background preloader

Druides

Facebook Twitter

Barde (druidisme) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Barde (druidisme)

Pour les articles homonymes, voir Barde. Les sources grecques et romaines, complétées et enrichies par les récits mythologiques irlandais du Moyen Âge, nous ont révélé la structure de la société celtique. Conformément au schéma de l'idéologie tripartite des Indo-Européens, telle qu’elle a été développée par Georges Dumézil, celle-ci se compose de trois classes aux fonctions bien définies : La classe sacerdotale qui possède le Savoir et fait la Loi ; elle administre le sacré et le religieuxLa classe guerrière qui gère les affaires militaires sous le commandement du roiLa classe des producteurs (artisans, agriculteurs, éleveurs, etc.) qui doit subvenir aux besoins de l’ensemble de la société et en priorité ceux des deux autres classes Appartenant à la classe sacerdotale, le barde est un druide (de « dru-wid-es » qui signifie « très savants ») qui, dans la hiérarchie, vient en second rang derrière les « théologiens ».

(par ordre décroissant) LES DRUIDES DU QUéBEC / Le terme Trinité provenant du mot Trinertii, signifiant " les trois forces " est le vocable par lequel on représente les trois éléments, c'est-à-dire les deux forces contraires et leur résultante, apparaissant lors du premier mouvement dans l'Immensité supra-causal et non différencié, Bitumon.

LES DRUIDES DU QUéBEC /

Cette triade primordiale est la base de tous les aspects de l'univers. Ces trois forces de base sont mentionnés, en cosmologie, comme une attraction centripète, une force centrifuge et leur équilibre. L'action centripète personnifié par Lugus, l'Immanent, le Préservateur de l'Univers, est appelée biuotus (existence) car l'existence est une concentration d'énergie, une force d'agglomération. Sur le plan mental, cette force de cohésion, est la tendance qui crée la lumière, l'unité. L'action centrifuge, appelée demera (obscurité), est la force de dispersion qui cherche à empêcher la concentration. Les trois tendances fondamentales et Trinertii : " Au commencement tout n'était qu'obscurité.

Druide. Druide. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Druide

Cet article est consacré aux druides et au druidisme de l’Antiquité et non au mouvement néodruidique contemporain. Deux druides sur le bas-relief d'Autun. Le druide est un personnage très important de la société celtique, au point qu’il est à la fois ministre du culte, théologien, philosophe, gardien du Savoir et de la Sagesse, historien, juriste et aussi conseiller militaire du roi et de la classe guerrière[1]. Il est en premier lieu l’intermédiaire entre les dieux et les hommes [réf. souhaitée]. Il correspond donc à la première fonction de l'idéologie tripartite des Indo-Européens mise en lumière par Georges Dumézil[2]. Dans le récit Táin Bó Cúailnge (Razzia des vaches de Cooley), le druide Cathbad provoque la mort d'un émissaire qui a parlé sans permission, car « Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide. » Il est chargé de la célébration des cérémonies sacrées et lui seul a le droit de pratiquer les sacrifices.

Les druides. Le monde celtique était constitué d'un morcellement de peuples, sans unité politique stable.

les druides

Il est donc difficile de dresser un portrait commun aux druides Gaulois, Celtes de la péninsule Ibérique, Irlandais et Gallois. Cependant, certains points culturels apparaissent communs à ces différents peuples celtes. Les druides faisaient partie de la classe sacerdotale celtique, qui se divisait principalement en trois spécialités : les druides, les bardes et les devins. En haut de la hiérarchie se trouvaient bien entendu les druides. Dans son ouvrage sur la guerre des Gaules, César (100 à 44 av. Le mot druide utilisé également en Irlande, vient de dru-, "chêne" et -wid- "voir, savoir. La classe sacerdotale celtique était également composée de bardes, mot utilisé en Irlande: bard, et au Pays de Galles : bardd.

Autre catégorie de druides : les devins. Des écrits parlent de druidesses ayant vécues au IIIè siècle, mais la classe sacerdotale semblait plutôt réservée aux hommes.