background preloader

Grande Distribution

Facebook Twitter

L'alimentation au quotidien : quels risques ? Le Nutella contient le phtalate le plus dangereux : DEHP. Avec les trois quarts des familles qui consomment du Nutella en France, nous sommes le plus grand consommateur de cette pâte à tartiner au monde !

Le Nutella contient le phtalate le plus dangereux : DEHP

[1] Non satisfait d’être un aliment très gras et très sucré (voir article ici), le Nutella contient également le phtalate le plus dangereux qui soit : le DEHP. Ferrero reconnait que ce phtalate est présent dans le Nutella mais affirme que la quantité est trop faible pour pouvoir avoir un impact sur la santé. Qu’est-ce que le phtalate DEHP ? Le phtalate DEHP est une substance chimique qui permet d’augmenter la flexibilité des matières plastiques. On retrouve les phtalates dans les emballages plastiques souples comme les barquettes alimentaires, sachets, films plastiques etc.

Quels sont les effets des phtalates comme le DEHP ? Les phtalates sont des perturbateurs hormonaux qui provoquent des dérèglements induisant notamment la stérilité chez l’homme. Articles similaires : Principales sources : [1]. Du Nutella aux OGM ? Après avoir vu que le Nutella est composé de 60% de sucre et d’huile de palme et qu’il contient le phtalate le plus dangereux, la fameuse pâte à tartiner contiendrait probablement des OGM. Selon la règlementation européenne les aliments qui contiennent plus de 0.9% d’OGM doivent le mentionner sur l’étiquette.

En revanche il faut savoir que les industriels ne sont pas obligés de mentionner sur l’emballage « présence d’OGM » par exemple, lorsque les produits sont issus d’animaux nourris aux OGM. Cette lacune permet aux OGM de se retrouver dans nos assiettes à notre insu alors que la plupart des consommateurs sont contre ! Les français sont 78% a vouloir interdire temporairement les OGM afin d’évaluer précisément leurs impacts sanitaires et environnementaux, ce qui explique bien pourquoi les industriels ne s’empressent pas pour le noter quand c’est le cas sur les emballages de leurs produits. Il a ainsi réparti les aliments en 3 catégories : Qu’en est-il réellement ? 5 raisons de plus de fuir la Grande Distribution. Pour changer volontairement une habitude de vie, il faut être convaincu du danger de celle-ci.

5 raisons de plus de fuir la Grande Distribution

Et oui, pourquoi changerions-nous notre routine si nous n’y voyons aucun intérêt ? Ce raisonnement s’applique dans tous les domaines de vie : développement personnel, activité physique, milieu professionnel ou dans l’alimentation. L’une des idées majeures de mon blog est de replacer les aliments les plus naturels, les moins transformés, les plus riches en nutriments au centre de vos assiettes.

Malheureusement, tout le monde sait qu’une assiette de légumes, et qu’un dessert aux fruits sont meilleurs pour la santé qu’un hamburger – frites avec une glace. Dans ce cas, il n’y a aucune utilité de faire la promotion des fruits et des légumes bio. En revanche, révéler les abus, les mensonges, les tromperies et les manipulations des grands groupes commerciaux, des multinationales peu scrupuleuses et des institutions officielles peut faire pencher la balance du côté du changement. 1. 2.

Faux ! 3. Coca-Cola, Tuc, Colgate... 100 produits quotidiens et toxiques - 27 août 2013. "Ces substances à risques qui empoisonnent le quotidien" : dans son numéro de septembre, le magazine "60 millions de consommateurs" n’épingle pas seulement les substances toxiques contenues dans la cigarette électronique.

Coca-Cola, Tuc, Colgate... 100 produits quotidiens et toxiques - 27 août 2013

Le magazine de l'Institut national de la consommation (INC) pointe aussi plusieurs familles de produits dont nous faisons un usage quotidien. Pas un scoop : dans son documentaire "Notre poison quotidien", la journaliste Marie-Monique Robin dénonçait déjà voici un an l'omniprésence de substances cancérogènes et de perturbateurs endocriniens dans nos placards et réfrigérateurs, et les graves dysfonctionnements de l'évaluation de leur toxicité. Cette fois, on plonge dans le cabas. Revue de détail. A vous de faire le tri. Alimentation > Ils sont épinglés Le Coca-Cola et le boissons énergisantes, le vinaigre balsamique, les bonbons (Carambar), les gnocchis (à poêler, Panzani), les biscuits apéritifs (Tuc), les barres chocolatées (Kellogs, Special K), les condiments (Savora).