background preloader

Expansion de l'Univers

Facebook Twitter

Expansion de l'Univers : comment Einstein a changé d'avis ? L'expansion de l'Univers serait plus rapide qu'on ne pensait. L'Univers est connu depuis de nombreuses années pour être en expansion.

L'expansion de l'Univers serait plus rapide qu'on ne pensait

Mais les résultats expérimentaux manquent de précision. Une nouvelle étude suggère aujourd'hui que l'expansion serait bien plus rapide que ce qu'on pensait jusqu'ici. L'Univers est l'un des plus grands mystères soumis aux chercheurs. Entre matière noire, énergie sombre ou encore trou noir, de nombreuses questions restent en suspens. Certains phénomènes sont toutefois prouvés. De nombreuses études se sont penchées sur le phénomène, mais elles manquaient jusqu'ici de précision. L'expansion de l'Univers est elle infinie ? - Documentaire Français. Interview : pourquoi l'univers est-il en expansion ? L'univers accélère trop fort : a-t-on un souci avec l'énergie noire ? La nature de l'énergie noire, que l'on peut décrire en ajoutant aux équations de la relativité générale un terme baptisé « constante cosmologique », fascine probablement plus les théoriciens que celle de la matière noire.

L'univers accélère trop fort : a-t-on un souci avec l'énergie noire ?

C'est d'elle que dépend le destin ultime de notre univers observable parce que c'est elle qui contrôle son expansion. L'hypothèse la plus naturelle, peut-être la plus économe, consiste à l'interpréter comme la manifestation de l'état d'énergie minimale des champs de matières et de forces quantiques. Elle se comportealors comme une vraie constante dans les équations d'Einstein, ce qui veut dire que sa valeur ne devrait pas changer dans l'espace ni dans le temps. Si tel est le cas, l'univers devrait continuer son expansion accélérée à tout jamais et, d'ici 3.000 milliards d’années, il sera méconnaissable.

Ce ne sera peut-être pas sa fin si l'on croit à la théorie de la cosmologie conforme cyclique proposée par Roger Penrose. Erreurs de mesure ou bien neutrinos stériles ? Accélération de l'expansion de l'univers - Expansion accélérée de l'univers. L'accélération de l'expansion de l'univers a été mise en évidence en 1998 par deux équipes internationales, leSupernova Cosmology Project, mené par Saul Perlmutter, et le High-Z supernovae search team, mené par Adam Riess.

Accélération de l'expansion de l'univers - Expansion accélérée de l'univers

Alors que la théorie standard du Big Bang prévoyait une décélération de la vitesse d'expansion de l'univers, leur étude de l'histoire de l'expansion de l'univers à l'aide des supernovae SN Ia sur plusieurs milliards d'années a montré que celle-ci avait au contraire accéléré depuis quelques milliards d'années. Rappelons que cette expansion ne se manifeste qu'à une échelle plus grande que celle des amas de galaxies. Le Big Bang et l'expansion de l'univers. L'expansion de l'Univers. La récession des galaxies En 1912, l’astronome américain Vesto Slipher commença à l’observatoire Lowell une étude du spectre des galaxies les plus brillantes.

L'expansion de l'Univers

Ceci n’était pas une mince affaire car même les galaxies les plus lumineuses ont une luminosité totale très faible et le fait de décomposer la lumière en ses différentes longueurs d’onde n’arrange rien. Il fallait ainsi plusieurs nuits d’observation pour obtenir le spectre d’une seule galaxie à l’époque. En analysant ses résultats, Vesto Slipher constata que les quelques raies présentes dans ces spectres se trouvaient déplacées par rapport à leur position théorique. Il interpréta ceci comme un effet de la vitesse des galaxies puisque la longueur d’onde observée des raies spectrales d’un corps change lorsque celui-ci est en mouvement. La galaxie d’Andromède (M31) observée dans l’ultraviolet par le satellite GALEX (Galaxy Evolution Explorer) de la NASA. Edwin Hubble Edwin Powell Hubble : Marshfield, 1889 – San Marino, 1953. Expansion de l'Univers. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Expansion de l'Univers

L'expansion de l'Univers imagée par le gonflement d'un gâteau aux raisins. En cosmologie, l'expansion de l'Univers est le nom du phénomène qui voit à grande échelle les objets composant l'univers (galaxies, amas, …) s'éloigner les uns des autres. Cet écartement mutuel, que l'on pourrait prendre pour un mouvement des galaxies dans l'espace, s'interprète en réalité par un gonflement de l'espace lui-même, les objets célestes étant de ce fait amenés à s'éloigner les uns des autres (voir plus bas).

À plus petite échelle, l'expansion n'affecte pas la taille des galaxies elles-mêmes, la gravité « intérieure » ayant un effet prédominant. Une nouvelle preuve de l'accélération de l'expansion de l'Univer. Une collaboration européenne, à laquelle participent trois chercheurs de l'Institut d'astrophysique de Paris (CNRS / UPMC, OSU/INSU (1)), vient de confirmer, en utilisant l'effet de lentilles gravitationnelles, que l'Univers est en expansion accélérée.

Une nouvelle preuve de l'accélération de l'expansion de l'Univer

Les astronomes se sont appuyés sur les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) du relevé COSMOS du télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant « regarder, voir »), est un instrument d'optique permettant d'augmenter la luminosité...) NASA/ESA Hubble (Le télescope spatial Hubble (en anglais, Hubble Space Telescope ou HST) est un télescope en orbite à environ 600 kilomètres d'altitude, il effectue un tour complet de la Terre toutes les 100 minutes.

Cette étude repose sur les données collectées sur 446 000 galaxies observées dans le champ du relevé COSMOS. Note: L’expansion de l’Univers. AMAZING Simulation of the Evolution of the Universe. Spitzer mesure l’expansion de l’univers. Chaque seconde, chaque volume d'Univers de trois millions d'années-lumière de côté gagne 74 kilomètres...

Spitzer mesure l’expansion de l’univers

C'est le résultat d'une mesure récente de la constante de Hubble réalisée avec le satellite infrarouge Spitzer et portant sur dix étoiles céphéides de notre galaxie et plus 80 autres du Grand Nuage de Magellan. La valeur mesurée - 74,3 km/s/Mpc (kilomètres par seconde et par mégaparsec, un parsec valant 3,26 années-lumière) - est proche de celle obtenue en 2011 dans le visible avec le télescope spatial Hubble par la même méthode : 73,8 km/s/Mpc. Chandelles standard Ce n'est pas un hasard si les céphéides ont été utilisées dans ces deux études. Elles sont de précieux étalons de distance. Autrement dit, mesurer leur rythme revient à mesurer leur luminosité intrinsèque, ce qui permet de déduire leur distance à partir de leur éclat apparent.

L'étude du télescope Hubble portait sur 600 céphéides dans des galaxies parfois très lointaines. Quand le cosmos s'organise. Big Crunch. Spitzer mesure l’expansion de l’univers. L'EXPANSION DE L'UNIVERS EST-ELLE INFINIE ? Dossier : L'infini est-il paradoxal en mathématiques ? Commencement ou Création : La quête de l'origine.

Commencement, création,... : la quête de l'origine L a cosmologie moderne est une tentative de théorie du Tout (et donc du Soi ?)

Commencement ou Création : La quête de l'origine

Qui se dit parfois comme un récit des origines. Ainsi, à la fois mythe et science, elle suscite - et à juste titre - de nombreuses réticences. Par ailleurs sa fantastique efficacité explicative et les observations récentes qui en font une science établie lui donnent un crédit très large qui encourage parfois, y compris ses propres spécialistes, à des extrapolations incontrôlées. En examinant son développement historique et ses orientations présentes, on peut tenter d'approcher, peut-être d'évaluer, les parts de philosophie, voire d'idéologie qui parfois favorisent, parfois handicapent mais toujours accompagnent les progrès de ce qui est - et aurait profit à rester - une science.

B eaucoup des développements ici présentés font appel à des questions plus purement scientifiques résumées dans les documents : Le Big Bang, l'espace, le temps et la matière À lire. Recette pour confectionner un Univers. Graphique chronologique depuis le Big Bang jusqu’à la mort thermique de l’univers. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Graphique chronologique depuis le Big Bang jusqu’à la mort thermique de l’univers

Graphique chronologique depuis le Big Bang jusqu’à la mort thermique de l'Univers. Notes : dans l’échelle principale de temps, l’échelle double-logarithmique est basée sur l’âge de l’univers en années : les secondes sont converties en années avec la formule , correspondant à la durée de l’année julienne (choisie égale à une durée fixe de 365,25 jours sans tenir compte des autres corrections calendaires, et avec des jours d’une durée fixe de 24 heures exactement de 3600 secondes chacune, également sans corrections liées aux variations de rotation de la Terre). En vis-à-vis on trouve des échelles de temps linéaires, mais avec des changements d’unités indiquées en années ou secondes).

Habituellement, on utilise l’échelle logarithmique pour ce genre de représentations graphiques, mais elle aurait conduit à trop comprimer l’ère stellifère la plus intéressante. Références[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Synthèse sur la création de l'univers. Notre hypothèse consistant à considérer la création de notre univers par la chute de quarks provenant d’un univers infini dans un immense trou noir lié à une énergie-masse E0 d’environ 1053 kg n’a fait que se renforcer par la cohérence totale des résultats des calculs sur la base de cette hypothèse avec les mesures et observations astronomiques.

Synthèse sur la création de l'univers

Pour rappel un trou noir est un objet astronomique de masse M et de rayon R inférieur à la dimension de son rayon de Schwartzschild qui définit l’horizon gravitationnel. Cette situation est exceptionnelle dans notre univers et la condition de trou noir se produit notamment lorsqu’une étoile ayant brulé tout son carburant atomique s’écroule sur elle-même sous l’effet de sa propre masse. Les physiciens admettent en général l’existence d’un nombre important de trous noirs dans notre univers mais connaissent peu les conditions physiques existant à l’intérieur des trous noirs. Age de l'univers. L'univers a-t-il vraiment son âge ?

Il est devenu banal de dire que l'univers a (environ) 15 milliards d'années. On entend aussi des réserves. Sur quoi se fonde cette datation ? Quelle est sa fiabilité ? Quel sens lui donne-t-on ? Les datations historiques. Naissance Univers. « L’univers est-il né d’un trou noir à 4 dimensions ? » Selon des cosmologistes canadiens, l’Univers pourrait avoir été créé à la suite de la naissance d’un trou noir à 4 dimensions. Selon des physiciens, notre Univers en 3 dimensions serait né à la suite de l’effondrement d’une étoile massive sur elle-même, entraînant la formation consécutive d’un trou noir. Un événement cataclysmique qui, de surcroît, ne se serait pas produit dans un univers à 3 dimensions… mais à 4 dimensions ! Et si la théorie du big-bang était fausse ? C’est en tout cas l’hypothèse quelque peu troublante émise par trois cosmologistes canadiens. Lesquels suggèrent que notre univers à 3 dimensions spatiales serait en réalité le produit d’un événement cataclysmique qui se serait produit dans un univers préexistant au nôtre, doté de… 4 dimensions spatiales.

Quel est l’événement cataclysmique qui se serait produit dans cet univers à 4 dimensions, dont notre univers à 3 dimensions serait issu ? N. T.P.E - Genèse de l'univers. Qui n’a jamais rêvé de savoir comment s’est formée la Terre sur laquelle nous vivons ? Depuis des temps immémoriaux, les hommes tentent d’expliquer ce phénomène, par des théories, plus ou moins acceptées de nos jours, nous allons donc exposer ces théories, mais nous pouvons nous poser une question sur le fait qu’une de ces nombreuses et intéressantes théories soient ou non acceptées. Pour déterminer les facteurs influençant la validité des théories sur la genèse de l’univers, nous allons tout d’abord parler des principales théories ayant été réfutées, voire n’ayant tout simplement pas été validées en détaillant leur histoire, les personnes les ayant mises en place et bien entendu la raison de leur réfutation. La création de l'univers. Creation de l'Univers.

L’enfance de l’Univers dévoilée. LE MONDE | • Mis à jour le | Par David Larousserie Si une image vaut mille mots, celle rendue publique jeudi 21 mars par une équipe européenne d'astrophysiciens en vaut encore dix fois plus. Genèse de l'univers (part 1) Mercredi 14 mars 3 14 /03 /Mars 20:54 A propos du temps Le temps désigne communément une durée entre deux événements, 24 heures le temps entre deux levers du soleil ou un an entre deux positions consécutives identiques de la terre dans son orbite autour du soleil. La seconde peut être définie comme la période d’oscillation d’un pendule etc.

Il n’existe pas de temps étalon comme il existe un mètre étalon. Genèse de l'univers (Part 2) Mercredi 14 mars 3 14 /03 /Mars 21:36 Miroir à dTrois dimensions: Dans notre espace usuel, un miroir renvoie l’image de l’espace sur deux dimensions (plan). Dans le cas du trou noir, chaque point de l’univers blanc a son image (même instant) dans l’univers noir mais contrairement à notre miroir terrestre, le miroir que représente le corps noir de son univers extérieur est un miroir à image « épaisse » dont l’épaisseur est égale à la distance entre l’HG et le centre O du trou noir.

Fig 8- Représentation du trou noir comme miroir à deux dimensions. Genèse de l'univers (part 3) A propos du Big bang. Genèse de l'univers (part 3) Existe-t-il un Créateur ? La naissance de l'univers. Au commencement de l'univers. Igor et Grichka Bogdanov "Avant le big bang", vidéo Igor et Grichka Bogdanov "Avant le big bang", vidéo Ardisson Tout le monde en parle - Archives vidéos Ardisson Tout le monde en parle.

Au dela du big bang (1/2) Au dela du big bang (2/2) Dieu a-t-il créé l'univers - Avec Stephen Hawking. Au coeur de l'Univers. Formation de l'univers : le grand calcul.