background preloader

Eau sur Mars

Facebook Twitter

De l'eau saumâtre coulerait parfois sur Mars. Le cratère Palikir, situé dans l’hémisphère sud de Mars, photographié ici par la caméra HiRise de Mars Reconnaissance Orbiter.

De l'eau saumâtre coulerait parfois sur Mars

Les données acquises dans différentes longueurs d’onde avec l’instrument Crism sont superposées. Les lignes de pentes récurrentes, ou leur acronyme anglo-saxon RSL, pourraient être provoquées par des coulées d’eau liquide (sur)salée. © Nasa, JPL-Caltech, University of Arizona, JHU-APL De l'eau saumâtre coulerait parfois sur Mars - 2 Photos De l’eau sur Mars, les astronomes savent aujourd’hui qu’il y en a en grande quantité. Car nombreuses sont les traces tangibles de sa présence passée, révélées et par les sondes spatiales en orbite et par les rovers qui arpentent des sites choisis. L’un des principaux faisceaux de présomptions qu’il en existe encore non loin de la surface est alimenté par la découverte en 2011 de multiples lignes de pente récurrentes (recurring slope lineae en anglais, ou RSL). Opportunity découvre l’eau chaude sur Mars. Après 33,5 km parcourus à la surface de Mars, le robot Opportunity a permis d'identifier de nouvelles roches vraisemblablement formées en présence d'eau.

Opportunity découvre l’eau chaude sur Mars

Le robot américain arrivé sur la planète rouge le 25 janvier 2004 est maintenant sur le bord occidental du cratère Endeavour (22 km de diamètre) au terme d'un long périple. C'est là qu'il a observé des roches excavées par un petit impact météoritique et qui présentent une composition chimique différente de tout ce qu'il avait pu rencontrer jusque-là, notamment les « myrtilles ». Sources hydrothermalesL'une de ces roches, baptisée Tisdale 2, semble volcanique mais contient beaucoup de zinc et de brome, deux éléments qui se déposent le plus souvent grâce à de l'eau chaude. « Quand vous trouvez sur Terre des roches qui sont riches en zinc, elle se sont en général formées en un lieu où se déroule une activité hydrothermale, commente Steve Squyres, responsable d'Opportunity à l'Université de Cornell « Etats-Unis) ».

La Nasa apporte la preuve de la présence d'un océan sur Mars. La planète Mars avait-elle dans un passé ancien un vaste océan aussi grand que l'Arctique?

La Nasa apporte la preuve de la présence d'un océan sur Mars

C'est en tout cas ce qu'on déterminé des scientifiques de la Nasa dont les travaux sont publiés ce jeudi, dans la revue américaine Science. En analysant l'atmosphère martienne, ces chercheurs ont également estimé que la planète rouge avait perdu 87% de son eau dans l'espace. >> Retrouvez tous nos articles sur la planète Mars Quand dans sa jeunesse Mars était encore une planète humide, il y avait suffisamment d'eau pour la recouvrir entièrement sur une profondeur de 137 mètres, précisent-ils par ailleurs. Mais la réalité était probablement que cette eau formait un océan qui recouvrait la moitié de l'hémisphère nord de la planète, atteignant par endroits des profondeurs de plus de 1,6 km.

"Nous pouvons mieux comprendre l'histoire de l'eau sur Mars" Une étude menée pendant six ans Ils ont effectué leurs mesures à de nombreuses reprises pendant six ans, environ trois années martiennes. Mars Express dévoile les traces d'un ancien océan martien. Un ancien océan au nord de Mars Crédit: ESA, C.

Mars Express dévoile les traces d'un ancien océan martien

Carreau L'orbiteur Mars Express de l'ESA a mis en évidence de nouveaux indices de l'existence d'un ancien océan qui aurait recouvert une partie de Mars. A l'aide de son radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou encore la pluie. Un...), la sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des objets du système solaire et, pour certaines, l'espace qui est au-delà. Cela couvre à la fois les mesures in situ (champs...) a détecté des sédiments révélateurs d'un fond marin dans les limites des anciens rivages martiens précédemment identifiés.

Le radar MARSIS a été déployé en 2005 et à collecté des mesures depuis lors. La planète Mars. Jean-Pierre Bibring, Mars : Planète bleue?

La planète Mars.

, Odile Jacob, 2009.2738123287Il y a de l'eau sur Mars, ou plutôt il en reste : on vient de la trouver. La planète rouge aurait donc été bleue. Elle est morte aujourd'hui, mais elle a peut-être abrité la vie, dans un passé que l'on sait désormais déchiffrer. Jean-Pierre Bibring, l'un des principaux acteurs de l'exploration martienne, nous fait revivre l'extraordinaire aventure qui vient d'aboutir à cette découverte majeure. Majeure, car elle révolutionne notre connaissance de l'histoire de Mars, laquelle éclaire d'un jour nouveau celle de la Terre et des autres objets du système solaire. Francis Rocard, Planète rouge, Mars mythes et explorations, 2e éd., Dunod, 2006 Cet ouvrage nous entraîne tout d'abord dans l’histoire de cette longue relation entre Mars et les Terriens.