour, mais tout continue comme avant

Alors que la malheureuse Grèce, soumise à un troisième mémorandum signé voici un an avec ses créanciers, n'en finit pas de s'effondrer économiquement, le FMI, membre de la troïka qui a supervisé la gestion de cette crise, n'en finit pas de procéder à des mea culpa tardifs, mais sans appels. Absence de discussions internes Après avoir reconnu qu'elle avait sous-estimé les « multiplicateurs budgétaires », autrement dit l'impact de la consolidation budgétaire sur la croissance, pour la Grèce, l'institution de Washington avait récemment, dans un article de recherche reconnu les effets négatifs des politiques d'austérité imposées à Athènes.

Ce jeudi 28 juillet, un nouveau rapport est venu critiquer le rôle pris par le FMI dans sa gestion de la crise grecque. L'austérité en Grèce a fait exploser le nombre de suicides et de meurtres. Les mesures drastiques d'austérité imposées en Grèce pour assainir les finances publiques du pays se sont accompagnées d'une explosion des suicides, des meurtres et d'une détérioration de la santé publique, selon une étude américano-grecque, publiée jeudi 18 avril.

L'austérité en Grèce a fait exploser le nombre de suicides et de meurtres

Le taux de mortalité résultant de suicides et d'homicides a augmenté de 22,7 % et de 27,6 % respectivement de 2007 à 2009 surtout parmi les hommes, précisent les auteurs de ce rapport publié dans l'American Journal of Public Health, en se basant sur les statistiques du gouvernement. Ils ont aussi constaté un accroissement du nombre de cas de troubles mentaux, d'abus de drogue et même de maladies infectieuses provoquées par le virus du Nile occidental et du sida. Ces phénomènes ont coïncidé avec une forte hausse du chômage à la suite de la crise économique de 2007 dont le taux est passé de 7,2 % en 2008 à 22,6 % au début de 2012.

Le blocage de la Grèce vu de l’intérieur – Blog YY. La Grèce paralysée pendant 48 heures par une grève générale. Athènes est à l’arrêt pendant 48 heures à cause d’une grève généralisée. « La Grèce est depuis six ans sous tutelle budgétaire de l’Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI) ce qui signifie des cures de rigueur à répétition, des ponctions successives sur les salaires et les retraites.

La Grèce paralysée pendant 48 heures par une grève générale

Une pluie de taxes avec un résultat assez contestable », décrit Alexia Kefalas, correspondante à Athènes pour France 3. Comme le souligne la journaliste, 6 ans plus tard la dette grecque est toujours aussi abyssale. Le taux de chômage atteint 25% de la population active et la croissance est en berne. « Les nouvelles taxes que veut imposer le gouvernement ne pourront pas être payées. Elles vont booster l’évasion fiscale », souligne Alexia Kefalas. Enfers grecs. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Enfers grecs

Dans la mythologie grecque, les Enfers (au pluriel) sont le royaume des morts. C’est un lieu souterrain où règne le dieu Hadès (raison pour laquelle on parle souvent de royaume d’Hadès, ou de l’Hadès tout court) ainsi que sa femme, Perséphone. Les Enfers de la mythologie grecque ne sont pas semblables à l’enfer du christianisme. Les Romains le nomment Inferni. Description[modifier | modifier le code] Le royaume d’Hadès est l’endroit où toutes les âmes vont pour être jugées après la mort. Les détails de la description du devenir des « âmes » après la mort évoluent avec l’orphisme et Platon. Hypnos (le Sommeil) et Thanatos, son frère (la Mort), séjournaient dans le monde souterrain, d'où les rêves montaient vers les hommes. L’Érèbe[modifier | modifier le code] Article détaillé : Érèbe.