background preloader

Gouvernements - A Classer

Facebook Twitter

Un rapport accablant – et enterré- plombe Jean-Paul Delevoye, l’ex-président du CESE devenu lieutenant d’Emmanuel Macron. Remercié sans ménagement fin 2015 de la présidence du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Jean-Paul Delevoye, l’ex-ministre chiraquien devenu depuis « Monsieur législatives » du candidat Macron, voit sa gestion durement critiquée par un audit indépendant sur les risques psycho-sociaux au Conseil.

Un rapport accablant – et enterré- plombe Jean-Paul Delevoye, l’ex-président du CESE devenu lieutenant d’Emmanuel Macron

Un document à charge contre sa gestion sociale qu’il avait soigneusement enterré et que LPLD.fr révèle aujourd’hui en exclusivité et in extenso. L’équipe LPLD Rapport Technologia surnommé à juste titre pendant 3 ans le « Rapport Fantôme » EXCLUSIF : Un rapport accablant – et enterré- plombe Jean-Paul Delevoye, l’ex-président du CESE devenu lieutenant d’Emmanuel Macron. Macron déclare la guerre aux retraités. Par Thierry Benne.Un article de l’Iref-Europe Souvenez-vous, voici cinq ans, son élection à peine acquise, et alors qu’Emmanuel Macron était déjà secrétaire général adjoint de l’Élysée, le Président Hollande s’en était immédiatement pris aux retraités avec un rapport lourdement à charge, partiellement erroné et particulièrement injuste de la Cour des comptes (comme par hasard !)

Macron déclare la guerre aux retraités

, suivi immédiatement après de la création d’une taxe dépendance de 0,30% sur les pensions, laquelle fut d’ailleurs immédiatement détournée de son objet. Les députés et les sénateurs ont voté un amendement qui couvre leurs délits économiques et financiers ! Le parlement français a adopté définitivement ce jeudi 17 février une proposition de loi qui prévoit notamment de doubler les délais de prescription pénale.

Les députés et les sénateurs ont voté un amendement qui couvre leurs délits économiques et financiers !

Un emploi fictif pour la femme de Bruno Le Maire ? - 9 octobre 2013. Les "emplois familiaux" sont monnaie courante à l’Assemblée nationale.

Un emploi fictif pour la femme de Bruno Le Maire ? - 9 octobre 2013

Politique. Les grandes dates. Peine de mort. Le 18 septembre 1981, par 363 voix contre 117, l'Assemblée nationale adopte, après deux jours de débats, le projet de loi portant abolition de la peine de mort présenté, au nom du Gouvernement, par Robert Badinter, garde des Sceaux, ministre de la justice.

Peine de mort

Douze jours plus tard, le texte est voté dans les mêmes termes par le Sénat, par 160 voix contre 126. C'est l'aboutissement du long combat mené depuis deux siècles par la cohorte de ceux qui, dans les enceintes parlementaires, dans les prétoires ou dans leurs écrits, ont défendu la cause de l'abolition devant une opinion réticente, voire résolument hostile. Le 18 septembre 1981, l'abolition de la peine de mort est votée à l'Assemblée nationale Vidéo (Internet Explorer 6 : rafraîchir la page)

Résumé histoire politique et sociale sous la Vème République. La bataille de Simone Veil pour le droit à l’avortement. Simone Veil a marqué la lutte pour les droits des femmes.

La bataille de Simone Veil pour le droit à l’avortement

Le 26 novembre 1974, alors ministre de la Santé, elle présente devant les députés son projet de loi sur l’avortement. Le 17 janvier 1975, la loi Veil légalisant l’interruption volontaire de grossesse est promulguée. Rocard : "Le RMI a sauvé 2 millions de personnes" - 1 décembre 2008. Le Revenu Minimum d'Insertion (RMI), institué il y a vingt ans, le 1er décembre 1988, et qui va être remplacé d'ici le 1er juillet 2009 par le Revenu de solidarité active (RSA) a "sauvé de l'absence de ressources près de deux millions de Français", estime Michel Rocard dans un entretien au Parisien, lundi 1er décembre.Tirant le bilan de ce dispositif, dont il est le père fondateur, le député européen, ancien Premier ministre de François Mitterrand de 1988 à 1991, estime que "probablement 500.000 ou 600.000" personnes ont réussi leur insertion professionnelle" grâce au RMI.

Rocard : "Le RMI a sauvé 2 millions de personnes" - 1 décembre 2008

Une efficacité dépendante de la conjoncture "Le RMI était calibré pour fonctionner en période de croissance. Il est victime de l'échec de l'économie globale" ajoute-t-il, répondant aux détracteurs du dispositif qui mettent en avant l'échec du volet insertion. "Pour rendre les gens plus employables, il faut que les conditions économiques soient remplies. Une assistance temporaire devenue revenu à long terme. Les gouvernements de la Vème République. Roms/expulsions : la France critiquée.

L'expulsion collective de Roms par la France, à l'été 2010, était "discriminatoire" et "contraire à la dignité humaine" car basée sur l'origine ethnique des personnes concernées, a estimé aujourd'hui le Conseil de l'Europe, qui évoque une "violation aggravée des droits de l'Homme".

Roms/expulsions : la France critiquée

Ces mesures, qui avaient suscité une vive polémique en France et provoqué un accrochage entre le président Nicolas Sarkozy et la Commission européenne, ont constitué une violation du droit au logement et des garanties relatives à l'expulsion inscrites dans la Charte sociale européenne, a conclu l'organisme chargé de veiller au respect de cette charte, le Comité européen des droits sociaux (CEDS). Le CEDS, qui avait été saisi par une ONG basée à Genève, le Centre sur les droits au logement et les expulsions (Cohre), relève que les évacuations controversées ont eu lieu "dans un climat de discrimination ethnique et de contrainte".

La Ve République. 29 mai 2005, le « non » français : référendum pour une Constitution européenne. Ve République. Régime de la France fondé par la Constitution du 4 octobre 1958.

Ve République

Chirac, échec et mat : la dissolution ratée de 1997. François Mitterrand : "vous êtes l'homme du passif" Dreux 1983 : la percée du Front National. Valéry Giscard d'Estaing : le monopole du coeur. 1984 : la guerre des deux écoles. 10 mai 1981: pourquoi Mitterrand a gagné. Quel est l'homme politique qui a dit: 'Nous avons gagné, et maintenant les problèmes commencent' ?

10 mai 1981: pourquoi Mitterrand a gagné

" Il est 19h10, le dimanche 10mai, à l'hôtel du Vieux-Morvan, à Château-Chinon. François Mitterrand, vingt et unième président de la République française, a glissé la question à l'oreille de son vieil ami Guy Ligier avant de s'isoler dans sa chambre. Une demi-heure plus tôt -les grandes villes n'avaient pas encore fini de voter- il avait accueilli par un "Bien, très bien" l'annonce des premières estimations confidentielles réalisées à partir des résultats des petites communes.

Il est 20 heures juste lorsque les Français apprennent la nouvelle. Le Pen / Mégret : histoire d'une scission au Front National. Election présidentielle Française 1981, annonce résultat. 21 avril 2002 : Le Pen au second tour. Le cumul emploi-retraite mode d'emploi. Les dernières statistiques publiées par la CNAV (caisse nationale d'assurance vieillesse) font état de 366 253 retraités cumulant retraite et emploi, soit 52% d'hommes et 48% de femmes. Ce chiffre ne représente pourtant que 3% de l'ensemble des retraités mais il est amené à augmenter compte-tenu du niveau des retraites (50% des retraités qui travaillent ont une retraite insuffisante et l'assouplissement des nouvelles règles de cumul depuis le 1er janvier 2015 que nous rappelons ci-après.

Les règles de cumul Trois conditions pour cumuler intégralement emploi rémunéré et pension de vieillesse (retraite) y compris retraites complémentaires : La CADA signe l’arrêt de mort du RSI – Le mouvement des libérés. Communiqué du 31 décembre 2016 Mouvement pour la Liberté de la Protection Sociale.