background preloader

Désherber - A Classer

Facebook Twitter

Désherber de façon écologique ! Adieu les mauvaises herbes Pour de nombreuses personnes, le jardinage est une passion, un moment de détente et de contact avec la nature. Cependant, dans cette activité, le désherbage peut vite devenir une tâche fastidieuse et difficile. Saviez-vous que chaque année nous utilisons pas moins de 5 000 tonnes de produits (pesticides notamment) pour venir à bout de nos mauvaises herbes !

Cette activité a donc un impact direct, négatif sur notre environnement. Alors il est urgent de vous présenter des astuces vous permettant de désherber de manière la plus écologique possible votre jardin : Arrachez les mauvaises herbes à la main ! La manière la plus simple mais répétitive et fastidieuse reste bien évidemment de désherber à la main vos mauvaises herbes en les arrachant avec leurs racines. Utilisez de l’eau bouillante ! L’utilisation de l’eau bouillante est particulièrement efficace pour les petites zones à désherber, comme sur une terrasse ou une allée par exemple. Paillage - Des billes d’argiles. Désherber de façon écologique ! Le vinaigre blanc, herbicide écologique. Mai 2013 : l'allée a été traitée au vinaigre en juin et septembre 2012. Elle le sera de nouveau en juillet et septembre 2013. Le vinaigre blanc : oui, nous parlons bien de la même chose. Le liquide transparent (le fameux « cristal » en bouteille plastique) qui sert à tout : faire des cornichons, détartrer, nettoyer… C’est un mélange d’eau (92 %) et d’acide acétique (8 %).

Rappelons que l’acide acétique, partie active du vinaigre, est issu de la transformation du sucre par fermentation, c’est-à-dire par un phénomène biologique naturel mettant en œuvre des bactéries. Le vinaigre est comestible, même s’il pique (on dit plutôt qu’il est irritant pour la peau et les yeux). Il vaut mieux éviter d’en avaler une bonne gorgée, d’en respirer une bouffée, ou d’en mettre au contact des yeux ou des muqueuses. Herbicide : ce mot désigne toute substance capable de tuer des plantes. D’origine naturelle et biodégradable Mode d’emploi.

La tanaisie au potager, un répulsif naturel efficace | Conseils Jardinage Bio. Comment Obtenir Naturellement des Récoltes Abondantes ? Recevez Gratuitement 8 Guides Pratiques et mes Conseils de Saison Paillage et MulchingLe CompostLe BRFLes Engrais VertsLe Fumier7 Astuces Naturelles contre les PuceronsMa Méthode Anti-Doryphores5 Plantes pour Protéger mes Cultures En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui pourrait en découler si je le souhaite.

Consultez notre politique de confidentialité ici La tanaisie (Tanacetum Vulgaree) est une plante originaire de l’Europe de l’est. Cultivée et utilisée depuis fort longtemps comme plante médicinale par les moines, elle s’est depuis acclimatée à de nombreuses régions. On la trouve ainsi aujourd’hui à l’état spontanée un peu partout en Europe, en particulier dans les sols légers qu’elle affectionne particulièrement. Composition Cultiver la tanaisie Utiliser la tanaisie au jardin L’infusion de tanaisie. Lutter contre le mildiou : Zoom sur le Bicarbonate de Soude. Dans la lutte préventive contre mildiou de la tomate, nombreux sont les témoignages citant le bicarbonate de soude comme étant efficace. Ce qui fait le soulagement des jardiniers car on a la un produit économique, biodégradable et non toxique pour l’environnement et pour la santé. Dans un premier temps nous allons voir comment agit le bicarbonate de sodium sur le mildiou puis nous verrons comment l’utiliser et je vous ferai part d’une technique empruntée à mes vieux cours de chimie, pour vous faire gagner du temps au potager.

Pas de panique, c’est 100% « naturel ». Comment agit le bicarbonate de soude sur le mildiou ? Le bicarbonate de soude (ou bicarbonate de sodium ou encore hydrogénocarbonate de sodium) a de nombreuses propriétés dont l’une est de neutraliser l’acidité d’un milieu. Il n’y a pas vraiment de certitudes mais on suppose que le mildiou ne supporterait pas le changement d’acidité du milieu provoqué par le bicarbonate de soude.

Cependant aux États Unis, le Dr. En pratique. Les fongicides du jardin naturel. La nature regorge de substances actives, qui utilisées à bon escient, s'avèrent tout aussi efficaces que les produits phytosanitaires chimiques si dangereux pour l’environnement. Donner un petit coup de pouce à nos plantes pour les aider à lutter contre les maladies cryptogamiques est à la portée de tous. Suivez le guide... Des aliments bien utiles Certains aliments couramment employés lors des préparations culinaires, possèdent des propriétés insoupçonnées exploitables dans nos jardins.

C'est le cas de l'ail, puissant fongicide qui, une fois réduit en purée au pilon et utilisé en décoction (100g/10 l d'eau), pourra être pulvérisé sur les plantes en traitement préventif ou curatif. L'oignon utilisé de la même manière aura des effets identiques. La ciboulette peut elle aussi être alternée entre les rangs de fruits et légumes au potager afin de limiter l'apparition de ces champignons destructeurs de cultures.

Le raifort est un des rares moyens de lutter contre la moniliose. Lire aussi. Les Mauvaises Herbes Vous Persécutent ? Une Solution économique Et Moins Invasive Que Les Herbicides Chimiques. Les mauvaises herbes, comme nous le savons ont une résistance légendaire. Elles poussent partout et pourquoi s'en priveraient elles ? La nature s'infiltre dans nos cours en ignorant le trottoir et en suivant simplement son cours. Mais nous qui ne voulons une cour bien entretenue, nous avons besoin d'une solution non invasive au problème. La méthode que nous vous proposons aujourd'hui est économique, facile à mettre en œuvre et pas particulièrement agressive pour la nature. En général, nous avons deux façons d'échapper aux mauvaises herbes : les arracher à mains nues ou utiliser des herbicides. Heureusement, il existe une solution intermédiaire et c'est un cocktail de trois ingrédients que l'on trouve dans toutes les maisons : du sel, du vinaigre et du liquide vaisselle.

Le produit est rapide à faire et pratique et offrant de bons résultats, il doit être pulvérisé sur les plantes dans la partie la plus ensoleillée de la journée. Essayez-le pour le croire ! Ronces, mauvaises herbes difficile à éliminer - desherbage.fr. Tout ce que vous devez savoir pour vous débarrasser des mauvaises herbes au jardin: Conseil Conseil jardinage Entretien gazon : le bon moment pour refaire sa pelouse L’automne est la saison la plus favorable à la rénovation du gazon. En voici les principales étapes. Plantains Les plantains forment des coupes de feuilles plaquées contre le sol, étouffant le gazon et les autres plantes à proximité. Les ronces s'installent progressivement : on ne les aperçoit le plus souvent qu'au bout de la deuxième année, lorsqu'elles sont déjà bien enracinée… et très épineuses. . # Nom latin : Rubus fructicosus # Noms vernaculaires : ronce des haies, mûrier des haies, mûrier sauvage, ronce des bois # Hauteur : plus de 1 m # Largeur : variable, en général très étendu # Période de floraison : avril à juin # Mode de propagation : par graines, en s'enracinant au bout des tiges # Type : plante vivace (sarmenteuse) # Racines : peu nombreuses mais très coriaces # Période de lutte : toute l'année.

6 recettes faciles pour un désherbant naturel, sain et efficace ! Vous en avez marre d’entendre parler des désherbants chimiques ? Ça tombe bien, on n’en a pas besoin ! Pour entretenir son jardin et le débarrasser de toutes les plantes indésirables, il existe des méthodes beaucoup moins coûteuses, 100% naturelles et, surtout, infiniment moins dangereuses pour notre santé et notre environnement ! En fait, pour exterminer les mauvaises herbes qui envahissent votre potager ou votre terrasse, il n’y a qu’à se procurer quelques ingrédients courants et suivre une recette très simple. Voici 6 exemples à reproduire chez soi. Le purin d’ortie concentré Laisser macérer 2kg d’orties coupées en petits morceaux dans 10 litres d’eau à l’intérieur d’un grand récipient couvert.

Le purin d’angélique Même méthode que le purin d’orties mais, cette fois, avec 1 kg de feuilles d’angélique pour 10 litres d’eau. Le vinaigre blanc L’eau de cuisson de pommes de terre Conserver le jus de cuisson de ses pommes de terre, le laisser refroidir et le verser sur les mauvaises herbes. Améliorer le sol du jardin. Quatre amendements indispensables. Les bonnes « mauvaises herbes » - iSundgau, le blog. La nature a horreur du vide. La preuve ? Les mauvaises herbes s’installent et s’épanouissent avec une rapidité affolante. Il n’y a qu’une seule solution pour éradiquer celles-ci : l’huile de coude ! Au retour du printemps, il est nécessaire de désherber les allées, le jardin et le potager. Et pourtant, en y regardant de plus près, elles ne sont vraiment pas si mauvaises que ça. Qu’est-ce donc qu’une mauvaise herbe, sinon une plante dont on n’a pas encore découvert les vertus ? Alors, la prochaine fois que vous désherberez, regardez-y à deux fois avant de jeter vos mauvaises herbes (et surtout ne les jetez pas sur le compost, c’est évident !).

Nos ancêtres savaient reconnaître et apprécier toutes les vertus de ces herbes dites « mauvaises ». La bourse-à-pasteur (capselle, bourse de capucin, malette, moutarde de Mithridate …) Les feuilles irrégulièrement dentelées forment une rosette, semblable à celle du pissenlit. Le plantain (Herbe à cinq coutures) Adore les endroits riches en azote. Liste des principales mauvaises herbes en France. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les principales « mauvaises herbes ou adventices », présentes dans les cultures en France métropolitaine sont indiquées ci-dessous, avec leur nom commun, leur nom latin et leur famille botanique. La notion de « mauvaise » herbe n'a de sens que dans un cadre anthropocentré de production agricole ou horticole, où les adventices sont considérées comme présentant une action défavorable sur les cultures, par concurrence, dépréciation des récoltes, difficulté de ramassage, et effet favorisant des parasites des végétaux.

En revanche, certaines des plantes dites « mauvaises herbes », sont par exemple, très importantes dans l'herbier du phytothérapeute et en botanique une adventice est simplement une espèce végétale étrangère à la flore indigène d'un territoire. Certaines « mauvaises herbes » peuvent même être dans un autre contexte des plantes cultivées, médicinales ou comestibles, et donc perdre leur appellation de « mauvaises herbes ». Astuce jardin: désherbant bio, bon marché et naturel -Cheap and ecological weed killer-Monsanto free. Le savon liquide noir - Magazine Avantages 8 51 126. Jardinage écologique, traitement naturel des plantes.

Les soins naturels des plantes d’intérieur en hiver. Partagez : En cette période hivernale, nos plantes d’intérieur nécessite un soin tout particulier. Les jours sont raccourcis et la lumière est moins généreuse. Cependant, pour des plantes en bonne santé, et en forme pour s’épanouir d’ici le mois de mars, il suffit de modifier un peu nos habitudes… La lumière, point trop n’en faut Le manque de lumière affecte la croissance des plantes car aucune d’entre elles ne peut s’en passer. La lumière est indispensable pour les plantes qui synthétisent leurs substances nutritives sous l’effet des rayons du soleil. Notez toutefois que l’éclairage artificiel permet également de placer des plantes dans les coins les moins éclairés de la maison.

Trop de chaleur tue la plante ! La chaleur en hiver c’est bien… mais pas trop ! En effet, les plantes d’intérieur n’apprécient guère la chaleur excessive qui a tendance à les dessécher. Cependant, les plantes comme le palmier ou le cactus peuvent supporter quelques degrés de plus. Fabriquer son desherbant écolo.

Réagissez : Partagez : Vous voulez désherber votre jardin en faisant des économies et en préservant l’environnement? N’hésitez plus à fabriquer vous-même votre produit écolo avec les astuces et recettes suivantes… On ne le répétera jamais assez, plutôt que de jeter l’eau de cuisson de vos pâtes, riz ou pommes de terre, récupérez-la pour la verser sur les herbes indésirables ! Elle a des propriétés de désherbant naturel. Vous pouvez également utiliser de l’eau bouillante salée qui fonctionne bien contre les herbes indésirables ou la mousse. En effet, l’eau salée brûle la racine de la plante ou de l’herbe indésirable. Toutefois, prudence ! Le jus de cuisson des pommes de terre pour désherberNe jetez pas le jus de cuisson des pommes de terre : gardez-le précieusement et laissez-le refroidir.Versez-le jus de cuisson dans une bouteille et quand vous voulez vous débarrassez des mauvaises herbes, arrosez-les avec.

La suite p.2 > les astuces pour désherber et les plantes désherbantes. Comment fabriquer son insecticide naturel et bio à la maison ? Avec le retour des beaux jours, nous avons tendance à vivre davantage au contact avec la nature. Les fenêtres s'ouvrent, nous mangeons dehors, et voici que les insectes, moustiques, abeilles, guêpes s'invitent à notre table ou dans notre chambre et dans notre maison.

Les traitements répulsifs et efficaces contre les insectes existent, mais ils sont souvent chers, et surtout, ils utilisent fréquemment des produits nocifs pour notre santé ou pour l'environnement. Faites d'une pierre deux coups, et apprenez comment fabriquer vous-même des répulsifs à insectes sans vous ruiner et avec des produits 100 % naturels. Et pour aller jusqu'au bout de votre démarche, vous pouvez aussi apprendre à faire un engrais naturel, bio et gratuit. Faire soi-même un produit naturel pour repousser les insectes, moustiques, guêpes, aoûtats L'HE de citronnelle de Java : utilisez-la dans un diffuseur en prévention, elle est un excellent répulsif naturel contre les moustiques et les insectes.

17 techniques de désherbant naturel. Les désherbants chimiques se sont montrés catastrophiques pour l'environnement et la santé humaine. Les agriculteurs comme les jardiniers utilisent pourtant des tonnes de désherbants alors qu'il existe des désherbants écologiques efficaces. En matière de désherbage, l'utilisation de désherbants chimiques est ce qui se fait de pire. Les désherbants chimiques sont en effet très polluants pour les végétaux, les micro-organismes, les sols, et les nappes phréatiques. Pour éviter le désherbage chimique, il existe plusieurs méthodes : outre le désherbage à la main ou le désherbage à l'eau chaude, il existe d'autres solutions pour désherber son jardin. Il faut prévenir la pousse de futures "mauvaises herbes" avec des les solutions préventives : avant la période de dispersion de leurs graines, pensez à dégager ces herbes des zones qui bordent votre potager et qui portent des graminées ou d'autres plantes non désirées.

Au printemps, arrosez la partie de jardin a semer. Le désherbant classique. Désherber de façon écologique ! Faut-il ou non désherber en jardinage autofertile ? Dans mon jardin autofertile, il y a très peu de temps à mettre au désherbage. Ma routine consiste plutôt à maintenir une couche de paillis sur toute la surface du jardin et à choisir minutieusement comment distribuer mes plantes sur les buttes. En 2004, j'ai poussé l'expérience jusqu'à ne faire aucun désherbage. Si le résultat vous intéresse, lisez ce qui suit...

D'UNE BUTTE A L'AUTRE Mon jardin a été agrandi à plusieurs reprises depuis son implantation en 1995. La partie la plus ancienne en est maintenant à sa onzième saison. C'est une petite section de trois buttes de 35 pieds de longueur. Une autre partie de six buttes en est à sa neuvième saison. MES ALLIÉS POUR DIMINUER LE DÉSHERBAGE1- Le paillis Le paillis sur les buttes et dans les allées élimine par lui-même la croissance de beaucoup de mauvaises herbes. 2- La "zone contour" C'est une zone de quatre pieds de largeur qui fait tout le tour du jardin et qui est recouverte en permanence de cartons et de copeaux. Un désherbant naturel français va conquérir le monde.