background preloader

Cinéma - A Classer

Facebook Twitter

L'Ouest en mémoire. Présentatrice Chers amis téléspectateurs de l'Ouest, bonjour !

L'Ouest en mémoire

Ce Brest dont il ne reste rien, c'est Jacques Prévert qui l'a dit et c'est Jacques Prévert lui-même qui nous présente le film que la Ville de Brest nous propose aujourd'hui. Interviewer. Le Documentaire Arte sur J R R Tolkien 2014 en Francais. Stream Complet – Films gratuits en version française. Le site officiel de Jacques Tati, Les films de mon oncle, Tativille, Monsieur Hulot, Tatischeff, Playtime, Parade, Trafic. Charles Chaplin - 1er site pédagogique français dédié à Charles Chaplin. Pardonnez-moi - L'interview de Gérard Depardieu. Rollerball. Film de Norman Jewisson (1975) USA avec : James CAAN, John HOUSEMAN, Maud ADAMS, John BECK...

Rollerball

Synopsis / Résumé En 2018, il n'y a plus de guerres, plus de crimes, plus de nations, plus de souvenir de l'histoire. Il n'y a que des multinationales et un Complexe Corporatiste invisible qui les réunie dans un seul organe mondial dirigeant la planète d'où la vie est gérée par des cadres. Un jeu barbare, et cruel sert d'exécutoire à la frustration et à la colère potentielle des masses. Hackers - Film entier. L'Expérience (Das experiement)- Le film sur l'éxpérience de Standford. Film allemand d'Oliver Hirschbiegel 2003 avec Moritz Bleibtreu, Christian Berkel, Oliver Stokowski, ...

L'Expérience (Das experiement)- Le film sur l'éxpérience de Standford

Synopsis / Résumé Ce film est tiré du Roman Black Box de Mario Giordano lui même basé sur une histoire vraie, la « Stanford-Prison-Experiment ». Cette expérience a été menée en univers carcéral réel afin d'étudier la question de la brutalité extrême qu’une personne peut développer quand on lui laisse un pouvoir illimité. M. Sa démarche est partie de sa prise de conscience de l'actualité de ce sujet et aussi à quel point on néglige d’en parler. Le film illustre bien la montée de la violence. Il est également intéressant de constater que la répartition des rôles entre "gardiens" et "détenus" n'a pas été faite au hasard. Le portrait des scientifiques n'a pas été négligé non plus. Copyright © conscience-vraie.info Liens internes film portant sur ce même sujet : I comme Icare >>> Pour en savoir plus sur la soumission à l'autorité et les expériences de Stanley Milgram >>> Liens externes.

Brazil (un film de Terry Gilliam, 1985) - Extraits et scènes du film. Attention, ce passage révèle des moments clés de l'intrigue.

Brazil (un film de Terry Gilliam, 1985) - Extraits et scènes du film

Sam Lowry, un bureaucrate d'un monde rétro-futuriste totalitaire, essaye de corriger une erreur administrative, et va lui-même devenir un ennemi de l'État. Sam se contente de son travail et de sa petite vie tranquille tout en s'échappant en rêve dans un monde de héros romantiques. Son existence satisfaite, mais solitaire, est compliquée par l'arrestation brutale d'un certain Archibald Buttle, en raison d'une erreur administrative. Il tente de réparer cette injustice et doit lutter contre un système extrêmement contrôlé qui le considère de plus en plus comme un dissident.

Hackers - Film entier. Destination vide. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Destination vide

Destination vide (titre original : Destination: Void ) est un roman de science-fiction écrit par Frank Herbert en 1966 . Ce roman est une étude de la possibilité de créer l'aboutissement de l’ Intelligence artificielle : la Conscience . Contrairement à l’idée largement ancrée depuis les lois de la robotique d’ Isaac Asimov , les machines pensantes ne veulent pas forcément le bien de l’humanité. Synopsis [ modifier ] Un vaisseau spatial, baptisé la nef, part pour un long voyage vers le système de Tau Ceti . Les recherches informatiques menées sur Terre ont montré que les machines conscientes risquaient très vite de se rebeller contre leurs créateurs. La nef est à la fois un vaisseau et un ordinateur.

S’ils échouent, les scientifiques humains enverront un nouveau vaisseau embarquant les mêmes clones mais avec la connaissance de toutes les expériences précédentes. Personnages [ modifier ] Notes [ modifier ] Philip K. Dick. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Philip K. Dick

Philip K. Dick Portrait dessiné de Philip K. Dick Œuvres principales Compléments Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse[modifier | modifier le code] Philip et sa sœur jumelle Jane Charlotte, naissent le 16 décembre 1928, de Dorothy Kindred Dick et Joseph Edgar Dick, travaillant tous deux au Département de l'Agriculture des États-Unis[21],[22]. En mai 1948, Jeanette Marlin devient sa première femme.

Les débuts dans l'écriture[modifier | modifier le code] Comment Isaac Asimov voyait 2014 en 1964. En 1964, le célèbre écrivain de science-fiction Isaac Asimov visitait l’Exposition Universelle de New York.

Comment Isaac Asimov voyait 2014 en 1964

Il se mit alors à imaginer, dans l’article traduit ci-dessous, ce qu’il pourrait bien advenir dans 50 ans, c’est-à-dire en 2014. Force est de constater que bon nombre de ses hypothèses étaient prémonitoires… Visite de l’Exposition Universelle de New York de 2014 Visit to the World’s Fair of 2014 Isaac Asimov - 16 août 1964(Traduction : Jeff, hilde, k, anonyme1, karec, Sky, pyro, aKa, Chloé, MalaLuna, tchevengour, simplementNat, bl0fish, pyro, @zessx, Underrated, lordgun, Beij, goofy, greygjhart, HgO, zer0chain, GregR, Asta + anonymes) Network : une critique des médias au cinéma : de Sidney Lumet. C’est à New York, sa ville de prédilection, que le réalisateur Sidney Lumet est mort le 9 avril 2011 à l’âge de 86 ans.

Network : une critique des médias au cinéma : de Sidney Lumet

Fort d’une solide expérience acquise au théâtre et la télévision, Lumet avait fait ses débuts au cinéma en 1957 avec 12 hommes en colère. Parmi une filmographie riche d’une quarantaine de films (avec notamment Serpico, Un après-midi de chien, Le Prince de New York), on trouve une œuvre qui nous concerne plus particulièrement ici : Network. Sorti en France en 1977 [1] sous le titre Network, main basse sur la TV, c’est l’un des trop rares films de fiction à se livrer frontalement à une critique des médias [2]. En tant que cinéaste, Sidney Lumet s’est souvent intéressé aux institutions de son pays ; il s’est penché sur les rouages du monde de la justice, de la police et aussi, donc, des médias. Il utilise la figure de l’intrus dans ses études de mœurs.