background preloader

Euthanasie - Articles

Facebook Twitter

Euthanasie/ Wikipedia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Euthanasie/ Wikipedia

À l'origine, l'euthanasie (grec ancien : ευθανασία : ευ, « bonne », θανατος, « mort ») désigne le fait d'avoir une mort douce, que cette mort soit naturelle ou provoquée[1]. Dans une acception plus contemporaine et plus restreinte[2], l'euthanasie est décrite comme une pratique (action ou omission) visant à provoquer — particulièrement par un médecin ou sous son contrôle[3] — le décès d'un individu atteint d'une maladie incurable qui lui inflige des souffrances morales et/ou physiques intolérables.

Législation/ l'euthanasie & suicide assisté par pays/ Wikipedia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Législation/ l'euthanasie & suicide assisté par pays/ Wikipedia

La question de la place de l'euthanasie ou du suicide assisté dans la législation des différents pays est source de débats[1]. La plupart des pays les interdisent, avec des exceptions notables tellesque la Belgique, la Suisse, les Pays-Bas, le Luxembourg et certains États américains. 29/09/14 BELGIQUE. Le délinquant sexuel réclamant l'euthanasie, fixé lundi. Un délinquant sexuel belge, interné depuis 30 ans et qui affirme subir des "souffrances psychiques insupportables" en prison, réclame l'euthanasie.

29/09/14 BELGIQUE. Le délinquant sexuel réclamant l'euthanasie, fixé lundi

Il sera officiellement fixé sur son sort lundi 29 septembre, mais il est très probable que l'homme reçoive une injection dans les prochains jours. Frank Van Den Bleeken, 52 ans, qui remplit les conditions médicales et légales prévues par la loi belge de 2002 pour obtenir une euthanasie, devrait pouvoir quitter la prison de Bruges (nord-ouest) et intégrer un hôpital pour y être euthanasié, a expliqué sur les télévisions belges son avocat, Jos Vander Velpen. Frank Van Den Bleeken, qui a commis plusieurs viols, dont un suivi de meurtre, se considère comme un danger pour la société et ne souhaite pas être remis en liberté, mais il juge ses conditions de détention inhumaines. 16/09/14 Des parents réclament l'arrêt des soins pour leur bébé prématuré, contre l'avis des médecins. 16/09/14 Des parents veulent stopper la réanimation de leur bébé. Un enfant est né quatre mois trop tôt, c’est un grand prématuré.

16/09/14 Des parents veulent stopper la réanimation de leur bébé

Il a fait une hémorragie interne, s’il survit à cette épreuve, il sera handicapé. Les parents refusent de voir grandir leur enfant dans cet état, ils dénoncent un acharnement thérapeutique : « Certaines familles sont prêtes à l’accepter mais on ne veut pas d’une vie de handicap pour notre fils ». Depuis une semaine, ce couple de Saintes en Charente-Maritime bataille contre l’équipe soignante du CHU de Poitiers, il demande à ce que le respirateur soit débranché. Ce petit être est né le 31 août alors qu’il devait normalement venir au monde le 18 décembre. 15/09/14 Le comité d’éthique publie ses observations dans l’affaire Vincent Lambert. Avant de valider, fin juin 2014, la décision d’arrêt des traitements sur Vincent Lambert, le Conseil d’État avait sollicité les lumières de trois institutions : l’Académie de médecine, le Conseil national de l’Ordre des médecins et le Comité consultatif national d’éthique (CCNE).

15/09/14 Le comité d’éthique publie ses observations dans l’affaire Vincent Lambert

Ce dernier vient de rendre publiques ses « observations », explication méticuleuse de la loi Leonetti. Outre ses éclairages sur les notions-clé (obstination, traitement, etc), le Comité soulève la « question centrale du jugement pour autrui », quand un malade ne peut plus s’exprimer. Celle-ci s’est particulièrement posée dans l’affaire Vincent Lambert, la famille et les médecins se déchirant sur la volonté présumée de ce patient, qui n’a pas rédigé de directives anticipées. « Devons-nous admettre qu’un tiers puisse savoir si la vie de cette personne doit continuer à être vécue, et qu’il puisse juger de la qualité de sa vie ? 15/09/14 Belgique : un meurtrier obtient le droit d'être euthanasié. Le prisonnier qui estime être un « danger pour la société » avait fait sa demande il y a trois ans.

15/09/14 Belgique : un meurtrier obtient le droit d'être euthanasié

Frank Van Den Bleeken est détenu depuis près de 30 ans pour le viol et le meurtre d'une étudiante de 19 ans dans le centre psychiatrique fermé d'une prison située près d'Anvers en Belgique. Il a demandé l'euthanasie il y a trois ans évoquant une «souffrance psychique insupportable». Chargée de son cas, la Commission fédérale relative à l'euthanasie a affirmé qu'elle n'examinerait sa demande que lorsque toutes les possibilités thérapeutiques seraient épuisées. La cour d'appel de Bruxelles a de son côté jugé que la ministre n'était pas compétente pour décider d'un éventuel transfert aux Pays-Bas dans un établissement spécialisé et a refusé cette option. 5/09/14 Affaire Lambert : « la Cour européenne des droits de l'homme doit statuer au plus vite »

5/09/14 Affaire Lambert : la France pourrait-elle accélérer la procédure devant la CEDH ? 23/06/14 Quand un philosophe libéral défend le suicide assisté. FIGAROVOX/CHRONIQUE - Chaque semaine, Gaspard Koenig remonte aux sources philosophiques de la pensée libérale pour éclairer l'actualité.

23/06/14 Quand un philosophe libéral défend le suicide assisté

Evoquant l'affaire Vincent Lambert, il rappelle que, dès le XVIIIe siècle, David Hume défendait le droit au suicide. Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure, agrégé de philosophie, Gaspard Koenig est Président du think-tank GenerationLibre. Plaignons les juges qui se voient sommés de trancher, sur des bases légales assez floues, des affaires éminemment délicates de «fin de vie». Les tragédies récentes montrent à quel point il est urgent de clarifier le droit.

De ce point de vue, la mission que le Gouvernement vient de confier à Jean Leonetti (UMP) et Alain Claeys (PS) est opportune. 15/05/13 Place au débat politique sur l'euthanasie. 27/02/14 L'euthanasie dans les Etats membres. Placée au carrefour des questions morales, religieuses et politiques, l'euthanasie divise les Européens.

27/02/14 L'euthanasie dans les Etats membres

Si des pays comme les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg ont légalisé l'euthanasie, la question demeure d'actualité en Europe alors que la Belgique a autorisé l'euthanasie des mineurs et que d'autres faits divers comme l'affaire française du docteur Bonnemaison relancent sans cesse le débat. L'Union européenne reste muette sur le sujet, même si certains Etats membres font pression sur le Parlement européen, le poussant à adopter une position politique. La Cour européenne de sauvegarde des droits de l'homme, saisie de la question, n'a pas non plus apporté de réponse. 14/02/14 Légalisation de l'euthanasie : où en sont les pays européens ? Alors qu'en France l'affaire Vincent Lambert vient relancer le débat sur l'euthanasie, de nombreux pays européens ont déjà adopté des législations autorisant certaines formes d'assistance à la mort.

14/02/14 Légalisation de l'euthanasie : où en sont les pays européens ?

Alors qu'en France l'affaire Vincent Lambert vient relancer le débat sur la légalisation de l'euthanasie, de nombreux pays européens ont déjà autorisé certaines formes d'assistance à la mort. Du côté de l'Hexagone, si l'euthanasie demeure interdite, la loi Leonetti de 2005 a instauré un droit au « laisser mourir », qui favorise les soins palliatifs. Elle autorise l'administration par les médecins de traitements anti-douleur permettant de soulager la souffrance, avec pour « effet secondaire d'abréger la vie » d'un malade en « phase avancée ou terminale d'une affection grave et incurable ».

Lire le décryptage : Comprendre l'affaire Vincent Lambert en 10 questions. 22/01/14 Euthanasie en France : définition, loi Ce qu'il faut savoir. L'affaire Vincent Lambert a ravivé les polémiques sur l'euthanasie en France.

22/01/14 Euthanasie en France : définition, loi Ce qu'il faut savoir

Et si le sujet divise l'opinion, peu sont réellement au courant du principe même et des lois qui régissent cet acte médical irréversible. Explications. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook. 4/10/12 Une thérapie suit souvent le suicide assisté. Règlement En Suisse, au minimum deux témoins doivent être présents lors d'un suicide accompagné. Il s'agit principalement d'un membre de l'association d'assistance au suicide et d'un proche ou d'un ami de la personne souhaitant mettre fin à ses jours. Les proches sont informés au préalable sur le déroulement exact et les examens médicaux qui suivent. "Les accompagnants ont par ailleurs la possibilité de prendre contact avec nous pour des discussions ou des conseils.

Nous pouvons aussi les rediriger vers des thérapeutes compétents", explique le vice-président d'Exit, Bernhard Sutter. 18/08/11 Euthanasie : Humbert, Sébire... Les cas qui ont fait changer la loi. Une perfusion (Mynameisharsha/Flickr/CC). L’affaire de Bayonne réveille le lancinant débat sur l’euthanasie. Jean Leonetti, auteur de la loi sur la fin de vie, propose de l’apaiser en organisant, après l’élection présidentielle, des jurys citoyens pour trancher cette question. Dans une interview à Nice Matin, il estime « que la fin de vie mérite mieux que l’émergence ponctuelle d’un débat un peu caricatural sur un sujet de société incontestablement majeur ». (De nos archives) Le Dr Bonnemaison, soupçonné d’empoisonnement sur des personnes vulnérables, a été remis en liberté. 25/01/11 La législation sur l'euthanasie est très variable en Europe. 7/11/10 La Suisse en lutte contre le «tourisme de la mort» «Au lieu d'attendre la mort d'une manière passive, j'organise mon dernier voyage et, quand j'arriverai là-bas, ce sera le grand bond. » Ces paroles ont été prononcées par l'actrice française Maïa Simon en 2007, peu de temps avant sa mort, en Suisse, par « suicide assisté ».

Atteinte d'un cancer incurable, la comédienne de 67 ans avait décidé de se rendre à Zurich, où l'association Dignitas fournit aux malades une dose létale de pentobarbital qui provoque le décès. Une pratique interdite en France. Euthanasie : Que dit précisément la loi Leonetti ? L’euthanasie. Il fut un temps où l'on ne pouvait espérer vivre plus de 50 ans. Aujourd'hui, grâce à l'évolution fulgurante de la médecine mais aussi en raison de l'amélioration des conditions de vie, l'espérance de vie des occidentaux oscille entre 75 et 85 ans. Parallèlement à ce phénomène, plusieurs se questionnent sur la pertinence de prolonger la vie d'une personne au détriment de sa qualité de vie. Certains pensent que l'euthanasie peut être la solution pour mettre un terme aux souffrances d'une personne très malade, d'autres croient au caractère sacré et inviolable de la vie.

Sans doute avez-vous eu vent des débats entourant ce sujet : pour ou contre, légal ou illégal, liberté et dignité ou pente glissante vers l'exclusion des plus vulnérables? Solution contre l'acharnement thérapeutique? Le point de vue du corps médical sur l'exception d’euthanasie prônée par le Comité consultatif d’éthique (CCNE) EMI de Tracy D 5352 - Arrêt cardiaque - VSCD. J’ai vécu une EMI en février 2009. Je dois d’abord vous informer que je suis diabétique, je souffre de psoriasis et mon état général est en dessous de la moyenne. C’est en grande partie ma faute, car je suis négligent en ce qui concerne la surveillance de mon taux de sucre, les visites chez le médecin et…etc… Je rendais visite à ma mère qui sortait juste d’une opération de la hanche, lorsque j’ai commencé à ressentir des douleurs aigües dans la région abdominale et le bas du dos.

Elles sont devenues tellement intenses que j’ai quitté l’hôpital pour aller chez ma mère où je séjournais pendant la visite. Quand j’y suis arrivé, les douleurs étaient très vives, j’ai donc appelé une ambulance.