background preloader

Enigme de Richat

Facebook Twitter

L'énigme du Dôme de Guelb er Richat, l'œil de l'Afrique. L'énigme du Dôme de Guelb er Richat La Structure de Richat ou dôme de Richat (surnommé l'œil de l'Afrique ou traditionnellement Guelb er Richat)près de Ouadane en Mauritanie en plein désert du Sahara est une « énigme scientifique rarissime »de 50 km de diamètre, uniquement visible depuis l'espace.

L'énigme du Dôme de Guelb er Richat, l'œil de l'Afrique

Découverte en 1965 par une mission Gémini américaine. Ce serait d'après les dernières interprétations scientifiques géologiques, les résultats d'une éruption volcanique géante « particulière », vieille de 100 millions d'années (Crétacé), totalement effondrée suite à une longue érosion. Découverte La première fois, le site était inscrit sur les cartes au 1/200 0000 de l'Institut géographique national français en 1963. Les possibilités. Ain Défali online - ADol: L’énigme de Richat. L'Enigme de Richat. La structure de Richat ou dôme de Richat, surnommé « l'œil de l'Afrique » ou traditionnellement Guelb er Richât, près de Ouadane en Mauritanie en plein désert du Sahara, est une ancienne « énigme scientifique » de 50 km de diamètre, qui ne s'observe pleinement que depuis l'espace.

l'Enigme de Richat

Largement révélé en 1965 par une mission Gémini américaine, ce serait d'après les dernières interprétations scientifiques géologiques1, le résultat d'un phénomène volcanique géant, vieux de 100 millions d'années (Crétacé), totalement effondré suite à une longue érosion différentielle. Cette structure a été pour la première fois signalée dans les cartes au 1/200 000 de l'Institut géographique national français en 1963. Elle a par la suite attiré l'attention des premières missions spatiales à cause de sa forme caractéristique en oculus dans un paysage désertique assez monotone. Interprétation scientifique Envie de voir les liens et les images ? Guelb El Richat - formation tectonique circulaire en Mauritanie - Amundsen Astronomie. Quintessences » L’énigme de Richat. L'énigme du Richat - Les "émanants", messagers de la nature.

Découvertes extraordinaires L'énigme du RICHAT La structure de Richat ou dôme de Richat, surnommé « l'œil de l'Afrique » ou traditionnellement Guelb er Richât, près de Ouadane en Mauritanie en plein désert du Sahara, est une ancienne « énigme scientifique » de 50 km de diamètre, qui ne s'observe pleinement que depuis l'espace.

L'énigme du Richat - Les "émanants", messagers de la nature

Largement révélé en 1965 par une mission Gémini américaine, ce serait d'après les dernières interprétations scientifiques géologiques[1], le résultat d'un phénomène volcanique géant, vieux de 100 millions d'années (Crétacé), totalement effondré suite à une longue érosion différentielle. (photo : intriguingeartre) By Google Maps - Imagery (c) TerraMetrics Découverte et localisation Cette structure a été pour la première fois signalée dans les cartes au 1/200 000 de l'Institut géographique national français en 1963. L'énigme de Richat Le Grand Oeil Bleu de l’Afrique. Le Grand Oeil Bleu de l’Afrique en Mauritanie, visible depuis l’espace, n’est pas un cratère de météorite comme l’a laissé croire sa forme et ses cercles concentriques typique des impactes de météores.

L'énigme de Richat Le Grand Oeil Bleu de l’Afrique

Deux expéditions en 2003 (il aura fallut deux expéditions pour finalement comprendre) ont conclu fondements à l’appui, que c’est une formation géologique d’origine terrestre. Le principe en résumé : en profondeur, un sole composé d’une alternance de couches de calcaire — fragile — et de couches de quartz ou granite — solide. Une bulle de magma a poussé par dessous formant un relief (classique, rien de spéciale jusque là). La bulle de magma était accompagné d’eau très chaude, qui a dissous le calcaire du renflement, fragilisant sa structure par des zones vides entre les couche de granite.

Finalement, fragilisé, l’ensemble s’est effondré, et les relief circulaire restant sont les reliquats des couches de quartz qui n’ont pas été dissous ni érodés. L'Oeil du Sahara, la Structure de Richat ~ Nature extrême. La Structure de Richat (Guelb er Richat), également connue sous le nom d'Oeil du Sahara, Oeil de l'Afrique ou encore Oeil du désert, est une structure en dôme légèrement elliptique de plus de 40 km de grand diamètre, se démarquant du sol Saharien de Mauritanie (Ouest du Sahara), près de Ouadane.

L'Oeil du Sahara, la Structure de Richat ~ Nature extrême

Des reliefs circulaires rocheux constituées de quartz soudés (Quartziste) donne à l'ensemble de la structure, vue de l'espace, l'aspect d'un oeil regardant le ciel. Son centre est une immense brèche rocheuse (conglomérat de roches anguleuses sédimentées) de plus de 3 km de diamètre. Le dôme de Richat constitue avant 2003, une énigme géologique de 40 à 50 km de diamètre, dont toute la splendeur et l'empreinte, se révèlent pleinement depuis l'espace.

Découverte et visitée depuis longtemps, elle n'est décrite officiellement qu'à partir de 1963, puis largement observée et commentée par les premières missions spatiales, notamment, l'une des missions du Programme Gemini américain (1965). Mauritanie : l'énigme de "l'oeil de l'afrique". Le Guelb er Richât, vu de l'espace - Image courtesy NASA/GSFC/MITI/ERSDAC/JAROS, and U.S.

Mauritanie : l'énigme de "l'oeil de l'afrique".

/Japan ASTER Science Team Vue oblique du Guelb er Richât - SRTM - doc. Atamari Cette structure en forme d'oeil est appelée structure de Richat, ou Guelb er Richât, ou encore dôme de Richat, . Elle est située en Mauritanie, dans le désert de Maur Adrar, aux confins du massif de l'Adrar et de l'erg de Majâbat Al Koubra. L'énigme de Richat. L'énigme de Richat - Vu 17881 fois.

L'énigme de Richat

Le Richat est une immense structure de forme circulaire qui se trouve en Mauritanie, en plein désert du Sahara. Elle fut découverte en 1965 lors d'une mission Gémini américaine et possède un diamètre de plus de 40 km. Cette structure est composée de trois anneaux rocheux qui représentent des plateaux d'une hauteur d'environ 40 m et en son centre, on note la présence de la plus grande brèche (terme géologique pour désigner une formation faite de roches concassées) du monde avec ses 1,5 km de diamètre contre 1 m en moyenne pour les autres brèches du globe. En 2002, un chercheur canadien et un de ses élèves mettent en place la première de trois expéditions qu'ils ont décidé d'effectuer en Mauritanie pour tenter de résoudre ce mystère qui n'a pas été sérieusement étudié jusque-là. Ce qui intrigua le plus les géologues fut le phénomène de la brèche. Après un très long temps de recherche et de questionnement, les chercheurs émettent à leur tour une hypothèse.

L’énigme de Richat. L’énigme de Richat 1Share0 2 315Share0 La structure de Richat ou dôme de Richat, surnommé « l’œil de l’Afrique » ou traditionnellement Guelb er Richât, près de Ouadane en Mauritanie en plein désert du Sahara, est une ancienne « énigme scientifique » de 50 km de diamètre, qui ne s’observe pleinement que depuis l’espace.

L’énigme de Richat

Largement révélé en 1965 par une mission Gémini américaine, ce serait d’après les dernières interprétations scientifiques géologiques1, le résultat d’un phénomène volcanique géant, vieux de 100 millions d’années (Crétacé), totalement effondré suite à une longue érosion différentielle. Source : Wikipedia Situé dans le désert de Mauritanie, dans l’ouest de l’Afrique, le Richat est l’une des plus vastes structures géologiques sur Terre. Enigme de richat. Structure de Richat. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Structure de Richat

Photo satellite de la structure de Richat en Mauritanie avec de fausses couleurs. Image satellite de la structure de Richat. C'est la source d'un ancien cours d'eau appelé O. Saguiet el Hanura. Découverte et localisation[modifier | modifier le code] Cette structure a été pour la première fois signalée dans les cartes au 1/200 000 de l'Institut géographique national français en 1963. Décrite de façon imagée comme une ammonite gigantesque dans le désert, la structure, qui a un diamètre de près de 50 kilomètres et des dénivelés de 30 à 40 m, est devenue un point de repère pour les équipages des navettes spatiales[5]. Le terme pluriel de Richat ou Richât (Rich au singulier), proviendrait d'un mot assanya (langue arabe parlée en Mauritanie) signifiant « les plumes »[3] ou « les bras de plumes »[6], faisant allusion aux formes de mini-cuestas circulaires. Interprétation scientifique[modifier | modifier le code] Tourisme[modifier | modifier le code] Découverte - L'énigme de Richat.