background preloader

Perte de Conscien & Chgmt de Personnalité - Médias

Facebook Twitter

Def: PERTE DE CONSCIENCE & CHANGEMENT DE PERSONNALITE. 20/05/14 PEUT ON CHANGER D 'ÂME ? - le blog ecoledesanges. Plus j'avance dans ma vie, et plus mes constatations me portent vers des mondes inconnus qui s'ouvrent et s'ouvrent encore au fur et à mesure de mon avancement. et je sais avec certitude que je ne sais rien. Cela me fascine et me rends encore plus émerveillée par la complexité organisée des mondes qui nous entourent. Alors, je me sens humble devant toute cette immense intelligence qui me surpasse ... Humilité et gratitude. Au sortir d’un choc ou d’un coma, certains se découvrent dotés d’une nouvelle identité.

Altération neurologique ? Dissociation de personnalité ? Intercession d’âmes vagabondes ? © Anja photography Toutes les nuits, nous perdons conscience. Identités multiples Dans Prête-moi ton âme, Alexandre Grigoriantz raconte l’histoire – vraie – d’Alexandra Toselli. A son réveil, trois mois plus tard, elle est toujours habitée par l’étrange sensation de ne pas se reconnaître dans celle qu’on lui dit qu’elle est.

Capacité extra-sensorielle Deux âmes pour un corps Trouver le sens. 2009 - Prête-moi ton âme : Récit véridique pour aider ceux qui ont perdu un être cher - Alexandre Grigoriantz - Livres. 2009 - Manuel clinique des expériences extraordinaires - Stéphane Allix, Paul Bernstein - Livres. Fugue dissociative. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La fugue dissociative (code 300.13[1]), est un trouble psychiatrique rare caractérisé par une amnésie concernant l'identité personnelle[2]. Cette fugue se manifeste à court terme (de quelques heures à plusieurs jours), mais peut durer pendant des mois, voire plus.

La fugue dissociative s'accompagne d'une incapacité à se souvenir de son passé et l'adoption d'une nouvelle identité[2]. Classement[modifier | modifier le code] C'est un symptôme répertorié dans les troubles dissociatifs du DSM IV, et dans la CIM-10 (F44.1) avec la définition suivante : « La fugue dissociative présente toutes les caractéristiques d'une amnésie dissociative et comporte, par ailleurs, un déplacement, en apparence motivé, dépassant le rayon du déplacement quotidien habituel. Littérature[modifier | modifier le code] L'auteur de thrillers Jean-Christophe Grangé à utilisé le thème de la fugue dissociative, ou fugue psychique, dans son roman "Le passager"[3]. Trouble de la dépersonnalisation. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le trouble de la dépersonnalisation est un trouble dissociatif dans lequel un individu éprouve de manière durable ou répétitive des sentiments de dépersonnalisation et/ou de déréalisation. Le critère diagnostic inclut des sentiments persistants ou récurrents de détachement ou d'éloignement de soi-même[1]. Des moments occasionnels de dépersonnalisation peuvent se produire[2], de fortes sensations persistantes ou récurrentes peuvent être un signe de gravité. Le diagnostic du trouble est fait lorsque la dissociation est persistante et interfère avec les fonctions habituelles et sociales. Si ces symptômes sont considérés comme protégeant la personne de stimuli négatifs, le trouble de la dépersonnalisation peut être considéré comme un mécanisme de défense. Critères[modifier | modifier le code] Les critères diagnostiques sont définis dans la section 300.6 du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux et incluent[1] :

Trouble dissociatif de l'identité. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le trouble dissociatif de l'identité (TDI ; ou trouble de la personnalité multiple selon la CIM-10) est un trouble mental défini en 1994 dans le DSM par un ensemble de critères diagnostiques comme un type particulier de trouble dissociatif. Dans les deux systèmes de terminologie, le diagnostic requiert au minimum deux personnalités qui prennent systématiquement contrôle du comportement de l'individu avec une perte de mémoire allant au-delà de l'oubli habituel ; en addition, les symptômes ne peuvent être l'effet temporaire d'un abus de substances ou d'une condition médicale généralisée[1].

Le TDI est moins répandu que les autres troubles dissociatifs, qui surviennent dans approximativement 1 % des cas, et est souvent comorbide avec d'autres troubles[2]. Il existe certaines controverses au sujet du TDI. La validité du TDI en tant que diagnostic médical a souvent été remise en question[3],[4]. Signes et symptômes[modifier | modifier le code] Double (dualité)